Insoumis : Peña-Ruiz, c’est ringard, l’avenir c’est Obono-Bouteldja

Publié le 4 septembre 2019 - par - 14 commentaires - 711 vues
Share

Décidément, sans le faire exprès, le très prudent et très islamophile Henri Peña-Ruiz a jeté un sacré pavé dans la mare, aux universités d’été de la France Insoumise, pendant que le grand mufti du mouvement se promenait en Amérique du Sud. En osant dire qu’on avait le droit d’être islamophobe, même en ajoutant athéophobe et cathophobe, il a provoqué, par inconscience, un séisme.

Et depuis, le débat rebondit de partout. Sur les Grandes Gueules, le jeune Maxime Lledo tient le même discours ! Où cela s’arrêtera-t-il ?

Il est loin le temps où, en 2003, Claude Imbert, rédacteur en chef du Point, osait s’affirmer « un peu » islamophobe, et se voyait cloué au pilori par toute la profession.

https://www.acrimed.org/Claude-Imbert-islamophobe-declare

Il faut reconnaître par ailleurs que le très narcissique Peña-Ruiz, qui adore les projecteurs, a parfaitement réussi son coup. Il n’a jamais été autant sur les plateaux de télévision que depuis son involontaire coup d’éclat !

Cette fois, il était invité sur Russia Today par Frédéric Taddei. Il était entouré de vieilles connaissances, Majid Oukacha, Houria Bouteldja et Alain Gresh. Un apostat de l’islam, une Indigène de la République et un islamo-collabo !

Il est pathétique, Henri Peña-Ruiz. Il pleurniche tout le temps, explique que ce qui lui arrive, à lui, marxiste, antiraciste, ami du peuple palestinien et des musulmans, est profondément injuste. Il a lutté contre la Bête Immonde toute sa vie, comment peut-on lui faire un tel procès ? Il n’a pas mérité cela !

Alors, il se lance dans des explications sémantiques, expliquant que si on a le droit d’être islamophobe, on n’a pas le droit d’être musulmanophobe, parce que c’est raciste. Allons bon, voilà que musulman, ce serait une race, à présent !

Peña-Ruiz dirait-il qu’il est contre le nazisme, mais qu’il n’a rien contre les nazis, qui sont ses amis ? Si on suit sa logique, la réponse est oui.

Dans ce débat, chacun joue son rôle. Bouteldja, toujours aussi haineuse, nous fait le coup du combat social (quand 80 % des musulmans en Europe vivent d’aides sociales, il faut oser), et Gresh demeure ce gauchiste irrécupérable, fils d’Henri Curiel, assassiné dans les années 1980, qui a passé sa vie à faire crever une France qu’il exècre. Bref, ces deux personnes, qui n’ont rien à faire en France, crachent sur notre pays, qu’ils qualifient de raciste, pour mieux permettre son invasion migratoire et son islamisation.

Quant à Oukacha, il est le meilleur des quatre, il ose même dire qu’il comprend le racisme que peuvent susciter certains musulmans. Il a de la chance de s’appeler Majid, je préfère ne pas penser à ce qui se dirait, si c’était Éric Zemmour qui prononce de telles paroles.

Mais l’essentiel n’est pas là. Certes, Corbière se sent obligé de faire le service minimum, en paraissant défendre Peña-Ruiz. Faut-il rappeler que cet adhérent de la Libre Pensée (comme Mélenchon) avait osé dire que l’islam était une grande religion de France ? Mais les laïcards n’intéressent plus les Insoumis ! Ils sont comme les juifs (qu’ils exècrent par antisionisme, bien sûr), pas assez nombreux !

L’avenir, ce n’est plus Corbière-Mélenchon, des laïcards islamophiles et catholicophobes, l’avenir, c’est le vote des quartiers, c’est Obono-Bouteldja. Ce que Clémentine Autain a parfaitement compris, elle qui trahit la cause des femmes pour obtenir le vote musulman, comme on l’a vu à Sevran, où elle a trahi ouvertement Nadia Remadna, qui accusait un café musulman d’y interdire les femmes. La soumise Autain, dès le lendemain, se fit prendre en photo dans ce café, dont le propriétaire poursuit la présidente de la Brigade des Mères devant les tribunaux.

