Incompatibilité entre islam et République : réponse à un jeune musulman

J’ai décidé aujourd’hui de répondre publiquement à une lettre extrêmement touchante que m’a adressé un Français de confession musulmane né en France et qui se dit pleinement Français, laïque, patriote et attaché à l’histoire et à la culture françaises. Son engagement dans un des corps de réserve de nos armées témoigne incontestablement de ce patriotisme.

Ramy – c’est son prénom – commence par m’avouer sa gêne quand je parle de l’incompatibilité entre l’islam et la République. Il évoque son inquiétude devant l’amalgame entre islam et islamisme et son angoisse à l’idée que puisse advenir une ère où les musulmans seraient traités comme les Juifs le furent durant les heures sombres. Il ne veut pas d’un clivage « eux » contre « nous », « eux » étant les musulmans catalogués « ennemis de l’intérieur » et « nous » entendez les Français du peuple historique et assimilés. Il argue que de nombreux immigrés issus du Maghreb et d’Afrique se fondent parfaitement dans le creuset national.

Il reconnaît aussi, et je le cite, « que nous avons un problème avec une partie de notre population, qui sont les Maghrébins et les Noirs » et que « ce problème est culturel et nullement religieux ». Ce sont ses mots. Il pense que « cela résulte du recul de nos valeurs, par cette gauche putride qui pendant des décennies, a détruit les symboles que réunissait tous les Français, au profit du communautarisme. »

Il souhaite une règlementation de l’islam en France, comme l’a fait Napoléon avec les Juifs, et l’instauration d’un islam de France qui respecte les valeurs de la République, et ne veut pas de ce qu’il appelle « l’intervention de ces bédouins du Moyen-Orient qui se veulent le porte-parole de l’islam en France ».

Cher Ramy, je veux vous répondre point par point.

Vous faites partie de toute cette frange de l’immigration arabo-afro-musulmane qui est devenue pleinement française et qui a, en effet, enrichi notre pays. Cela est incontestable et indiscutable. Mais cette frange de l’immigration ne saurait être l’arbre qui cache la forêt. Ici comme ailleurs, il faut éviter les amalgames. L’immigration « richesse » ne saurait représenter à elle seule toute l’immigration en France. La vérité est cruelle : une grande partie de l’immigration arabo-afro-musulmane ne nous « enrichit » pas, bien au contraire. Et nous le constatons tous les jours.

Affirmer qu’il n’existe aucun lien entre l’immigration, l’islamisation, la radicalisation et le terrorisme relève d’une inquiétante cécité ou de la pure bêtise

S’agissant du lien entre immigration, islam et islam radical, j’ai eu maintes fois l’occasion d’expliquer ma position, basée sur une analyse factuelle. L’immigration massive de ce dernier demi-siècle, et en particulier depuis le tournant des années 80, est principalement musulmane. On sait qu’au sein de toute population musulmane il existe un pourcentage de moins en moins négligeable d’adeptes de l’islam radical et, au sein de ces derniers, d’une minorité prête à passer à l’acte terroriste. Il n’est évidemment pas question de dire que tous les musulmans sont des radicaux ni que tous les radicaux sont des terroristes. Il n’y a pas un périmètre défini où pourraient se loger de manière entière et symétrique l’islam, l’islamisme et le terrorisme. En clair, on ne peut ni dire ni écrire « islam = islamisme = terrorisme ».

Mais il y a bien un continuum, un lien causal entre les trois, résumé par la formule désormais consacrée : « tous les musulmans ne sont bien évidemment pas des terroristes, mais en France tous les terroristes sont des musulmans ». Affirmer, comme le font les « progressistes » et autres gauchistes, qu’il n’existe absolument aucun lien entre l’immigration, l’islamisation, la radicalisation et le terrorisme relève d’une inquiétante cécité quand ce n’est pas de la pure bêtise.

