Inch’Allah : et Lhomme et Davet découvrirent l’eau tiède

Publié le 24 octobre 2018 - par - 32 commentaires - 1 951 vues
Share

L’important n’est pas ce qui est dit mais qui le dit : Fabrice Lhomme et Gérard Davet, venus sur BFMTV parler de leur livre Inch’Allah, l’islamisation à visage découvert en sont la criante réalité.

Comme le leur rappelle Charlotte d’Ornellas qui cite Les Territoires perdus de la République (2002), Les mosquées de Roissy (2006), Ces maires qui courtisent l’islamisme (2010), Silence coupable (2016) et qui pointe du doigt la vidéo de Ghislaine Dumesnil, laquelle dénonçait l’islamisation à la RATP (2012), livres et témoignages que la presse a très mal accueillis, n’ont-ils pas l’impression, à propos de l’islamisation, en Seine-Saint-Denis en particulier, « d’avoir un peu découvert l’eau tiède » ?

La réaction des journalistes qui, s’ « attendant à cette question  », ont dûment cogité la réponse à apporter ? Pas du tout, ils n’ont pas découvert l’eau tiède mais « tous ces livres » que Charlotte d’Ornellas leur met sous le nez « sont à forte connotation idéologique » ! Et d’insister, quelques années après qu’ « ils ont descendu » le livre Quatre-vingt-treize, ainsi que son auteur, Gilles Kepel, le relatait le 21 octobre dans l’émission C politique, sur le fait que leur livre à eux, « c’est 100 % de faits, 0 % d’idéologie ». Soit ils n’ont jamais lu les ouvrages en question et ils parlent sans savoir, soit ils les ont effectivement lus, et ils mentent éhontément car, des faits, leurs auteurs en citent pléthore.

Ainsi, rapporter des faits quand on est du mauvais côté – donc plutôt à droite –, c’est idéologique ; rapporter ces mêmes faits, des nouveaux et même des pires, quand on se situe du bon côté – donc à gauche –, ça ne l’est pas. Mieux : contrairement à eux, tous ces auteurs n’ont pas « traité avec puissance » ce sujet de l’islamisation. Et modestes, avec ça !

Évidemment, quand on s’appelle Davet et Lhomme et qu’on bosse pour Le Monde, dire qu’il y a 160 mosquées en Seine-Saint-Denis contre 117 églises n’est pas islamophobe et ne relève pas d’un fantasme d’extrême droite. Dire que, dans ce département, il est entendu pour sa population et le candidat à la mairie que « 1 mosquée = 3 mandats » n’est pas, non plus, faire preuve d’islamophobie. D’ailleurs, leur souci, à ces olibrius qui font mine de découvrir l’eau tiède, est-il vraiment l’islamisation de la France ? En fait, pas vraiment puisque seule « une petite partie des musulmans » souhaitent « imposer l’islam comme norme sociale dans la vie publique ». Sauf à considérer que 29 % des musulmans en France qui placent la charia avant les lois de la République (enquête Institut Montaigne 2016) comptent pour du beurre, on se demande finalement pourquoi avoir pondu cet « Inch’Allah » pour si peu !

Pourquoi ? Mais parce ce que les partis en place, ne devant leur réélection qu’à la peur entretenue à l’égard de « l’extrême droate », et même de la droite tout court, et donc se nourrissant sans scrupules sur le dos de la « bête » depuis 40 ans et risquant de se prendre une raclée aux européennes de l’année prochaine, « il ne faut pas laisser ces questions [d’islamisation] aux extrêmes ». Des extrêmes, qu’ils ont traités – et traitent encore – de tous les noms pour avoir alerté sur ce qu’eux dénoncent à présent. En plus d’être prétentieux, ce ne sont pas les scrupules qui les étouffent, les deux compères !

On en est là. Après « la partition » inévitable de Hollande, le « face-à-face » de plus en plus évident de Collomb, les « regrets » de Giscard quant au regroupement familial, la vie quotidienne truffée de vols, de vandalisme, d’agressions, de viols, d’attaques au couteau, de meurtres, sans oublier les centaines de morts dans les attentats, la gôche, parce que de plus en plus de Français, se rendant compte que les lanceurs d’alerte d’hier avaient parfaitement raison, risquent de ne plus voter pour ceux-là mêmes qui ont fait de leur pays un enfer, décide d’un discours plus « vendeur » leur faisant ainsi accroire qu’elle les aurait compris. Sauf que Davet et Lhomme, tout en annonçant, la bouche en cœur et le regard pas très franc, si vous voulez mon avis, ce qu’ils se sont évertués à nier des années durant, n’en continuent pas moins à seriner le « pasdamalgame ».

Et, alors que leur bouquin n’est rien d’autre qu’une récupération de la réalité décrite par d’autres auteurs, ils ont le toupet de craindre d’être « récupérés même si ça le sera certainement un jour »… tout en déplorant le manque de dialogue serein entre « islamo-gauchistes et islamophobes » ! N’en jetez plus !

