Insécurité : et si on envoyait Darmanin faire un bilan de compétences en Russie

Voici quelques jours, la presse quotidienne régionale nous apprenait le décès de deux personnes âgées de 93 et 95 ans qui avaient toutes deux été victimes d’un viol dans le service gériatrie de l’hôpital d’Argenteuil.

Puis ce fut le tour d’un homme, retrouvé mort, le dos lardé de coups de couteaux, d’une femme de 81 ans agressée et dépouillée chez elle à Paris, enfin le viol d’une touriste anglaise sur le Champs de Mars…

Je pourrais continuer cette liste quasiment à l’infini tant il ne se passe pas un jour dans notre « dolce France » sans qu’un Français blanc, de souche, voire un ou une touriste, ne se fasse égorger, dépouiller, assassiner, violer. Et le résultat des enquêtes de police est toujours le même : les faits sont commis dans la très grande majorité des cas par des exogènes ou des Français de papiers issus de l’immigration dont on nous cache pudiquement le prénom.

Juste un constat : sur 2022, la France a connu quelque 3.195.448 crimes et délits dont 959 homicides, soit pratiquement trois personnes assassinées par jours (2,6 exactement !), et Paris a connu 215 862 et délits (12,8 % de plus qu’en 2021) pour une ville d’un peu plus de 2 millions d’habitants. Édifiant non ?

Alors certes, tous les migrants ou descendants d’immigrés ne sont pas des assassins ou de violeurs en puissance, mais force est de constater que la majorité des exactions que nous découvrons journellement dans les colonnes de la PQR sont commises par ces populations non désirées par les Français et qui leur sont imposées contre leur gré.

Il y a peu Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur nous déclarait « L’heure est plus que jamais à la fermeté pour le gouvernement ». La fermeté oui, mais vis-à-vis de qui ? Le même Darmanin, suite à l’assassinat d’un professeur de lettre à Arras nous déclarait que « le projet de loi immigration aurait permis d’expulser l’assaillant ! (…) Le texte prévoit de lever les protections qui empêchent aujourd’hui l’expulsion de certains étrangers, notamment ceux arrivés en France avant l’âge de 13 ans, comme le suspect Mohammed M., présent dans le pays depuis ses 6 ans.» « Toutes les personnes qui sont arrivées avant l’âge de 13 ans sur le territoire national (…) s’ils ont trafiqué de la drogue, s’ils ont attaqué un policier, s’ils ont été accusés de violences intrafamiliales pourront voir “la levée de ces protections pour pouvoir obtenir leur expulsion”, a expliqué le petit locataire de la place Beauvau.

Ce n’est pas beau de mentir monsieur le ministre. Votre nez s’allonge…

Car ce qu’oublie de dire notre ineffable ministre de l’Intérieur, c’est qu’entre l’UE à qui l’on doit l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) de 1950, le Pacte de Marrakech signé en douce dans le dos des Français, et notamment le Pacte international relatif aux droits civils et politiques adopté en 1966 dans le cadre des Nations Unies, le principe de non-refoulement s’applique à toutes les personnes migrantes. L’UE et les Nations Unies nous les interdisent et ce sont quelque 120 000 destinataires d’une OQTF que nous ne pouvons en aucun cas et sous aucun prétexte mettre dehors. Et ça, Darmanin le sait pertinemment !

Pourtant, ailleurs, des solutions existent. J’en veux pour démonstration l’efficacité des services russes qui mènent actuellement une politique de « nettoyage » des migrants illégaux sur leur sol.

Ainsi, des raids et des détentions massives de migrants ont eu lieu à Saint-Pétersbourg. La police de la ville a effectué une descente avec une visite inattendue au légendaire marché de Yunona. Résultat, si j’en crois notre ami Boris Karpov, 400 personnes contrôlées, 240 arrestations et quasiment autant d’expulsions dans les jours qui ont suivi.

Suivez la chaîne Telegram de Boris Karpov : https://t.me/boriskarpovblog
https://boriskarpov.tvs24.ru

Dans le même registre, à Kotelniki, dans la proche banlieue de Moscou, voici quelques semaines les habitants s’étaient adressés à Vladimir Poutine pour demander l’intervention massive de la police face à l’agressivité des immigrés et la multiplication des structures clandestines (hôtels, magasins, etc.). La réponse du gouvernement ne s’est pas fait attendre et s’est traduite par des raids massifs de police et l’arrestation de plusieurs centaines de personnes en situation irrégulière.

