1

Interdire l’islam, une utopie dangereuse : imposons le strict respect de nos lois

C’est peu dire que le dernier livre du farouche patriote René Marchand, fait débat jusque dans la Rédaction de Riposte Laïque !

Déjà deux de ses respectables et talentueux rédacteurs se sont lancés dans une joute verbale, riche d’éléments troublants parce que bien étayés d’exemples vérifiables, suivie d’une levée de boucliers parmi les lecteurs d’accord avec l’un ou l’autre.

Il n’en fallait pas plus pour que j’y mette mon grain de sel, en les remerciant tous les trois pour ce partage qui ne peut qu’être enrichissant, pour ceux qui sauront y réfléchir et méditer sur leur argumentation.

J’ai le plus grand respect pour ce qu’ont écrit René Marchand et Maxime Lépante sur le sujet de la remigration et l’interdiction de l’islam en France, leur réflexion étant de grande valeur et leurs arguments sérieux.

Mais je ne peux que m’incliner devant ceux développés dans ce nouveau texte, par Jacques Guillemain.
http://ripostelaique.com/remigration-et-interdiction-de-lislam-separons-le-possible-de-limpossible.html

Car contrairement aux noms d’oiseaux (volant bas) chez certains lecteurs-détracteurs, montant violemment au créneau dès que RL publie des mots s’éloignant d’une « ligne » ne se révélant pas aussi rigide qu’ils le voudraient, il me semble qu’il faut au contraire avoir énormément de courage pour imposer sans faiblir, une nouvelle argumentation, forcément séduisante par la sagesse de ses exemples.

Jacques Guillemain n’abandonne pas ses idées au premier coup de vent, mais au contraire les maintient en les étayant d’arguments solides, imparables et logiques. Et sans renier ce qu’il y a de beau et de réconfortant dans les écrits de René Marchand et Maxime Lépante, sans étouffer l’espoir de pouvoir un jour sortir de cette situation la plus angoissante connue par la France car ne ressemblant à rien de déjà vécu, je ne peux que me ranger à l’idée qu’il serait vain de confondre espoir et illusion.

En tant que patriote, je ne peux qu’éprouver de la gratitude envers Riposte, permettant à un rédacteur de démontrer l’utopie se cachant derrière les souhaits, légitimes, que nous nourrissons tous, mais pouvant se révéler impossibles à réaliser, tant la réalité actuelle est loin de nos espoirs… et des actions anciennes ayant permis la victoire.

Ce n’est pas en se voilant la face devant les difficultés, pour se maintenir dans une vision confortable parce que rassurante, que nous vaincrons cet ennemi qui n’a rien de commun avec tous ceux nous ayant affrontés par le passé… puisque ceux-ci ne renoncent jamais, et reviennent toujours à la charge dès qu’ils se sentent suffisamment nombreux pour tenter d’imposer leur idéologie mortifère.

Mais cela ne signifie pas que nous devons renoncer à toute lutte et se soumettre, bien au contraire, puisque Jacques dans son texte (de même qu’Oréliane dans un message interne) cible les mesures drastiques mais réalisables à appliquer sans tarder, simplement en faisant respecter les lois de la République qui existent, alors que nos félons ordonnent le contraire.

La situation actuelle est la conséquence des lâchetés de nos gouvernants successifs, croyant pouvoir indéfiniment « composer » avec les islamistes … ce qui est une illusion aussi dangereuse pour eux, que pour nous se complaire à croire au miracle d’une remigration massive.

Je ne crois malheureusement pas que le texte si bien argumenté de Jacques Guillemain puisse leur faire prendre conscience de leur erreur ; seul un coup d »Etat fomenté par toutes les forces de l’ordre en colère pourrait nous remettre sur la route de la « reconstruction ».

C’est en cela que réside mon espoir, sachant bien que cela ne peut se faire en un jour, et dans la plus grande discrétion, compte tenu qu’armées, polices et gendarmeries sont infestées de l’intérieur …

Josiane Filio

Acheter « Pourquoi et comment interdire l’islam », de René Marchand

1 livre : 12 euros

2 livres : 20 euros

3 livres : 25 euros

5 livres : 35 euros

10 livres : 60 euros

On ne peut pas faire davantage, à vous de jouer, les amis…
Règlement par chèque à l’ordre de RIPOSTE LAIQUE à envoyer à RIPOSTE LAIQUE BP32 27140 GISORS

Règlement par carte bancaire par PAYPAL


QUANTITE