Incroyable Talent : Alexis Hoffmann doit l’emporter

Comme je l’écrivais dans un précédent article, ce mois de décembre 2022 sera celui de la grande finale de l’émission à succès La France a un Incroyable Talent. Le mardi 20 décembre, c’estàdire la semaine prochaine, les téléspectateurs de M6 seront appelés dès 21h et le reste de la soirée à voter par SMS afin de désigner celui qui sera élu en direct l’Incroyable Talent français 2022.

Je dois dire que j’appréhende quelque peu ce moment. Je souhaite que le
vainqueur soit représentatif du talent français, et non vecteur d’une idéologie.Or, il se trouve que cette année, le wokisme aura indéniablement été à l’honneur. Et vous le savez, les wokes savent se mobiliser pour imposer leurs idées.

Je vous propose un petit récapitulatif de
quelquesuns des candidats que nous allons retrouver lors de cette finale. Commençons avec un duo de danseurs colombiens, l’un gay, l’autre transgenre, qui ont expliqué les larmes dans la voix avoir été horriblement maltraités en Colombie à cause de leur différence, empêchés de prendre part à des compétitions de danse. Une histoire triste est toujours un plus pour avancer dans l’émission alors que seul le talent devrait compter.

L’un des membres du jury avait profité de leur passage sur scène au moment
des auditions pour tacler Christine Boutin. Le système médiatique a ses marottes, figures qu’il est de bon ton de moquer. Il y a en effet l’humour autorisé et encouragé (se moquer de la droite, des réacs, des Blancs, surtout quand ceuxci appartiennent à la France populaire, des chrétiens) et celui « franchement de mauvais goût ». La jeune chanteuse Orilia sera également de la partie. Encore inconnue du grand public, elle vient de sortir son premier single à la tonalité nihiliste « Le monde est à nous » : « Quelle différence, le bien, le mal, le monde est à nous ».

L
a prestation aux auditions n’avait rien de très politisée en ellemême. Le choix de l’envoyer en finale n’a donc peutêtre pas de motivation politique. Cependant, ses tweets n’en restent pas moins révélateurs d’un certain militantisme : écriture inclusive, soutien à la cause nonbinaire… Nul doute que cette facette motivera certaines personnes à voter en sa faveur le soir de la finale.

Guerre en Ukraine oblige, nous avons plusieurs candidats ukrainiens
: deux danseuses classiques, et une créatrice d’effets spéciaux. Je ne pense pas que le public se prononcera en leur faveur, leurs propositions étant déjà vues et revues. Et évidemment, on retrouve le Circus Baobab, mentionné dans un précédent article. Déjà connue, bénéficiant d’un fort soutien sur les réseaux sociaux, la troupe de cirque guinéenne promet en cas de victoire d’utiliser les 100 000 euros réservés au vainqueur pour créer un complexe sportif à Conakry.

La Guinée étant un pays de
religion musulmane, la qualification du Circus Baobab a évidemment réjoui beaucoup de monde, certains commentateurs allant même jusqu’à évoquer une « victoire pour l’Islam ». Cela vous rappelle certainement des propos tenus très récemment. Il y a quelques jours, l’une des stars de l’équipe de football marocaine tenait en effet des propos pour le moins similaires, affirmant que la victoire de son équipe était également celle de tous les peuples musulmans.

Le concept de « guerre sainte », s’il paraît ridicule et définitivement relégué aux oubliettes de l’Histoire pour nombre de nos contemporains, est effectivement toujours prégnant dans nombre de pays musulmans où l’on dénonce encore régulièrement les « croisés » et l’Occident. Nous ne pouvons bien sûr pas préjuger de la mentalité des acrobates du Circus Baobab, mais il est dans tous les cas certain que leur victoire serait considérée comme un symbole, celui d’une France « enfin » soumise à Allah.

A côté de tous les candidats précédemment cités, il nous reste Alexis Hoffmann/Couvelaire. Père de famille originaire du Var, carrossier, et chanteur à ses heures perdues.
https://www.bfmtv.com/var/replayemissions/bonsoirvar/sixfourslesplagesalexiscouvelaerealiashoffmannchanteurrevientsursonparcoursdanslafranceaunincroyabletalent_VN202212060621.html

Aucune arrogance chez cet homme
qui ne s’attendait pas à aller en finale. Pas de volonté de montrer les muscles. Pas non plus de message gnangnan destiné à faire pleurer dans les chaumières. Pas de réseaux derrière lui. Alexis est venu sur scène avant tout pour partager sa passion, son talent. S’il gagne, c’est bien. S’il perd, il sera heureux d’avoir pu monter aussi haut. Mais je préférerais quand même qu’il gagne. Car bien qu’il ne se fasse pas remarquer par des acrobaties extraordinaires, il représente inconsciemment peutêtre des valeurs qui se perdent : travail acharné, humilité, l’importance de la vie de famille

N’estce pas cela que nous voulons ériger en exemple ? Alexis aura mon vote, et j’espère celui de nombre de Français et Françaises qui ne cèderont pas aux sirènes du wokisme.

Marie-Aude Beautard

image_pdfimage_print
10
1

2 Commentaires

  1. Comment est-il possible que des gens qui ne sont pas français puissent concourir à  » la France a un incroyable talent » ?
    Il y a mensonge sur la marchandise !

Les commentaires sont fermés.