A lire aussi, du même auteur: Pourquoi je continuerai d’aller chez Cyril Hanouna

Le risque de la séparation et de l’hostilité mutuelle que vous pointez du doigt dans votre lettre, cher Ramy, existe bel et bien. Le cas échéant, elles seraient terribles pour les femmes et les hommes comme vous et moi venus d’ailleurs et devenus d’ici. Ils seraient piégés entre d’une part ceux qui leur ressemblent extérieurement mais sont les adversaires de la République française et d’autre part, un peuple historique qui « en a marre de ces immigrés », tous pour l’occasion mis dans le même sac.

Le risque d’un face-à-face, pour reprendre les termes de l’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, n’a rien d’inévitable et il faut tout faire pour l’éviter. Il existe un moyen d’exorciser un tel scénario qui est aujourd’hui clairement du domaine du possible et peut-être même du probable.   

Avant d’y arriver, dressons d’abord un diagnostic équilibré. La République française a été fondée par un peuple et sur sa civilisation. Le peuple était celui qui vivait sur cette terre depuis toujours. Il était européen et le reste encore majoritairement mais de moins en moins. Sa civilisation était un savant mélange de christianisme, de judaïsme et d’agnosticisme voire d’athéisme. L’islam n’a pas plus participé à la fondation de la nation française qu’à la création de sa République. Et il est plus que probable qu’une France musulmane ne serait jamais devenue la République laïque qu’elle est depuis 1905. L’islamisation est récente et a été rapide à l’échelle de notre histoire. Elle ne résulte pas de la conversion massive du peuple historique à l’islam, mais bien de l’immigration.

Il existe d’ailleurs déjà une forme d’islam de France : c’est celui des gens comme vous. Comme la quasi-totalité des Français « de souche » votre foi est discrète et je n’imagine pas votre compagne voilée pour témoigner de sa soumission à Allah ou pour afficher sa « pudeur ».

Hélas, vous n’êtes pas majoritaire et vous le savez. La majorité de l’islam en France est d’inspiration wahhabite et parfois salafiste, dominé par la pensée néfaste des Frères musulmans. Cet islam est d’ailleurs davantage incompatible avec la société française qu’il ne l’est avec la République du même nom.

Face à cette dérive qui transforme chaque jour le visage identitaire de notre pays, il y a effectivement des remèdes.

La réglementation de la religion du Prophète ne me parait pas une bonne solution car l’Etat laïc n’a pas à s’ingérer dans l’organisation d’une foi religieuse quelle qu’elle soit. Il ne peut ni ne doit exiger des musulmans davantage que ce qu’il exige des autres croyances dans notre pays. En revanche, il faut fermement et vertement opposer à l’impérialisme salafo-wahhabite une laïcité de combat qui ne passe rien et ne cède sur rien.

D’aucuns affirment que le « séparatisme » islamique et indigéniste, qui est en fait  un colonialisme ethno-identitaire, a d’importantes causes sociales telles que la « ghettoïsation » et le chômage. C’est sans doute en partie vrai. Ce que je conteste dans cette analyse est le doigt accusateur pointé vers la France. Il faut le dire et le répéter de la manière la plus catégorique et solennelle qui soit : non la France n’a jamais « parqué » personne dans des quartiers réservés ; non la France n’a pas provoqué un chômage élevé chez les immigrés arabo-afro-musulmans.

Il y a une invraisemblable aporie consistant à s’acharner à franciser l’islam en France tout en s’acharnant à défranciser la France

Ces immigrés se sont installés là où leurs faibles revenus leur permettaient de se loger et leur taux de chômage élevé résulte très majoritairement d’un niveau d’études en moyenne inférieur à celui de la population d’origine européenne et asiatique. Bien sûr, comme dans toute situation socio-économique les causes sont complexes.

Mais le succès de l’intégration des communautés chrétiennes d’Orient, indochinoises et chinoises ainsi que d’une partie des autres immigrations extra-européennes montre qu’il n’y a pas d’obstacles structurels posés par les « Blancs » à l’égard des « non-Blancs ». Vous et moi, mon cher Ramy, en sommes des preuves d’autant plus emblématiques que nous ne sommes pas les seuls, très loin de là !

