Inégibilité pour délit d’opinion : un pas vers la charia

Publié le 27 juillet 2017 - par - 22 commentaires - 2 617 vues
Share

L’assemblée nationale a voté hier l’inéligibilité, pour opinion blâmable. Pour faire passer la mesure de censure et de répression des points de vue, par l’interdiction de les exposer sous peine de ne plus pouvoir se présenter à une élection, le vote sanctionne…« le racisme », l’antisémitisme et l’homophobie.

La mesure votée hier est une transition

Elle prépare autre chose. Elle prépare, en particulier, la mise dans le droit français des exigences de l’OCI (l’ancienne organisation de la conférence des états islamiques). Pour cette organisation étatique à fondements religieux, ne pas croire en l’existence de Mahomet, ou ne pas croire qu’il a rencontré pendant 26 ans l’ange Gabriel (et que cet ange lui faisait lire et apprendre les sourates du coran), ne pas être d’accord – et le dire – avec l’ordre moral et politique produit par lesdites révélations, ne pas croire que sur sa monture ailée à tête de femme il montera dans les sept cieux rencontrer les prophètes des Hébreux et que ceux-ci lui donneront leur sanction, ce serait blasphémer ; ce blasphème serait d’autant plus grave et répréhensible qu’il serait un racisme et rien d’autre, et ce serait le pire des racismes parce qu’il viserait les musulmans.

L’exigence de l’OCI se décline dans le processus d’Istanbul, dont le dictateur Erdogan (prononcer Erdouane) est actuellement le fer de lance.

En apprenant la mesure votée, je me suis fait cette réflexion : mais au fait, de quel antisémitisme s’agit-il ?

Pourquoi de quel antisémitisme ?

Pourquoi ? Parce qu’Il existe en effet plusieurs types d’antisémitisme, plusieurs causes d’hostilité ou de détestation des Juifs.

Question : si l’on ne peut plus élire un antisémite, va-t-on quand-même accorder la nationalité et le statut d’électeur au sieur Ramadan Tariq, un homme qui professe ouvertement et cultive l’antisémitisme ; un antisémitisme virulent de la variante frères musulmans qui appelle à la destruction des Juifs jusqu’au dernier ; un antisémitisme soutenant notamment les récents assassinats de Juifs poignardés chez eux par un fanatique « Palestinien » ?

Question : va-t-on délégaliser et interdire de se présenter aux prochaines élections le parti des musulmans de France, parce que son programme est antisémite pour les besoins de la fidélité aux hadiths de Muslim et Al Boukhari présentés comme des « dits authentiques » de Mahomet ?

Si l’on ne le fait pas, l’assemblée aura voté une censure et une interdiction à se présenter à l’élection, seulement pour l’antisémitisme traditionnel, uniquement pour l’animosité dite de droite à l’encontre des Juifs. On aura, de ce fait, mis dans la loi une inégalité politique interdisant ceci aux uns (antisémitisme de droite), mais l’autorisant aux autres (antisémitisme mahométan).

Que va dire le sénat ? Que dira le Conseil constitutionnel ?

Ces deux instances feront-elles semblant de ne pas voir la discrimination manifeste et l’inégalité politique introduites dans la loi par cette disposition recueillant l’opinion favorable de la Licra ; rappelons que cette officine s’était positionnée contre George Bensoussan ; elle le poursuivait pour « racisme » pour des propos qui ne l’étaient pas ; rappelons aussi qu’elle avait aussi poursuivi, aux côtés de la secte des frères musulmans (en la personne du CCIF), des maires ayant pris des mesures d’interdiction du burkini sur les plages de leur commune.

Pour les amendeurs de l’assemblée nationale, ceux des maires condamnés seront-ils visés par l’interdiction introduite par la nouvelle loi ?

Pour nous résumer, une mécanique totalitaire est mise en route

Cette mécanique vient compléter le putsch judiciaro-médiatique destiné à faire élire un homme ne disposant du suffrage que de 12% des électeurs, mais obtenant 303 élus par la grâce du « front » ou du désistement « républicain ».

Cette mécanique tyrannique vise à juguler l’opinion

Elle vise à dissoudre les vieilles nations et leur culture qui ont produit la démocratie politique. La démocratie politique et tout ce qu’elle sous-tend devraient céder le pas face à la réaction fanatique et à des croyances réclamant de devenir dogmes obligatoires pour tous et pour chacun.

L’antisémitisme est un pur prétexte

L’homophobie en est un autre. L’objectif n’est autre « que » la mise en œuvre du processus d’Istanbul.

Szyja Waldman

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

Si au moins les juifs parvenaient à comprendre qu’ils servent de prétexte au bâillon de la parole et qu’ils avaient la présence d’esprit de réclamer eux-mêmes qu’on autorise l’expression du révisionnisme, négationnisme et autre « anti-sémitisme », on aurait plus de chance de défendre la liberté d’expression. Mais ils sont arque boutés sur des positions dont ils ne comprennent pas qu’ils seront les premières victimes. Ils voient encore pour nombre d’entre eux dans le vote FN l’expression d’une judéophobie cachée sans comprendre que la résistance qui s’organise n’a rien à voir avec leur particularité. Ils ne jouent pas la partie finement par… lire la suite

Parlervrai

Marine et Florian peuvent prendre leur retraite. Dire que j’en étais encore à réclamer de la proportionnelle !

Durocher

C’est quelqu’un de 100 fois plus radical que tout le clan Le Pen réuni qu’il faudrait pour remettre de l’ordre !

Nemesis

La proportionnelle et le référendum seraient indispensables pour que notre pays retrouve sa raison d’être : liberté, égalité et fraternité. Avec EM on régresse et cette fois on y est : répression et fin de la liberté d’expression qu’elle soit verbale ou écrite.

