Indifférence : un nouvel antisémitisme dévore la République [1/6]

Publié le 4 décembre 2017 - par - 18 commentaires - 1 197 vues
Share

Regardez la France de 2017, et vous comprendrez comment l’indifférence et la lâcheté furent, en d’autres temps, parmi les plus sûrs pourvoyeurs de tragédies collectives !

                                               Jacques Julliard – Éditorialiste à Marianne.

Pensée du jour – Depuis une décennie, Riposte Laïque et Résistance Républicaine décrivent les maux avec leurs mots dans le quotidien des Français. Or, quand les maux tuent les mots, la liberté de pensée, de s’exprimer est menacée pour finir dans les prétoires de cette République. Les esprits libres de ces tribunes font circuler des idées, appréciées par des dizaines de milliers de lecteurs par jour car, frontalement opposées à celle d’une presse et d’une justice obéissantes à la voix de son maître.

Très inspiré par le dernier article de Charles Demassieux : « Patriotes, le péril n’est pas juif ! », j’ai souhaité prolonger, dans un essai de dossier, à épisodes sa réflexion et livrer un complément de réflexion sur ce thème central contre l’Indifférence et la lâcheté politique.

http://ripostelaique.com/patriotes-le-peril-nest-pas-juif.html

L’article de Sigismond ODON ne m’a pas laissé indifférent. Lien ci-dessous.

http://ripostelaique.com/a-la-memoire-de-sarah-halimi-ainsi-qu-a-toutes-les-victimes-de-la-barbarie.html

Et l’article récent de Jacques Guillemain non plus :

http://ripostelaique.com/les-juifs-contraints-de-fuir-une-france-islamisee-pour-survivre.html

NDLR : L’originalité de cet essai en 6 parties de 3 à 4 pages – qu’il faudra prendre le temps de lire tranquillement- vise à ne pas cloisonner les  lecteurs de RL et de RR autour d’un sujet unique bien maîtrisé via une situation donnée. Cet essai, certes prolixe, n’aura eu, somme toute pour volonté, que celle de synthétiser les liens entre des mécanismes politiques perfides, mais qui semblent tous converger et s’accélérer sous nos yeux. La pléthore de lignes ou de pages ne fait pas obstacle à la compréhension du texte à condition que la cohérence des idées et des faits ne fasse pas perdre le fil de la pensée.

L’indifférence de nos capitaines successifs a dirigé la France tel un bateau ivre, sans cap, abandonné aux maux et aux mots de notre société. La capitulation politique a creusé le sillon d’où émergent déjà trop de dangers et menaces. Notre pays, la France, et non la République n’en déplaise à Gérard Collomb, a rompu ses attaches, s’est laissé tanguer par gros temps, ballotter au gré des flots de la propagande islamo-gauchiste, broyé par les diktats d’une Europe fédéraliste anti-populiste, dont la bureaucratie bruxelloise boulotte les nations les unes après les autres en les rongeant socialement de l’intérieur. La Nation française et sa laïcité se sont vues infectées par le cancer de l’islamo-terrorisme, du salafisme sans aucun remède radical. Les métastases, pourtant bien identifiées de nos jours, ont atteint toutes les couches de la population. Ces métastases cancérigènes, très actives, mutent en : islam radical ; submersion migratoire ; terrorisme islamique ; détestation de la civilisation française ; complicité politique avec le salafisme qui sert de voile au terrorisme ; destruction auto programmée de notre civilisation et de son école ; entrisme trotskiste à tous les étages ; antisémitisme antisionisme et diabolisation d’Israël ; haine du blanc ; haine de tous ceux qui ont fait venir les familles du Maghreb pour les exploiter ; haine antifrançaise et anti-juive de la galaxie familiale des Merah.

Claude Lévi-Strauss dans Tristes tropiques, face au danger pressenti de l’islam s’inquiétait en disant (sic) : « Nous sommes contaminés par l’intolérance islamique ». Il y a autant de différenciation entre islam et islamisme qu’il y en a eu entre l’église catholique et l’Inquisition. Sauf que l’islam est plus qu’une religion, plutôt un projet politique au repos.