Le retour à la croissance et au plein emploi peut être un facteur majeur d’intégration pour tous ceux qui veulent s’en sortir et vivre Français en France. La qualité de la politique économique menée à partir de 2022 sera donc, sur ce point en tous cas,  déterminante.

L’école de la République a été salopée dans des territoires entiers de notre pays. Elle doit être nettoyée de ses errements différentialistes et vidée des voyous qui en perturbent le fonctionnement en particulier dans les quartiers qui n’ont plus de populaires que le nom mais sont bel et bien alter-identitaires. Ainsi, l’école peut redevenir la belle machine assimilatrice qu’elle fut.

Mais la condition sine qua non de toute résolution durable de la fracture identitaire qui nous mine c’est un changement drastique de notre politique migratoire.

On ne peut pas espérer une francisation de l’islam si chaque jour débarquent dans notre pays des femmes et des hommes qui charrient l’islam rétrograde du Maghreb ou du Moyen-Orient et je ne parle même pas de l’Asie islamique (Afghanistan, Pakistan, Tchétchénie, etc.). Il y a une invraisemblable aporie consistant à s’acharner à franciser l’islam en France tout en s’acharnant à défranciser la France !

De surcroît, on ne peut espérer résorber la pauvreté si chaque jour débarquent des gens dénués de tout et qui viennent alourdir la charge pesant sur un système social déjà à bout de souffle.

Jean Messiha

image_pdfimage_print

45 Commentaires

  1. Tant que la France avait le christianisme pour religion d’Etat, les envahisseurs musulmans s’y sont toujours cassé les dents.

  2. Autre discussion, j’arrive de Syrie, je suis allé à MAALOULA, village où la guerre a commencé. Les premiers à dépouiller ou à tuer leurs voisins et ex-amis étaient ce que l’on appelle des musulmans modérés ? J’ai fait avec un médecin parisien sous une identité d’emprunt, une vidéo où nous avons interrogé une retraitée chrétienne ancienne prof de français et le curé orthodoxe de MAALOULA (Vidéo à disposition)

  3. Revenir en 1962, pour supprimer tous les français de papier (NB l’Algérie n’a pas hésité en 1962 c’était la valise ou le cercueil ? Rendre incompatible la nationalité française pour un adepte mahométan, à cause de la CHARIA qui est incompatible avec nos lois, nos mœurs et notre civilisation. Se méfier de la taqqîya qui leur permet de mentir. Par contre protégeons les APOSTATS de l’islam, ceux-là seront de bons immigrés. Exigeons la réciprocité comme dans les pays musulmans, j’ai vécu à OMAN, on peut y séjourner en touriste (1 mois) ou avoir un contrat de travail préalable à l’arrivée sur place (On ne vient pas à OMAN pour chercher du travail – Pourtant il y a de nombreux postes disponibles) Pas question de devenir Omanais même pour les maghrébins qui parlent arabe, l’anglais c’est mieux

  4. Arrêtons de nous « masturber »* l’esprit, pour en venir aux faits.
    L’immigration est à contrôler très étroitement, et de fermes sanctions doivent être prises pour les fraudeurs : la « remigration ».
    Ne pas confondre islam et islamisme : c’est cette dernière tendance qui est dangereuse donc nocive, résultant d’interprétations extrémistes abusives.
    Il faut être très vigilants, fermes et protecteurs de nos propres traditions qui ont fait la grandeur de notre pays, la FRANCE.

    * : Pour ne pas heurter les âmes sensibles, au XVIII ème siècle, on disait « battement ».

    • islam et islamisme c’est la même chose d’après Boualem SENSAL poète algérien et savant… l’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme c’est l’islam en mouvement

  5. Raphaël Glucksmann et neuf Européens sanctionnés par la Chine
    Raphaël Glucksmann et sa famille ont désormais interdiction d’entrer sur le territoire Chinois.
    Il devrait être EXPULSÉ DE FRANCE vers Israël ou un pays musulmans.

