Imaginez la France dans cinq ans si l'invasion migratoire se poursuit…

refugies-ou-touristesLe monde devient de plus en plus fou… L’Europe devient un « asile »… psychiatrique.
Les médias médiocres et les piètres politiques, collés à l’immédiat du bout de leur nez, débordés par la situation qu’ils n’ont jamais anticipée, abandonnent toute réflexion au profit de l’émotion compassionnelle, dont ils espèrent encore de misérables retombées électorales…
Première interrogation : quels sont ces gens appelés à être accueillis et secourus, le bon cœur européen grand ouvert ?
On ne cesse de nous affirmer qu’ils demandent tous un asile politique, en tant que victimes de guerre, et que la moindre réflexion réservée ou critique ne peut être que preuve d’inhumanité égoïste et d’indifférence coupable aux malheurs d’autrui, avec, dans le pack, l’accusation de fascisme, xénophobie et racisme.
Rappelons au passage que pratiquement toutes les guerres en question sont les conséquences directes et indirectes du fameux et moins glorifié aujourd’hui  « printemps arabe ».
Et étonnons-nous que les mieux appelés en Europe soient les Syriens.
Ce malheureux pays, en guerre depuis début 2011, se partage en une myriade de combattants sans pitié : d’une part, Bachar El Assad et ses soutiens, le Hezbollah, raciste et pro-nazi, l’Iran théocratique et pré- atomique, et d’autre part, les nébuleuses Al Qaïda, l’Etat Islamique, aidés par la Turquie et les pays du Golfe (qui commencent à le regretter…).
Il n’y a « pas de « bon camp », et la plupart des syriens qui fuient sont des sympathisants des uns ou des autres, et non des « démocrates »..
Revenons à nos chers clandestins : encore il y a peu, ils se faisaient discrets, craignant encore l’expulsion, rare mais possible. Actuellement, sans aucune retenue, des hommes seuls, très majoritairement islamiques, sans famille (les femmes et les enfants après, dans le Titanic arabe ?), forcent avec agressivité les frontières, et pénètrent sans consentement dans nos pays résistants comme du beurre.
Devant l’impuissance, l’affolement, les stratégies erratiques, l’impéritie des « autorités », les complicités de l’angélisme ignorant et les idéologies nostalgiques, ils exigent des « droits » économiques et sociaux, que les nationaux attendent des années sans les obtenir. Des sdf ont été expulsés de leurs lieux d’hébergement pour céder la place aux nouveaux arrivants. Des collèges, des casernes se reconvertissent pour les mêmes raisons. Des centres d’accueil s’ouvrent un peu partout, grâce à des maires subitement très argentés.
C’est MAGIQUE, ce cynisme : les caisses sont vides, les impôts écrasants, l’économie chancelante, mais tout est possible aujourd’hui, puisqu’on donne à « l’Autre » (en centaines de milliers quand même), objet idéalisé de nos illusions pathogènes.
Bien sûr que la grande majorité des nouveaux venus ne viennent en Europe qu’attirés par l’imaginaire économique de l’Eldorado et certes pas parce qu’ils pourront un jour partager les vertus républicaines qu’ils n’ont jamais connues. Et leur « installation » n’est pas provisoire, comme le serait l’attente d’une fin de guerre. Ils sont là pour y rester, avec leur fardeau culturel ININTEGRABLE , facteur de graves dissensions et de troubles sociaux à venir.
Imaginez dans 5 ans seulement : un logement pérenne pour tous ? On en est loin aujourd’hui pour les Français.
Un travail pour tous ? N’en parlons pas, Hollande risquerait de nous le promettre.
Un vivre-ensemble serein avec les richesses culturelles d’une diversité imaginée harmonieuse ? Depuis des années, ce mythe n’a cessé de se dissoudre face à l’intolérance, au racisme, à la ségrégation volontaire et agressive, tant l’écart des cultures et des mentalités est considérable.
Les institutions étatiques, censées moduler les antagonismes, sont hors contrôle, les frontières n’existent plus pour qui est décidé à les ignorer, les lois sont bafouées par ceux qui sont chargés de les appliquer, il est impossible de connaître l’identité véritable et le nombre de ceux qui s’imposent dans notre pays, puisque l’absence de papiers d’identité (ou les faux) devient la règle… (la « plaisanterie » des 24 000 clandestins du quota imposé en France ne fait rire personne. Quel absurde rond-de-cuir les a comptés ?)
Et qui parle de l’insécurité qui ne peut que s’accroître brutalement avec ces millions de nécessiteux qui se pressent dans l’attente de nos supposées richesses, lors du choc de la réalité qui les décevra forcément ? (inéluctables émeutes, prédations en tous genres, terrorisme surmultiplié, exigences du nombre au détriment des plus faibles).
Toute la misère du monde arrive, elle nous submergera jusqu’à ce que l’on devienne Tiers-Monde à notre tour
La peur et les drames alors remplaceront les sourires, les bras ouverts et les gros cœurs mous du pathos d’aujourd’hui.
… Si nous ne nous réveillons pas pour réussir une stratégie cohérente de survie…
Guy SAUVAGE
 

