1

Immigration : de Giscard à Macron, ils vous ont tous menti

Petit à petit, la vérité trouve son chemin.
La vérité a ceci d’inexorable qu’elle finit toujours par s’imposer.
Et que cela montre que l’on vous a menti.

Pas simplement une petite omission, une petite contre-vérité, une petite dissimulation pour ne pas vous inquiéter, une petite contre-vérité en passant, une feinte d’illusionniste pour vous donner à rêver et espérer dans un moment difficile, il y en toujours dans la vie, et garder l’espoir est un bon médicament. Ce serait dans cette hypothèse un mensonge pour votre bien, avec empathie, tendresse, mais ici, le mensonge du politicien français, des communistes aux macronistes en passant par la socialo-écolo-républicain centriste, ce n’est pas du tout cela.

Tous ceux-là vous ont sacrément menti comme on trompe sa femme, sans classe, dans un hôtel borgne, pour une jouissance honteuse comme les maladies du même nom, c’est toute une nation qui a été trompée, outragée, offensée, irrespectée, métastasée, sordidement, avec mise en péril de mort de millions de citoyennes et citoyens. On vous a menti, de d’Estaing à Macron, ils vous ont menti effrontément, insolemment, éhontément, sans vergogne.

L’Union européenne vous a menti, vous ment et est prête à vous mentir à nouveau.
Les gouvernants français, tous ceux qui ont été au pouvoir ces 50 dernières années, vous ont menti, vous mentent et sont prêts en 2022 à vous mentir à nouveau pour repasser.
Rappelez-vous l’antienne de la Commission européenne, reprise en chœur par tous nos gouvernants, par de multiples rapports d’experts, de soi-disant experts peut-on dire maintenant : l’immigration est une richesse pour l’Europe, sa bouée de sauvetage, son avenir, les Mozart, Einstein et les Nobel allaient aborder nos côtes.

https://www.humanite.fr/les-migrants-sont-une-richesse-pour-leurope-638281

Ceux qui doutaient bien sûr étaient des ignorants, ils ne savaient rien, ils n’avaient pas les bons chiffres, ils ne savaient pas voir, ne savaient pas calculer, ils mentaient par idéologie, ils étaient, injure suprême, xénophobes, islamophobes, africanophobes et autres phobies.
L’Europe, et plus particulièrement la France, est d’année en année déclassée dans la compétition mondiale nonobstant toute cette richesse d’importation ?

Vous ne savez pas bien voir que l’on nous répondait, la France est un grand pays avec le meilleur système hospitalier du monde, les meilleurs chercheurs en vaccinologie, la plus grande fabrique mondiale de masques et de médicaments, ainsi que de puces électroniques, jamais nous ne connaîtrons la pénurie, en quoi que ce soit.

La France a déjà près de 6 millions de chômeurs toutes catégories confondues, qu’est-il si urgent d’aller importer encore de la main-d’œuvre ???
Oui mais ils font le travail que le Français ne veut pas faire que l’on nous assénait, et pensez donc, ajoutaient-ils avec félonie, pour vos retraites, il faut bien que quelqu’un cotise à votre place.
Mais ces gens parlent leur dialecte entre eux, ils haïssent tant les Français qu’ils s’organisent en séparatisme dans leurs quartiers et nous interdisent d’y aller, nous menacent, brûlent les écoles, les médiathèques, ne veulent rien apprendre de Voltaire, de Molière et de Pascal, certains ne lisent que le Coran et ses annexes, ils veulent leurs propres écoles musulmanes, d’autres, noirs ou colorés, interdisent aux Blancs leurs réunions dans leur propre pays ?

Peut-être à ce jour, mais c’est parce qu’ils manquent de mixité nous renvoyait-on, on va vous les répartir sur tout le territoire, vous allez voir, vos mauvaises impressions vont se révéler fausses, les côtoyer va vous désinhiber et reléguer à l’oubli vos préventions, vous allez adorer.
Puis coup sur coup, deux études qui détonnent dans le consensus mou des menteurs qui ruinent l’Europe.

Monsieur Jacques Sapir d’abord qui, dans le magazine Marianne, finit par avouer que l’immigration est de plus en plus négative :
https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/jacques-sapir-la-contribution-de-limmigration-au-budget-est-de-plus-en-plus-negative

Il reprend les chiffres de Michèle Tribalat pour estimer la population allogène en France à 21 % de la population totale.
Ainsi le Grand Remplacement n’est pas une irréalité ni un fantasme mais une réalité de plus en plus coûteuse.

