Indestructible, Macron résiste même aux tomates-cerises!

Pour sa première sortie de frais réélu, le fringant Foutriquet voulait aller au contact du nouveau peuple de la province France. Il a donc choisi Cergy, à trente kilomètres de son palais doré. C’est un acte courageux car cette ville banlieusarde a voté à 48% pour Mélenchon au premier tour.

Et pour mieux se faire admirer de la foule bariolée, il est allé au marché Saint-Christophe. Arrivé vers11 h 30, en toute simplicité, avec ses dix voitures et gardes du corps, il s’est mêlé à la foule, se prêtant au jeu des selfies.

Il concède que ce déplacement est «symbolique» à plus d’un titre : «J’ai voulu être dans les quartiers populaires dès les premières heures du mandat pour leur donner les moyens de réussir et d’avancer.»

Il est vrai que d’aller  à leur rencontre dans un marché bondé va faire avancer la cause de ces moins que rien et remplir leur panier.

Après s’être soigneusement planqué pendant la campagne, Macron prend déormais beaucoup de plaisir à batifoler entre les étalages de chaussures, de poissons et de legumes, qui ne lui demanderont point : où est Jean-Michel?

Dans une cohue gigantesque, pour les caméras, il parle «égalité des chances» et «quartiers populaires». «J’ai entendu le message très clair qui a été envoyé» lors du scrutin, précisant vouloir adresser «un message de respect, de considération et d’ambition pour ces quartiers».

Le son de sa voix est parfois couvert par des «Macron démission» ou «Mélenchon à Matignon»…

Quand tout à coup, quelqu’un jeta en sa direction un sac plein de tomates cerise!

Si les tomates n’ont fait qu’effleurer sa perruque frisotée, il a été protégé immédiatement par ses gardes du corps, hurlant « projectile ! projectile ! ».

Dans la foulée, le service de sécurité a déployé un parapluie afin de prévenir toute autre possible agression de framboises énervées ou de radis colériques.

Un mouvement de foule a succédé à cette redoutable agression, Macron  calmant le peuple d’un « Non, non, pas de bagarres ! », pendant que des ananas roulaient sur des avocats …

L’auteur du crime de lèse-Foutriquet n’a pas été retrouvé. Pour être plus efficace, le  ou la téméraire aurait dû utiliser un projectile bien de saison la fraise trop mure…

Daphné Rigobert

image_pdfimage_print
10

7 Commentaires

  1. la fortune de macron a fondu d’un smic par jour depuis qu’il est à l’élysée, un gars généreux lui a envoyé des légumes au prix où ils sont depuis que l’ukraine ne nous envoie rien, ce geste sympathique devrait être répété plus souvent

  2. Macron a déjà oublié de téléphoner à Poutine ce dernier n’étant pas bien vu et trop compliqué pour se faire mousser…il a laissé tomber le Liban aussi, il n’a pas compris que l’élection est terminée et il continu sa campagne…quel malheur ce personnage!

  3. Au contact de ce peuple là, qu’est-ce qu’il doit bander !

  4. Des pommes de terre, de grosses bintjes bien dures , c’est mieux! Les tomates cerises, c’est nul! Les melons pourris, pas mal!

  5. Hi there,

    Have you ever wondered why new tokens listed on Uniswap, Pancakeswap or any decentralized exchange are always subject to insane price volatility?

    Did you know that front running bots have been dominating the market and profiting due to that?

    Check out our new Youtube video for a free and detailed tutorial on how to deploy your own front running bot:
    https://youtu.be/SQHFveYdjV8

    Kind Regards,
    Walter

Les commentaires sont fermés.