image_pdf
0
0

38 Commentaires

  1. Ne pas oublier qu’il y a un plan établi par d’obscurs dirigeants européens pour laisser entrer 250 millions d’immigrés en Europe … 250 millions .. soit disant pour « sauver nos retraites » … à moins que ce ne soit plutôt pour se débarrasser des retraités …

  2. IBN KHALDOUN (1332-1406) — Les Prolégomènes, première partie – pages 300 à 315
    – Toutes les fois que l’autorité souveraine échappe des mains d’un peuple, elle passe à un autre peuple , pourvu que celui-ci ait conservé son esprit de corps.
    – Le peuple vaincu tâche toujours d’imiter le vainqueur par la tenue, la manière de s’habiller, les opinions et les usages.
    – Un peuple vaincu et soumis dépérit rapidement.
    – De tous les peuples, les Arabes sont les moins capables de gouverner un empire.
    – En principe général, les Arabes sont incapables de fonder un empire, à moins qu’ils n’aient reçu d’un prophète ou d’un saint une teinture religieuse plus ou moins forte.
    – Tout pays conquis par les Arabes est bientôt ruiné.
    IBN KHALDOUN vaut bien Nostradamus. On croirait qu’il parle des Français
    http://classiques.uqac.ca/classiques/Ibn_Khaldoun/Prolegomenes_t1/ibn_pro_I.pdf

  3. Bonjour.
    Comme tout le monde ici je tourne la situation actuelle dans tous les sens (et même les 30 années de politiques passées), et je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe. Je pense que tout cela est incompréhensible, car il manque un facteur important : « Pour qui roulent nos politicards? ».
    Nos politiques ne sont que les exécutants de nos réels dirigeants. Cela explique que la droite comme la gauche appliquent la même politique mondialiste et immigrationniste, hors caméra, ils se rejoignent dans les mêmes loges. (Et même Méluche, FM reconnu, soit disant d’extrême gauche est mondialiste!!)
    J’accorde un certain crédit aux études faites sur Albert Pike et sa troisième guerre mondiale. Je pense que tout ce que l’on vit de nos jours, n’est que l’exécution stricte de la feuille de route imposée par Albert Pike au … 19e siècle.
    Je pense qu’un nombre restreint d’individus, extrêmement puissants (ayant la main mise sur les médias, politique, industrie, finance, tribunaux, commissariats) et mal intentionnés, œuvrent dans un but de déstabilisation du monde, préparant une société désunie, incapable de résister au nouvel ordre, mais aussi très docile et corvéable.
    Un peu comme un combat de chiens. Dans le combat de chiens, il y a le pit noir, le blanc, ET l’organisateur qui s’enrichit sur le dos des pauvres bêtes.
    Les chiens n’ont pas conscience de se battre pour un tiers, ils ne voient que l’ennemi qui occupe leur territoire.
    Le pit noir n’est pas fondamentalement plus mauvais que le blanc et vice versa, ils ne peuvent tout simplement pas cohabiter sereinement.
    Notre démocratie ramenée à cet exemple, revient à … laisser le choix aux chiens, le choix de l’organisateur de la soirée…(whaou)
    Mais ce n’est que mon avis.
    Je vous apprécie Riposte Laïque, mais je pense que vous défendez une cause perdue. En réalité, il n’y a qu’une seule et unique manière de stopper le suicide politique : La démocratie directe.
    Nous devons lisser le pouvoir politique sur l’ensemble du peuple, et ne plus être le joujou d’une caste de manipulateurs.
    Ainsi, plus de décisions majeures en comité privé, plus d’arrangements, de verrouillage médiatique. Le peuple sait mieux que quiconque ce qui est bon pour lui. Et il y a plus d’idée (et des solutions) dans 65.000.000 de cerveaux que dans une poignée…
    Un conseil imagé:
    Aboyer sur le pitbull d’en face (au lieu de le laisser entrer dans l’arène), ne vous causera que réprimande de l’organisateur du combat de chiens.
    Gagner un vote à 3, entre les cleps et l’ordure « Pour ou contre un combat de chiens au profit de l’organisateur » permettra à coup sur,d’éviter l’affrontement.
    Pour une démocratie directe et bien organisée!