  6. Clair et précis. Notre France est bien malade de cette trop importante immigration incontrôlée et porteuse d’une politico-religion musulmane incompatible par tous ses autoritarismes avec NOTRE DEMOCRATIE REPUBLICAINE LIBRE FRATERNELLE SOCIALE et LAIQUE. Stop à l’islam en France

  7. Ramy pratique sans doute la « taqyyîa » ou est schizophrène..ou n’a pas lu son livre..

  8. La France a déjà son système de lois élaborées par les Français depuis plus d’un millier d’années.
    Les lois pourries de la charia n’ont rien à foutre dans un pays civilisé, les musulmans qui veulent rester en France doivent au minimum RENIER la charia officiellement par écrit.
    Tout refus devra entrainer une déchéance de la nationalité suivie d’une expulsion immédiate du territoire français.

  9. Par ailleurs pour faire avancer les musulmans, il faudrait que notre société donne l’exemple. Or, par sa nouvelle Justice, ses nouvelles lois, ses nouvelles mœurs, la société française est devenue FOLLE !
    Dans les années 1960, les gens avaient encore le sens de l’honneur, de la dignité, de ce qui ne se fait pas. Aujourd’hui entre les députés sans éducation, un président tapette, des professeurs qui démissionnent et se jettent réciproquement l’anathème, les parents qui sont de plus en plus rares à être SAGES et des EXEMPLES, nous avons une société occidentale MALADE.
    Les musulmans ajoutent à cette folie en ramenant des mères voilées souvent analphabètes : or les enfants ont besoin d’exemples, de tuteurs comme les jeunes pousses. Là, ils sont livrés à eux-mêmes comme de jeunes lionceaux.

  10. MAGNIFIQUE !
    On ne peut pas mieux s’exprimer !
    Enfin du beau Français, de belles idées et une logique imparable !

    Que ce Ramy sache que les retraités se voient paupériser davantage chaque année depuis l’arrivée de Macron : le brut augmente, mais le net diminue…
    Où va la différence ?
    Mais elle part
    – en babyfoots pour divertir les illégaux indésirables,
    – en « NIKE » toutes belles et toutes neuves pour les arrivants alors que les retraités ne peuvent plus s’acheter de nouveaux vêtements,
    -en logement, nourriture et soins divers pour les migrants, alors que les retraités ont dû renoncer à leur mutuelle, à faire des travaux dans leur logement, et économisent sur leur nourriture…
    MACRON utilisent les retenues des retraites comme variables d’ajustement de son budget pour les migrants !

  11. Tout est juste et bien écrit dans l´article. Cependant,si pas de changement radical en 2022, il faut craindre le pire. Ca n´arrivera pas d´un coup mais lentement jusqu´au
    basculement dans la douleur. Il y aura toujours des irréductibles , type Astérix, qui
    iront à la bagarre.
    C´est ce qui est prévu chez moi en Suède où il y a déjà des islamistes au parlement
    (non déclarés mais bien là). Deux médias alternatifs ( Fria Tider et Samnytt) ont
    rècemment montré leur têtes. Et en plus ils sont liés à des clans qui contrôlent des
    quartiers par la religion et drogue. Un pays de 10 millions de personnes et une
    population musulmane estimée á plus d´un million, quand ca va commencer à
    bouger ca va faire des vagues.

  12. Il va certainement m’être rétorqué que cette proposition n’est pas réaliste parce que trop générale ; je répondrai que rien n’empêche de créer le Conseil des musulmans français, doté d’une instance représentative qui répondrait officiellement par l’affirmative à ces six questions, toute démarche sortant de ce cadre devant être considérée comme hors la loi…

    • Ce n’est pas possible la Loi de dieu la charia est incompatible avec la Loi des hommes ?????

