Inculpation de Zemmour : Procureur Philippe, avez-vous lu le Coran ?

AnnabellePhilippeMadame Annabelle PHILIPPE
Procureur de la République
Tribunal Correctionnel de Paris
4, Boulevard du Palais
75001 PARIS
 
Objet : Le Code Pénal et le Coran, base de l’Islam.
Madame le Procureur de la République,
Je viens d’apprendre que Monsieur Eric Zemmour était inquiété par votre tribunal pour des déclarations dans un journal, appréciées comme « la provocation à la haine envers les musulmans », « et ces propos étaient «stigmatisants» à l’égard de «l’ensemble de la communauté musulmane» », ceci selon ce que j’ai compris. Je vous saurai gré de bien vouloir me spécifier si j’ai mal compris cette information et si oui  sur quels points elle serait incomplète ou fausse.
Mais l’objet de mon courrier de ce jour est de profiter de cette attention particulière que votre juridiction porte aux musulmans et à l’Islam, malgré la séparation officielle des religions et de l’État, pour vous demander d’intervenir en ce qui concerne l’incitation des musulmans dits « croyants » à la haine et au meurtre, que propage cette idéologie qui me semble être totalitaire et hégémonique, masquée derrière le paravent de « religion » (Allah étant une référence permanente), dans son livre de base : le Coran. En sus, bien sûr, de « provocations », de « discriminations » et de « stigmatisations » diverses envers tous les « non-croyants », classés en plusieurs catégories de traitements divers, dont la dhimmitude …, (juifs, chrétiens, yézidis, athées, …) …, ou envers les femmes, …, le « halal » …
Ce livre, le Coran, est non seulement vendu en France mais aussi parfois distribué gratuitement par des musulmans…
J’ai constaté à sa lecture que des « incitations à la haine et au meurtre » sont systématiques, par l’emploi de mots comme  « tuer » ou « combattre » -jusqu’à la mort – dans des versets de plusieurs sourates, (voir les diverses traductions en français ou « traductions françaises du sens de ses versets »). Par exemple : S2, v190-193 ;  S4, v71-74, v89-91 ; S8, v5-7, v12-14, v38-39, v55-57, v64-67 ; S9, v3-5, v28-29, v111, v123,  S47, v4 -15, …), (en P.J. un relevé de ces versets).
Non seulement divers versets incitent les « croyants » à la  haine, au meurtre, à la discrimination … envers les « incroyants » et au communautarisme allogène …, mais incitent aussi indirectement les « incroyants », qui ont lu le Coran, à la critique de l’islam et à la discrimination envers les dits « croyants », en sus de la peur des musulmans (peur de cette idéologie et de ceux qui la pratiquent) justifiée par les applications des lois islamiques (la charia). Cette peur est provoquée aussi par l’incitation des musulmans au  jihad et/ou à la taqyia. Cette peur est encore confirmée par la connaissance de  l’histoire de l’islam : ses conquêtes violentes, ses  meurtres, l’esclavagisme, viols, génocides, tortures diverses gratuites, ségrégations, …, (histoire connue maintenant de manière objective par les progrès scientifiques, archéologiques, ethnographiques, …).
La lecture de la « Déclaration du Caire sur les droits de l’homme en Islam » du 05 août 1990 …confirme les motifs des craintes citées ci-dessus
Pour faire supprimer toutes ces incitations diverses contenues dans le  Coran, notre Code Pénal français dispose de l’arsenal juridique nécessaire, par exemple :  les Articles 222-17, 222-18 et 18.1, (et complément Art. a-221-5 § 6°) concernant « La menace de commettre un crime ou un délit … matérialisée par un écrit …», et « avec l’ordre de remplir une condition. », et « menaces … commises à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée …». (Voir extraits du Code pénal, commentés, en P.J. . Et voir aussi « Section 3 : de la provocation non publique à la discrimination, à la haine ou à la violence », Article R 625-7).
Les versets du Coran sont lus, relus, dans les mosquées par les imams et servent de base à leurs prêches et « prières » (dont certaines, systématiques, sont des imprécations graves envers les « incroyants »). Les imams procèdent donc à « l’incitation à la haine et au meurtre » et à « la ségrégation » envers les « non-croyants » de manière permanente et « prosélytique ». De plus ces versets sont appris par cœur aux enfants dès leur plus jeune âge par les parents musulmans et par les écoles coraniques, et conditionnent leurs neurones pour la suite de leur vie.
Aussi il conviendrait, me semble-t-il, compte-tenu de votre autorité, que vous interveniez pour faire prendre très rapidement par notre Justice toutes mesures nécessaires au respect des lois républicaines et laïques et au maintien de la paix sociale, par l’application du Code Pénal aux causes de toutes ces « incitations » et « provocations ». Par exemple:
–  mise en examen et/ou évacuation des imams qui prêchent la haine, le mépris ou le meurtre des « non-croyants », quels qu’ils soient (juifs, chrétiens, athées,…, traités aussi de singes, cochons, chiens, …), dans les mosquées ou par des vidéos accessibles par internet,
–  interdiction des appels aux meurtres, viols, et aux ségrégations ou discriminations diverses, orales ou écrites sur tous types de support matériel, que ce soit en langue française ou autre langue …,
–  interdiction d’application de règles de comportement, non conformes aux lois françaises sur tout le territoire français, masquées ou non derrière le paravent de « religion », (mariage de fillettes, voile et soumission aux hommes pour les femmes, nourriture hors des règles sanitaires élémentaires, restriction d’accès au domaine public, etc …),
– interdiction d’obliger les enfants à apprendre par cœur des citations et versets incitant à la haine et au mépris des « non-croyants », ainsi qu’aux discriminations diverses envers les « non-croyants », les femmes, le halal, …
Bien entendu, par votre profession et votre statut dans les services régaliens de l’Etat, vous connaissez bien nos Lois et aussi les idéologies diverses … et les « religions » et leurs textes fondateurs, comme la Bible, les Evangiles, le Coran, … qui inspirent toutes les actions humaines, y compris en France depuis longtemps … .
(Sur ce sujet évoqué, une des récentes études à base scientifique, historique, archéologique, ethnographique, … ne vous aura certainement pas échappé : http://legrandsecretdelislam.com/).
Compte-tenu de votre implication directe sur ce sujet, je vous remercie par avance pour toutes les actions que vous allez engager pour faire respecter la loi française.
Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame le Procureur de la République, mes sincères et respectueuses salutations.
Georges COLLÉTER
(72 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde).
 