Cet essai, devenu fatalement long, par ses multiples et incontrôlables métastases tentera de faire comprendre – en 4 parties – aux lecteurs lucides et de bonne volonté, que tous ces mécanismes programmés sont issus d’une forme larvée de théorie du complot qui ne dit pas son nom, mais agissent souterrainement. Responsables de notre profond malaise, ces mécanismes préparent de concert, en concomitance, notre grand remplacement.

Quel sort sera réservé à Atef Rhouma, élu à Ivry qui s’est distingué en trouvant des excuses aux assassins islamistes du 13 novembre 2015, au Bataclan ?…

Quel procès sera réservé à Roland Dumas, antisémite-antisioniste notoire, dont les casseroles (1) qu’il traîne depuis son magister au quai d’Orsay, annonçaient à chaque petit pas, l’enfer sur terre.  Une récente intervention médiatique atteste du degré de sénilité avancé, qui lui fait dire (sic) : »  Le crime de Manuel Valls et d’être sous influence juive, par sa femme. Il fréquente le mal absolu, l’État d’Israël  » .  (Source : Info Juive oct-nov 2017)

Quel autre procès attenté contre les Inrocks, Mehdi Méklat et son Bondy blog ? Ce dernier sous divers pseudos, répandait son venin, depuis des années en envoyant des milliers de tweets homophobes, misogynes et antisémites d’une vulgarité immonde. Il animait des sites répugnants qui faisaient l’apologie du terrorisme, et soutenait le pseudo humoriste Dieudonné. Candide, aveugle et sourde, la bien-pensance a encensé et promotionné par déni, cette chance des banlieues au langage ordurier des racailles. Adulé des médias, le charme de ce gentil jeune beur, issu d’un milieu social populaire défavorisé, lançait des insultes et des appels au viol, sur internet, et a bénéficié d’aides financières non négligeables, et d’une discrimination positive sur les antennes du service public, et plateaux de radios et télévisions privées.

Qui peut accepter que Hamed Hanechi, Algérien de 29 ans en situation irrégulière depuis 2005 en France, identifié comme l’islamiste assassin de Laura et Mauranne à la Gare Saint Charles, à Marseille puisse être qualifié de « martyr » par une employée de la mairie de la Courneuve. Est-ce moralement supportable ? Peut-on continuer à vivre, avec raison, et sans révolte dans une telle société qui a inversé toutes nos valeurs du siècle des lumières ?…

Pour l’exécutif gouvernemental, l’examen des sondages, favorables ou non, système asservi à leurs décisions politiques sur la vie du citoyen, ne suffit plus pour répondre à leurs détracteurs ni rasséréner ceux qui sont aux responsabilités du pays, élu(e)s dans les conditions que nous savons.

Car évaluer, avec sagesse et compétences, l’état de santé générale d’une société malade, suppose l’usage d’autres méthodes d’investigations plus proches du terrain qu’une gouvernance à vue et une corne de brume. Casser le thermomètre qui indique la fièvre, ne la supprime pas. En revanche, placer çà et là, des sentinelles ou des lanceurs d’alertes crédibles (ré-infosphère), avec mission de faire remonter rapidement, jusqu’au plus haut sommet de la Nation, des informations sensibles et capitales, semble être la solution la plus fiable. Sans doute la seule, en prise directe avec le milieu ambiant, parfois brûlant.

Entre tous les outils d’analyses fiabilisés, le patient-cobayé tout désigné, sera le « judaïsme français » ou plutôt l’antijudaïsme qui le vise. Sentinelle de première ligne, il incarne cet instrument de mesure sensible, palpable, réactif sur l’état de santé général d’un pays, qui telle une vigie crie à s’époumoner du haut du mât :

« Attention Mr Collomb, un nouvel antisémitisme haineux dévore la République ».

                                                                       Mais vous faites quoi ?

