Incendie à Rouen : je ne crois pas aux belles paroles de nos dirigeants

Publié le 28 septembre 2019 - par - 33 commentaires - 3 485 vues
Share

Depuis des mois, des années, des décennies, ceux qui nous gouvernent nous mentent à peu près comme ils respirent.

Sur tous les sujets, dans tous les domaines. Chaque fois que la vérité les gêne ou les dérange et risque de contrarier leurs projets et leurs plans d’oppression du peuple. Les guerres, la politique étrangère, l’économie, le social, l’emploi, la pauvreté, la violence, les banlieues, l’immigration, l’islam, le terrorisme, les catastrophes industrielles, le Grand Remplacement, l’UE, l’Histoire, etc…

Les États, leurs chefs et leurs gouvernements aiment le mensonge, si confortable politiquement, et abhorrent la vérité si ennuyeuse pour leurs funestes desseins…
D’ailleurs, notre Président use bien de ce principe pour faire passer toutes ses absurdités.
Le principe est simple. Je détiens le pouvoir donc je dis la vérité. Et accessoirement vous fermez votre gueule.

Et celui qui dit le contraire est un menteur, jaloux, désinformé et incapable de comprendre et il risque gros…

Du temps où Guy Béart, le chanteur papa de la sympathique comédienne Emmanuelle Béart, nous distrayait de son répertoire, une de ses chansons, « La vérité » critiquait le sort qui est fait à ceux qui disent la vérité…
Paroles :
« Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D’abord on le tue
Puis on s’habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième.
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

J’affirme que l’on m’a proposé beaucoup d’argent
Pour vendre mes chances
Dans le Tour de France
Le Tour est un spectacle et plaît à beaucoup de gens
Et dans le spectacle
Y a pas de miracle.
Le coureur a dit la vérité
Il doit être exécuté.

À Chicago un journaliste est mort dans la rue
Il fera silence
Sur tout ce qu’il pense
Pauvre Président tous tes témoins ont disparu
En chœur ils se taisent
Ils sont morts les treize.
Le témoin a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Le monde doit s’enivrer de discours pas de vin
Rester dans la ligne
Suivre les consignes
À Moscou un poète à l’Union des écrivains
Souffle dans la soupe
Où mange le groupe.
Le poète a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Combien d’hommes disparus qui un jour ont dit non
Dans la mort propice
Leurs corps s’évanouissent
On se souvient ni de leurs yeux ni de leur nom
Leurs mots qui demeurent
Chantent « juste » à l’heure.
L’inconnu a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Un jeune homme à cheveux longs grimpait le Golgotha
La foule sans tête
Était à la fête
Pilate a raison de ne pas tirer dans le tas
C’est plus juste en somme
D’abattre un seul homme.
Ce jeune homme a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Ce soir avec vous j’ai enfreint la règle du jeu
J’ai enfreint la règle
Des moineaux, des aigles
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
Risque vos murmures
Vos tomates mûres.
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter.
 »



https://www.youtube.com/watch?v=AfpSRnahQig

L’incendie actuel de l’usine chimique Lubrizol, à Rouen, à trois kilomètres du centre-ville, sur la commune de Petit Quevilly, nous fait nous poser beaucoup de questions.


Tout d’abord, quelle est la cause de cet incendie ?

Une usine classée Seveso de niveau haut est supposée posséder des systèmes de détection de dysfonctionnements et d’incendie très efficaces et très rapides. Pour l’heure, le pouvoir écarte d’entrée et systématiquement, comme toujours, la possibilité d’un incendie volontaire, donc criminel, commis par des ennemis de la France, ceux-là mêmes qui se font remarquer partout par leurs mauvais comportements et leurs actions délictueuses et criminelles incessantes…

Certes, les accidents existent, mais je n’y crois jamais de prime abord, avec tous les terroristes multirécidivistes fichés « S » chéris de l’État, intouchables, qui circulent en grand nombre et en toute liberté sur l’ensemble du territoire.

Le pouvoir n’a qu’un seul souci, en général, c’est celui d’écarter la thèse criminelle et donc terroriste afin de ne pas désigner les vrais coupables et de préserver la paix sociale en évitant l’embrasement des banlieues putrides qui ne demandent que ça.

