Une immigration de déshérités non qualifiés tire la France vers le bas

Publié le 6 août 2015 - par - 18 commentaires
Share

MigrantsgrouillantsFace à la déferlante des migrants, le désarroi de la classe politique est flagrant.

Les autorités ont littéralement perdu le contrôle de la situation et n’ont plus aucune solution pour assurer l’ordre public, perturbé par des milliers de nouveaux arrivants attirés par l’Eldorado européen. Les bidonvilles fleurissent un peu partout dans Paris, qui se transforme au fil des jours en capitale du tiers monde.

Tel est le résultat des politiques irresponsables menées par nos apprentis sorciers de droite comme de gauche, qui n’ont strictement rien compris aux réalités de ce monde. Au nom de la démocratie, ils ont d’abord applaudi aux printemps arabes, sans comprendre que les despotes du Moyen-Orient étaient des remparts contre les islamistes. Le résultat est à la hauteur de leur naïveté et de leur incompétence : un chaos généralisé aux portes de l’Europe et une alarmante montée du terrorisme à l’intérieur de nos frontières.

Au nom d’une idéologie tiers-mondiste suicidaire, ils ont favorisé une immigration de masse sans se soucier de l’échec de l’intégration, pourtant flagrant, au risque de désintégrer la société. Pratiquant une inique préférence étrangère, ils ont attiré tous les déshérités de la planète, parfaitement instruits des largesses de la république. Si cinq millions de Français n’ont pas de mutuelle et si des petits Français n’ont pas accès aux soins dentaires, ce n’est pas le cas des 300000 sans papiers que l’on soigne chaque année sans limitation de dépenses. Si de nombreux paysans ne parviennent pas à s’octroyer un salaire, chaque migrant a droit à 11 euros par jour. Et si on voit de plus en plus de vieillards faire les poubelles, un étranger n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France a droit à 780 euros de retraite par mois. On pourrait ainsi aligner sans fin les largesses dont bénéficient les étrangers, sans papiers et demandeurs d’asile compris. La France ruinée emprunte pour finir ses fins de mois mais accueille, loge, éduque et soigne toute la misère du monde. Du fin fond de l’Afrique, de l’Asie ou de l’Amérique du Sud, tout le monde sait cela. On en voit le résultat ! Sangatte n’est que la partie la plus visible du problème. Mais des Sangatte, il y en aura d’autres.

Et tout cela ne fera qu’empirer puisque la pensée dominante est d’imposer aux Français une société multiculturelle qu’ils ne veulent plus. Pour la première fois, l’immigration vient de passer en tête des préoccupations des citoyens, devant le chômage. Mais chez nos élus, qui se soucie de ce que pense le peuple  ?

La France va se paupériser à grands pas, croulant sous le poids d’une immigration non qualifiée totalement incapable de s’intégrer dans une économie moderne et performante. Depuis trois ans, le PIB augmente moins vite que la population.

On voit mal comment une immigration qui coûte en social bien davantage que sa contribution au PIB, pourrait être une  richesse pour la France. Une immigration de déshérités non qualifiés ne peut que niveler le pays par le bas. Et ceux qui défilent pour les droits des sans papiers, défilent sans le savoir contre l’avenir de leurs enfants. Il est grand temps d’ouvrir les yeux sur la crise identitaire. La société multiculturelle harmonieuse que nous vantent nos élites n’est qu’un leurre.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Praxitèle

Bon article qui met en exergue des réalités méritant d’être rappelées. Le multiculturalisme est une arnaque.
Même si importer des gens qualifiés dans des proportions aussi énormes ne serait guère plus souhaitable – quel peuple a jamais intérêt à se faire remplacer ?

Ceci dit, au delà des nuisances idéologiques, je tendrais à mettre cela sur le compte d’une volonté organisée de diviser et d’affaiblir nos pays par la division raciale et culturelle (d’où d’ailleurs l’insistance de l’UE lors de son projet de quota, pour en refiler aux pays jusqu’alors épargnés)

Lopen

La critique est facile, l’art plus difficile.
Faire des propositions c’est bien plus dur. Il faut que nos politiques compte sécuriser et développer les pays source de migrants.
Sinon, nos prestations sociales fondent avec la canicule. Vos chiffres paraissent trop élevé.