Quiconque regardait les reportages TV sur les quartiers, dans les écoles, dans les files d’attente s’en doutait déjà que le Grand Remplacement était en marche vu le taux de Blancs dans les différents documents et les différents endroits qu’il voyait. Il n’y a qu’Emmanuelle Wargon dans son îlot non mixte de Saint-Mandé qui peut faire l’étonnée, il faudrait peut-être envoyer dans cette commune deux ou trois dizaines de milliers d’allogènes se faire prendre en charge et les pousser à prendre possession des lieux puisqu’elle réclame plus de mixité. C’est à bus ras bord qu’il faudrait demander à Amazon de lui en livrer.
Quiconque se promenait dans Paris, à Lyon, à Bordeaux, à Marseille ou autres grandes villes, sentait bien que quelque chose ne collait pas avec les chiffres des pseudo-spécialistes de la population, les forcenés du mensonge de nos universités et de nos think tank idéologisés à la subvention d’État volée à la sueur du contribuable pour mieux prendre ce dernier pour un con.

Tous ces guignols, politiciens, universitaires immigrationnistes, spécialistes prennent tous les contribuables pour des cons qui paient. Il sera bien temps de régler cette odieuse farce si les voix ne manquent pas pour 2022 et les obliger à tout rembourser de ce qu’ils ont touché depuis 50 ans.
Outre le travail clandestin qui coûte plus qu’il ne rapporte au budgets nationaux, fiscal ou social, monsieur Sapir stigmatise le regroupement familial à la française qui ruine le pays : « la contribution de l’immigration au budget et à la fiscalité apparaît de plus en plus négative*, surtout depuis que la France privilégie une immigration « familiale » sur une immigration « de travail », c’est-à-dire depuis les années 1990 ».

Il souligne le faible niveau d’instruction des immigrés non européens, et estime le coût pour la Nation sur 20 ans à 248 milliards par l’impact de cette immigration négative sur le PIB.
Il s’agit là d’une avancée de voir un économiste de renom reconnaître ce que tout le monde savait plus ou moins, mais l’impact sur le PIB n’est pas le seul coût pour les finances françaises. Si on y ajoute les aides diverses et variées, la destruction de l’outil de formation du citoyen éclairé futur, j’ai nommé l’Éducation nationale qui n’enseigne plus dans les zones géographiques musulmanisées, soit maintenant la plus grande partie du pays, les plans banlieues, le nombre de gymnases, écoles, médiathèques, automobiles, mobiliers urbains et autres infrastructures brûlées, les pillages de fermes, d’entreprises, de ferrailles, de vols avec ou sans tabassages chez les particuliers, l’impact est énorme que l’on peut estimer à au moins 200 milliards par an, la charge de la preuve d’autres chiffres, je la laisse aux impétrants qui voudraient nous faire parvenir leurs décomptes précis.

Un petit exemple de coût indirect jamais pris en compte le coût de la vie humaine dont la moyenne OCDE est estimée à 3 millions d’€.

https://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/archives/Elements-pour-une-r%C3%A9vision-de-la-valeur-de-la-vie-humaine.pdf

C’est une appréciation directe de la vie humaine en fonction de l’âge, du sexe de l’âge, mais il existe une approche plus complète que les économistes appellent la valeur statistique d’une vie humaine (VSV) qui peut être utilisée par les tribunaux pour fixer les indemnités. La valeur médiane retenue serait alors de 9 millions de dollars canadiens ( parité 1 $ canada = 0,70 €, soit donc 9 millions $ Canada * 0,7 = 6,3 millions d’€).

https://lactualite.com/societe/la-vie-a-un-prix-et-des-economistes-lont-calcule/

Pour des personnes jeunes, en formation et en projets d’avenir, on devrait, dans le cadre du coût du manque à gagner pour une Nation y intégrer une prospective économique liée au destin que s’étaient choisi les décédés.

Ainsi le coût sur le PIB passé mériterait d’être complété du coût sur le PIB futur.
Prenons le cas de Laura et Mauranne qui se sont fait égorger par un musulman sur le quai de la gare St Charles de Marseille, et qui se destinaient au métier d’infirmières ou de médecins.
Si dans toute une carrière d’infirmière qu’on retiendra à une moyenne de 40 ans, on estime qu’elles auraient pu participer à sauver 1 000 vies par an, soit multiplié par 40 = 40 00 vies, en retenant une pondération de 0,1 pour tenir compte d‘une incidence partagée avec les médecins et l’infrastructure hospitalière par exemple, chacune aurait pu participer à une création de richesse ( PIB français) à 40 000 * 0,1 * 6,3 millions d’€ = 25 milliards sur 40 ans.