Ce n’est pas demain la veille que cessera, envers les patriotes, la « criminalisation de la lucidité sur ce terrain-là (de l’islamisation de notre pays) », pour employer l’expression de Charlotte d’Ornellas. Alors, la soudaine, intéressée et hypocrite lucidité de ces deux journalistes, on s’en passerait volontiers.

Caroline Artus

http://www.europe-israel.org/2018/10/fabrice-lhomme-en-seine-saint-denis-1-habitant-sur-2-serait-musulman-le-halal-est-presque-devenu-une-obligation-quand-les-journalistes-de-gauche-decouvrent-lislamisation-on-ne-les-t/

https://www.bfmtv.com/societe/islam-francais-un-rapport-accablant-1038242.html

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-15-octobre-2018

Gérard Davet et Fabrice Lhomme : « il ne faut pas laisser ces questions [de l’islamisation] aux extrêmes »

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
clinter

L’islamophobie, bridée de toutes les façons possibles par les politiques et les medias pendant des années, s’est cabrée et emballée; les gauchistes Davet et Lhomme ne l’enfourchent que pour la remettre au pas et vers la bonne écurie, celle du vote à gauche qui détruit la France depuis 40 ans. Méfions nous de ces traitres, éternellement traitres.

Clamp

« Alors, la soudaine, intéressée et hypocrite lucidité de ces deux journalistes, on s’en passerait volontiers. » Vrai ou faux ? Pour répondre à cette question, il faut réfléchir à l’étendue des impacts que leur « révélation » peut avoir sur la population. En fait, il y a deux faisceaux de réactions possible. Côté bouteille à moitié pleine, les gens comprennent soudain qu’on leur a menti tout ce temps là, qu’ils ont été abusés, que la situation est plus préoccupante qu’ils ne le croyaient et que ceux qui leur disaient la vérité sont dans le camps d’en face et qu’il serait temps de leur… lire la suite

barbot

Voila deux salopards « de référence »

spartac

 » Lhomme et Davet  » … les deux parfaits serviteurs de l’état …….islamique.

UltraLucide

Ils découvrent l’eau tiède après tout le monde en refusant de voir qu’elle est devenue chaude et pour affirmer qu’elle n’est pas encore bouillante et que même dans ce dernier cas elle ne brûle pas du tout!
C’est de la pensée de gauche. Nier le réel en faisant semblant de croire qu’il existerait peut être sous certaines conditions convenant à leurs utopies.

Natou

Très bon article et je suis entièrement d’accord avec Caroilne !!!!! J’ai acheté le Destin Français je ne risque pas de depenser un Kopek pour le livre de ces deux journaleux !!!!!

Il est à noter que RL depuis des années dénonce aussi les mêmes faits et que ils se retrouvent très souvent devant la 17eme Chambre !!!

patphil

ils découvrent l’eau tiède mais veulent faire passer la doxa officielle pour vérité!
qui peut les croire?

Dugenou

À moins qu’ils viennent seulement de se réveiller avec la gueule de bois après avoir trop vu de preuves irréfutables de ce qu’ils avaient nié jusque là.

caramel

ces deux lascars font tous les plateaux pour vendre leur livre et faire de l argent
en même temps c est les idiots utiles du RN car qui pourra contester l islamisation du pays
puisque c est le Monde et le decondex qui le soutient c est que c est vrai
fini tous ces pseudo experts qui le contestent

sifre

quand va t on arrêter de regarder ou d’écouter les radios et les télé
qui suce les babouches du gouvernement

Garde Suisse

Oui, ces deux gauchistes viennent de découvrir l’eau chaude, mais cela ne les empêche pas de continuer à promouvoir les entrées de « migrants » envahisseurs, ni d’accorder plus de droits aux musulmerdes. Ils tentent comme Méchancon de détourner les votes populaires en disant aux français qu’ils ont conscience de leurs problèmes. Barrage à toute la gauche collabo et à la fausse droite . Un seul vote, à défaut du retour d’un roi légitime, le RN !

DVedas

autres temps, même technique; ceux qui dénonçaient les crimes communistes n’étaient que des facistes et puis devant les évidences la gauche a commencé a s’emparer de la question par le biais du combat contre le stalinisme ; il ne fallait pas trop fâcher l’électeur communiste, les succès électoraux devaient en passer par là.

Jill.