Le pouvoir s’empresse ensuite, dès les premières heures qui suivent, à « rassurer » le bon peuple et à le persuader que tout va bien, que ces fumées sont un véritable bienfait pour les poumons et que tout ira bien…

En effet, le pouvoir n’aime pas la panique des masses qui vient le déranger dans son coma…
Le pouvoir comateux préfère de loin des milliers de morts qui surviendront plus tard et pour lesquels il lui suffira d’assurer que c’est sans aucun rapport avec la catastrophe et rentrez chez vous, braves gens. Et marches blanches, fleurs, photos, nounours, etc.

Moi, je vous garantis qu’il y aura des morts, bébés, enfants, adultes et vieillards, sans distinction.

On a remarqué l’aveuglement et l’entêtement du pouvoir, depuis le début de l’année, à nier et à occulter la réalité d’une trentaine d’incendies d’églises en France, probablement tous d’origine criminelle, donc terroriste, commis par les mêmes populations d’occupation citées plus haut…

Le top des délires gouvernementaux ayant été atteint dans l’incendie terroriste de Notre-Dame de Paris, pour lequel Macron, Philippe et Castaner ont aussitôt déclaré sur tous les médias à leurs ordres, avec une assurance et un aplomb formidables, qu’il s’agissait d’un accident et en aucun cas d’un acte criminel ou terroriste, avant même d’avoir reçu le moindre avis technique ou scientifique des autorités enquêtrices de terrain, police, pompiers et autres enquêteurs qui ne sont mis au travail que le lendemain ou le surlendemain.

Je rappelle que l’incendie avait démarré en de nombreux points de la toiture de la cathédrale, au même instant, sans aucune raison connue possible, ce qui révèle clairement l’incendie criminel.

Parmi les dénis systématiques du pouvoir, tout le monde se souvient aussi du nuage de Tchernobyl qui était passé tout le long de la frontière nord de la France, sans la franchir d’un centimètre, bien sagement…

Je ne sais pas, depuis, combien de Français ont eu des cancers dans cette région…

Arrivons-en maintenant à la dangerosité (niée par le pouvoir, comme toujours) des fumées, des gaz et des poussières dégagées massivement par cet incendie et qui ont pollué l’atmosphère sur des dizaines de kilomètres, voire des centaines, et sont retombées sur les agglomérations, la campagne agricole et la Seine sur laquelle on a pu constater la présence de galettes de suies d’hydrocarbures agglomérées.

Je ne vous dis pas comme c’est bon pour les poumons de respirer ce genre de cochonneries…
Mais bon, selon Castaner, tout va bien et vous pouvez respirer à pleins poumons l’air vivifiant de ces fumées et vapeurs nocives et toxiques.

Déjà que le moindre produit acheté en magasin peut être hautement toxique…!

Castaner qui est venu faire de la « com » à Rouen pour son patron, en félicitant les pompiers pour leur courage et leur dévouement, alors qu’ils s’en foutent royalement et qu’ils attendent plutôt du gouvernement des décisions et des budgets supplémentaires pour arriver à faire leur travail correctement.

En fait, cette usine anglo-américaine fabriquait des huiles mécaniques et des additifs pour ces huiles, plus toute une liste de solvants et de produits chimiques pour faire des peintures de toutes sortes.

C’était donc une usine de synthèse et de transformation de produits chimiques très nombreux et très variés, parmi lesquels intervenaient les substances les plus dangereuses et les plus nocives pour l’homme, dont toutes sortes de métaux lourds, du cyanure et autres saletés.
A priori, il y aurait aussi eu des produits radioactifs en petite quantité dans l’usine.
« L’usine fabrique et commercialise des additifs pour enrichir les huiles, des carburants et des peintures industrielles. Jusqu’en 2009, elle était classée Seveso « seuil bas », jusqu’à ce que des analyses écotoxicologiques conduisent les services de l’État à la reclasser dans le « seuil haut ». En 2013, une émission de mercaptan, un gaz nauséabond toxique, venant de l’usine avait été ressentie à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde jusqu’à Paris et en Angleterre. »
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/09/27/ce-que-l-on-sait-au-lendemain-de-l-incendie-de-l-usine-lubrizol-a-rouen_6013373_4355770.html

Pour moi, la vérité c’est d’abord de ne jamais croire ceux qui nous gouvernent, menteurs professionnels, ni ceux qui ont un intérêt quelconque à nous cacher la vérité. Et ils sont nombreux.
L’information, il faut aller la chercher ailleurs, chez les vrais scientifiques, chez les indépendants, chez ceux qui ne font pas métier de la produire ou de la diffuser. Les médias officiels sont juste les vecteurs subventionnés, donc aux ordres de l’État, de l’information d’État qui leur est imposée.
L’info, il faut aussi aller la chercher à l’étranger, là où elle est libre et non muselée, du moins concernant notre pays.

