Interview de Jacques Guillemain dans Observateur Continental

image_pdfimage_print
21

21 Commentaires

  1. tout a l’heure j’ai entendu qu’il y avait 1750 soldats ukrainiens qui s’etaient « rendus » a l’armée russe MAIS que les gradés du bataillon azov été encore a l’interieur de cette usine .

  2. Meilleure analyse que les sondages Qotmi et les chances des bras cassés de reconquête. Je suis en effet assez d’accord avec vous sur cette guerre. Mais à terme celle-ci va se prolonger indéfiniment en isolant totalement la Russie. Le Monde va devoir se passer des richesses du sol Russe et il le fera. L’organisation est longue à mettre en œuvre, il faut encore trouver des accords mais ça se fera et Poutine ainsi que le peuple Russe en sera très affaibli. Si peu que les américains travaille à encourager l’opposition Russe, il se pourrait que Poutine soit confronté à des mouvements populaires qui le forceront à durcir encore le régime ou s’engager dans une guerre sur plusieurs fronts et il n’est pas sûr de gagner.

    • Vous oubliez tout simplement que personne ne peut se passer en moins de 20 ans des ressources minières et pétrolières de la Russie. Tout comme vous oubliez que la Chine, l’Indre, le Brésil et bien d’autres, outre qu’ils n’y renonceront pas, commencent à se lasser des prétentions de l’oncle Sam et de la nullité diplomatique, sociale et technique (voire financière) de l’UE.

  3. Merci Jacques Guillemain pour votre intense clarté de l’esprit, au travers de cette analyse qui nous rappelle la véritable cause des causes. Cette guerre OTAN contre Russie, pour nous Français ne nous concerne pas, la France ayant aucun intérêt en Mer Noire. En fournissant à l’Ukraine des armes lourdes du type système d’artillerie Ceasar et les instructeurs nécessaires à sa mise en oueuvre, la France devient co-belligérante face à la Russie. Faut il le rappeler ?

    • En d’autres termes, l’irresponsable président Macron en créant un casus belli avec la Fédération de Russie « joue » dangereusement avec la vie des Français qui au pire, ne souhaitent pas être irradiés, voire vitrifiés, à titre de supplétifs à l’aventurisme guerrier étatsunien, dans une guerre dont ils ont rien à foutre.

    • Rappelons que la dangereuse escalade contre la Russie, menée en France sous la pression de Washington a commencée avec « les présidents maudits » (coup d’oeil à Maurice Druon).
      D’abord, avec Sarkozy, le 11 mars 2009, après 43 ans d’exception française, , la France a réintégré le Commandement intégré de l’OTAN.
      Ensuite, avec Hollande et la rupture du contrat « Mistral ».
      Enfin, avec Macron et son casus belli.
      Jamais le président Chirac qui avait dit « non » à la guerre d’Irak, ne se serait fourvoyé dans un tel merdier ! Si hélas le pire devait arriver, l’Histoire, pour autant que la France existerait encore, se souviendrait de ses « présidents maudits » traitres à la Nation.

      • Excellente remarque et bravo pour cette référence à Druon !

  4. m’enfin qu’est ce que c’est que ces fèkeniouzeurs qui osent mettre en cause la propagande ukrainienne

  5. Bonjour, mon Colonel! Et grand merci pour cet interview comme votre excellente analyse m’enchante : Et qui remet si bien les pendules à l’heure que je n’ai pas pu résister à la tentation de le faire connaître à ce forum auquel je participe, « à temps perdu »!: https://www.lbaqr.fr/index.php?displayQuestionId=11792 Je vous souhaite une bonne fin de semaine et une excellente journée !

  6. il est clair que les seuls responsables de cette affaire sont ces pourris d’amerlocks qui font honteusement du gringue , du racolage , depuis plus de 30 ans, aux pays d’europe de l’est pour accroître leur domination politico/économico/culturelle …décadente et dégénérée…je souhaites ardemment que les Russes stoppent les amerlocks comme ils ont stoppé Napoléon ( et oui ) et les nazis.

  7. Même en étant d’accord avec l’article on est censuré maintenant ??? RL pratique à présent la censure qu’elle dénonce chez les autres.

  8. Le NATO, bras armé des US financé par les 20 pays « adhérents », est l’expression du « droit d’ingérence » militaire des US, partout où leurs intérêts sont menacés.
    Chaque pays a le « devoir » d’aider les autres pays signataires de ce « traité militaire de l’Atlantique Nord ». Une caution pour les US, de la part des gouvernants mis en place par les US.
    De fait, ce « droit » autoproclamé de la finance mondiale, à bombarder, à faire la guerre contre qui elle décide, s’étend à toute la planète.
    De la Normandie en 1944 à la Corée, au Viet-nam, au Cambodge, en Afrique noire, en Serbie, en Irak, en Syrie, en Lybie, en Ukraine… la pax americana bombarde à tout va… les pays non adhérents du NATO-OTAN.
    Qui les arrêtera? Vladimir Poutine?

    • et oui L.Béra ….les US ….222 années de guerres sur 239 ans d’existence …le peuple le plus belliqueux de la planète ….

      • La guerre = prétexte à profit tant que pillage et implantation économique.

  9. ça fait du bien de lire ça ici, car ailleurs, même les sites qui étaient du bon côté (du nôtre) avant les élections, ne craignant pas de faire la promo de Z, se sont soudain tut sur l’Ukraine. ne voulant pas prendre le risque de passer pour « ennemis de l’intérieur ». A moins que la russophobie gangrène même l’opposition ?

    je terminerais par une chose que je ne supporte plus chez les journalistes et autres experts, quand ils disent « nous », « on » à tout bout de champ. Je croyais qu’un journaliste devait être impartial, relater les faits sans prendre parti. Or pas ces « nous », « on », on dirait que depuis leur studio, ils participent à la guerre.

  10. De nouveau une excellente analyse de la situation … comme d’habitude mon Colonel.
    Continuez à nous enrichir intellectuellement avec vos texte toujours très pertinents.
    Espérons que cet article sera repris sur de plus en plus de plateformes.

Les commentaires sont fermés.