Oui ces olibrius en sont encore aux musulmans modérés. Il y a toutefois un problème, ils sont dans l’incapacité de nous montrer le coran à usage précisément des modérés. Alors, pour certaines abominables sourates du coran, comment çà marche ? Il faut interpréter, bandes d’idiots… oui mais pour interpréter, il faudrait que ces textes s’inscrivent dans un contexte particulier, ou une situation spécifique ;or, il n’en n’est rien ;autrement dit ces abominations doivent être prises dans l’absolu. Autrement dit il n’y a pas plus de musulmans modérés que de semoule en broche;il y a les activistes, et les passifs qui… lire la suite

Allobroge

Il faut qu’ils donnent des gages sinon ils ne seront invités sur aucun plateau de TV et ne vendront pas leur livre ! Bien sûr il faut faire taire OBERTONE, mais eux, songez, ils sont de Gauche !…

Colonel de Guerlasse

L’un d’entre vous nous dit « ils préparent leurs arrières ». Les collabos les plus lucides sentent qu’un jour le peuple va leur demander des comptes, internet est implacable, c’est une mémoire gigantesque. C’est exactement l’impression que donne l’émission Complément d’Enquête, où Salvini n’a pas été stigmatisé, par exemple, alors qu’il y a six mois c’était une bête immonde. On tient le bon bout, il n’y a plus qu’à tirer sur la pelote.

peplum

De toute façon, pas besoin d’avoir une certification Lhomme/Davet pour noter / recouper / élucider par soi-même ; ex. : il y a 10 ans, quartier de la Chapelle, intrigué par un quidam style pak(age!) marchant devant moi qui se retourne entièrement du buste me regardant (d’ailleurs pourquoi ?) mais continuant à marcher pendant plusieurs secondes : je me dis « encore un bizarre … bon un fantaisiste. » Pendant le dernier ramadan en grande banlieue nord, je mange un croissant dans la rue, et ni 1 ni 2 un bruit de glaviot derrière moi, une barbe me dépasse, puis se retourne… lire la suite

Kader Oussel

 » j’avais lu dans une « sîra » une description de Mahomet  »
On en apprend tous les jours sur Mahomet : je ne savais pas qu’il se retournait pour un croissant ! Se levait-il aussi pour une Danette ?

butterworth
Mazers

Très bien vu Caroline Artus : Ces deux journalistes du Monde sont en service commandé, il s’agit pour leurs mandants de lâcher du lest en quelque sorte, car ils se rendent compte que nier l’évidence ne trompe plus personne.

Kader Oussel

Et ça peut rapporter gros… Avec leur titre, ils espèrent rentabiliser l’investissement et faire aussi bien que Zemmour, si possible.

Wolf

Ils sont bien trop ridicules pour égaler Zemmour. N’est pas Zemmour qui veut…

Kader Oussel

Oui, mais Inch’allah, c’est vendeur.

Jacques Vinent

Comme Caroline, j’ai sursauté sur le coup de « la forte connotation idéologique » des ouvrages précédant le leur. Dans le style des ovins de l’Obs’ et Libé balayant le problème des serial-violeurs pakistanais en Angleterre, entre autres, « pour ne pas faire le miel de l’extrême-droite »(sic). Sauf que les « idéologues », justement et au contraire, ce sont eux. Refuser de faire son boulot -transmettre de l’information- parce que celle-ci ne va pas dans le sens des aiguilles d’une montre, c’est avoir renoncé à toute forme d’éthique et de déontologie.

markorix

Ces gens me donnent encore plus envie de voter a drouaaaaaaateuuh!

Fifi

« Sauf à considérer que 29 % des musulmans en France qui placent la charia avant les lois de la République » Dont 50% des jeunes musulmans. Ce n’est pas qu' »une petite partie des musulmans » qui souhaitent « imposer l’islam comme norme sociale dans la vie publique », ça correspond à quelques millions de musulmans en France qui pensent comme cela. Et ces journalistes se prennent de haut par rapport à tous ceux qui ont parlé de cette islamisation en France pourtant bien avant eux et qui ont été (et sont encore) attaqués de toutes parts, dont par les médias de masse politiquement corrects… lire la suite

Allobroge

Il est bien certain que parler en pourcentage ça effraie moins que de causer en millions et ça fait aussi plus technocratique !

Allonzenfan

Fabrice Lhomme et Gérard Davet qui viennent de découvrir l’eau tiède sont en fait les jésuites de l’islamisation galopante…

Dugenou

Ou les Janus du phénomène, un coup je vois, un coup je ne vois pas!

ab irato

Ces deux compères préparent leurs arrières, face à des réalités qu’il n’est plus possible de nier. Mais quel culot dans leurs « découvertes »! Invités dans une émission de télé vue sur le net, ils évoquent des chauffeurs de bus musulmans de la RATP refusant de serrer la main de leurs collègues féminins ou bien de prendre leur siège conducteur, en oubliant que ces faits étaient au coeur du livre déjà ancien de Ghislaine Dumesnil: « Mohammed au volant, la charia au tournant ». Encore des journaleux sous-informés mais sûrement grassement payés.

Kader Oussel

Quand c’est écrit de leur main (ou celle de leurs nègres), c’est mieux dit et mieux écrit, et c’est plus vrai !

Yohann le debattant

Davet et L’homme des résistants de la 25eme heure qui ont peut être compris par pur opportunisme que les temps ont changé et que les inepties « vivrensemblistes » ne passent plus, se rangent’ opportunement de « l’autre côté ».

MISTER

heureusement que l’intellochiottes est arrivé lol