Interdisez à vos enfants de faire la grève pour le climat le 15 mars !

Publié le 13 mars 2019 - par - 62 commentaires - 2 500 vues
Share

Interdisez à vos enfants de faire la grève scolaire mondiale pour le climat le 15 mars !

J’hésite entre le fou rire et l’envie de jeter dans un tonneau rempli de goudron et de plumes ceux qui ont eu cette idée grandiose.

D’abord, une certitude, ce sont des gauchos. Il n’y a, dans notre société, que des gauchos pour entraîner des gosses dans la grève, pour les instrumentaliser. Sans respect pour eux ni pour nous.

Ils savent que des enfants, des adolescents… sont facilement malléables ; ils n’ont pas la culture scientifique nécessaire pour s’opposer aux billevesées qu’on leur assène comme parole d’Évangile, et en touchant nos enfants, ils touchent par ricochet les parents…

Quid, ensuite, de l’instrumentalisation d’un droit précieux, le droit de grève ?

Avant de lire l’excellent article de Benoît Rittaud, président de l’association des climato-réalistes, rafraîchissez votre mémoire en lisant les articles parus sur notre site avec des chiffres, des éléments factuels… qui font exploser en plein vol l’imposture de la « transition écologique ».

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/12/rendez-vous-vendredi-14-a-la-contre-cop24-des-climato-realistes/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/19/climato-realiste-jetais-a-la-contre-cop-24/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/04/il-ny-a-pas-durgence-climatique-ne-manquez-pas-francois-gervais-sur-les-mensonges-de-macron-et-du-giec/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/09/demerdez-vous-pour-que-les-africains-arretent-de-proliferer-au-lieu-de-nous-faire-chier-avec-lecologie/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/25/royal-ment-deliberement-a-propos-des-ours-blancs-et-de-la-banquise-qui-en-realite-se-portent-fort-bien/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/11/apres-lislam-la-deuxieme-calamite-qui-nous-menace-est-lecologisme-ils-ressuscitent-lurss/

É présent, il vous faut, vous, parents et grands-parents, prendre le mors aux dents et interdire à vos enfants de faire grève. D’ailleurs, ils ne sont pas majeurs, ils n’ont pas le droit de faire grève… sauf avec votre accord.

Il paraît que, déjà, des présidents d’universités informent les enseignants que les étudiants qui seront absents ce jour-là n’auront pas besoin de justifier ladite absence…

C’est énorme. On touche le fond…

Un vent de folie souffle sur l’Occident…

L’odieuse et illégale « grève scolaire mondiale pour le climat »

Menacés par le ridicule et par l’usure de leurs slogans, les autoproclamés défenseurs de la planète jettent leurs dernières forces dans la bataille : les jeunes. Un procédé outrancier que dénonce Benoît Rittaud, président de l’association des climato-réalistes.

Si vous n’en avez pas encore entendu parler, ça ne va plus tarder : le 15 mars sera le jour d’une « grève scolaire mondiale pour le climat ». Attendez-vous à une prochaine avalanche d’éléments de langage vous expliquant une énième fois que, par votre faute, nous sommes au bord du gouffre : la planète va très bientôt se réchauffer d’une dizaine de degrés, la mer va monter de plusieurs mètres d’ici l’année prochaine, et d’ailleurs la « très sérieuse revue Nature » publie justement un nouvel article bourré de chiffres et de courbes plus sérieuses les unes que les autres montrant une « accélération encore pire que prévu » des catastrophes à redouter pour demain matin. Préparez-vous à vous sentir coupables.

La vie d’un militant de la « cause climatique » est toujours la même : publier des « appels » dans tel ou tel organe de presse bien-pensant sur la question (autant dire la presque totalité des médias), parader auprès des grands de ce monde dans force COP, « one planet summit » et autres réunions inutiles et coûteuses, et enfin orienter la politique énergétique du pays pour mettre consciencieusement à terre notre outil industriel majeur qu’est la production d’électricité nucléaire (qui n’émet pourtant pas de dioxyde de carbone, mais la cohérence n’est pas requise lorsqu’il s’agit de sauver la planète).

SUR LE MÊME SUJET

Malgré ces valeurs sûres pour faire les importants, les inquiets du climat doivent désormais faire face à trois gros problèmes. Le premier, c’est que leurs éléments de langage sont si stéréotypés qu’à peine nos prophètes prononcent-ils trois mots qu’il est possible à tout un chacun, avec un entraînement minimal, d’anticiper la fin de leur phrase. Le ridicule guette, ce dont ils se passeraient volontiers même si celui-ci ne tue heureusement pas davantage que quelques dixièmes de degrés centigrades de plus en un siècle.