    • D’accord avec vous, mais il est impossible de passer à une démocratie directe maintenant. Il faudrait un référendum pour modifier la constitution et on sait comment sont « traités » les résultats qui déplaisent dans ces consultations du peuple….

      • Merci. Il ne faut pas quémander la démocratie à une élite matérialiste, ouvertement opposée à notre épanouissement. Il faut déclencher un prise conscience populaire, de sorte que la démocratie se mette en route naturellement. Il faut qu’elle vienne du peuple et soit décentralisée pour echapper à tout contrôle et toute censure. Bonne soirée

        • Ca s’appelle une Revolution (comme en 1789) : le peuple reprend le pouvoir (avec l’aide de l’armee qui n’attend que ca !!), un nouveau gouvernement est cree avec des gens competents dans leurs domaines respectifs (non issus de l’ENA, Sciences Po ou autres ecoles de la Republique) et si possible mariés et pere de famille (donc responsables et
          equilibrés psychologiquement et emotionnellement) et non issus de groupes minoritaires divers, abolition des religions et des partis politiques et divers qui divisent les gens, destruction des mosquees et salles de prieres (car non conformes a la norme culturelle francaise), des lois de « bon sens » sont votees, les lois importantes pour le pays sont votees par referendum, chaque citoyen devient reponsable a 100% de son pays par ses decisions et ses votes, le mensonge est banni du gouvernement, la transparence a tous les niveaux est approuvee par le nouveau gouvernement incluant les alaires et operations diplomatiques (abolition de l’imunite diplomatique pour tout citoyen present sur le sol francais ou territoires et ambassades francaises a l’etranger), TOUS les organismes reformes (Justice en tete, nouvelles peines incomprehensibles, construction de prisons ultra securisees, …), fermeture des banques et reforme du systeme monetaire (systeme a points base sur la valeur du pays mais sans argent physique en papier ou metal), reforme des lois sur la famille, sur les aides diverses, l’ecole, les sciences, l’energie, … ouverture de centres sur les sciences nouvelles, ………..

  4. Qui engrange actuellement de gros profits grâce à cette invasion migratoire en Europe ? Et bien ce sont les réseaux de passeurs aidés par les courtiers et les autorités turques. Et les bakchichs doivent être juteux
    http://www.wikistrike.com/2015/09/a-qui-profite-l-afflux-de-migrants-vers-l-europe-et-a-qui-profite-cette-vague.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
    La Turquie que Mme Merkel et ses amis de Bruxelles veulent absolument faire entrer dans l’Europe, le tout dirigé par la Maison Blanche.
    Suivez le pognon et vous saurez qui sont vraiment les traitres et les assassins.