Nous, les contributeurs à des sites comme Riposte Laïque, Résistance Républicaine et bien d’autres encore, nous tentons de démêler le vrai du faux, les embrouilles d’État, et de construire une information sans tabou, plus proche de la réalité.
Nous sommes des enquêteurs et des journalistes non officiels et harcelés et persécutés par l’État, car nous disons la vérité, sauf si nous nous trompons, en toute bonne foi.

Car, si nous ne disions pas la vérité, pourquoi l’État nous persécuterait-il sans arrêt avec une telle rage… ???

https://www.lci.fr/police/en-direct-incendie-de-l-usine-lubrizol-inquietudes-sur-la-toxicite-a-long-terme-pour-la-population-2133229.html

https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/09/28/incendie-de-l-usine-lubrizol-a-rouen-ce-que-l-on-sait   

 

Laurent Droit

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fleur de Lys

Incendie à Rouen : la vidéosurveillance suggère que l’origine du feu était extérieure à Lubrizol

https://francais.rt.com/international/66375-incendie-rouen-videosurveillance-suggere-origine-feu-etait-exterieure-lubrizol

Lecteur

merci pour la chanson de l’égyptien Béhar

Fleur de Lys

Rouen : la preuve que l’écologie n’est qu’une arme politique

https://www.bvoltaire.fr/rouen-la-preuve-que-lecologie-nest-quune-arme-politique/

Fleur de Lys

et là aussi Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris

En plein été, une installation stratégique de la plus grande station d’épuration des eaux usées d’Europe est totalement détruite par le feu à trente kilomètres de la capitale.

Il faudra entre trois et cinq ans pour la reconstruire, au prix, dans l’intervalle, d’une pollution gravissime de la Seine. suite : http://by-jipp.blogspot.com/2019/09/omerta-sur-une-catastrophe-industrielle.html

Fleur de Lys

Une personne proche du lieu de la catastrophe exprime sa colère (VIDEO)
http://by-jipp.blogspot.com/2019/09/alors-voila-javais-besoin-den-parler.html

BANASTE

A qui profite l’incendie.? Comme notre dame ?
C’est fou ce qui peu se passer en Macronie.

l'Orcus

Un incendie certainement dû au même mégot que celui qui a brulé notre dame!
J’attends toujours les mises en examen pour notre dame , il n’y en a pas ?normal puisque ce n’est pas dû a un mégot!

Dorylée

La fumée noire et les micro particules en suspension dans les fumées de l’incendie proviennent en réalité des échappements des véhicules diesel des Rouennais. Il s’agit d’un effet d’optique. Quant à l’incendie, il a été complètement éteint dès 12h15 par la mort de Chiracaille, la télé n’en a pas reparlé avant le lendemain. Les enfumés qui pleuraient, en fait c’était juste le chagrin d’avoir perdu le cher homme.

POLYEUCTE

Aurait-on brûlé une seconde fois Jehanne sur la Place du Marché ?
L’Evêque Macron serait-il à la manoeuvre pour affirmer des contre vérités ?
Encore un coup des Anglais actionnaires ?
La « Porte de l’Horloge » attend la Vérité !

Nico

Rouen. Avez vous vu comment cette ville est devenue . En plus avec un maire PS….c est du jolie.

La_Soupape

Je doute fort qu’il y ait eu du cyanure de sodium chez Lubrizol puisqu’en général ce produit est utilisé pour séparer l’or des autres matières, mais peu importe.

J’ai été pendant des années chauffeur de citerne chimique et je suis bien entendu allé dans toutes ces usines y compris celle-là. J’ai toujours été totalement sidéré de voir le mauvais entretien des installations et SURTOUT la perte de conscience de l’importance des risques par le personnel qui est victime de la routine qui fait croire à une sécurité indéfectible.