Les alarmes sur tel ou tel phénomène soi-disant « inédit » relèvent davantage de la stratégie de communication que de l’exposition objective de la situation climatique.

Le second problème, c’est qu’après avoir entendu crier au loup climatique pendant tant d’années, passant de la banquise aux cyclones et voguant de coraux en glaciers, le grand public se lasse de plus en plus de ces focalisations sélectives, changeantes au gré des inévitables fluctuations des multiples courbes climatiques à disposition. Les alarmes sur tel ou tel phénomène soi-disant « inédit » relèvent davantage de la stratégie de communication que de l’exposition objective de la situation climatique, qui n’est en réalité pas plus inquiétante aujourd’hui qu’hier.

Troisième problème : les « solutions » proposées telles que la transition énergétique sont progressivement en train d’apparaître pour ce qu’elles sont : des politiques dispendieuses, socialement injustes, et dont les effets sur le climat seront nuls, même en supposant la validité des modèles les plus décidés à désigner le dioxyde de carbone comme gaz satanique.

Pour faire face à ces vents contraires, les ayatollahs du climat ont alors eu une idée : exploiter les enfants. Ne reculant devant aucune outrance, ils se sont choisi une égérie en la personne d’une adolescente suédoise atteinte d’autisme pour promouvoir une « grève scolaire» de tous les enfants du monde, destinée à dénoncer l’inaction climatique. (Note 1 )

Quiconque a des enfants sait combien ceux-ci peuvent être angoissés devant le monde qui s’offre à leurs yeux, un monde qu’ils ne maîtrisent pas et connaissent mal. Ils s’effraient à l’idée qu’ils puissent ne jamais réussir à y évoluer de manière autonome. C’est l’un des rôles les plus fondamentaux des adultes que de les rassurer, leur apprendre à surmonter leur peur, leur enseigner qu’un jour ils seront de taille à faire face aux inévitables difficultés de l’existence, que tout n’est pas rose mais que l’on peut tout de même tâcher d’être heureux et de répandre un peu de joie autour de soi.

Lorsque des adultes tournent le dos à ce devoir, lorsqu’ils s’abaissent à exploiter une angoisse infantile en l’étalant, en l’exposant comme jadis on exhibait des infirmes, ils commettent un crime moral qui ne peut avoir aucune circonstance atténuante, aucune indulgence de principe, quoi que l’on pense de la cause ainsi « défendue ».

Malheureusement le terrorisme intellectuel sur ces questions n’a que trop bien fonctionné. Qui, chez les personnes «raisonnables », dénonce cette instrumentalisation des souffrances psychiques d’une adolescente, alors qu’un tel procédé indignerait n’importe quel éditorialiste s’il était question d’autre chose que de l’intouchable religion climatique ?

Les mots qui sortent de la bouche des adolescents ne sont que ceux qui leur ont été rabâchés depuis des années par les adultes.

Pour l’instant, il semble que les jeunes ne soient heureusement pas trop nombreux à se laisser manipuler— car il s’agit bien de cela. Sans doute les manifestants ont-ils l’impression d’agir en révolutionnaires, mais la réalité est que les mots qui sortent de leur bouche [mettre : des adolescents] ne sont que ceux qui leur ont été rabâchés depuis des années par les adultes. S’il est de bon ton aujourd’hui de critiquer le mouvement étudiant de mai 68, du moins doit-on convenir que celui-ci émanait vraiment de la jeunesse. Aujourd’hui, les slogans de l’époque, contestables mais néanmoins joyeusement subversifs, ont laissé la place aux « punchlines » d’importation, aux banals copiés-collés d’éléments de langage élaborés bien loin des manifestants.

En plus d’être odieuse dans son principe, la « grève climatique » à laquelle certains enseignants et certains chercheurs ont appelé est parfaitement illégale. Les textes en vigueur sont très clairs : par définition, «la grève est une cessation collective et concertée du travail destinée à appuyer des revendications professionnelles ». À moins d’une interprétation particulièrement extensive (mais politiquement correcte, donc comptons sur quelques juristes pour l’endosser quand même), exiger qu’on empêche la pluie de tomber ou le soleil de briller n’a rien d’une « revendication professionnelle». Il s’agit d’une revendication politique, explicitement exclue du champ du droit de grève par un arrêt du Conseil d’État (Rousset, 8 février 1961).