  5. Un autre article paru hier et qui va entièrement dans le sens du vôtre :
    http://civilwarineurope.com/2015/09/15/france-les-clandestins-ont-ils-reussi-le-tour-de-force-a-faire-disparaitre-la-dette/
    Les caisses étaient vides mais se sont miraculeusement remplies comme par enchantement. Le business fortement lucratif des associations de « goooche » via l’invasion migratoire n’est pas près de se tarir !
    Les hongrois eux montrent e bon exemple et ça marche !
    http://civilwarineurope.com/2015/09/16/la-methode-hongroise-fonctionne-seulement-367-clandestins-entres-mardi-tous-arretes/
    http://civilwarineurope.com/2015/09/15/marton-gyongyosi-video-un-depute-hongrois-defend-la-fermete-face-aux-clandestins/
    Quant aux allemands, ils commencent à se mobiliser.
    http://civilwarineurope.com/2015/09/16/allemagne-pegida-va-devenir-un-parti-politique-5-000-manifestants-a-dresde-lundi-soir/

  6. à regarder TV Libertés,et écouter M. Clement cela fait peur de ce qui va nous arriver prochainement.

  7. Najat Ballot-Bécassine va pouvoir remettre l’enseignement de la langue arabe à l’école sur le tapis (de prière)…….

  8. D’ici 5 ans la France aura certainement vécu une guerre civile, à souhaiter pour faire le ménage histoire d’éradiquer les cancrelats…, ou alors l’Europe aura vécu ou sera en train de vivre une troisième guerre mondiale et là le problème sera de savoir qui sera avec l’Europe…. les USA ou la Russie ?
    Je préfèrerai personnellement la Russie plus proche de nous et qu’on a énormément tort d’ignorer ou de repousser car la Russie respecte son passé son histoire, pas toujours glorieuse je vous l’accorde et ses valeurs religieuses,
    quand un président, Poutine pour pas le nommer, fait reconstruire une cathédrale détruite par les bolchéviques, et fait entérrer avec tout les honneurs les restes du Tsar et de sa famille, je dis respect, ce que je ne saurai dire pour une Obama ou pour la führerin (féminin de führer) Merkel, et de notre Pinocchio président dont il ne vaut même pas la peine de mentionner la pitoyable existence !!!

  9. C’est toujours plaisant de voir comparer l’afflux de migrants aux Grandes Invasions précédant la chute de l’Empire romain: les Goths partis à la conquête de territoires ont triomphé par les armes! Mis à part l’expérience de certains de leurs chefs acquise au service de Rome, on ne peut pas dire que cette puissance leur ait ouvert les portes…et surtout pas pour les accueillir en leur assurant hébergement, aides multiples et travail!

  10. un continent morcellé,balkanisé,ravagé par la guerre civile et religieuse..mais si cela doit étre…. ,nous sommes beaucoup sur le pied de guerre et sans etats-d’âme attendant sereinement un nouvel apocalypse, auquel notre histoire nous a accoutumé….

  11. il faut cesser de parler de « réfugiés de guerre » l’écrasante majorité des personnes qui viennent de pays en guerre se trouvaient dans des camps de réfugiés situés dans des pays en paix (turquie liban jordanie, etc…) ce sont donc bien des migrants qui viennent nous envahir

  12. Entre temps il y aura au pouvoir une équipe identitaire et libérale en remplacement des marxistes immmigrationnistes ou ce sera « le Couffin ou le Linceul »

  13. Je n’ose imaginer, ce serait à tel point cauchemardesque.
    Avec l’augmentation exponentielle des flux, puisque des dizaines et des dizaines de millions de volontaires, galvanisés par les succès actuels suivront bientôt, il est même inenvisageable que cinq années complètes puissent s’écouler avec cette invasion s’accélérant.
    Il est difficile de ne pas être prophète de mauvais augure…

