Ils veulent faire taire Michel Onfray par tous les moyens

Publié le 10 janvier 2019 - par - 57 commentaires - 15 017 vues
Share


Un autocrate arrogant occupe l’Élysée depuis 18 mois. Pour ce jupitérien, nouveau maître du monde, la démocratie n’est pas l’écho de la rue mais celle de sa majorité, contestée dans l’hémicycle.  On apprend qu’il vient de constituer une liste noire des intellectuels qui ne pensent pas comme lui.  Cette liste épingle de brillants opposants tels : É. Zemmour, M. Onfray, A. Finkielkraut, I. Rioufol, N. Polony, L. Rossignol et quelques autres plumes lumineuses connues… M. Onfray, en libre-penseur et démocrate indigné par cette liste, dénonce une criminalisation de la pensée d’opposition.

L’extrait d’un tweet de Macron met en exergue cette fin de phrase qui révolterait n’importe quel penseur en colère : «  Michel Onfray, […] représente un esprit triste englué dans l’invective permanente ».

Pour ce tweet méprisant ; ne pensez-vous pas que le peuple en gilets jaunes, à la recherche d’une cohésion non infiltrée, donc indépendante des partis politiques, devrait choisir ce philosophe ?… Ses qualités de guide intellectuel ne pourraient-elles pas porter, haut et fort, rendre intelligible l’écho de la contestation voire l’insurrection populaire en cours ?

Or, pour avoir fait courageusement usage d’écrits et de vidéos non politiquement corrects, dénonçant l’imposture macronienne, devenue insupportable pour les gueux victimes de racket fiscal, il vient de se faire exclure du service public. Lui qui, durant plus de vingt années avec la création de son université populaire à Caen, a tant fait pour son fidèle public, l’empêchant même de mourir idiot! C’est peu dire !…

Vidéo dans laquelle M. Onfray dénonce la censure dont il fait l’objet.

Or, un philosophe doit être engagé dans la cité pour défendre la vérité. Et, Michel Onfray, même s’il n’est pas le seul, me semble incarner parfaitement ce combat contre les injustices sociale, économique et politique. Or sur les injustices dont souffre le peuple, rappelons qu’il est souverain pour les dénoncer sans les accepter. La souveraineté, dans la constitution française, appartient toujours au peuple qui donne mandat par vote à des représentants pour l’exercer à sa place. Droit du peuple de France à disposer de lui-même par la voie du référendum (RIC ou RIP). Jean d’Acre nous rappelle l’article 3 : – les représentants, lorsqu’ils ne représentent plus légitimement le peuple, doivent-être démissionnés par convocation d’une Assemblée générale extraordinaire. Seule une oligarchie confisque ce droit au peuple. D’ailleurs ce qui est rassurant, c’est qu’aucun régime politique, dans l’Histoire, n’aura survécu à sa répression, à sa violence policière, à son oligarchie, à sa dictature face au peuple. LREM devra s’inquiéter de l’avenir et préparer leur campagne sur les marchés !…

Macron en qualifiant le peuple en gilet jaunes de « Gaulois réfractaires », les fait tabasser par ses flics dans les manifestations pacifiques puis s’étonne d’attiser les flammes de leur révolte, de leur vengeance, de leur colère populaire. Tous ces Astérix en puissance conserveront un pouvoir de nuisance sous toutes ses formes, tant qu’ils penseront être en marche vers nulle part, tant qu’une minorité de nantis au pouvoir s’enrichiront sur leur dos avec leurs impôts.  Ils sont de droit, les héritiers de leur Histoire de France, celle que nombre de ministres de l’Éducation, de programmes scolaires, de médias complices d’une idéologie destructrice, ont tenté depuis plusieurs décennies de faire table rase de leur passé par le négationnisme, le révisionnisme, le mensonge et l’oubli. Parce qu’attachée à leur région, leur campagne, leur village, cette France profonde : des terroirs, des clochers et des églises va rentrer prochainement par la grande porte de l’Élysée pour y nettoyer les écuries d’Augias.

