Indifférence : les Merah ont récupéré la haine familiale de leurs parents [6/6]

Publié le 9 décembre 2017 - par - 8 commentaires - 1 441 vues

Rendre hommage aux malheureuses victimes

 Vingt ans de réclusion criminelle : peine maximum

Abdelkader Merah a été condamné à vingt ans de réclusion criminelle mais le parquet a décidé de faire Appel en cassation de cette décision pour un second procès. Pour Me Dupont Moretti, la complicité d’Abdelkader, qui se réfère seulement à des preuves matérielles excluant toute complicité idéologique, n’était pas recevable en l’état. Lui qui disait à son frère aîné Ghani : « T’as pas honte de te faire commander par ta sale française, ta sale juive » ? Le même encore, traitait son fils de « bâtard ».

Récupérer la haine familiale des parents 

C’est formel ! Autant Mohamed que Abdelkader Merah ont récupéré la haine familiale des parents ! Cette haine a anéanti la famille Sandler qui, avec ce procès, subit une double peine. Pour ce procès, la mère « névro psychotique » des islamistes incurables a même bénéficié d’un logement prioritaire par la mairie socialo-communiste de Tremblay en France.  Sa sœur Souad Merah, répétait (sic) : « qu’elle pourrait se faire exploser dans le métro, avec ses enfants, parce que ce n’est pas des innocents qui seront tués mais des mécréants ».

 Qui ne veut pas la voir, qui ne veut pas lui parler, qui ne veut pas l’entendre

Depuis l’issue de ce procès, inquiet Joël Mergui, président des Consistoires de Paris et de France, s’interroge sur le devenir d’une société française qui nourrit la haine antisémite en son sein, aux frais des contribuables, sans s’empêcher d’évoquer – devant tant d’indifférence – la complicité morale d’un crime contre l’humanité, né dans des familles ayant choisi d’élever et d’endoctriner leur fratrie dans la haine idéologique. Cette indifférence : élue meilleure vecteur de haine de l’année et même du Siècle, qui ne veut pas la voir ? Qui ne veut pas en parler ? Qui ne veut pas l’entendre ?

C’est pourtant ce que Riposte Laïque et ses contributeurs dénoncent à longueur d’articles et de colonnes, depuis une décennie !… On ne peut plus rester indifférent ! On doit agir et réagir au plus vite !

Les images truquées, falsifiées et controversées diffusées le 30 sept. 2000, lors du reportage mis en scène par Charles Enderlin de FR2 sur des échanges de tirs entre l’armée israélienne, et l’enfant Mohamed Al Dura, au carrefour de Metzarine qui semble s’écrouler dans les bras du père ont été diffusées en boucle sur toutes les chaînes mondiales. Outre que non seulement ce reportage bidonné par FR2 est imputable à l’origine de la seconde intifada palestinienne qui a coûté la vie à plusieurs  centaines de civils et enfants israéliens, mais surtout ces images ont « bouffé l’esprit » de Mohamed Merah, que raconte, gêné, son aîné AbdelGhani dans son livre :

 « Mon frère ce terroriste ».  Ed. Calmann Lévy.

 

Ensuite, il sera bon de s’indigner collectivement sur tous les morts et innocentes victimes de l’idéologie islamiste radicale, que l’on aurait pu éviter sans les conséquences désastreuses de la désinfo partisane de cette gauche collabo, et de l’irresponsabilité d’une presse aveuglée par son idéologie pro palestinienne pour laquelle  le mot « Sioniste » est une injure en forme de cache sexe pour ne pas désigner le Juif  !

Un jour viendra où des plaintes fermes mettront au banc des accusés ces coupables de crimes de complicité idéologique contre la France, voire même de complots. Aucune complaisance ni indulgence ne sera alors requise contre ceux qui forgent l’esprit des ennemis de la France et de son peuple, arment le bras des tueurs, et envoient les militants laïques devant les tribunaux à la 17éme Chambre. Voilà un flagrant délit de déni de justice inacceptable, insupportable pour tout citoyen non idéologisé.

Faut-il détester ou achever nos ennemis lorsqu’ils nous tuent ?

La providence déjà devient magnifique lorsqu’ils sont à terre ! 

Patrick Granville (6/6).

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Nina

Justement vous qui éprouvez une grandes empathie envers ces pauvres innocents , pourquoi vous préservez pas cette même empathie envers les enfants palestiniens c’est contradictoire . C’est l’empathie à géométrie variable .les personnes réellement sensibles éprouvent une grandes tristesse ( à la même géométrie , au vrai sens du mot ) envers toustes les victimes de guerres et d’attentas

patphil

“la haine du juif dès le biberon”, n’est ce pas ce qui a motivé la licra de porter plainte contre Bensoussan ?

Patrick Granville

Oui c’est exact, mais le procès Abdelkader Merah a confirmé la thèse ou l’affirmation de G Bensoussan. C’est en bonne voie, la LICRA et tous les autres antiracistes vont se ridiculiser.

lafore

question concernant le Maitre Dupont Moretti,SI c’est enfants avaient été tués au Bataclan,aurait-il défendu le frère du criminel complice?

Patrick Granville

On ne sait pas comment aurait réagit Moretti dans ce cas. Ce que l’on sait c’est qu’un père (bobo soumis), a perdu sa fille au Bataclan ce soir là et à écrit un livre “Non vous n’aurez pas ma haine”. L’amour est certes plus fort que la haine disait Marc Sangnier, fondateur des Auberges de jeunesse mais lorsque vous êtes touché dans votre chair, c’est différent.

Lili

Rectification :
Ce n’est pas le père mais le mari d’une victime qui a pondu cette connerie ” vous n’aurez pas ma haine” salué par les média-kollabo..;
Et, il y a le père dont la fille est assassinée au bataclan, qui lui est blacklisté car il n’est pas politiquement correct et appelait à voter Marine…

Haggar Dunor

C’est pourtant simple : ce sera eux ou nous ! Simplement, nous n’avons pas encore l’envie ou les moyens d’appuyer sur le bouton…

Andrej

Haggar Dunor,
On n’ a surtout pas les coui…… pour agir : sa place au boulot, les vacances, la voiture, les crédits, la télévision ont plus d’importance à leurs yeux. Et tant pis pour leurs enfants, ils se démerderont avec ce problème… L’éducation nationale a oeuvré et le résultat est là!
Cordialement.

Lire Aussi