S’agissant des enseignants et des chercheurs de la fonction publique, leur appel à la grève se devrait, toujours aux termes de la loi, d’être « précédé d’un préavis émanant d’une ou plusieurs organisations syndicales représentatives au niveau national, dans la catégorie professionnelle ou dans l’administration ou le service concerné ». Même s’il reste possible que tel ou tel syndicat enseignant prenne le train en marche et soutienne le mouvement, il n’en demeurera pas moins que l’appel à la grève l’aura précédé, en violation donc de l’obligation de préavis syndical.

On attend que s’ouvre une négociation dans laquelle Jean-Michel Blanquer serait sommé d’interdire aux États-Unis et à la Chine d’émettre du CO2…

Le plus comique est pour la fin : « Pendant la durée du préavis, les organisations syndicales et l’administration employeur sont tenues de négocier ». C’est sans doute ce point qui montre le plus clairement le caractère non-professionnel de la « grève climatique » : l’employeur des enseignants et des chercheurs étant le ministère de l’Éducation nationale ou celui de la Recherche, on attend que s’ouvre une négociation dans laquelle Jean-Michel Blanquer serait sommé d’interdire aux États-Unis et à la Chine d’émettre du CO2…

Le droit de grève fait partie de notre paysage démocratique. En dénoncer les dévoiements est important pour lui permettre de remplir utilement son rôle. Si les extrémistes du climat ont le droit de défendre leur point de vue, cela ne doit donc pas nous empêcher d’exiger d’eux deux choses : qu’ils n’instrumentalisent pas le droit de grève et, surtout, qu’ils cessent d’enrôler nos enfants dans leurs passions tristes.

https://www.valeursactuelles.com/societe/lodieuse-et-illegale-greve-scolaire-mondiale-pour-le-climat-104807

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/12/interdisez-a-vos-enfants-de-faire-la-greve-scolaire-mondiale-pour-le-climat-le-15-mars/

(1) Greta Thunberg a été reçue par Emmanuel Macron, à l’Élysée, vendredi 22 février. « La tentative de récupération est un peu grosse », a raillé Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France.

https://www.valeursactuelles.com/monde/greta-thunberg-la-nouvelle-coqueluche-ecolo-104332

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ta mer

Hilarant. Je suis tombée sur cet article par hasard, mais je suis ravie de cette brave lecture qui nous divertira beaucoup, mes amis gauchos et moi.

Faut vraiment être toc toc pour crier au scandale de détournement de mineurs alors que les jeunes sont la cible du système publicitaire depuis leur plus jeune âge – pas la peine de vous exposer tout l’argumentaire, il s’agit bel et bien de celui d’une personne soucieuse de questions écologiques, féministes, d’antiracisme et tout ce blabla de gauche qui vous fait vous sentir si seul.e face à l’actualité. Quant aux vertus journalistiques de votre article, comment vous dire que vous avez tout faux ? Votre rhétorique puante est si nulle qu’elle est presque autoréflexivement bête.

Allez, bon courage en tout cas !

francoeur

Pas d’accord avec le ton ricanant et la mauvaise foi de votre article Mme Tasin. 42 milliards de tonnes, c’est la quantité de co2 déversée dans l’atmosphère chaque année. La fonte des calottes glacières, le recul dramatique des glaciers dans les Alpes, l’augmentation de la température des océans, les épisodes climatiques extrêmes enregistrés ces dernières annees, tout cela n’est pas de la fiction, mais des faits scientifiquemrnt prouvés, voir dernier rapport du Giec. Et si des gauchistes se saisissent de ce problème gravissime pour l’avenir de la planète, les faits restent têtus et donnent raison à tous ceux gauchistes ou non qui se mobilisent contre le réchauffement climatique.

Lepante

Savez-vous que plus de la moitié de ces deux milliards de tonnes de CO2 dont vous parlez sont produits par la Chine, les USA, l’Inde et le Japon ? savez-vous que le Brésil et l’Indonésie l’augmentent encore par la déforestation ?
Savez-vous que si la France produisait zéro gaz à effet de serre celà ne changerait rien à la progression du réchauffement climatique ?
Alors oui, envoyons nos chères têtes blondes et leur Jeanne d’Arc Suédoise manifester dans ces pays et lorsque ceux-ci seront arrivés à notre niveau de production de CO2 nous en reparlerons.
Chez-nous, notre pollution est d’un autre ordre mais il est vrai que tout ce pataquès a des relents de politique de bas étage.
L’environnement est une chose trop sérieuse pour la confier aux politiciens et aux écolos.

Hoplite

Les écologistes ce sont les vers c’est ça où je me trump ?

