Immigration : les palinodies électoralistes de monsieur Guéant …

On connaît parfaitement le rôle dévolu au ministre de l’Intérieur par le locataire de l’ Élysée : parler abondamment de tous les problèmes qui accablent les Français (immigration, insécurité, trafics et fraudes en tous genres, destruction de l’espace public et laïque de la République…) pour faire oublier à ces mêmes Français que depuis 3 décennies qu’elle dirige, la «droite parlementaire» n’a rien fait pour les résoudre (certes, «la gauche» encore moins, car elle les a aggravés) et que l’élu Sarkozy a oublié de mettre ses actes en accord avec ses discours électoraux, tout en prenant quelques mesures (partielles et de posture) pour donner le change à un électorat prêt à apporter son soutien à une «autre» candidate dont on sait qu’elle fera demain ce qu’elle dit aujourd’hui….

C’est le sens de la charge verbale lancée par ce ministre qui se veut actif  contre l’immigration dont il découvre (ô vertu libératrice du prochain scrutin !) qu’elle est excessive, lourde de dépenses et de fraudes mêlées, quasiment inutile à notre pays , dangereuse pour l’unité de son espace sociétal… et qu’il faut la réduire d’au moins 10% par an. (1)

Le lecteur de « Riposte Laïque » sait tout cela (et bien plus encore), et je le renvoie au chapitre 9 des « Dessous du voile » qui présente une analyse relativement pertinente de ce à quoi sert l’immigration de travail et, surtout, de peuplement que nous subissons, et une démonstration complète du fait  qu’elle enrichit les patrons du Medef et autres CGEPME tout en permettant la dilution des valeurs essentielles qui sont le socle de notre République : la laïcité (avec la séparation stricte du religieux quel qu’il soit et de l’ État), la liberté de conscience (qui reconnaît à chacun le droit de croire ou de ne pas croire, et l’apostasie), le refus du communautarisme, la primauté de la loi générale démocratiquement élaborée (point de charia chez nous !), l’égalité en droits et en situation de l’homme et de la femme…

Alors, Monsieur Guéant, ce n’est pas une diminution modeste annoncée à la va vite la veille d’un scrutin déterminant qui va satisfaire le peuple de France qui, dans une large majorité, souffre des effets nocifs de la politique d’immigration qu’avec vos amis (et l’appui de toute la «gauche» et des écolos) vous menez depuis des décennies…

Je sais bien qu’il est de bon ton, actuellement, dans «votre camp» d’opérer des virages à 180° sur les questions qui fâchent les Français … et de lancer des initiatives –programmées pour le futur- dont on ne se demande pas vraiment pourquoi elles n’ont pas été prises depuis les longues années durant lesquelles vous avez dirigé, car on le sait : mondialiste, européiste, atlantiste, Monsieur Guéant, vous faites la politique de ceux qui organisent cette mondialisation financière des oligarchies planétaires, de ceux qui poussent à l’Europe fédérale qui dessaisira notre pays des dernières plages de sa souveraineté, de ceux qui, à la solde des USA, prétendent «refonder» l’espace géopolitique par la guerre, les manipulations terroristes, les déplacements des populations, l’immigration de masse que connaît notre pays relève de cette dernière orientation.

En ces temps de «crise de la dette» qui oblige votre gouvernement à lancer des plans de rigueur qui vont surtout peser sur les forces vives de notre peuple (couches moyennes et travailleurs de toutes sortes), de récession annoncée qui pousse les chiffres du chômage jusque vers des sommets, de difficultés pour chacun à vivre sereinement  comme le montre le renforcement de l’insécurité qui accable nos concitoyens, de montée du communautarisme islamique qui pollue l’espace sociétal français, vous vous devez de faire semblant…

Et comme vous craignez que le «faire semblant» ne marche plus, vous vous fendez de communiqués martiaux et d’arrêtés dont les applications ont de fortes chances de connaître les calendes grecques…

Et vous le faites d’autant plus volontiers que vous savez qu’en ce domaine de l’immigration (légale et illégale), et de ses effets nocifs (car vous ne croyez nullement que c’est une chance pour la France…ça, c’est pour les gogos que «nous sommes» !) la pseudo opposition socialo-écolo sera en porte à faux avec l’opinion dominante dans notre peuple et avec la demande d’une large majorité de nos concitoyens de régler les problèmes posés par le trop plein migratoire, la non assimilation revendiquée de ceux qui viennent chez nous, la distribution d’aides massives à des masses de gens accueillis indument, l’insécurité qui s’attache aux basques de ces flux inutiles….

Mais tout ceci n’est que «paroles»…. «paroles»… «paroles»  car il n’y a qu’une mesure à prendre pour mettre en place l’action politique et administrative qui permettra d’effacer petit à petit les conséquences néfastes de l’immigration subie depuis trente ans :

Décider d’un moratoire de 5 ans sur l’immigration, et, tout en éradiquant l’immigration illégale, lancer un processus impétueux, efficace et contraignant pour assimiler ceux qui sont ici et qui veulent y rester, avec notre nationalité (et seulement elle), dans le respect strict de nos droits, devoirs, principes et valeurs !

Chiche ?

Robert  Albarèdes

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/11/27/claude-gueant-veut-croiser-les-fichiers-des-etrangers-et-de-la-secu_1609839_823448.html

 

 

image_pdf
0
0