  13. Bonjour Mr MESSIHA,
    beau billet, bel etude, bonne analyse….mais voyez vous, je suis de plein fouet frappé par les actes inciviques et violents, agressifs et racistes, intolerants et sexistes, etc etc de la population musulmane, africaine ou maghrebine, et ce depuis 30 ans…c’est mon metier…et je peux vous affirmer qu’il n’y aura pas de solution pacifique avec les musulmans, c’est trop tard et ils ne le veulent pas !!!

  14. M. Messiha, c’est louable à vous de répondre à ce musulman. Personnellement, j’aurais préféré que son prénom soit Rémy et non « Ramy ». Cela aurait prouvé son assimilation à notre peuple. Enfin, pour faire court, et pour ma part, je répondrai à « Ramy » qu’il est inadmissible que les peuples du Maghreb ayant revendiqué leur indépendance, qui plus est de manière sanglante, viennent vivre en France, qu’ils veuillent devenir « Français » (?)… Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées !

  15. D’abord il y a une différence majeure avec ce jeune dont les origines ne sont pas précisées, c’est que vous, Jean Messiha, n’êtes pas musulman. Vous ne pouvez donc pas vous mettre sur le même plan que lui en terme d’assimilation, ça n’a pas de sens. Le devoir du musulman n’est pas de se fondre à son environnement mais de la façonner pour qu’il s’islamise au maximum. C’est pourquoi toute cette takyia d’un islam de France, modéré, non islamiste (un oxymore phénoménal si on s’en tient au sens étymologique du suffixe « iste ») est une pure fumisterie. Je redoute cette frange des musulmans qui tient ce discours infiniment plus que ceux qui mettent en exergue la violence car ce sont eux qui perpètrent notre remplacement à feu doux. Cette lettre est une action dans ce sens des plus claires et nette

  16. Merci Maître Messiha, vous avez tout dit et la synthèse est indiscutable.

  17. Le problème vient surtout de la dégradation morale des peuples et des dirigeants politiques et de la compatibilité réelle Des différentes visions des peuples entre elles et cela remonte probablement non seulement à Ismaël, premier enfant d’Abraham et même à nos choix dans l’existence pré mortelle et qui a conditionner notre existence mortelle à beaucoup d’égards. Certaines façons de voir nous rapprochent du divin et d’autres nous en éloignent ! ! ! ! . . . .

  18. En 1962 les maghrébins ont utilisé un slogan très fort la valise ou le cercueil ?
    Nous n’irons pas jusque là, mais ,il faut rendre incompatible la NATIONALITé française à un adepte de l’islam, les adeptes de mahomet peuvent venir en FRANCE, mais ils resteront des étrangers. Il faut protéger les APOSTATS de cette fausse religion, qui n’est que la 5ème colonne de la conquête de l’occident. Je connais bien l’arabie (Oman) exigeons la réciprocité, à Oman où j’ai travaillé je ne peux pas devenir omanais. J’ai une expérience en Syrie je suis allé à Maaloula où j’ai fait une vidéo… Le muzz modéré cela n’existe pas ? Les modérés sont les premiers à avoir tué les chrétiens de cette ville

    • J’attends de voir votre vidéo, Antoine.
      Elle m’intéresse, et je ne mets pas en doute votre analyse, car j’ai grandi au Liban pendant la guerre.

  19. 4° Admettez-vous la pratique intangible de la séparation des Eglises et de l’Etat ?
    5° trouvez-vous normal de respecter le principe de laïcité dans l’espace public (pas de signe ostensible d’appartenance à telle ou telle secte ou religion) ?
    6° Êtes-vous prêt à renoncer à toute forme de violence physique comme le djihad extérieur, les amputations, les mises à mort etc ?
    C’est seulement à ces conditions que nous pourrons reconnaitre qu’il existe bien, en France, un islam dit « modéré »…
    Bien à vous

  20. Cher Jean Messiha,
    La question est pourtant simple à traiter il suffit de faire comme Napoléon Bonaparte l’a entrepris à l’égard des juifs en leur soumettant une liste de question-clés à répondre par oui ou par non, et en cas de non d’inviter leurs auteurs à retourner dans un pays qui leur convient mieux politiquement et culturellement…
    Exemple de questions simples à poser aux musulmans pour vérifier leur adhésion à nos valeurs de démocratie, de république et de laïcité :
    1° Acceptez-vous de vous engager à ne jamais promouvoir la charia sur le territoire français ?
    2° Etes-vous d’accord pour appliquer une stricte égalité de droit en l’homme e la femme ?
    3° Reconnaissez-vous la liberté totale de l’apostasie, c’est à dire du changement de religion ?