Suite à ceci, les diasporas ethniques se sont à leur tour adressées au Président pour critiquer l’action de la police, prétendant que les habitants immigrés étaient tous de nationalité russe et parfaitement en règle. Les habitants se sont adressés à nouveau à Vladimir Poutine pour soutenir la police, précisant que les fauteurs de trouble étaient pour la plupart des migrants en situation irrégulière. En résultat la police a lancé de nouveaux raids et, selon les premières statistiques, 80 % d’entre eux étaient en effet en situation irrégulière. S’en sont suivies à nouveau quelques milliers d’expulsions.

La raison de cette réelle efficacité est simple pour les députés de la Douma d’État qui déclaraient récemment : “Nous ne voulons pas être comme Paris.”

 

Il est vrai que l’exemple de Paris est pour le moins édifiant… Punaises de lit, sans-abri, migrants, insécurité, la dure réalité de la capitale française fait que nous sommes devenus en quelques années le pays le plus dangereux d’Europe et sans conteste le plus malfamé.

Tandis que nos « élites » font de la « com », la Douma d’État, à travers Yaroslav Nilov, chef de la commission du travail, de la politique sociale et des anciens combattants prend des mesures fermes contre l’immigration avec un contrôle strict de la circulation des migrants.

Il est quand même hallucinant que l’on arrive mieux à contrôler les flux migratoires dans une Fédération de plus de 9 000 km d’Ouest en Est, qui s’étend depuis la mer Baltique jusqu’à l’océan Pacifique et couvre onze fuseaux horaires, que dans un minuscule pays comme la France qui ne couvre que 551 695 km2 !

Si en France on tolère que des migrants violent, volent, égorgent et blessent des Français, en Russie on expulse ceux qui agressent ou offensent les citoyens russes. Deux poids deux mesures. Résultat, une France où règne la chienlit !

Il serait temps d’y mettre bon ordre.

On voudrait nous éradiquer jusqu’au dernier que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Bon, je dis ça, je dis rien…

Le redressement de la France doit impérativement passer par une société apaisée, où les gens normaux ne craignent pas pour leur intégrité physique ni pour celles de leurs proches, pas plus que pour leurs biens.

Aussi, comme notre Gérald Darmanin ne semble pas au fait des dernières techniques visant à maintenir l’ordre sur notre territoire, il est plus que temps de l’envoyer faire un stage de mise à niveau de compétences auprès des services russes. Sans doute en ressortira-t-il édifié, à moins que pour notre plus grande satisfaction, ils ne décident de le garder ad vitam pour une formation intensive de longue durée.

Valérie Bérenger



image_pdfimage_print
34
1

7 Commentaires

  1. Donc Valérie Bérenger propose de faire pareil et d’envahir la Belgique ?

  2. Envoyer Mohammed Ali Moussa Ben Darmachien en Russie pour s’entrainer à la roulette Russe ? Adopté, OUAIIIIS !

  3. Le redressement de la France doit surtout impérativement passer par l’éviction des Macron , Darmanin et consorts , et , par la mise en place d’un gouvernement de véritables patriotes , compétents , honnêtes et déterminés .

  4. Remigration, même des musulmans savent le faire et à grande échelle :

    Le Pakistan se prépare à expulser 1,73 million de migrants clandestins afghans, après avoir révélé que 14 des 24 attentats-suicide survenus dans le pays cette année avaient été perpétrés par des Afghans (MàJ)

    https://www.fdesouche.com/2023/10/26/le-pakistan-ordonne-a-tous-les-migrants-clandestins-dont-173-million-de-ressortissants-afghans-de-quitter-le-pays-apres-avoir-revele-que-14-des-24-attentats-suicide-survenus-dans-le-pays-cette-anne/

  5. Moussa-El-Hadj-dard-malin ment matin midi et soir, de même que vérantanplan, chaque fois qu’ils passent à la TV et disent qqchose, je sais que c’est le contraire qui va arriver, mais à force c’est lassant, il n’y a jamais de surprise.

    Leur fameuse “loi immigration” comme dit avec d’autres termes J. Bardella dans son itw d’avant-hier sur Rance-infox, c’est du foutage de gueule.

    Le pire étant que la planche pourrie chiottes-i va la veauter pour quelques plats de lentilles. En tout cas, j’irai voir qui des LR la voteront

1 Rétrolien / Ping

  1. Insécurité : et si on envoyait Darmanin faire un bilan de compétences en Russie | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.