Institut des Cultures d’Islam à Paris : Tiens, Corbières se réveille !

Publié le 24 avril 2013 - par - 1 617 vues
Share

Nous avons abondamment, dans ces colonnes, dénoncé l’escroquerie consistant à financer l’édification et l’entretien de l’”Institut des Cultures d’Islam”, dans le XVIIIème parisien, sur les deniers publics.

La ficelle était aussi grosse que la chaîne d’amarrage du Queen Mary. Pour les deux bâtiments en construction, toutes les parties n’étant pas exclusivement dédiées à la prière seront sponsorisées avec nos impôts. 25 millions, une broutille.

Pourtant, les responsables de l’Union des Citoyens Contribuables (UDCC) avaient imparablement démonté la supercherie : dans la plupart des “grandes mosquées”, on trouve, comme à l’ICI, un salon de thé, un espace vert, une bibliothèque, des salles de réunion… la grande mosquée d’Amiens comprenant même une… galerie marchande ! Sans que l’aspect cultuel de l’ensemble du bâtiment soit remis en question.

Loi de 1905 bafouée, contribuables arnaqués, combine juridique douteuse, montage financier bancal… rien n’y fit. Toute la gauche parisienne a voté le projet. Toute. Parti de Gauche inclus.

Et maintenant, voilà que… Notre grand ami Alexis Corbière, bras droit d’un certain Jean-Luc Melenchon et nécessiteux logeant dans une HLM en plein Paris, se met à contester la légalité de l’opération.

http://www.metrofrance.com/paris/le-futur-institut-des-cultures-d-islam-est-il-contraire-au-principe-de-laicite/mmdu!uvKdQMtsO4Q/

Ce brutal retournement de gandoura ne laisse pas d’inquiéter. Que t’arrive-t-il, mon Alexou ?

Plutôt que de nous perdre en conjectures stériles, cherchons à examiner quelques pistes. Ce virage à 180 degrés peut être dû à :

-Une attaque d’Alzheimer foudroyante. Nous aurions bien conseillé à notre ami Alexis l’absorption massive d’aliments riches en Omega3 comme le thon rouge, mais Marie-George Buffet n’est plus à la tête du PCF.

-Un éclair venu du ciel. Alexis a été frappé par la grâce. Désormais, il ne marchera plus dans ces coups tordus.

– Ou peut-être, justement, en parlant de coups tordus… à l’approche des municipales, il faut s’attendre à une distribution générale de peaux de bananes et de règlements de comptes. Surtout à Paris. Les alliances vont se faire et se défaire, ça promet d’être chaud.

Mais ne soyons pas mauvaise langue…

Jacques Vinent

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.