Faites le décompte avec le nombre de jeunes et d’étudiants qui se destinaient à des métiers d’intérêt public tués au Bataclan, à Nice ou ailleurs.
Ce sont ainsi possiblement plusieurs centaines de milliards d’€ de PIB futur qui ont été enlevées à notre pays du fait d’actes et de tueries perpétrées par des musulmans rien que depuis 10 ans sur le sol de France.
Peut-être même s’agit-il de Nobel, de mathématiciens futurs récipiendaires de la médaille Fields ou de grands dirigeants d’entreprises innovantes créatrices de richesses qui ont ainsi été fauchés par des musulmans.
Mais ce n’est pas encore tout le coût de l’immigration en France pour l’avenir.

L’Éducation nationale n’instruit plus du tout, par peur des réactions d’allogènes une partie du corps enseignant a renoncé à transmettre le savoir, se bornant au Coran et à l’arabe au lieu des mathématiques, de la science et de la philosophie (près de 50 % des profs reconnaissent se censurer). https://www.lefigaro.fr/actualite-france/laicite-pres-d-un-enseignant-sur-deux-dit-s-etre-deja-autocensure-pour-eviter-un-incident-20210106 ).

Selon les chiffres 2016, la France dépense annuellement 7 897 € par élève et la Roumanie 1 231 € par tête pour un résultat supérieur (https://www.francetvinfo.fr/societe/education/le-budget-alloue-a-l-education-par-l-etat-francais-est-il-vraiment-parmi-les-plus-faibles-d-europe_3602693.html).
Comment se fait-il qu’avec une dépense 6 fois supérieure par élève la France n’arrive pas au niveau de la Roumanie ?

Cette faillite de l’enseignement va conduire sur le marché du travail plusieurs générations de jeunes inemployables dont personne ne va savoir que faire, et l’impact sur le PIB des 50 années à venir peut déjà se chiffrer en milliers de milliards : il s’agit probablement du plus grand désastre national depuis la défaite de 1940 !!!

La deuxième étude qui rompt dans le discours du mensonge nous vient des Pays-Bas.
https://www.fdesouche.com/2021/04/22/une-nouvelle-etude-universitaire-hollandaise-chiffre-a-1000-milliards-le-cout-de-limmigration-de-1995-a-2040/
On croyait les Bataves acquis à toutes les submersions migratoires jusqu’à s’en étouffer, on se serait trompé ?
Le coût de l’immigration y est chiffré pour la période 1995- 2019 à 400 milliards.
On peut y lire des informations de bon sens telles que « Actuellement, les dépenses par habitant consacrées aux immigrés sont nettement plus élevées que celles consacrées aux autochtones dans des domaines tels que l’éducation, la sécurité sociale et les prestations. »

En outre, les immigrés paient moins d’impôts et de cotisations de Sécurité sociale, ce qui réduit encore plus leur contribution fiscale nette. Les principaux résultats concernant la contribution nette (avantages moins coûts) des deux premières générations réunies sont présentées ci-dessous », de telles évidences qui ont pourtant échappé à tous les spécialistes, universitaires et politiciens français immigrationnistes, c’est vous dire le niveau de ces putatives élites.

Si pour un pays de 17 millions d’habitants avec un taux de migrants de 24 % proche de celui de la France les Bataves estiment le coût de la submersion migratoire qu’ils supportent à 400 milliards en 25 ans, pour notre pays qui compte plus de quatre fois d’habitants on pourrait alors extrapoler à 400 milliards * 4 = 1 600 milliards.

Pourtant ils vous disent encore que l’immigration est une richesse pour l’Europe, pour la France, ils veulent se présenter pour les élections de 2022, les Bertrand, les Macron, les Pécresse, les Hidalgo, les Jadot, les Mélenchon ou encore Les Républicains.
S’ils sont une telle richesse, on ne comprend pas alors pourquoi Paris et l’Île-de-France veulent les exporter dans toute la France pour s’en « soulager », c’est bien le terme utilisé par la banque des territoires pour justifier une ventilation dans tous les terroirs :
https://www.banquedesterritoires.fr/pres-des-trois-quarts-des-demandeurs-dasile-vont-etre-orientes-en-regions-pour-soulager-lile-de

Normalement, on se soulage d’un poids, d’un mal, d’une douleur, d’une affliction, d’une maladie, d’une infirmité incurable, d’une fièvre maligne.
Jamais d’une richesse ou d’une promesse d’avenir. Celles-là, on les disperse à regret, ce n’est pas un soulagement.
Alors, ils nous mentent, ou pas ?

Jean d’Acre