Le peuple révolutionnaire des années 1789 était nommé « Les Sans-culottes ». L’actualité l’a nommé « Gilet jaune ». Or, cette appellation d’origine protégée « Gilets jaunes » (AOP) avait été choisie dès le 17 novembre par des médias majoritairement méprisants de ce mouvement mais, selon leur tactique, soucieux de le mettre en avant pour en faire du buzz et pour mieux le déconstruire ensuite. Une appellation choisie par eux, pour aisément désincarner la dimension humaine de cette révolte afin de réduire ce mouvement à la simple image d’un gilet couleur lumière, qui a la vertu  d’énerver les bobos. Rappelons que son port nous aura été imposé par l’État sarkoziste en 2008 pour améliorer la visibilité des automobilistes et routiers en cas de panne de leur véhicule sur la route. Depuis le 17 novembre, il est devenu sur les pare-brises, dans les ronds-points, dans les villes, le symbole de la révolte contre la vie chère, le racket fiscal, la taxation abusive du bas peuple, des sans-dents, de son mépris sociétal des bouseux et autres pouilleux-lépreux !

Le nommer « Peuple révolté en jaune » ne serait-il pas mieux adapté pour préserver son côté humaniste et les valeurs populaires de cette révolution en mouvement sans fin ?…

 

Principal inconvénient de cette couleur jaune. Trop visible, il constitue une cible idéale pour les snipers muzz des cités, aux caches d’armes trop bien garnies et ignorées du pouvoir. C’est en embuscade qu’ils accompagneront fatalement la révolte, ou l’insurrection civile qui s’annoncera. Dans ce contexte, ne pensez-vous pas un instant qu’ils vont  laisser s’en aller leurs privilèges et avantages acquis et se laisser conduire docilement à la frontière ou dans leur pays d’origine ? Ne pensez-vous pas, et leur silence actuel embusqué en dit long, qu’ils vont chercher à défendre le pouvoir en place (avec ou contre l’armée ?) pour ensuite s’en emparer ? La préservation de leurs privilèges acquis socio-politico-économico-religieux ne passe-t-elle pas par une  guerre civile larvée ? Pour ce risque, craignons alors que rien ne se fera sans violence, ni terreur, ni bain de sang !… On en est là !

Michel Onfray est une encyclopédie vivante. L’un des meilleurs éditorialistes et commentateur de la vie politique de notre pays. Il est l’émergence de ce peuple normand, gardien de la cité de Guillaume le Conquérant, de cette France rurale, profonde, girondine, voltairienne et communarde. Il semble être le seul et, sans doute le plus apte à se battre contre le déni idéologique de la macronie. C’est dans les fissures, de cette ripoublique qui marche désormais vers nulle part sauf droit dans le mur, que les technocrates de Bercy, les occupants de l’Élysée, se sont engouffrés. Depuis l’exécution du roi Louis XVI, ces technocrates, ces politiques perpétuent une imposture économique, jacobine et robespierriste de notre histoire, et confondent servir la France et se servir.

Dans L’essai : « L’horreur politique » d’Olivier Babeau, sur la période de 2013-2015 (selon la Cour des comptes) sur 750 hauts fonctionnaires de Bercy, une centaine d’entre eux touchent 202.000 EUROS PAR AN !!!

Ce racket du contribuable est indigne d’une démocratie prônant l’égalité et la fraternité. Cette gabegie de salaire à l’image de celui de Carlos Ghosn, « encore ? » PDG de Renault-Nissan emprisonné au Japon pour fraude fiscale qu’il conteste, reste opaque pour ces millions de Français qui voulaient, en confiance, en transparence, être les acteurs de leur vie. Eux qui doivent subsister dignement, sans tendre la main dans les rues, avec moins de 700 euros par mois, avec frigo vide le 20 du mois. Leurs manifestations légitimes et sans interruption depuis le 17 novembre, encouragées par 8 Français sur 10, nous ont fait prendre conscience de leurs difficultés à subvenir à leurs besoins de base : se loger, se nourrir, travailler, se soigner, élever leurs enfants, se déplacer, et s’habiller une fois pris dans la nasse d’un système politique qui dilapide leur système fiscal et leur paradis social depuis des lustres !

Ce système politique a démontré visiblement son despotisme car soumis à une religion envahissante et intolérante qui ne dit pas son nom. Derrière le masque d’une apparente démocratie, l’idéologie du système macronien, libérale mondialiste et irresponsable, tente d’asservir et de détruire notre démocratie de l’intérieur. De l’extérieur il faut y voir une submersion migratoire sans précédent, qui va ruiner, balayer et mettre fin à notre monde occidental si les mondialistes restent au pouvoir.