Le Blob

Ce que l’on ne nous dit pas c’est que la planète se réchauffe car l’univers se réchauffe, et c’est la principale raison pour laquelle Trump les envoie chier. Ils ne le diront pas, celà va de soi.

Dupond

Le Blob
En tout cas donald a le vent en poupe question réchauffement climatique (mdr)
http://www.lefigaro.fr/international/2019/01/29/01003-20190129ARTFIG00271-une-vague-de-froid-polaire-s-abat-sur-les-etats-unis.php

Le Blob

Ils utilisent les gosses comme ils l’ont fait en 2002 entre les deux tours de la présidentielle. S’il y avait eu grosse baston dans les rues c’était d’office la faute à l’extrême droite.

asterie85

Qu’est ce qu’il ne trouveraient pas ces pourris de gauchistes pour créer des impôts supplémentaires . Maintenant lorsqu’il fait beau temps c’est a cause du réchauffement climatique et si il fait très froid c’est encore a cause du réchauffement climatique , il y a trop de pluie ou la sécheresse c’est le réchauffement climatique , si manu est bon a rien c ‘est de la faute au réchauffement climatique ………

DUFAITREZ

L’Ecologie à l’Ecole ? « l’Ecole où gît » la manipulation…
Nouvelle Religion laïque, donc de gôche, elle promeut la Peur de vivre !
DONC, de se raccrocher à une nouvelle idéologie, fascisante, car fausse.
Lisez François Gervais, et Claude Brasseur ici même.
La Foutaise du Siècle, mais bien pratique pour rameuter les âmes simples !

joel (1)

Les débiles sont de sortie! Ils n’ont rien compris! En fait, ils font du Macron se faisant manipuler par les escrocs de la banque c’est à dire aux « protestants » idéologiques de la mondialisation « heureuse » C’est absolument incroyable d’avoir au sein de la population Française une telle indigence politique! Quand je regarde la composante des intervenants de la manifestation soit disant « pro/climat » je me permets de penser que ces ci-devant sont dépositaires d’un confort insolent sociologique et financier! Ces couillons de manifestants se font manipuler par la troupe des sans frontières et autres politicards sans scrupules! L’équipé sauvage se compose d’une part de jeunes indolents sous perfusions papa/man-man et autres retraités compulsifs… L’avant garde….On est sauvé (?)

PIstou

Les enfants ne sont peut être pas responsables les parents oui , ne pas voir que le principal danger est l’islamisme et l’immigration bien avant le climat relève de l’inconscience coupable. Quand on est con on est con .

Georges29

A Pistou : Tout à fait d’accord, voir le futur proche : https://www.dailymotion.com/video/x4tondn

Guillaume Etienne

Vous en êtes l’exemple parfait

wika

Chaque année nous avons droit à la même époque au mouvement lycéen ou étudiant pour une cause débile : Nuit debout, le mouvement contre les frais d’universté, contre la sélection à l’université …
On se demande à qui profite ces idioties, certainement pas au contribuable qui paie leurs dégradations.
J’habite à côté d’une école. Je constate tous les jours que ces gamins crétins, prompts à défendre de « grandes causes », sont incapables de mettre leurs canettes ou restes de Mac Do dans les poubelles mises à leur disposition. Poubelles il est vrai, régulièrement vandalisées. Ne parlons pas des mégots jetés sur le trottoir (qui leur paie leurs cigarettes si chères ?)
Je sais que vais choquer, mais si l’école cessait d’être gratuite, bien des excès nous seraient épargnés.

CLV

Comme vous le dites, ce qui est répugnant c’est de voir ces politiciens crasseux usés de la crédulité voir de l’innocence de nos jeunes pour faire avancer leur ideologie funeste. Simplement répugant, mais de la part des gauchos rien de surprenant, eux qui gangrenent toutes nos institiutions de leurs pensées nauséeuses. Pour ce qui me concerne, j’ai interdit mes enfants de se rendre dans cette manif d’ignorants.

Sibylle

Évidemment que ce sont les enseignants qui montent la tête des étudiants, en mai 68 j’étais gosse et ce sont les profs qui nous ont poussé à mettre le feu au lycée, ce qu’on a fait bien sur…

Jeanpeuplus

S’ils faisaient la grève contre la pollution idéologique qui sévit dans leurs écoles (théorie du genre, homosexualisme, immigrationnisme, égalitarisme hystérique, etc.)?