    • Patrick, ce n’est pas  » Acceptez-vous  » ou  » Êtes-vous d’accord  » ou  » Reconnaissez-vous  » mais :

       » En France ça se passe comme ci et comme ça, et pas autrement !!!  »

       » Soit vous vous pliez à toutes ces règles, respectez le pays, les gens, les biens, les lois, soit la justice vient vous chercher, avec des conséquences qui peuvent aller jusqu »à l’exécution pure & simple des criminels que vous devenez dès lors que vous enfreignez l’une de ces règles-là !!!

      ll n’y a pas à tergiverser, c’est à dire à tordre du cxx pour chxxx droit,
      pour ceux qui préfèrent un exemple « pratique » et facile à comprendre !!!

      • J’ai bien écrit que tous ceux qui répondent par la négative aux 6 questions qui leur seront posées doivent être considérés « hors la loi » et donc poursuivis en justice ou expulsés…

    • Ce ne sera pas possible, car les muzz ne reconnaissent que la loi de dieu

  21. Bonjour et merci Jean Messiha.
    Auteur comme vous sur RL, je salue votre approche dans cet article. Mais, par ailleurs, je ne crois pas à un règlement pacifique de cette situation que tout fait pour aggraver.
    La France ne s’en sortira pas indemne, car il n’est pas question de religion, mais de conquête. L’islam est avant tout conquérant, son histoire le prouve. Et ça, les gens ne veulent pas le comprendre.
    Quant au slogan « l’islam est une religion de paix et de démocratie », c’est impossible et mensonger.
    Cordialement.

  22. Mr Messiha j’ai un réel et profond respect pour votre personne…….mais se faire l’avocat de Mahométans
    Infiltré dans nos institutions avec la complicité de nos pseudo-gouvernement de traitres me parais pas trés judicieux…..voir suspect………un mahometant qui prêtent que c’est tout sauf un conflit de religion vous croyez sa vous ?…..ils vous feronts tous les discourt d’apaisement pour justifié leurs fausse position….
    Mais resteront jusqu’à la mort …des mahometants…
    Votre ramy vous la met à l’envers dans les grandes largeurs c’est de la takkia pur hallal…..poser vous la seul question qui vaille mettriez-vous vôtre propre vie et celle de vos enfants sur se que dit un mahometants?…..

  23. Mr Messiha…grand respect a vous !
    Mais faudrait expliquer à ramy….que la takya dont il fait preuve ne fonctionneras jamais sur les guerriers spartiates heleno-chretienne-blancs d’occident…
    Et que si il etais réellement sincères il aurais depuis longtemps rejeté cette secte qu’il ose batisé de religion……pour nous se n’est qu’un mahometan infiltré enission donc à se titre un ennemi…doublé d’un traitre
    point final !

  24. Depuis 1975 la France recule elle est aujourd hui au niveau de ltalie voire de la Grece a l IDH 2020
    Cette immigration. Issue du regroupement. Familial
    De VGE….n a pas rnrichie la France bien au contrakre la France etait en voie de sous deceloppement rlle est aujourd hui rn voie de tiers mondialisation non. Ette immigration familiale a appauvri la France il suffit de comparer les chiffres. R Ceux Qui travaillent et de ceux qui recouvent des allocations et autres aides
    Vous racontez n impitte qupi depuis 1975 la France s enfonce se suicide arretez de fignoler …la France a eduque des. Centaines de miljer de maghrebins….
    Ils. Ont affaiblis la France ….c est tout. Elle est irrecuperable. Elle est perdue…definiti ement

    • Le regroupement. Familial a été érigé en religion par la gauchiasserie de mitteux, veil, etc. alors que les giscardiens voulaient l’abolir !!!