Il faut y voir un mal absolu, enkysté dans notre monde libre et occidental, qui se développe en milliards de métastases. L’asservissement politique résultant se faisant en lui infligeant des doses successives et cycliques de répressions policières par des forces de l’ordre qui en réalité sèment le désordre dans tout le pays.

Prions tous pour la destitution de Macron et l’avènement à la tête du peuple en jaune de Michel Onfray !

Patrick Granville

Print Friendly, PDF & Email
Share

57 réponses à “Ils veulent faire taire Michel Onfray par tous les moyens”

  1. Friendly dit :

    Michel Onfray fait sa crise d’adolescence, au risque de tout perdre. Dommage.

    • Carole dit :

      @Friendly Quand bien même Onfray aurait une âme d’adolescent, (ce qui n’est d’ailleurs pas le cas) le fait qu’il prenne ouvertement position contre un véritable adolescent (vous voyez qui), lequel tient encore la main de sa maman (adoptive) et se conduit en enfant gâté, obstiné et narcissique, ne peut pas être considéré comme « une crise d’adolescence ». Le plus gamin des deux est ici celui qui veut absolument « montrer qu’il est le chef », ce qui n’est pas une preuve de maturité d’esprit. Onfray a eu le courage de dire ce qu’il pensait, il a eu entièrement raison et de plus il dit vrai. On ne peut que l’en applaudir..

    • Carole dit :

      Il n’a rien perdu du tout, au contraire. Etre rejeté par cette caste est un honneur. Il leur fait peur !

  2. le Franc dit :

    sans rire, que nous raconte onfray qu’on ne sache déjà ?

    • Carole dit :

      @Le France Non, tout le monde ne le sait pas ou pire ne veut pas le comprendre, et tout le monde ne le dirait pas aussi bien que lui, avec autant de classe, de profondeur et d’intelligence. Essayez, pour voir !

  3. Carole dit :

    Michel Onfray compare – très pertinemment – Emmanuel à Caligula, empereur romain qui, « après un début de règne prometteur, durant lequel il connut une grande faveur auprès du peuple romain, devint peu à peu un empereur autocratique, délaissant ceux qui avaient soutenu son ascension, » A noter que Caligula périt assassiné par la garde prétorienne..

  4. jaffres dit :

    Bien sûr que le pire serait une absence de guerre civile à venir. Notre liberté ne viendra que par les armes. Mais lorsque vous dites :  » les caches d’armes ignorées du pouvoir », c’est archi-faux. Le pouvoir sait très bien ce qui s’y passe et c’est bien cela qui est inquiétant. Et si c’était cela justement, la force qui va nous finir pour que la contestation n’existe plus. Pourquoi le pouvoir n’a rien fait contre ces gens là jusqu’à présent? Doivent ils servir à quelque chose dans les mois à venir? Il serait temps de se poser la question.

  5. patito dit :

    j’adore Michel ONFRAY et mon propre gendre, un supposé intello bourgeois bobo skiant à Courchevel et faisant du bateau au Cap Ferret ne l’aime pas et le critique apportant ainsi la preuve incontestable des qualités de Michel Onfray .

  6. Blanchey dit :

    Mais diable pourquoi vouloir toujours un sauveur, un grand chef, un guide (les Allemands avait un nom spécial, lequel déjà ?) Prenons exemple sur les Suisses qui ont besoin de très peu d’intermédiaires pour se gouverner, dont on ne connait même pas les noms. Au sujet de Carlos Ghosne contribuable aux Pays-Bas depuis 2012, son cas était forcément connu de Macron à manoeuvre gouvernementale depuis cette époque. Question : Ghosne fait-il partie des généreux contributeurs à la campagne de Macron ?

    • Carole dit :

      @Blanchey : quel merveilleux pays que la Suisse que vous citez en exemple.
      Mais elle a une population totale de seulement 8 482 2003 habitants, c’est-à-dire moins que la région Île-de-France (12 082 144 habitants). Alors pas sûr que l’on puisse vraiment établir de comparaison.

