Ingmar Bergman était-il un adepte d’Adolf Hitler ?

Publié le 18 novembre 2020 - par - 12 commentaires - 1 009 vues
Traduire la page en :

Mon dernier livre Ingmar Bergman et le national-socialisme hitlérien (Cf. Dr Anatoly Livry, INGMAR BERGMAN ET LE NATIONAL-SOCIALISME HITLÉRIEN, Alba Leone, 2020, ISBN : 978-973-0-32992-6, https://danielconversano.com/product/ingmar-bergman-et-le-national-socialisme-hitlerien-anatoly-livry/) répond positivement à la question liminaire de cet article : oui, ce lauréat de la « Palme des Palmes » du Festival de Cannes non seulement est né dans une famille suédoise engagée derrière le national-socialisme et a admiré Adolf Hitler après avoir vécu un véritable choc esthétique quand il a été confronté directement à son art oratoire à l’âge de 16 ans, mais il a également déclaré dans son autobiographie Laterna Magica avoir été « du côté d’Hitler pendant de longues années » [1], et ce, jusqu’en 1945 – autrement dit jusqu’à ses 27 ans, soit un âge où l’on peut considérer qu’un homme est totalement construit.

Pour ces raisons (et pour bien d’autres encore, présentées dans mon livre iconoclaste), la création d’Ingmar Bergman peut être vue comme nationale-socialiste jusque dans ses nuances et sa vision du monde est dès lors totalement contraire à celle de notre univers contemporain de la dégénérescence qui a perverti l’image de Ingmar Bergman le national-socialiste hitlérien jusqu’à récupérer son portrait pour le dernier billet de 200 couronnes de la Banque centrale du royaume de Suède.

Mon livre est loin d’être seulement consacré à Ingmar Bergman. Il s’agit plus généralement de la description au vitriol de la déchéance de l’Occident, destiné à périr car les éducateurs de ses pseudo-élites, mes collègues professeurs universitaires, sont parmi les pires ordures que la Terre a jamais portées. Incultes, pervers, victimes de la méthode globale, mentors de présidents de la République qui ne maîtrisent pas la conjugaison de leur langue maternelle, ils feront tout pour assassiner par le silence, puis, quand ce sera impossible, pour étouffer sous leurs calomnies [2] ce livre Ingmar Bergman et le national-socialisme hitlérien qui est, de facto, un message que j’adresse aux futures noblesses des peuples blancs quant à l’instruction, la création et la gouvernance qu’elles devront instaurer une fois qu’elles auront vaincu.

Dr Anatoly Livry, Altdorf, Suisse

[1]              «I många år var jag på Hitlers sida, gladde mig åt hans framgångar och sörjde nederlagen.» : Ingmar Bergman, Laterna magica, Norstedts, Stockholm, 1987, p. 147. « Pendant des années, je fus du côté de Hitler, me réjouissant de ses succès et pleurant ses défaites. » : Ingmar Bergman, Laterna magica, Gallimard, Paris, [1991] 2011, traduit du suédois par C.G. Bjurström et Lucie Albertini, p. 169.

[2]           Ils n’auront qu’à réitérer ce qu’ils ont fomenté avec le plagiat de ma thèse de doctorat, taboue, soutenue en 2011 alors que j’enseignais à l’université de Nice, quand ils ont voulu désamorcer mes découvertes effectivement inacceptables pour les racistes anti-Blancs qui nous gouvernent : https://www.geopolitica.ru/en/article/plagiarism-doctoral-thesis-anatoly-livry-nabokov-and-nietzsche

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Anna

Mais toi, vermine, tu as bien consulté “Riposte laïque”. Des ouvrages de Dr Livry sont plébiscités partout, y compris sur “Riposte laïque” où des débiles de ton espèce mettent aussi leur museau.

Marie

C’est bien que les ordures s’attaquent à Livry dans les forums. Comme le précise Dr Livry dans son article publié par le Prof. Douguine, il y a quelques semaines, le système universitaire occidental est peuplé par des esclaves hystériques : “THE FUTURE OF INSTITUTIONAL NIETZSCHE: SERVING ANTI-WHITE RACISTS”,
https://www.geopolitica.ru/en/article/future-institutional-nietzsche-serving-anti-white-racists . Oui, de malades mentaux collectivistes.