  25. De la part d’un Français de 1000 ans
    aux deux immigrés francisés
    Jean et Ramy :

    – il n’y a pas de contradiction entre l’immigration-invasion et la destruction de la France, c’est l’application du programme de Kalergi, père de l’Europe (relire idealisme pratique de l’auteur)

    – Il n’y a pas d’incompatibilité entre la république et l’islam puisqu’ils sont tous les deux francicides : c’est même ce qui les unit.

    – Vos deux religions, la laicité de la république et l’islam sont les ennemis de la France qui est catholique donc monarchiste de droit divin

    – Or si la république n’a pu vaincre l’islam, ennemi de tous depuis toujours, de tous les régimes, seul le catholicisme français a vaincu l’islam

    Vous êtes donc,républicains et musulmans, nos ennemis.

    • Pas faux, le catholicisme de MARTEL a bouté l’islam hors de France ! ..alors que la ripoublique leur a déroulé le tapis vert de la laïcité.

    • mon dieu!…le droit divin…qui revient colporté par les antagonistes religieux…c’est à croire qu’il n’y a eu aucun peuple ni aucune civilisation avant ces dernières sectes officialisées…

      • la Civilisation est l’oeuvre du Christianisme .
        Et donc une oeuvre divine.
        En dehors du Christainisme, c’est la barbarie
        l’Occident est rentré en barbarie.
        Revenu à sa condition d’ avant le Golgotha où l’Etat est dieu et l’Homme sa chose.

  26. L’islam est INCOMPATIBLE avec la FRANCE !
    Mais complètement compatible avec la république laïque, la preuve elle supporte sans problème les 15 millions de barbaresques musulmiques, ce qui est totalement abject sur le sol qui fut notre Sainte Terre de France et de Navarre !
    Vive le Roy !!!

  27. J’invite les lecteurs de RL et RR, à retrouver le lien vidéo suivant datant de novembre 2020 et que j’ai découvert ce soir. Sans doute certains le connaissaient déjà mais pour ma part, je l’ignorais…la vidéo, pas la situation !
    Faites en recherche: Christian Malard, réseaux islamiques en France, un rapport alarmant .

  28. La religion quelle qu’elle soit, n’a rien à voir avec la démocratie et l’islam encore moins

    • Et pourtant c’est bien la démocratie qui a aboutit à la submersion mahométane ….

  29. A mon avis, aucune religion n’est compatible avec la République. L’islam de par son satané Coran l’est encore moins. Pour autant, toute religion bridée par une république forte et fière peut être compatible si elle reste uniquement dans une sphère privée et dans les églises ou mosquées. C’est à la République de défendre ses valeurs, les faire respecter et être ferme. Là où le bât blesse c’est lorsque nous avons des gvts de bras cassés.

  30. Jean, arguments factuels et intéressants, mais je dois quand même dire ceci :

     » Pas d’immigration qui est une invasion dans les faits, donc pas d’islam, pas d’islam, pas d’islamisme !!  »

    La personne appelée Ramy est déjà un apostat qui s’ignore, ou alors, c’est un takkiyaïste de premier ordre !!!

    Tu sais parfaitement qu’un musulman qui ne respecte pas l’ensemble de toutes les conneries écrite dans le mein korampf, est considéré par les « pieux » ou « bons » muzzs, comme un apostat !

    ll suffit de regarder ce qui se passe entre musulmans de différents pays, par exemple…
    Qui se fout sur la tronche depuis plus de 1400 années ?
    En France, qui agresse, viole, tue, et de plus en plus ?

     » L’islam, c’est le communisme avec dieu, le communisme, c’est l’islam sans dieu  » !!!

Les commentaires sont fermés.