P.J. :  –  Code pénal et Coran – extraits Légifrance, commentés GC
–  Le Coran, citations de quelques versets, tuer et meurtres – 05 2015
 
Copie : Monsieur le Président du Tribunal de Paris
Madame Christiane Taubira, Ministre de la Justice, Garde des sceaux.

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. Mille bravo pour votre initiative. C’est vrai qu’il ne faut jamais supposer que ces pourritures de gôchiasses à la tête ou dans les mains de la dictature sont forcément seulement méchants. Ils peuvent encore être seulement très bêtes parfois, et il faut leur donner une chance de voir la lumière, et c’est seulement après qu’on peut les condamner pour leurs crimes en tant que tels. Une fois qu’on sait qu’ils agissent en connaissance de cause.

  2. elle n’as pas honte..elle devrait se voiler,car si on la reconnait dans la rue,ou dans son immeuble,la tarte qu’elle pourrait prendre,comme dan s le film gabin et bourvil madame annabelle philippe boulevard du palais a paris

  3. Dans le système judiciaire français, le procureur est un zéro.
    il représente la société (actuellement les socialo-coco-gôcho-verdo-babouchards-dhimmis), et il peut, (mais non tenu) saisir “le mur des cons“ pour que les lois votées par les dhimmis au pouvoir soient appliquées en cas de transgression pénale…
    Comme vous le voyez, Monsieur Georges Colléter, la Procureuse que vous avez interpelée a bien fait son job en collant Zemmour au “mur des cons“.
    les graines d’égorgeurs ont compris cela depuis longtemps.
    C’est pourquoi ils se constituent en associations en tout genre pour agir par citation directe en zappant le Proc.
    PS : Quand les Procureurs seront élus il en sera peut-être autrement. Peut-être…

  4. Vous lui avez tout dit. 40 morts et plus ce soir en France par les islamistes qui ont lu et lisent le coran par cœur. Plus de 4800 institutions islamistes en France qu’il faut immédiatement dissoudre. Extrader tous les salafistes et whahabites de France immédiatement et fermer les frontières.CA SUFFIT Les Français en ont plus que marre.

Les commentaires sont fermés.