Cesare

Petit complément : Pour les écologistes, les médias, le grand public, et même les décideurs, le CO2 est un gaz maudit, un pollueur. Et pourtant, le CO2 et son carbone sont à l’origine de la vie. Tous les composants carbonés des organismes vivants sont issus de ce gaz, aliment de base des végétaux.
Selon le botaniste montpelliérain Francis Hallé, l’homme du radeau des cimes,
la biomasse végétale est composée, en valeurs moyennes, de 49,5 % de carbone,
d’hydrogène et d’oxygène pour 48,5 %, de 1 % d’azote provenant de l’atmosphère et
de 1 % seulement d’éléments provenant du sol.
Est-ce clair ?

Hoplite

Heureusement qu’on ne respire pas que de l’oxygène ☠️☠️

Cesare

Dans les années 1970, il n’était pas question de réchauffement mais de refroidissement ! Pour les croyants inconditionnels au réchauffement voici un bon résumé : http://www.pensee-unique.fr/betisier.html

Cesare

Merci Christine. Il faut toujours rabâcher le même sujet. Certains intervenants ici ont les neurones totalement anesthésiés. Le GIEC n’est qu’un ramassis d’écolos incompétents/pourris payés pour écrire les pires mensonges sur le climat. Des journalistes se sont permis d’écrire que le CO² est un polluant ! Ah les cons ! Un excellent document à lire : https://www.ac-sciences-lettres-montpellier.fr/academie_edition/fichiers_conf/PUECH-CUQ-2017.pdf à transmettre au GIEC pour s’en imprégner… Extrait: L’Amazonie n’a, par conséquent, jamais été le « poumon de la planète ». Cette formule est d’ailleurs stupide, pour ne pas dire risible, n’en déplaise aux médias, car un poumon absorbe de l’oxygène et rejette du gaz carbonique !

Patrick Granville

Demain, vendredi 15 mars, jour béni, un temps exécrable est annoncé. Voilà de quoi calmer les ardeurs des grévistes en souhaitant qu’ils n’invitent pas les casseurs, les blacks blocs, et les racailles. La police va t/elle utiliser ses grenades et autres flashs balls mutilants?…

Patrick Granville

Christine confirme bien ce que beaucoup pensent dont moi, sans exception, c’est que nous sommes gouvernés par un schizophrène et instrumentalisés par des névrosés des psychotiques des autistes. Il est temps que ça cesse car les gens en bonne santé mentale en ont marre d’etre Manipulés par des malades mentaux.

TourN

Les greluches qui défilent n’ont pas de soucis à se faire pour l’air qu’elles respireront , elles auront un filtre pour se protéger qui porte le joli nom  » Tchador « .

patphil

j’ai connu un conseiller principal d’éducation dans un lycée de nimes qui exhortaient les étudiants de bts à faire grève! il a fallu quelques mois pour qu’ils soit muté disciplinairement à lyon!

le Franc

ah les fonctionnaires, (pourtant obligation de neutralité absolue) toujours « juge et partie » quand il s’agit d’appliquer du maoisme avec l’argent public, mais se soumettent aussi sec « au droit de réserve » quand les situations politiques ne leur plaisent pas, s’avèrent être des pourritures absolues ; -non seulement ils font comme les islamistes en utilisant les gamins comme boucliers humains, mais on s’aperçoit surtout qu’ils en ont été malades de ne pas avoir été sous les feux de la rampe pendant 4 mois à cause des Gilets Jaunes, et de rater, par la même, leurs fameuses vacances printemps-été chômées qu’ils organisent chaque année pour n’avoir pas à bosser.

faguet

depuis quelques temps les journalistes et politiques ne parlent plus de réchauffement ,mais de dérèglement climatique. Maintenant que gouvernements et politiques vont se retrouver devant les tribunaux , ils vont modifier leurs discours alarmistes et fantaisistes sur le réchauffement par le CO2
Et si c’était la terre qui réchauffait l’atmosphère ?
https://aphadolie.com/2019/03/13/les-eruptions-solaires-et-la-desintegration-des-elements-radioactifs-de-la-terre-seraient-correlees-universite-de-purdue-et-standford/

https://sciencepost.fr/2017/11/importante-source-de-chaleur-reperee-lantarctique/

Cesare

Non ! Le rayonnement solaire est le principal responsable du climat et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur notre planète. La « densité thermique » à la surface de la Terre est en moyenne à 99,98 % d’origine solaire. Ici : https://www.ac-sciences-lettres-montpellier.fr/academie_edition/fichiers_conf/PUECH-CUQ-2017.pdf

Sylvie Danas

Oui, Christine, cette instrumentalisation est immonde, ignoble. On abuse de nos enfants, dans une démarche qui s’apparente à un viol psychologique. On en fait des jouets pour promouvoir et assouvir des passions adultes. On les abêtit sans aucun scrupule. L’immoralité des terroristes intellectuels qui promeuvent la climato-folie est sans limite

Hoplite

A qui la faute ?

plouc

ces petits crétins abrutis par leur smartphone qu’ils visionnent à longueur de temps , même dans leur sommeil ! devraient plutôt lire des articles scientifiques que d’ écouter les âneries de cette caste de bobos endimanchés de cette gauche caviar nauséabonde !!
je leurs recommande d’ ailleurs de lire un article du magazine ESPACE & ASTROPHYSIQUE de janvier 2016 concernant une enquête sur le  » réchauffement climatique  » !!!!