Praxitèle

L’erreur fondamentale de ce raisonnement, c’est que en réalité, pour citer Bernard Lugan, « les africains ne sont pas des européens pauvres à la peau noire ».
Ils ont des cultures collectives au lieu du bazard individualiste qui sévit actuellement ici, et ils ont des capacités cognitives bien inférieures aux nôtres.
Il y a des mesures à prendre bien sûr, mais croire que « développer l’Afrique » en est une relève de la plus grande naïveté et/ou ignorance.

Lopen

Effectivement je suis naïf de répondre sur ce genre de blog fréquenté par trop d’extrémistes avec œillères. Il n’y a pas de peuple supérieur à d’autre. La mondialisation saura nous le faire accepter tôt ou tard, avec ou sans votre consentement.

Praxitèle

Vous me traitez d’extrémistes à oeillères, mais vos oeillères idéologiques vous disent que « tout le monde il est pareil ».

Vous jouez d’ailleurs du sophisme : « il n’y a pas de peuple supérieur à d’autre » est un jugement moral. Quoiqu’on puisse effectivement arguer qu’un peuple est supérieur à un autre, ce serait le choix des critères qui portera à polémique.
Mon propos n’était nullement moral, mais factuel. Je soulignais des faits.

Considérer que des faits non conformes à une certaine morale n’existent pas est absurde, mais c’est vrai que c’est le moteur principal de la pensée gauchiste.

Quand à me qualifier d’extrémiste, puisque je n’ai pas développé de doctrine politique dans mon message précédent, c’est un non-sens.
Mais dire des faits non conformes à la bien-pensance est il est vrai un indicateur terrible du redouté « extrêmisme » qui mange les enfants tout cru.

Votre dernière phrase est sans conteste la plus comique. En paraphrasant : « Si tu n’est pas content de la destruction de ton peuple, pas grave le mondialisme te l’infligera de force, et ça me réjouit. »

Antifa ? Anti-blanc ? Quoiqu’il en soit, vous vous êtes perdu pour atterrir ici.

Maximeg

circoncisions rituelles et remboursement CMU:
https://www.facebook.com/EntreMuslims.Fr/posts/312750942182512

Lafleur

Pour éviter ce déferlement de migrants suite au printemps arabe, il aurait donc fallu défendre les dictateurs, remparts de notre quiétude?
Je pense que ça n’est pas nécessaire de vous rappeler que nous sommes un pays démocratique.
Par ailleurs, en ce qui concerne les largesses de la République pour ces migrants, vous auriez dû préciser, pour être tout à fait honnête, les conditions à remplir pour recevoir les 11 euros par jour (migrant avec papiers demandeur d’asile) et les 780 euros par mois (être arrivé avant l’âge de 60 ans et avoir séjourné au moins 5 ans en France si je me souviens bien…).
Enfin, il faut savoir que des études ont montré que la travail des immigrés et des étrangers en France rapporte plus que ce qu’ils coûtent à la collectivité.

Praxitèle

Si des gens lisent encore l’article après deux jours…

L’immgiration est l’unique responsable de la flambée de criminalité depuis 40 ans en France – un certain niveau de criminalité existait avant, mais les populations importées sont bien plus criminogènes, en plus de leur haine des français. Tout les « plans banlieues » par exemple sont un coût direct de l’immigration.
L’immigration entraîne des surcoûts énorme dans le domaine des allocations familiales, soutenant la natalité de population génétiquement et culturellement étrangères, fondamentalement hostiles.
Le taux d’emploi des populations immigrées est bien plus faible que celui des français, tandis que bien plus touchent des aides sociales. Bien sûr, vous pourriez me dire « mais on n’a pas de statistiques ethniques en France, comment vous savez-ça ? »
Aux Etats-Unis, 40% des aides sont touchés par les Afro-Américainsc composant 13% de la population. Quiconque a un tant soit peu de contact avec les populations allochtones ou a déjà visité une CAF sait que ce sont des tendances lourdes, même si l’on ignore les chiffres précis.
Il y a aussi les coûts de scolarité de personnes aux capacités cognitives plus réduites, donc moins capables et entraînant de larges surcoûts, pour plus tard ne guère avoir tiré profit de ces années et rétribuer la société en retour par leur travail.