    • Carole dit :

      Population de la Suisse : 8,42 millions (2017)

  7. Anne-Marie G dit :

    Onfray a fondé son « université » de Caen pour barrer la route au FN. Il n’est pas contre l’immigration massive, ni contre le mondialisme et la fin des nations. Il a beau plaider pour « les pauvres », il ne leur sert à rien de fait. Car ce qui les appauvrit actuellement, c’est le poids extravagant de l’immigrationnisme. Son idéologie est gauchiste et anticléricale, du coup son goût de la vérité est à l’avenant : pour lui, malgré l’Histoire et les historiens professionnels, l’Eglise catholique des débuts de l’ère chrétienne niait que les femmes aient une âme. L’homme a un ego surdimensionné, d’où ses cris d’orfraie quand il se voit couper le micro pour ses cours donnés à Caen. En plus, le mieux que l’on puisse faire selon lui est d’accepter la fin de notre civilisation par « élégance ».

    • Carole dit :

      Des cris « d’orfraie », vraiment ? Comme vous y allez. Il est normal de s’indigner d’actes qui relèvent de plus en plus de la dictature à moins d’être lâche, soumis et veule.

  8. lafronde dit :

    Michel Onfray renouvelle la critique salutaire du jacobinisme. C’est ce centralisme qui, concentrant vers le pouvoir parisien, les questions à traiter, les emmêle, brouille les solutions simples et équitables, pour finalement opposer les français les uns aux autres.

  9. Carole dit :

    Tout un symbole, en effet, la couleur jaune ! Celle de la lumière, contre le noir démoniaque des robocops et des bâchées.

  10. Carole dit :

    Contrairement aux intentions de Macron et de la clique médiatique qui lui est bassement inféodée, Michel Onfray ressort grandi de ce rejet. Il est considéré comme l’ennemi à abattre, parce qu’il leur fait peur, que la force est avec lui et qu’elle a déserté le côté obscur : ceux-là i n’ont plus que des moyens peu dignes et peu honorables pour lutter. En fait, ils fuient l’adversaire.

  11. DUFAITREZ dit :

    Des noms de philosophes émergent.
    J.F. Bellamy à LR, Michel Serres au débat, Onfray aux GJ ? Pourquoi pas ?
    Mais attention ! La Pensée ne remplacera jamais l’Action.

    • Jean Pierre Brillant dit :

      Attends, on peut réfléchir avant d’agir ?
      Faudrait que le mouvement, maintenant, se structure, sinon l’opinion se fera féroce.

  12. Markorix dit :

    On en est là dans beaucoup de pays. Des minorités aux manettes et des groupes influents imposent leurs idées profondément antipopulaires à des majorités, et surtout elles sont prêtes à tout pour abattre ce qui ne leur correspond pas. Il suffit de voir ce que les « démocrates » font aux Etats-Unis. Envers et contre tout, ils se sentent autorisés à destituer du haut de leur pensée unique, aidés par le 4è pouvoir (la presse) , un Président contre lequel personnes ne proteste. C’est tout de même ahurissant. Mais pour qui se prennent ces gens ? Des euro-monarques. Eh bien, si la leçon n’a pas suffi… posez-vous des questions à l’occasion des élections européennes. je dis ça tout à fait par hasard…

    • Yohann le debattant dit :

      Oui et parmi ceux qui veulent destituer l’excellent Trump, une « palestinienne » (devenue citoyenne US on ne sait comment), députée au Congres (excusez du peu), démocrate du nom de Rachida Tlaib. Cette sorciere musulmanne a appelé lors de son investiture en jurant sur le coran à la destitution de Trump qu’elle a traité avec l’elegance et la classe habituelle des arabes de « sale fils de pute »…

  13. patphil dit :

    Malraux, 1948, postface des « conquérants »
    les techniques discursives du stalinisme, c’est d’abord de déshonorer l’adversaire, rendre impossible la discussion, attaquer surtout sur le plan moral, il faut que l’adversaire soit un scélérat.
    le son unique de cette propagande c’est l’indignation, la fin qui justifie les moyens…
    onfray redit la même chose

  14. michelini dit :

    bjr michel je suis avec et pour toi depuis le début ne lache rien ,de toutes les façons le système arrive a sa fin et c’est pour cette année 2019.