Hoplite

Et les parents continuent à regarder bfmenteur, de jouer au loto et de hurler devant un gooooaaaallll

Fit

La seule manière efficace de lutter contre le réchauffement climatique, contre l’épuisement des ressources naturelles et contre la pollution catastrophique résultant du rejet colossal de nos déchets sur terre et dans la mer serait d’agir urgemment sur la démographie mondiale et de diviser progressivement par 7 le nombre d’habitants sur cette planète ainsi que d’opérer un retour en arrière en ce qui concerne la croissance technologique et industrielle dont le but principal (ou la conséquence?) est d’enrichir une minorité d’humains au détriment de tous les autres.
Je sais bien que cela peut sembler utopique vu que les premiers à manifester pour le climat sont ceux qui ne peuvent pas se passer de leur hi-phone à 1200 euros mais c’est la seule solution, tout le reste n’est que bla bla.

Charles Demassieux

La voilà la plus terrible catastrophe écologique : nous somme trop nombreux.

Eric des Monteils

Encadrés par des CRS, gazés, tirés au LBD ? Ben . . . tant que nous y sommes, parfaire leur éducation envers ce qui les attend réellement, non ? Le climat vaudrait bien quelques victimes innocentes, juste pour faire vrai.

André Léo

Le biobiotage écolo est une croyance. Et comme tous les obscurantismes, il a son catéchisme et ses catéchiseurs, à commencer par les parents eux-mêmes, 68’tards attardés qui croient encore aux bateleurs de foire, les Cousteau et les Hulot, les duflot et les cohn bendot.
L’ignorance du réel, l’inculture scientifique, le refus d’une société avec ses règles et ses lois… voilà le terreau de ce nouveau communautarisme « vert ».
Et ça tombe bien, les mondialistes ont besoin de leur pouvoir de nuisance d’idéologues de bazar.

Isa

C’est fait : ma fille n’ira pas ; mais je n’ai pas de mérite dans l’affaire, car elle avait déjà prévu de boycotter. Ceci dit, elle me dit que ses camarades sont complètement fanatisés sur la question du climat et qu’ils croient dur comme fer pouvoir « sauver la planète »…

Barbiturix

Quitte à ne pas aller en classe, bouclez-les à la maison, ils ont sûrement des devoirs à faire ou des leçons à réviser !

Bertrand

Nous devons changer de comportement : arrêter de consommer du plastique, des fruits et légumes qui ont voyagé par avion notamment, acheter tous azimuts pour remplir inutilement les placards.
Chacun est responsable et ne peut pas se dédouaner en invoquant les manquements des gouvernements et des entreprises.
Il faut sortir de cette société de consommation et se repositionner en tant qu »individu libre et respectueux de la nature dont il fait partie.

didile

Quand on dit à un jeune ,tu peux ne rien faire ,tu auras tes diplômes quand même ,il y peu de chance qu’il se rebiffe .
Les parents !Plus de la moitié d’entre eux n’en ont pas deux mais plusieurs moitiés.

crap2sp

un certain Mouna;qui traversait la France a velo pour sa campagne,electorale,faut lui reconnaitre un certain courage,il etait dans le vrai,mais vous mes pauvres petits.pourris gater jusqu’au trognon,franchement

Eric des Monteils

Un grand merci de rappeler ce qu’était ce personnage qu’était Mouna, hors du commun, et si attachant.

crap2sp

Encore merci Christine femme courage,!!,moi qui suis un extremist extreme du climat,et de l’ecologie,je dis que tout cela greves et cpnie ne servent a rien,a rien du tout,car tous ces climatos/pessimists,ne s’attaquent pas au vrais problemes.d’abord l’aviation,qui de ces couillons de gamins,et autres,s’interdiraient de prendre l’avion,parce qu’il pollue plus Qui s’interdirait,d’utiliser le commerce en ligne,de passer le peage de A10 pour descendre dans le sud pour les vacances,d’aller pique-niquer sans plastique.de partir en croisiere,meme les migrants qui polluent la mer.acheter une pizza avec son carton,qui pollue,etc..etc.. personne biensur.parce que tous hypocrite de mdr.je me souviens,certains d’entre vous peut etre,d’un candidat a la presidence dans les annees70,suite