Ces surcoûts entraînent par ailleurs des aggravations des déficits et une augmentation des taxes, plombant l’économie plus encore.
Les économies risibles faites par des patrons peu scrupuleux employant ces gens au noir n’ont aucune valeur dans la balance.
Les augmentations de consommation subventionnée ne pèsent guère plus lourd.

Et tout cela, c’est en restant dans le cadre « gain économique », avec l’argent comme alpha et omega.
(Je tends à estimer que la préservation génétique et culturelle d’un peuple a davantage d’importance qu’un peu d’argent ou qu’un peu plus de surconsommation)

Tonton R

Bonjour, sur le site des contribuables associes , il est dit le contraire!

candy

La gauche et la droite et Nicolas Dupont-Aignant doivent se réunir tous ensemble pour regler le problème de l’immigration ( fixer des quotas,réduire l’immigration a son stricte minimum).
Quand au droit d’asile, renvoyer les gens qui ont été déboutés et raccourcir les délais de traitement de dossier !!

thomas frederic

Tout est dit !

Dim

Conclusion , un seul credo : Barrez-vous les jeunes autochtones de souche chrétienne !

Praxitèle

Se barrer où ?
Etats-Unis : Minorité noire en croissance et minorité latino en explosion
Canada : Bazar en émergence.
Grande-Breagne : Catastrophique
Allemagne : Situation similaire à la France mais avec des turcs au lieu des maghrébins
Etc etc
Seul des pays d’Europe de l’Est ne subissent pas encore trop, mais même là-bas ça commence.

Plutôt que de fuir, il s’agit de résister et faire repartir ceux qui nous colonisent.

Sinon, on n’est pas de souche chrétienne mais blanche européenne. En France, seul pays au monde où on prétend que la réalité biologique des races n’existe pas parce que « c’est pas bien », il est souvent difficile d’utiliser les mots qui conviennent entre l’endoctrinement subi et l’auto-censure inculquée, mais soyons précis tout de même !

Jacksoul

« un étranger n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France a droit à 780 euros de retraite par mois.  » SVP, ne parlez pas de « retraite » mais de « pension ». Sinon, Bourdin ou Mélenchon vont vous sauter aux yeux en vous traitant de menteur.

Richard

Vous dites, en fin de votre article, d’ailleurs fort juste et bien écrit: « Et ceux qui défilent pour les droits des sans papiers, défilent sans le savoir contre l’avenir de leurs enfant. ». – Je crois que la majorité de ces gens-là N’ONT PAS D’ENFANTS. – et c’est la racine de tous nos problèmes. La dénatalité a commencé bien avant la déferlante migratoire, et quoi qu’on puisse dire, elle agit comme un puissant appel d’air. les gens ayant plusieurs enfants et vivant en famille traditionnelle stable seraient infiniment plus préoccupés. Hélas, la réalité est toute autre..

Praxitèle

Très bon commentaire qui souligne avec raison la différence de natalité entre ce que l’on pourrait regrouper sous le vocable de gauchiste et les autres.
Tout français souhaitant préserver la France et en âge de procréer doit considérer comme une mission primordiale de faire des enfants, non pas pour concurrencer les africaines à 8 enfants, mais pour se perpétuer, et remplacer les pertes immenses en quantité lié à la dénataiité des femmes bien éduquées (une absurdité évolutive, les plus douées qui se reproduisent le moins) et surtout des gauchistes.
Bien sûr, il s’agit aussi d’éduquer les enfants adéquatement afin d’éviter qu’ils ne finissent dans les rangs gauchistes – quoiqu’avec la réalité de plus en plus pressante, il faudrait un degré d’aveuglement fabuleux pour qu’un enfant né aujourd’hui le devienne.

Yves ESSYLU

Donc la France marxiste aime les pauvres et la Suisse capitaliste aime les riches

Marino

Mistral : Paris rembourse les deux navires à Moscou.
l’Élysée indique que «la France aura la pleine propriété et la libre disposition des deux bâtiments». En clair, elle pourra elle-même aller les migrants !