Reconquista

La fascination d’Ingnar Bergman à un moment donné de sa jeunesse pour le national-socialisme est bien connue, il en parle lui-même dans son livre de mémoires Lanterna magica. Rien de nouveau donc à dire là-dessus. Après, il reste un merveilleux réalisateur : Le Septième sceau, Fanny et Alexandre, Les Fraises sauvages, et tant d’autres chefs-d’œuvre.

Jeanne

Ici, Livry répond à ce lieu commun : Bergman a manifesté son admiration pour Hitler – non pas dans sa “jeunesse” – jusqu’à l’âge de ses 28 ans, comme il l’écrit dans son “Laterna magica” : https://www.youtube.com/watch?v=DkQReqNWbUo&t=2430s

P. S. et pas “LaNNNterna magica” comme vous l’écrivez …

CHARLES LEPENISTE

On ne pourra jamais venir à bout de l’Âme aryenne des peuples européens . Elle résiste à LEVIATHAN par son Excellence ( comme le cinéma scandinave de Bergman , la Musique germanique de Wagner , les romans gaulois de Drieu La Rochelle , la Littérature russe de Soljenitsyne , ou la pensée Latine de Maurras et d’Evola ) , par sa Posture devant le Divin et devant le Néant . Tout ce qui n’est pas Aryen en Europe et qui vient comme une parole Grincheuse , une chicane de Souk ou comme une harangue de Marabout ergoter sur la nature de l’identité de ces peuples et de ce continent , sur le caractère Olympien de leur Destin , comme s’il venait chahuter les humeurs de l’aube qui s’échappent du Walhalla après les ripailles diurnes des guerriers de l’Iliade .Vérité universelle de l’Aryen !!!!

Daniel

Je n’ai pas lu intégralement votre article et donc ne l’ai pas compris. Pourtant il me semble dans mon souvenir qu’un film comme “La Honte” avec la merveilleuse Liv Ulmann, était un des films les plus émouvant et les plus riche de sa génération !

Jean-Louis Frot

Cher collègue,
J’ai lu ce matin, sur le site des « 4 vérités », un entretien de juin 2009 avec vous, intitulé:

ANATOLY LIVRY, VICTIME DE HARCÈLEMENT EN SORBONNE

Ceci m’a rappelé une mésaventure similaire advenue à un de mes collègues d’H4, professeur agrégé de russe, qui avait eu beaucoup de mal à échapper au harcèlement d’une nymphomane, inspectrice générale de russe. Mais elle n’a pas pu se venger de son refus.

jlf

Jeanne

Oui, celle qui a harcelé A. Livry à la Sorbonne est bien connue. C’est une catholique de la Sorbonne, mariée et sans enfants, qui se disait “spécialiste de Claudel”. On entend souvent cette ex-doctorante de Pierre Brunel sur Radio Courtoisie …

Jean-Louis Frot

Молодец ! la décadence de la France commence avec la révolution de 89 (…) beaucoup plus tard, c’est mai 68. Plus tard encore, Giscard d’Estaing a donné le coup de grâce. Il est dur de combattre pour la vérité quand on est (presque) seul contre tous. Prions Dienu de ne pas nous abandonner.

Jeanne

Pour ce “Bergman adepte d’Adolf Hitler” Livry sera crucifié (son éditeur, Conversano, aussi ?…).
Courage !

Mantalo

Très intéressant.
Consultez le site “Les Observateurs.ch”.
Nombreuses prises de position de M. Livry.

Theodore

Il s’agit plus généralement de la description au vitriol de la déchéance de l’Occident, destiné à périr car les éducateurs de ses pseudo-élites, mes collègues professeurs universitaires, sont parmi les pires ordures que la Terre a jamais portées. / dixit

Je confirme ! J en ai connu…:):)

Je me souviens ( un de mes premiers films seul ) avoir vu au cine Cris & Chuchotements de Bergman en 1972…( oeuvre qui m avait impressionne, mais que je n avais absolument pas compris a l epoque, vu mon age ! J ai compris bien plus tard… )

Lire Aussi