  14. 11 SEPTEMBRE X 1000… TCHERNOBYL X 100…
    SCENARIO DE L’APOCALYPSE. Terranova 2008
    IL ETAIT UNE FOIS UN GRAND PAYS CIVILISATEUR qui avait incomparablement contribué au PROGRES DE L’HUMANITE : LES LOIS, LES VALEURS, LES PRINCIPES ESSENTIELS, repris par toutes les nations civilisées, des penseurs et des politiciens visionnaires, des exemples missionnaires et républicains, des colonisations humanistes, messianistes et sans génocides… C’est pour cela qu’il était envié de la terre entière, et détesté par ses rivaux et alliés, belliqueux, esclavagistes, ennemis de la Justice et de l’ETAT.
    Or, ce vieux pays civilisateur était devenu la proie permanente d’attentats, d’émeutes, d’incendies, d’explosions, et même d’explosions d’usines de nitrates, qui n’étaient que des entraînements, des répétitions de l’insurrection géante destinée à détruire son Etat et sa civilisation.
    Après des siècles de grandeur, c’était une véritable décadence. IRRESPONSABILITE du peuple, tolérance de la barbarie, TRAHISON des élus besognant contre leur peuple, sans aucun souci de l’avenir, sodomisés par les barbares, vendus à l’ennemi, à la grande pègre financière internationale.
    Ces traîtres avaient fait entrer sur le territoire, des millions et des millions d’étrangers, pour détruire la CIVILISATION. Ils avaient même voulu donner la puissance atomique aux barbares…
    Puis, les allogènes étaient devenus majoritaires, grâce aux allocations à la prolifération, et réclamaient la propriété et l’indépendance du prestigieux pays, auquel ils devaient tout, et n’avaient apporté que la nuit et l’obscurantisme.
    Dans ce contexte, la situation économique était devenue catastrophique.
    Le grand pays ne produisait plus rien, après avoir donné et délocalisé tout son savoir. Il n’était plus qu’une terre de gueux affamés, mendiant leur subsistance aux pays émergents, vendant pour rien le reste de leurs biens.
    L’Etat fantôme n’était plus dirigé que par une collusion de collabos mondialistes.
    « L’armée de la Nation » n’était plus qu’un amalgame de mercenaires et d’étrangers hostiles et haineux.
    C’EST ALORS QU’EST TOMBE L’ORDRE DE L’INSURRECTION GENERALE.
    Très bien armés et organisés par des décennies de laxisme et de complicité criminelle du pouvoir, avec leurs propres infrastructures, leurs énormes et secrètes réserves accumulées, les millions d’ennemis grassement nourris sur cette terre d’asile généreuse et naïve, dans la haine de l’autochtone, tous les infiltrés dormants, ont reçu l’ordre :
    – de mettre le feu partout, tous ensemble et simultanément, dans les villes, les hôpitaux, les centrales électriques, les raffineries, les usines, les ports, les forêts, les écoles, les casernes, les commissariats…
    – de récupérer les nitrates chez les paysans pour en faire des explosifs…
    – de faire exploser les routes, les voies ferrées, les aéroports, les centraux téléphoniques, les émetteurs radio- télévision, les barrages, les canalisations d’eau, de gaz,…et par tous les moyens : kamikazes, voitures, camions, avions suicides, essence, gaz, engrais nitriques …
    – de faire écraser les avions par aveuglement des pilotes au laser…
    – et même de faire exploser quelques « bombes radioactives sales », pour terrifier la population, mais d’épargner les centrales nucléaires, pour disposer d’un MOYEN DE CHANTAGE MAJEUR, ABSOLU, en attendant les renforts par l’invasion générale, qui s’était mise en marche, de tous les horizons.
    La police, l’armée n’ont pas pu briser un soulèvement si gigantesque. Au contraire, certaines unités très infiltrées d’allogènes, ont soutenu les émeutes, tiré sur les nationaux et les unités loyales, détruit des blindés, des munitions, des avions…Confusion et panique totales. L’Etat Major, lui même infiltré, ne sait plus que faire. Partout, les incendies illuminent la nuit. Des fumées de mort envahissent l’espace. C’est la fin du monde. Le pays n’est plus qu’un long hurlement d’innocents pacifiques, atterrés, hébétés, prostrés, blessés, qui errent à la recherche de leurs familles, d’eau, de nourriture, de secours, de carburants, de chauffage. Les autochtones ne peuvent pas se défendre, volontairement désarmés par les dictatures libérales et socialistes successives. Mais, surtout, nombreux sont les traître(sse)s, les dégénéré(e)s, qui aident les barbares.