Que dire de la partition de cet élu mélenchonien de Saint-Denis, Majid Messaoudene, qui, sur Sud-Radio, défend le burqini dans les piscines au nom du refus de la discrimination. Et cet homme a été élu avec l’aval de la clique insoumise ? Notons d’ailleurs que dans ce débat, les arguments de Guylain Chevrier, qui fait du Peña-Ruiz, ne portent pas davantage, tout simplement parce qu’ils s’en tiennent aux seuls principes laïques classiques, et se montrent incapables d’attaquer l’islam, qui constitue le vrai problème.

Donc, l’avenir, chez les Insoumis, ce n’est plus la loi de 1905, c’est la charia.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
R2d25

Obono-Bouteldja!!!!
A expulser de France, vers leur pays respectifs.

alexandreB

ce n’est pas Mattei
c’est TADDEI

saurer

L’islamophobie est un devoir de survie ! ..

Fleur de Lys

Vidéo inédite des magouilles entre Merkel et Guiseppe Conte (politicien italien) pour piéger Salvini

Giuseppe Conte est un politicien proche du mouvement 5 étoiles. Dans cette vidéo qui se déroule au Forum économique […] https://lesobservateurs.ch/2019/09/04/video-inedite-des-magouilles-entre-merkel-et-guiseppe-conte-politicien-italien-pour-pieger-salvini/

peplum

Toutes les religions se valent, disent les 1/2 cons, les mêmes qui (mais là à raison) ne trouvent plus rien d’étonnant à caractériser les sectes en fonction de leurs buts, méthodes, typologie de recrutement, dangerosité constatée, etc.

POLYEUCTE

La Phobie, la Peur, est une valeur partagée (Peur du Noir, Serpents, Araignées…).
Elle peut s’étendre aux pertes de Valeurs que nous connaissons. et naturellement à ceux qui les représentent. Quoi de Mal ?
Et Là, les phobes s’accumulent !
La seule Défense devient l’ANTI. Comme quoi, ils sont synonymes.

Rems

 » On n’a pas le droit d’être musulmanophoe  » il rêve lui !!! je les déteste tous………….

Jill

Être Islamophobe est un droit à fortiori dans le
pays où l’anticlericalisme a Été élevé en institution sous la 3 * République.
Être Islamophobe est non seulement un droit, mais un devoir, eu égard aux préceptes abjects imposés par cette effrayante organisation politico-religieuse qu’est l’Islam ;en parfaite contradiction avec nos valeurs… Cette secte devrait être purement et simplement interdite sur l’ensemble du territoire.

R2d25

Excellent et très bien vu ! !

Erick

Si tous les connards qui veulent leurs droits de liberte en France seraient aussi vocal s and passionnes pour etablir les droits des chretiens dans leurs pays ils se feraient couper la tete sur le champs …

patphil

et bien après avoir lu plusieurs fois le coran, LE livre de l’islam
je n’aime pas ceux qui veulent tuer des juifs ou des chrétiens (96 versets)
je n’aime pas ceux qui proclament que la femme n’est qu’un champ à labourer à loisir
je n’aime pas ceux qui me promettent de l’eau purulente, du cuivre fondu ou du goudron brulant à boire et de l’herbe sèche à manger
je ricane quand ils veulent me faire croire que la terre est plate comme un tapis surmonté de sept strates de cieux.
quant à la charia, je vote oui tout de suite pour son application aux musulmans, main du voleur coupée (même s’il s’agit d’un bonbon, le coran ne le spécifie pas) et par extension zizi du violeur coupé

Faivre G.

La charia nous protègera pas. Pas de main du voleur, coupée, s’il vole un mécréant car piller un non-musulman, c’est licite tout comme violer une femme non musulmane….

peplum

Cerise sur le gâteau, LE livre de l’islam enjoint d’IMITER Mahomet.

Kinns

Donc d’être pédophile ; ah oui c’est vrai on a pas le droit de le dire. ……..