  15. Nav dit :

    Il est plus facile de détruire que de construire l idéologie s est bien mais ça reste très éloigné des réalités

  16. didile dit :

    Comme disait mon grand -père « quelquefois ,un coup de pied au derrière ,vous remet les idées en place « .Michel Onfrey, viré de France -culture qui lui a cassé tous ses jouets , s’est subitement retrouvé dans la vraie vie.
    « Comme tout le monde » chanson de Michel Simon.

    • jobig dit :

      Vous dites vrai, je préfère Onfray depuis qu’il n’est plus la coqueluche des media, il est plus sympathique et intéressant.

  17. Damien dit :

    Continuez Michel, vous avez des couill…s! Nietzsche serait fier de vous!

  18. kancau1 dit :

    En effet JUPITER maitre du monde, c’était avant, jusqu’à l’apparition des GJ qui l’ont transformé en LILLIPUTIEN de la politique, son égo surdimensionné en a pris un sacré coup, dans les réunions de chef d’état, il fera moins le mariole.

  19. Deskepticon dit :

    La dernière radio classique à tendre le micro à Onfray, Zemmour, Guilly, Chouard, …, et dissidents toutes tendances confondues est Sud Radio, merci Monsieur Bercoff.

  20. Economie de guerre dit :

    Onfray vient du norrois « Hund Frid » Ours Libre/Paix, Michel Onfray est un disciple tardif et puissant de Diogène de Sinope, le philosophe grec qui vivait dans une grande jarre et avait le courage et l’effronterie de répondre à Alexandre le Grand: »Ôte toi de mon soleil » , nous y sommes, l’Empire (UE) nous plonge dans son ombre et nous sommes obligés nous,peuples,d’enfiler nos gilets (jaunes)de lumière et nos bonnets (phrygiens) rouges.

    • Patrick Granville dit :

      Oui je crains que vous ayez raison. Le mouvement du peuple en gilets jaunes va retrouver son soleil face à l’empire de l’UE et de sa marionnette macroniènne.

  21. Cyrille dit :

    Je suis bombardé par les vidéos de Michel Onfray et donc ma conclusion, sans être macroniste, juste quelqu’un qui a perdu du temps à écouter M. Onfray : Michel Onfray représente un esprit triste englué dans l’invective permanente. Cette description correspond de façon adéquate à la personne décrite.

  22. Bertolotti dit :

    Michel Onfray n’est candidat à rien, sinon à ajouter un éclairage supplémentaire a celui qui guide actuellement le mouvement des gilets jaunes, qui ne souhaite plus être prisonnier d’un constitution dans laquelle on élit mais ne vote plus, ou toutes les décisions sont finalement prises par des professionnels de la politique, devenus irrévocables, corrompus, arrogants et ornés de privilèges pécuniers ou statutaires, indignes, déconnectés d’une réalité populaire en souffrance d’un racket permanent. RIC- Nouvelle Constituion-et reprise du pouvoir Par le Peuple et Pour le Peuple.

    • Patrick Granville dit :

      Les conditions dans lesquelles Macron s’est fait élire méritent bien un éclairage supplémentaire aux lecteurs de RL.

  23. Feuchere Dominique dit :

    Merci M Onfray.
    Enfin un vrai penseur.
    J’apprécie la pertinence de ses débats.
    Oui c’est un vrai régal de l’écouter.

  24. sonya 31 dit :

    très bon article,en effet M.Onfray est un homme trés instruit ,sachant correctement s,exprimer,contrairement a beaucoup de politique ,il a une grande connaissance et une fine analyse des évenements .beaucoup devraient l;écouter cela les instruirait

    • amril dit :

      D’autres l’ont fait bien avant lui et se sont fait traîner dans la boue, y compris par ce bon M. Onfray.
      A moins d’être très jeune comment peut-on être si naïf.

      • Patrick Granville dit :

        Sauf Que, Michel Onfray possède intellectuellement tous les éléments pour se défendre contre ses détracteurs et ils sont légions. Prions pour qu’il éclaire en nous rejoignant notre combat de ses lumières normandes.