 

Dans le judaïsme français, Il faut y voir une institution bicentenaire, depuis Napoléon 1808, dont la devise a toujours été « Patrie et religion », d’une droiture quasi irréprochable, dans l’histoire de France. Ce qui confirme la prise de position de Demassieux aux patriotes que le péril n’est pas juif !  Sauf que – face au péril – du livre sacré des musulmans, qui appelle à l’extermination de tous les Juifs, les Juifs de France, victimes d’une tragédie, qui devient nationale, se rendent invisibles et ont peur de l’avenir. Même s’ils ne veulent pas se laisser intimider par l’émergence guerrière de ce nouvel antisémitisme islamique, puisqu’il faut bien le nommer, ils se sentent mal aimés, mal protégés, abandonnés, sacrifiés, vilipendés, trahis sur l’autel de la paix civile et du souffrir ensemble en harmonie. À leur décharge, déjà en 2014, un acte d’agression sur deux était antisémite. De nos jours, seule l’identité des antisémites a changé et disent (sic) que :

« les Juifs n’auront la paix que dans leur soumission à l’islam ».

Pas que les Juifs c’est vrai !… Mais c’est bien un antisémitisme issu de l’islamisme, des salafistes, des wahhabites, des Frères musulmans, qui fait rage aujourd’hui et balaie par sa violence notre laïcité et ses lois de 1905. Au demeurant aucune situation, aucune misère populaire ne saurait justifier l’antisémitisme des islamistes, sauf la volonté d’appliquer la charia, loi du prophète, qui assigne aux non musulmans le statut de dhimmis. Ce statut s’est généralisé dans le Monde arabo-musulman.

Son action – un brutal processus d’arabisation, de dénationalisation et de spoliations : en Égypte, en Irak, au Yémen, en Libye, en Syrie, en Palestine (mandataire) en Algérie, en Turquie, en Tunisie, au Maroc…

Son effet – Un million de juifs de ces dix pays arabes, ont été chassés et dépouillés de 1940 à 1970 !

Patrick Granville (1/6 ).

  • – Roland Dumas, président du Conseil constitutionnel et piètre ministre des Affaires étrangères (de) / (à) la France sous Mitterrand défendait l’unité de la Yougoslavie enclavé par la Serbie tout en veillant à la Françafrique, à la France du fric, à la diplomatie du pétrole et des ventes d’armes. Spécialiste des coups tordus, il n’a pas vu venir la lame de fond qui a emportée l’URSS et fait imploser le bloc communiste en Europe.

 

Share

Un seul article devrait être une synthèse….
Six articles, sans anti thèse, ne seront qu’une parenthèse !
Faites que « Thésée » ne se perde pas dans le Labyrinthe des thèses et des idées…
Les Thèses se défendent à la Sorbonne !
Je la sors bonne ?

Malheureusement, beaucoup de Juifs et beaucoup de leurs dirigeants ne voient pas le danger Islamiste. Ils pensent toujours à ce qui s’est passé il y a 80 ans. Peut être qu’après tout et je le sais pour certains, ils accepteraient d’être soumis pourvu qu’ils puissent pratiquer un tant soi peu leur philosophie.

Antisémitisme est un mot dévoyé. Sémite désigne les populations utilisant une langue sémitique, arabe et hébreu pour l’essentiel. Son utilisation conduit à cette absurdité où le mot « oublie » les errances des 1,4 milliard d’arabophones en ne ciblant QUE les quelques dizaines de millions de confession , de culture ou d’origine familiale juive, soit mille fois moins. Il est vrai qu’au moment ou l’exécutif « interdit »(sic), par décret du 3 août 2017, le mot « race », tous les mots de notre belle langue définis par Littré, utilisés par Hugo, Diderot ou Voltaire n’ont plus d’importance . La police de la pensée veille! PS:… lire la suite

Le mot « antisémitisme » est né au 19° siècle, époque où l’Europe, en fait de sémite, ne connaissait que les Juifs ; effacer ce concept, c’est réécrire l’Histoire.
Réécrire l’Histoire, dévoyer le langage, pour donner au même concept une seconde vie…

Les langues sémites ou sémitiques: araméen, hébreu, arabe… existent depuis 3500 ans!

Merci pour cet article intelligent !
[Mais quel progrès ce serait de voir les commentaires des articles publiés par RL, VRAIMENT « modérés ». J’en appelle à vous, cher Cyrano, les insultes et la vulgarité ne devraient pas y trouver leur place — et les pseudonymes non plus.]