Laguerre

A mourir de rire , cette grève pour le climat. J’aimerais pouvoir demander ( entre autres questions) à ces jeunes écervelés jouant les écolos de bazar, qu’ils s’interrogent sur les métaux rares constituant certains éléments des iphones , smartphones et autres gadgets connectés qu’ils trimballent quasiment tous au fond de leur poche ou de leur cartable. D’où viennent ces métaux indispensables à la fabrication de ces petits bijoux technologiques dont ils usent et abusent? Plus de 40 métaux extraits des sols chiliens( lithium), indonésiens( étain), terres rares ( Chine) avec d’innombrables conséquences sur l’environnement ( pollution- déforestation) et les populations locales.

Sylvie Danas

Certes mais quant à moi, je ris jaune. Ce qui est fait à ces enfants est inacceptable. On les endoctrine, on les entraîne à ne pas penser, à croire sans vérifier, à ne pas douter du dogme, même s’il conduit à des absurdités. Cela s’apparente à l’enseignement du Coran aux plus jeunes, à qui on répète un tissu d’âneries délétères en boucle. À la fin du processus, plus décérébré, on meurt

wika

Et leurs fringues hors de prix fabriquées par des enfants esclaves sous-payés qui aimeraient aller à l’école.
Leurs jeans dont la fabrication assèche des lacs entiers, leurs baskets de marque toujours plus chers Nike, Adidas etc qui sont régulièrement à l’origine de scandales humains.

Jill

Ben oui qu’ils fassent grève pour avoir du soleil cet Été… Bandes de cons.

Jean Neymar

L’absence de culture scientifique, nous y voilà ! Avec un Blanquer qui supprime l’enseignement obligatoire des maths, alors qu’on est en plein dans la société du numérique, il faut le faire ! A croire que l’on veut fabriquer des décérébrés, des consommateurs du prêt-à-penser … L’éducation à la « citoyenneté », c’est à dire au formatage idéologique, est devenu le seul crédo de la maison Education Nationale. Les dégâts sont immenses et leurs effets dans la durée sont à redouter. Mais gardons confiance dans la jeunesse qui sait aussi se rebeller ! On le voit avec les jeunes Gilets Jaunes. Ca bouge grave !

Sylvie Danas

Mais c’est exactement ce qu’on veut faire @Jean Neymar, fabriquer des décérébrés. C’est bien plus malléable par les apparatchiks-profiteurs du totalitarisme orwellien qui s’installe de plus en plus chez nous ! La Macronie ne rêve que de ça. Se maintenir au pouvoir par tous les moyens. Régner sur des décérébrés, à condition qu’ils soient dociles, ne les dérange pas le moins du monde

Esprit critique

Les discours de Macron ou E Philipe lorsqu’ils parlent d’éoliennes, des 48000 soit disant mort du diesel etc… Montrent qu’il n’y a pas une seule personne scientifiquement compétente et informée dans leur entourage immédiat.
Il fut un temps ou au plus haut niveau on trouvait des constructeurs de barrages, de centrales, d’avion supersonique, de sous marins nucléaires,
Il n’y a plus que cons incultes arrivistes sectaires illuminés.

Esprit critique

Nos enfants ne nous appartiennent pas L’Ecolo n’est pas seulement un inculte scientifiquement, qui propage des conneries, c’est un pervers !

Yohann le debattant

Le réchauffement climatique? Une très bonne chose. On pourra se baigner à Noel!

Alsace 67

C’est compromis en ce qui concerne nos jolies plages ………………… bien polluées par les hydrocarbures lâchés par le navire Italien sans oublier les 45 containers répertoriés comme dangereux ! Il est clair qu’il faille agir contre cette foutue pollution en général , les enfants sont plus concernés par cet état de fait , j’ai été reprise plusieurs fois pour  » laisser couler l’eau « . Il y a aussi cette pauvre nature qu’on traficote avec les OGM , le glyphosate , tiens on en parle plus . Les scientifiques qui nous gonflent avec la nourriture … les choux , brocolis , choux fleurs , colza , excellents un jour , cancérigène le lendemain car se sont des plantes crucifères .