La_Soupape

J’ai vu en Italie des ouvriers fumer à côté d’une montagne de soufre, au Portugal un mec dépoter du MEK (methyl ethyl cétone, c’est le solvant de la colle à PVC ou de celle à rustines et à côté, le super passerait presque pour un agent extincteur 😆) dans des GRV en T-short et en tongs alors que j’étais en combinaison anti-feu avec le masque à gaz et bien entendu, bien que je l’avais prévenu de nombreuses fois, ce con est tombé dans les vapes vu la puissance narcotique de ce produit quand y’en a 28 000 L en vrac !

La_Soupape

À Naples un lascar qui me dépotait de l’acide fluorhydrique sans protection non-plus et en short en a pris une lampée en pleine gueule (sans ingestion) alors qu’il se foutait de la mienne que j’avais la combinaison anti-corrosifs en PVC, les bottes, les gants, la capuche et le casque à visière fermée plus les lunettes et il faisait 40 à l’ombre. Si lui il est pas mort, c’est uniquement pass’que je lui ai vidé une douche portable d’exafluorine Prevor (pub gratuite pour ces produits monstrueusement efficaces) en pleine tronche immédiatement. Là c’est marrant, y couinait ce con !

La_Soupape

J’ai vu des Gallois – et sous les ordres de la direction de l’usine – vouloir me charger du formaldéhyde en voulant lever un GRV sur les fourches d’un fen et en voulant ouvrir la vanne au dessus du dôme de la citerne. Inutile de vous préciser qu’y sont allés se faire coller et qu’y z’ont réussi, comme par hasard après une journée où La_Soupape leur avait dit « fuck off », à trouver une pompe pneumatique et à me charger dans les règles de sécurité de l’ADR. En attendant, le client en France a essayé de faire pression sur ma boîte pour que je charge quand-même comme ça mais heureusement, dans cette excellente boite, Monsieur Sécurité était inflexible et il m’a soutenu à 100 %.

La_Soupape

Tout ceci pour dire que d’une part, je ne crois pas à un attentat dans une usine comme Lubrizol, y’a bien mieux pour faire de la casse, mais par contre, j’ai la certitude que la course au pognon, les questions de rentabilité des investisseurs, en général des fonds de pension Ricains, la routine et le je m’en foutisme des ouvriers, pas tous, certes mais une bonne partie, peut conduire TRÈS facilement à ce genre d’accidents et moi, ça fait maintenant près de 15 piges que j’ai arrêté de rouler, on peut bien imaginer que ça s’est sûrement pas amélioré depuis.

Bopale, Los Alfaques, Feyzin et plein d’autres sont des résultats de négligences et d’imprudences avec de la chimie toujours plus dangereuse mais malheureusement indispensable à notre mode de vie…

Patrick VERRO

« Super menteur » avait fait des émules…

André LÉO

Une « chance » que le vent -du sud lors du sinistre- ait poussé les fumées hors de Rouen. Le Mont St Aignan qui en a reçu de grosses bouffées, est un peu, pour les Rouennais aisés, le Neuilly parisien. Contrairement à Sotteville par exemple, ex gare de triage dont les pauvres auraient rentré la tête dans les épaules, les habitant de ce quartier enfumé vont peut-être réagir.
Sinon, pour Rouen, comme AZF Toulouse,Total servira encore de bouc-émissaire et de bouclier pour les vrais « responsables ».

Une patriote

Pour mentir et bonimenter Macron est passé maître dans le genre. Comment alors que des inspections et contrôles sont faits fréquemment et qu’il n’y avait personne dans le bâtiment, le feu a t il pu prendre ? C’est surement le restant du mégot de Notre Dame qui a mis le feu. A moins que d’être aussi pourri que ceux qui les commettent, comment peut on couvrir ces actes qui relèves du terrorisme ?