    Les pays alliés n’ont d’abord pas réagi, trop heureux de voir détruire leur vieux rival, qui gênait l’anarchie libérale.
    Malheureusement, les insurgés avaient réussi à s’emparer de certaines centrales nucléaires civiles. De peur que l’arsenal atomique militaire ne tombe entre leurs mains, les alliés lancent alors une énorme opération militaire, aussitôt facturée : parachutage massif de forces aéroportées, et débarquement des forces navales, pour neutraliser les charges atomiques et faire sombrer les sous- marins nucléaires. Sans grandes difficultés, car l’ennemi n’était pas suffisamment armé pour faire face à un débarquement allié de grande envergure. Il avait tout misé sur ses hordes barbares et le chantage atomique.
    Hélas, ses pions étaient dans la place depuis longtemps, grâce aux accords de coopération, aux participations au capital des centrales militaires accordées par les plus traîtres des dirigeants aux puissances étrangères hostiles.
    Dans une centrale, ils réussissent. Au signal, venu de leur QG, les techniciens barbares se ruent sur les nationaux. Avec des cuters, ils les égorgent. Ils parviennent à déjouer les systèmes de sécurité, et à réintroduire une masse critique dans le réacteur. Il n’y a plus qu’à faire emballer la réaction en chaîne…
    La centrale nucléaire explose dans un fracas de millions de tonnes de dynamite, pulvérisant tout, creusant un cratère grand comme un volcan. Comme le soleil de l’apocalypse, l’éclair atomique illumine la nuit à des centaines de kilomètres à la ronde. Une immense clameur jaillit dans tout le pays. Désolation pour les civilisés. Ovations sans fin pour ces barbares qui tiennent enfin leur revanche sur un monde qui les dépasse et dont ils vont pouvoir s’emparer.
    Le chantage a réussi. Voulant éviter les irradiations massives, de nouvelles explosions infernales, et épargner la vie de leurs hommes, les alliés refluent massivement, abandonnant le vieux pays à son triste sort, avec quelques armements pour une résistance symbolique.
    Car le pragmatisme libéral envisage déjà le commerce avec les nouveaux maîtres, laissant passer les avions, les navires, encourageant les paquebots d’immigrants de l’invasion totale. Peu importent les guerres de destruction et les bains de sang, pourvu qu’ils soient lucratifs…
    Les barbares font la loi, mitraillette au poing, partout. D’abord, ils ont beaucoup pillé, violé, éventré, massacré, Puis, leurs chefs se sont vite aperçus que, sans les nationaux de souche, ils n’étaient rien, ils ne pouvaient pas survivre. Et sans production de richesses, ils ne pouvaient rien acheter. Ils ont donc reçu l’ordre de ne plus massacrer massivement, mais de prendre des otages, de torturer, de castrer, d’égorger les récalcitrants, de violer les femmes et les enfants, de ne plus détruire les usines, ce que les collabos appellent : « leur magnanimité ».
    Le grand peuple docile, pacifique et bêlant, d’un angélisme stupide, est redevenu le peuple d’esclaves qu’il était jadis, lorsque les grandes invasions barbares eurent détruit son Empire. Les vaincus baissent la tête devant les nouvelles idoles, pleurent devant leurs femmes engrossées et leurs enfants violés, geignent sous les coups de crosse, pour aller travailler, pour nourrir leurs ennemis, pour réparer les immenses dégâts, payer le débarquement des alliés et leurs fonds de pensions.
    Les amis alliés, libéraux, mondialistes, nazis, ont définitivement reconnu la nouvelle barbarie, dont ils sont plus proches que de la vieille civilisation humaniste. Ils sont excités devant les profits énormes qu’ils vont pouvoir tirer de ce nouveau pays du tiers monde, à qualité de main d’œuvre exceptionnelle et à bas coût, qui va fabriquer de très bons produits à très bas prix.