Dupond

Yohann le debattant
+1000000000000000000000000000000
Les marchands de glace se frottent les mains (mdr)

Dupond

D’un certain coté la greve scolaire est bénéfique car ça fera une journée de lavage de cerveau en moins (mdr) En1950 il n’y avait pas de pollution ,mais le lundi matin a cinq heure un feu dans la cour pour mettre l’eau de la lessiveuse a bouillir et sur le coté la planche a laver ,avec le savon et la brosse de chiendent ….celles que vous voyez sur la photo ne sont que de petites merdeuses qui ont envie de se faire remarquer . Elles mettent le linge dans la machine ne l’etendent pas sur le fil mais le balancent dans le seche linge ……Comprend qui veut !!!

thorgal

C »est sûr que Christine Tasin a une culture scientifique qui lui permet de juger quel scientifique a raison et ceux qui ont tort, on en doute pas.

BobbyFR94

Le gland, voici quelques liens à suivre :

http://www.bvoltaire.fr/larnaque-du-rechauffement-climatique-et-de-la-transition-ecolo/

Les chiffres du GIEC sont tout simplement … FAUX !!!
https://www.dreuz.info/2018/10/09/explosif-le-dernier-rapport-du-giec-sur-le-rechauffement-climatique-est-truffe-derreurs/

Ce qu’un spécialiste des montagnes et du climat remarque :
https://lesobservateurs.ch/tag/werner-munter/
Sa démonstration par les faits & données physiques est sans appel !!!

C’est sûr qu’un gland, qui n’a, lui, AUCUN argument, puisse se permettre de juger ceux qui relaient des faits, des auteurs, on ne peut douter…de son niveau d’argumentation !!!

Le TROLL, foutez le camp sur des sites de GAUCHOS, là, vous pourrez écrire n’importe quoi sans…aucun argument !!!

pere castor

Pour répondre rapidement à votre 3 ème lien : je le cite :
« Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même. Je l’ai d’ailleurs constaté en tant que guide de montagne en voyant les glaciers reculer..
Alors au final, comment expliquez-vous ce fichu réchauffement ?
Je n’ai pas de réponse car trop de facteurs entrent en jeu. »

Réellement climato sceptique??

quiditvrai

Surtout que toutes les grandes revues scientifiques sans exceptions se sont prononcées sans équivoque en faveur des conclusions du GIEC comme d’ailleurs une très grande majorité frôlant l’unanimité des vrais scientifiques spécialistes du climat.
Ça ne prend pas de connaissances scientifiques particulières de la part du citoyen moyen pour faire une recherche des faits qui confirment ce que je dis .
Les dogmatiques du climat sont les anti-GIEC .
Que RL invite des grands spécialistes pro-GIEC à s’exprimer par des articles ici sur notre site ou mieux initier un débât contradictoire en direct sur vidéo .Je suis convaincu de la victoire des pros-GIEC.

Sylvie Danas

Et vous, @thorgal, vous n’en avez pas non plus, de culture scientifique. Car si vous aviez lu Karl Popper, vous sauriez que le lien de causalité entre CO2 et climat n’est pas démontrable scientifiquement, et qu’il s’agit donc purement d’une opinion. Et, vu les très gros sous investis (dilapidés) dans la propagande pour faire adhérer les masses populaires à l’opinion climato-catastrophiste, on est en droit de penser qu’il y a derrière pas mal de gros sous aussi. Ça justifie au minimum un scepticisme de bon aloi… Ce qui rend scélérat de faire prendre parti à des enfants mal informés

thorgal

Personnellement je fais confiance aux conclusions du GIEC. La dégradation de notre environnement est évident. L’effondrement rapide de la biodiversité est une catastrophe. La pérennité de notre espèce est menacée car nous n’auront pas le temps de nous adapter contrairement à ce qui s’est passé précédemment. Je vous concède que le réchauffement climatique d’origine anthropique n’est qu’une théorie. Cependant si nous continuons comme cela, notre vie va devenir insupportable.

Sylvie Danas

Non @thorgal, il n’y a rien d’évident concernant le climat. Parlez-moi du plastique qui asphyxie les poissons, des pesticides qui tuent les insectes, de la débauche d’engrais chimiques et là, oui, il y a des signes visibles. De la montée des eaux pronostiquée par Monsieur Al Gore pour 2015, en revanche, pas la moindre trace, pas plus que d’un changement climatique significatif (c’est-à-dire qui excède les variations aléatoires normales). Le GIEC est un organisme de propagande stipendié, au service d’une industrie contre-productive de production d’énergie à des coûts énormes, à la fois financiers et environnementaux, qui ne profite qu’à une petite oligarchie triée sur le volet. Le GIEC n’est pas un organisme scientifique. C’est le terrorisme scientifique organisé, pas de l’investigation