  25. Aux enfants de Clovis dit :

    Je ne regarde plus la télé et ne lis plus la presse depuis des années. Je ne perdrai pas mon temps à vous les citer. Les nommer c’est déjà leur faire de la pub.
    Ecoutez et lisez plutôt Riposte laïque et/ou catholique, BldVoltaire, Fdesouches, TVliberté, Zemmour, Onfray, Finkielkraut, Rioufol, Camus etc etc etc etc etc etc.
    Il y a largement de quoi satisfaire son esprit critique et ses neurones dans ce pays.

  26. Pavan n. dit :

    Pour virer le gouvernement une action immediate: dissoudre l’Assemblée!
    Urgentiste. ..
    Oui à Michel Onfray

  27. Levezlesoleil Association dit :

    De plus Michel ne veux pas être á la tête de quoi que ce soit enfin,,,, ensemble prenons nous en main ,,, créons coopératives,,, comité de,,, quartier ,,, ou autres,,, inventons , tous ,, chacune ,, unissons nous,, il sera alors certainement des notre , , je rêve par exemple d une fondation ,,, pour un confederalisme démocratique,, et un municipalisme ecologique,et libertaire ,, construit sur l éducation populaire multi ethnique,, prenant en compte les enjeux planétaires qui nous concernent tous socialement et existentiellement ,, il faut lire le projet d Europe sociale vue par les résistants,, ainsi que le chemin parcouru en 3 ans avec Sankara au Burkina Faso,,, le contrat social du Rojava et la jinealogie,,,émancipons nous de Macron et tt ce qu il représente ,, mais surtout unissons nous

  28. Levezlesoleil Association dit :

    Mes respects á Mr onfray mais quel est ce paragraphe sur l inconvénient de ce gilet coloré,,et les propos qui s en suive ,manquant de justesse sociale, éthique, ethnique, consciencieuse, la vision globale socio politique ne peut qu’être minutieuse , attentionnée et bienveillante,,, reconnaissante de l histoire de la résistance et de la France poly ethnique , je vous invite au confederalisme démocratique sans renier la haine ‘presque’ légitime vue les évènements historiques qui ont vue naître ces banlieues et les conditions de vie bien loin de la France rurale ,, nous sommes de faite privilégiés d être français par la naissance ou autre ,,, nous avons un passeport qui nous permet librement de circuler ds le monde ,, internationale vision citoyenne du monde où sclérose cérébrale aliénée,,

  29. jobig dit :

    Onfray était le chouchou des media il y dix ans. C’est devenu un homme à abattre pour l’oligarchie médiatico -politique. Lui-même a évolué dans le bon sens et parle de sujets plus intéressants que sa vieille marotte de l’athéisme.

  30. Sphinx dit :

    M.Onfray est le porte voix idéal pour la France et son peuple. Sur le terrain de la parole et des débats il décrédibilisera cette caste hors sol du pouvoir.
    Le temps presse et la France pour son salut a besoin d’une nouvelle voix fédératrice salvatrice.
    Mr Chouard est déjà black listé pour ce que nous savons.
    Mr Onfray, je vous en conjure, prenez la tête d’un mouvement, fédéréz et menez ce combat comme un cancéreux face à la tumeur.

    • Patrick Granville dit :

      Je partage complètement votre vœux et souhaite que nos appels soient entendus par Michel Onfray. Oui le mouvement du peuple des ronds points en gilets jaunes à besoin d’un leader charismatique qui saura éclairer leur chemin, les guider philosophiquement pour refonder une société plus juste, égalitaire et fraternelle. Équilibre certes utopique avec les élites politiques qui nous ont enfumé depuis un bon lustre mais à (re)construire sur les ruines encore fumantes de la Ve Ripoublique avec des Onfray, Zemmour, Finkielkraut, Rioufol,Berkoff, Cassen, et beaucoup d’autres qui ne trahiront le peuple.