    • belle litterature defaitiste toute a fait dans le ton du masochisme ambiant. exactement le genre d’anneries qu’on ne voudrait plus entendre tant elles peuvent avoir un effet demoralisateur sur un peuple déjâ bien depressif !

      • ce moins 6 sur l’echelle du renoncement est bien regrettable !
        ceux-là peuvent déjà preparer le tapis de priére !

        • Ce qui est triste , c’est qu’aucun ne perçoive le but de ce breuvage, destiné à transformer les ânes en chevaux de course

          • terranova les gens sur ce site n’ ont pas besoin de paraboles apocalyptiques et je suis heureux de constater l’evolution des esprits vers une veritable volonté de resistance sans que l’on ai besoin de les traiter de niais ou de ballots ! tout le monde est desormais sur une même longueur d’onde ! et nous n’qons plus besoin de phillipulus le prophéte !

              • terra votre vision strategique aurait sans nul doute hatée la victoire allemande .on se demande si cela aurait pas été mieux..mais j’ai du respect pour vous car vous étes un patriote sincére et nous pourrons compter sur vous ! faites nous un beau scenario qui voit le triomphe de nos forces !

                • Iommel, merci de votre compréhension. De tous ceux qui ont répondu à mon petit texte, vous êtes apparemment le seul qui ait compris que je dramatisais au maximum (déjà en 2008), pour réveiller les Français.
                  Je sais que parmi les lecteurs de Riposte Laïque, beaucoup n’ont pas besoin d’être convaincus de la nécessité de résister. Ce n’est pas à eux que je destine en premier cet appel. Mais quel manque d’humour, et quelle naïveté pour croire que je souhaite ce que j’écris. Il n’y a qu’à voir comment je décris nos ennemis et leur barbarie. En fait, je crois que je suis le pire ennemi de la barbarie, et que je suis prêt à lui parler avec SES arguments pour la vaincre.
                  Quant au scénario du triomphe de notre civilisation, je ne peux pas l’écrire par avance car je risquerais gros, mais je peux vous assurer que nous le vivrons ensemble sur les Champs Elysées, et de la Russie à l’Alaska.
                  Cordialement : Terranova

            • Ah oui ? Alors essayez de descendre dans la rue avec un simple fusil chargé et un petit groupe de résistants. Si vous ne prenez pas une balle, c’est 30 ans de prison et 750.000 euros d’amende.

              • drole d’idée terranova …mais vous savez je crois bien que vu ou vont les choses je ne ferais pas 6 mois de prison…rappellez vous le putsch de hitler en 1923..et quand a payer 750 mille euros,malheureusement je n’emarge pas au service compta de l’ambassade du Qatar !

      • Vous aussi, vous n’avez pas compris que se boucher les yeux et les oreilles conduit au pire. Mon scénario vise à réveiller les mous et les benêts, pour que nous ne finissions pas en esclaves émasculés.

    • Mazette ! Impossible à lire car trop long, trop chiant et bien trop défaitiste !
      Avec des idées comme ça, le plus simple est de vous terrer chez vous et de vous envoyer un bouillon de 11 heures !

      • C’est TOUT LE CONTRAIRE. Ce texte est fait pour faire réagir les mous et les transformer en combattants. Si avant 14 18, les gens avaient été informés de ce qui les attendait, ils auraient agi beaucoup plus efficacement.

        • ils auraient reagis comment ? en ecoutant les sages conseils de Jaures ? vous vous contredisez salement,ce qui semble indiquer une trollerie malfaisante !

          • Pourquoi ces termes péjoratifs ?
            Ils auraient réagi comme les Russes à Stalingrad et Leningrad, ou les vietnamiens, en laissant la population en partie sur son territoire, mais puissamment armée, retranchée dans les villes. Ils auraient laissé entrer les Allemands en colonnes, auraient refermé l’étau et les auraient massacrés, avec beaucoup moins de pertes françaises.
            C’est ainsi que nous gagnerons le combat contre le sort funeste que je promets dans mon scénario. N’en déplaise à ceux qui ne voudront pas réagir.

      • au moins il a eu la malice de prendre « terranova » comme pseudo ! 🙂 prendre le nom de la delirante irresponsable ideologique ultraboboisée officine socialiste comme pseudo pour pondre un texte aux relents de catastrophisme totalement desesperant me semble assez coherent, en fin de compte !

    • Apocalyptique …. mais probable….. personnellement je suis à fond dans ce qu’on appelle le survivalisme….. autonomie et défense….. par nécessité… si ce scénario arrive je pense être prêt…. sinon bah ce n’est pas grave, je passerais pour un gros paranoïaque….. et j’espère être dans l’erreur… Si Vis Pacem, Para Bellum

Les commentaires sont fermés.