JF

La promesse du casier vierge pour les élus promis par Macroute: à la trappe et hop dans le Luc à sec avec une poignée de gravier. Il doit se marrer le mondialiste putanié. Je ne parle de ces moutons de Macronimbus qui se la font mettre à l’envers, n’y pipent rien et enterrent encore plus la démocratie. Ils pourront dire qu’ils ont participé activement à l’esclavagisme des Français, de nos enfants en donnant les pleines pouvoir aux mondialistes fossoyeurs de même qu’ils livrent notre peuple aux stars de l’égorgement et de la barbarie: ces arriérés Mahométans. Bravo les moutons Macronistes.… lire la suite

Laurent Droit

Une chose est certaine c’est que ces avancées à petits pas montrent la conscience de l’état de la saloperie de ce qu’il est en train de faire…

dufaitrez

Comme dans l’article précédent, il faudrait que les délits d’opinion soient actés.
Seule la Justice peut le faire. Mais le casier vierge est supprimé ! Alors ?
Encore la Presse et les Médias ? On peut leur faire confiance !

Durocher

La société devient complètement barge. déjà qu’on ne peut plus RIEN dire ni RIEN faire, alors en plus : on monte les uns contre les autres : l’un est raciste, l’autre antisémite mais ça dépend dans quel sens, le troisième sexiste, le quatrième homophobe (….) et maintenant pour en rajouter encore : on autorise l’injure de certains envers d’autres mais pas réciproquement. Dans 2 ans je ne sais pas si on pourra juste ouvrir la bouche pour éternuer (quoique « Aatchââ » ressemble à « Allah »… faudra faire gaffe)

Durocher

Qu’on me fasse tous les coups possibles contre mon pays, je le tolère, mais je ne veux pas que mes frères Juifs quittent le territoire à cause des fanatisés-mahométans- culs en l’air, et par l’importation chez nous du conflit iraélo-palestinien. Il y a des limites à ne pas dépasser.

Nemesis

Je ne comprends pas votre commentaire … Ce que vous craignez est enclenché depuis 15 ans au moins !

JILL

Les nazis avaient aussi institué le délit d’opinion ;c’est tout dire …

Daniel Boutonnet

L’anti-France à la manœuvre à l’Assemblée.

orion

l anti france est la rébéllion, contre tout états souverains, qui ne se limite pas dans l autoglorification de son existence, mais dans la perpétuelle révolte proclamée de son anéantissement.la république a énormément de sang sur ses mains, quelle ne peut être guérie, d ailleurs, les sangs jours, et sangs culottes se ressemble a si m éprendre, la ripoublique aime le rouge, d ailleurs leur drapeau se pare de rouge, et oui quand on est un consanguin.on est un républicain, et le sang de la terre , le pinard qui va bien avec fait pensez au sang humain.

Colonel de Guerrelasse

Ce sont les patriotes qui sont visés. Mais par ricochet je suis d’accord avec vous, finalement les premières victimes, pour peu qu’on s’y prenne bien (dépôts de plaintes au titre de cette loi), on peut éliminer du jeu les partis ou candidats musulmans : rien de plus facile que de trouver et prouver à la 17° chambre des propos antisémites (c’est écrit dans le Coran), homophobes… L’arroseur arrosé en quelque sorte.

Fredobac

D’accord avec vous sur le fond mais à l’allure où ils se permettent de changer les lois, du fait que les CONcitoyens gauchos collabos et traîtres qui ont voté pour MACRON LE POGNON ALIAS BOUFFON 2 ALIAS GBLB et ses députés, ils peuvent à tout moment corriger le tir. Mieux vaut ne pas mettre de doigt dans l’engrenage… Mais n’est il pas déjà trop tard

Alain

Avec l appui des antiracistes subventionnés ce sont donc les petits juges rouges qui vont pouvoir décider qui rendre inéligible…
Belle démocratie !

Olive84

Délit d’opinion « blâmable » ? Mais pourquoi avoir ajouté blâmable ? Et puis, normalement toute opinion peut potentiellement être blâmable non ? Et puis, quelque chose de « blâmable » est il un danger pour la société au point de le museler par la loi ? Encore une vaste fumisterie qu’ils nous préparent …..

jan le Connaissant

Les musulmans sont antisémites.
La haine des juifs est inclus dans le coran. Cela fait partie de l’islam.
De nombreux articles ont été publié sur ce sujet ici à RL…

philippehurzi

Le coran n’incite pas seulement à la haine et la guerre contre les juifs mais contre tous ceux qui ne sont pas musulmans. Le coran est un manuel de guerre et l’islam en est son arme, ni plus ni moins.

jan le Connaissant

Oui tout à fait, l’islam a la haine de toute l’ humanité !

Naicent Candide

Pour être franche on s’en tape !
La politique c’est terminé avec 28% d’Africains Français de papier votant de façon tribale.

Les chiffres de l’élection 2017, démontrent que 61% des Français n’ont pas voté pour Macron-Complexe d’Œdipe.
-25.44% d’abstention
-6.35 % de bulletins blancs
-2.24% de bulletins nuls
-22,36% pour MLP
-43.61% des bulletins EXPRIMES pour le Complexe d’Œdipe
(chiffres de intérieur.gouv.org)

Déduisez les 28% d’occupants Africains en France, des bulletins normalement nuls car communautaristes qui à 97% ont voté pour Micron.
Micron a donc été élu avec moins de 18% des voix des vrais Français !!!

Avec 28% d’occupants Africains fin des élections ! CQFD

rabarabé

C’est effectivement dramatique. Les opinions sont toutes subjectives, et ce qui paraît raciste à l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.
Evidemment, quand une brute crie « mort aux juifs », c’est du racisme… sauf quand c’est un musulman qui ne peut être que victime.