Josiane Filio

Félicitations Laurent pour ce bel article, remettant bien les pendules à l’heure, quand l’appareil d’état s’active à les détraquer…
Et bravo pour la dernière phrase qui tue, parce que la réponse est précisément dans la question.
Inutile de préciser que je suis exactement sur la même longueur d’ondes que toi…

Les éleveurs sont priés de rentrer leurs vaches mais les habitants ne sont pas en danger .
La raison est simple :un Rouennais vaut moins cher qu’une vache normande .
Et puis désormais on prend exemple sur les bovins ,
un inséminateur pour des centaines de troupeaux suffit,il n’y aura pas pénurie.

kabout

cela me rappel en 1986 le nuage radioactif « Tchernobyl »…..qui s’etait arrété juste a la frontiere francaise…..vous avez compris !!

moreau

TOULOUSE, AZF :
les pompiers ont trouvé parmi les victimes un homme portant 7 caleçons avec le ventre tout brûlé ….. une info qui évidemment est restée confidentielle.

GERARD R.

Très étonnant, quoique de moins en moins, que pour un tel évènement, potentiellement catastrophique, à postériori, on n’entende pas un reproche, de tous les professionnels du catastrophisme anti-diesel. On harcèle les constructeurs de voitures, en exigeant d’eux, que leurs moteurs à combustion, recrachent si possible, de l’oxygène pur, mais qui va mesurer les tonnes de CO2 de Rouen ? Hidalgo et sa clique de minets, Greta Machin, Hulot-le -saltimbanque ? Où sont tous ces Cassandre environnementaux ?

Joël

Castaner a déclaré : pas de toxicité « aigüe ».
Il reconnaît donc qu’une toxicité « normale » est présente et acceptée.

Morgane

EPONINE,
« Sainte Greta » est la petite fille de Soros !!!
On nous enfume sur le réchauffement climatique… 😳

la Mère Denis

« Un notre dame de Paris bis ? »

…?
Certainement pas ! Les muzz n’ avaient aucun intérêt à brûler Notre Dame. Le crime était prévu pour profiter à ceux dont le projet est de transformer toute l’ ile de la Cité en monstrueux centre touristico-commercial avant les JO de 2024 : Projet macronien et maçonnique , s’il en est !. Mais ND n’a pas dit son dernier mot, tout n’ est pas joué pour ces scélérats mis au pouvoir par des gros cons d’ électeurs.

EPONINE

Par contre l apocalypse nous guette via le réchauffement climatique, sainte Greta le dit et le proclame urbi et orbi !
Oyez oyez pauvres pêcheurs repentez vous flagellez vous et ouvrez tout grand votre portemonnaie pour sauver le climat ( comme il fallait sauver le soldat Ryan – les grotesques ! ), la planète ( rien que ça !) pendant ce temps on ne regarde pas l Europe qui meurt, notre patrimoine et notre civilisation qui sombre.

Resistance

Il n’y a aucun danger pour les Rouennais mais les éleveurs sont priés de rentrer leurs bêtes et de donner le foin prévu pour l’hiver alors que les prairies sont grasses .!
Ce nuage qui ‘en fini pas de déposer des suies ne présente aucun danger , alors que la voiture des Rouennais est gravement toxique !

Viktor

Souvenons-nous, quelques heures après l’explosion d’AZF, alors qu’aucune enquête n’avait été encore diligentée, Jacques le menteur avait déclaré, de façon péremptoire que ce n’était pas un attentat.

Nico

Le mensonge à son paroxysme. Castaner toujours hypocrite comme jamais suintant le félon parfait en puissance dégageant un fourbe à l image de son gouvernement. Les fumées ne sont pas toxiques ni dangereuses. Par contre sur les paquets de cigarettes est marqué en gros: fumer tue ou faire attention au bébés pour l inhalation de la fumée de cigarette. On est pas dupe.

Fernand CORTES de CONQUILLA Cercle Légitimiste de France

Toulouse, 21 avril 2001… AZF-Grande Paroisse. Cela ne vous rappelle rien? Un simple accident d’ après les autorités… surtout pas un attentat dix jours après New York WTC le 11 septembre 2001. Surtout protéger les terroristes et désarmer les Français. Et offrir ces derniers en pâture aux premiers. Comme au Bataclan. La discrimination en marche. fcdc@bbox.fr

SLOBODA

La catastrophe de Rouen me rappelle étrangement au nuage de Tchernobyl certains politiques nous disaient ne vous inquiétez le nuage s arrêtera a notre frontière.