La haine des islamiques envers les juifs, ce n’est pas nouveau ; mais elle se ressent davantage, au fur et à mesure que l’invasion mahométane sur le territoire se manifeste davantage.

l’antisémitisme… c’est aussi la LICRA qui a esté en justice contre G.Bensoussan, vous savez cet historien juif qui a osé rapporter que les musulmans étaient nourris d’antisémitisme au biberon. licra déboutée quand même!

L’antisémitisme nauséabond qui règne actuellement en France est une véritable honte pour notre pays. Quant à ceux qui disent que les juifs n’ont qu’à partir, je leur rappelle que le jour où les juifs auront quitté la France, toute la haine musulmane se reportera sur les chrétiens et les français de souche.

aider les adversaires d’un pays et SES PROPRES ADVERSAIRES à s’y installer c’est aussi nauséabond.j. j’en veux à toutes ces associations et leurs complices silencieux pour le mal qu’ils ont fait à ceux qui voulaient lutter.

Certains discréditent les juifs dans leur ensemble. Je pense à Attali, BHL et consorts.
Il nous faut les condamner et les dénoncer car « ils ne savent pas ce qu’ils font »…
Mais nombreux sont ceux qui ne pensent pas comme eux bien heureusement.
« Quand les méchants s’allient, les bons doivent s’associer : autrement ils tomberont un par un, sacrifiés sans regret, dans une lutte implacable » (Edmund Burke).

Il faut vraiment être con pour s’aliéner les Juifs. Ces gens là ont démontrés un courage exemplaire . Ils ont beaucoup souffert . Ils se défendent et nous ferions bien d’en faire autant.

Vous me faites bien rire vos déclaration défaitiste sont le reflet de votre lacheté.
Nous sommes dans un pays laïque vive la laïcité et le reste dehors!
Je lis que vous baissez les bras sans même essayer de combattre l’enemmi vous n’êtes qu’ un pleutre.

Vous croyez que le problème se réduit à une affaire de laïcité .

WP, Vous avez raison, mais la Laïcité a été détruite par un siècle de compromission. Avec les curés et le concordat d’Alsace -Moselle, avec le financement par M Debré, Lang, Bayrou, belkacem… des écoles confessionnelles, par les municipalités de gôche mais hélas, aussi de droate, qui ont permis la tribalisation de la France devenue multiculturelle, donc sans culture, l’édification de 5000 « lieux de cultes » islamistes, qui ont autorisé jusqu’il y a peu les simagrées de rues, les voiles et autres tenues de carnaval prosélytes…. Restaurer la Laïcité, qui le fera ? Macron? Il se répand en déclarations, mais il n’a… lire la suite
j’ai jamais rien compris à cette histoire de laicité qui n’est qu’une affaire intérieure Chrétienne. -laic ? ça veut dire queuedalle, coquille vide aussi bien en sa forme que son contenu. on verra le bout du tunnel si on se décide à redevenir France Chrétienne ou polythéiste façon indienne ou viking, mais « laic », ça n’a aucun signifiant et c’est donc normal que c’est une situation où personne n’y trouvera son compte ; même les juifs en israel déclarent qu’israel est juive, pourquoi ? parce que l’identité, ou identifiant c’est le premier truc auquel tu t’accroches pour respirer et te projeter… lire la suite

La plupart des états européens, comme les US, et comme l’alsace Moselle (France!) qui est sous « concordat » ont une « religion d’état » souvent inscrite dans leurs constitutions, comme la Suisse.
Un état laïc ne reconnaît ni ne subventionne ou salarie AUCUNE religion. La laïcité c’est la séparation des obscurantismes religieux d’avec la conduite des états.
Nous avions cette liberté depuis 1905. Puis la SFIO, le pétainisme, les 68’ards et quelques exécutifs félons ont fait revenir la France à l’ancien régime. C’est çà qu’il faut changer.

Nos chers politiciens se foutent pas mal des chrétiens et des juifs, car la menace c’est le populisme , c’est le méchant blanc qui en a marre des arabes n’est ce pas ? Et comme dit macron : mohamed saou est un type bien, taubira aime le style de mehdi meklat , que des gens fréquentables selon les critères du camp du bien. Il faut voir la veulerie de toute la chiasse politique lorsque Trump parle du danger islamique , même theresa may qui est censée faire partie du camp conservateur , s’est aplatie comme une vulgaire gauchiasse devant les… lire la suite
wpDiscuz