  31. Yarduag dit :

    L’´Europe qu’on nous a imposée en 2005 est illégitime comme l’est devenue cette république Macroniene. Ce roitelet qui détricote allègrement les acquis obtenus à la force du poignet.
    Liberté chérie bâillonnée, nouvelles taxes.
    Réformes sous forme de coups de batons.
    Se serrer la ceinture pendant que ces huiles s’enrichassent sur notre dos.
    Comme le principe des vases communiquant, la richesse des uns fait la misère des autres.
    Ces assistés tels des parasites vivent de notre travail. Un bon coup de pied au cul est ce qui pourrait leur arriver de mieux. Mais en attendant ils s’accrocrent à leurs lois, celles qu’ils ont modifiées en leur faveur. Hommes de loi, de la sacro-sainte loi, à défaut de morale dont ils sont dépourvus.
    Les états d’Âme très peu pour eux

  32. Le Blob dit :

    L’université populaire de Caen, si l’on en reprend l’écoute, présageait depuis longtemps ce qui allait arriver; ça y est, nous y sommes.

  33. Clotilde prouvot dit :

    Il est invité de La Grande Librairie – le 9 janvier 2019

  34. laetitia dit :

    Le tweet de Macron montre qu’il n’a pas lu (mais vraiment lu) le philosophe; et qu’il se permet en plus de juger l’homme avec une prétention arrogante devenue le sceau de ses interventions. Esprit triste Onfray? M. Macron, cette seule expression montre à quel point vous ne connaissez pas Onfray qui chante les plaisirs sains de la vie, l’esprit libre ouvert et entreprenant, le respect des travailleurs et en particulier des plus humbles, l’amitié et la gratitude envers ceux qui font le bien. Auriez-vous eu une partie de son courage, de son dévouement, de son expérience de la condition humaine, de son désintéressement matériel, et de sa sensibilité au sort du prochain, que vous auriez pu faire votre travail décemment et éviter le rejet actuel que vous et votre entourage subissez.

  35. EORGHIL dit :

    La clique macroniste’ propagerait selon vous une « imposture robespierriste ». On peut détester Robespierre, mais le rabaisser au niveau d’un Macron, quand même…

    • Patrick Granville dit :

      Sous la révolution il y avait les Girondins et les Jacobins. Peut importe de préciser où ils siégeaient les uns les autres, mais ce que nous explique Onfray, c’est que les jacobins ( ancêtres de la gauche et de Mélenchon en France) étaient des parisiens comme l’était Robespierre. Ils centralisaient tous les pouvoirs comme en macronie et ignoraient le bas peuple que l’autre président ( socialo de gauche ) appelaient les sans-dents, en se rasant le matin. Ces sans-dents peuvent du jour au lendemain devenir « des sangs dans » ou « descendants » de cette France profonde, sans ressources, qui n’a plus envie de s’en laisser compter.

  36. gabriel dit :

    Des demain aux grandes geules sur une radio cousine de BFM poubelle. Hyper censuré Mr Onfray! Blague à part, je vais l’ecouter. Il a un certain niveau lui.

    • CUPIDONNET dit :

      Onfray n’est qu’un enseignant, très friqué, en philosophie pas un philosophe.
      Il est partout dans les média et veut nous faire croire qu’il ait censuré !
      Jamais il ne s’en prends au système.
      Une fois je lui ai écrit en lui mettant une enveloppe timbrée pour la réponse : pas de réponse… Je critiquais simplement sa façon de s’en prendre à la religion dont il est un ignare matérialiste.
      Son débit verbal est une maladie.

      • gabriel dit :

        Mon message était ironique sur la censure. Il passe dans une émission de très grande écoute le lendemain de cet article. Je trouve ça cocasse. Mais ça me permet d’avoir des pouces levés pour une fois, le second degré n’étant pas trop compris ici :) Apres il y a des choses intéressantes dans son discours. Mais chacun son opinion.

      • Patrick Granville dit :

        Retenir que la religion est l’opium du peuple et se distingue du discours philosophique par un raisonnement disons opposé. Ces deux entités ne peuvent-être rapprochées l’une de l’autre, mais chacune occupe un espace qui évite d’empiéter sur l’autre (espaces disjoints). Le peuple est parfais si candide, si naïf, si peu informé ou cultivé que Staline avait fait du communisme la religion du peuple, avec millions de morts. Les hommes de foi, de toutes les croyances peuvent utiliser la philosophie pour donner une sage image de leur culte mais un philosophe n’utilisera pas la foi pour convaincre et faire passer la raison de son message. Tout les sépare et pas étonnant ( ne lui en voulez pas) que M Onfray n’ait pas accroché avec votre foi, surement très respectable mais disjointe de sa voie.