Interview de Michel Tubiana (LDH) : notre but est de faire interdire Riposte Laïque pour islamophobie

Publié le 9 juin 2014 - par - 1 676 vues
Share

Ri7TubianaprocesRLRiposte Laïque : Pourquoi la LDH ne s’est-elle pas associée à la plainte de SOS Racisme, de la Licra et du Mrap contre le journaliste Eric Zemmour, suite à ses propos sur l’origine des trafiquants de drogue ?
Michel Tubiana : Cela a été une stratégie mûrement réfléchie entre Mouloud, Dominique, Alain et moi. Nous nous sommes dit que si les quatre associations portaient plainte ensemble, cela ferait trop, et que cela pouvait desservir notre combat. Nous nous sommes donc mis d’accord, nous nous réservions Riposte Laïque pour nous tout seuls, et eux trois pouvaient se farcir Zemmour à sa première bavure.

Riposte Laïque : Pourquoi avez-vous choisi de vous concentrer sur Riposte Laïque ?
Michel Tubiana : Je n’ai pas oublié l’affaire Truchelut, en 2007. Alors que nous avions monté un coup parfait, votre journal est venu foutre la pagaille. Notre plan était de faire passer cette pauvre Truchelut, qui avait demandé à deux femmes de retirer leur voile dans les parties communes de son gîte, pour une raciste demeurée, intégriste catho soutenue par l’extrême droite. Bref la proie idéale ! En la défendant avec la ténacité que vous avez mise contre nous, au nom d’une laïcité de combat, vous avez torpillé ce projet, et vous avez provoqué le bordel chez nous. Cela nous a coûté 500 démissions, à la LDH, vous vous rendez compte, 500 cotisations en moins ! Vous m’avez fait passer pour un salaud, d’autre part, dans vos colonnes, ce que je n’oublie pas. Vous m’avez balancé dans les pattes, lors du procès en appel, Joëlle L., une de mes opposantes internes les plus notoires. D’autre part, une de vos supportrices s’est moquée de moi, quand je suis entrée dans le tribunal d’Epinal, escortant Houria Demiati, en criant à forte voix « Alors Tubiana, cela va, ton cheptel ? ». Vous m’avez souvent ridiculisé, y compris récemment dans vos dessins, en me représentant avec un gros ventre, alors que je suis juste un peu enveloppé ! Tout le monde a rigolé, même à la LDH, je le voyais bien, les gens gonflaient les joues quand je passais dans les couloirs, pour se moquer de moi ! Je ne peux pas oublier toutes ces humiliations, cela fait trois ans que j’attends mon heure.

Riposte Laique : Trois ans ?

Michel Tubiana : Depuis début 2008, tous les mardis matins, la LDH paie une journée de salaire à cinq avocats, pour éplucher votre journal. Et depuis trois ans, ils n’ont rien trouvé. Pour moi, c’était terrible, il me fallait justifier ce budget énorme que nous mettons sur cette affaire, et il n’y avait aucun retour sur investissement. Vous n’avez jamais prêté le flan au moindre procès, je ne croyais pas que vous étiez aussi malins. Il me fallait absolument trouver quelque chose avant la fin 2010, sinon Dubois, notre président, m’avait prévenu, on ne pouvait pas reconduire le budget en 2011.

Riposte Laïque : Et alors ?

Michel Tubiana : Nous avons choisi de faire un coup médiatique. Les propos de Marine Le Pen, sur l’occupation, nous en ont fourni l’occasion. Nous avons annoncé que nous déposions plainte contre la présidente du Front national, et contre vous. Naturellement, nous n’avons entamé aucune procédure contre Marine Le Pen, et nous nous sommes concentrés sur vous, c’était plus facile, vous n’êtes pas député européen !

Riposte Laïque : Mais enfin, vous savez bien que vous avez un dossier vide. Aucun juge sérieux ne va penser que Pierre Cassen ou Pascal Hilout, né Mohamed, sont des dangereux racistes, et les textes incriminés sont inattaquables. Vous ne craignez pas, comme votre ami Sopo, lors du procès Zemmour, de paraître ridicules ?
Michel Tubiana : On s’en fout du ridicule, ce qu’on veut, c’est faire fermer Riposte Laïque par tous les moyens, et on y arrivera. Vous êtes trop insolents, il fallait faire un exemple, j’en fais une affaire personnelle, à présent. La justice nous a souvent été favorable et ce ne sera pas la première fois qu’on fera condamner pour racisme des personnes qui ne le sont peut-être pas. Nous plaiderons que derrière votre islamophobie se cache un vrai racisme, et cela marchera, vous serez lourdement condamnés, j’en suis certain. D’autre part, grâce aux dommages-intérêts récupérés lors des procès intentés, nous pouvons payer dix permanents. Si nous arrêtions de faire ces procès, nous serions obligés de licencier, ce qui ferait augmenter le chômage. Nous faisons donc du social.

Riposte Laïque : Certes, mais vous avez un budget annuel de 2 millions d’euros, dont la moitié payé par nos impôts, vous n’allez pas me dire que vous équilibrez vos comptes par l’argent des procès, quand même ?
Michel Tubiana : Un tel budget est fort insuffisant, et nous en réclamons le double. Vous oubliez tous les sans-papiers que nous défendons bénévolement. Il y en a de plus en plus, il faut bien trouver de l’argent pour payer leurs avocats. Faute de quoi, ce sont des gens comme vous qui complèteront notre budget.

Riposte Laïque : Mais les gens en ont marre de vous, ils voient bien que vous confisquez la liberté d’expression, et qu’à cause de vous, on ne peut plus rien dire dans ce pays. Cela ne vous pose pas de problème ?
Michel Tubiana : On s’en moque, on défend le beefsteak, et le pouvoir n’ose pas s’en prendre à nous, depuis que nous avons fait condamner des ministres pour propos racistes. Ils ont vu de quoi nous étions capables. Nous sommes dans une spirale où la LDH ne peut plus revenir en arrière. Nous obtenons nos subventions grâce au nombre de procès que nous intentons. Si nous arrêtons les procès, cela veut dire qu’il n’y a plus de racisme, et, dans ce cas, pour nous c’est la clé sous la porte.

Riposte Laïque : Comment réagissez-vous au débat sur la laïcité, lancé par Nicolas Sarkozy, et notamment au concept de laïcité ouverte ?
Michel Tubiana : Il y a longtemps que la LDH réclame une laïcité ouverte, accueillante, tolérante, qui permette aux musulmans de mieux s’intégrer en France. Nous sommes fiers d’avoir introduit Tariq Ramadan, représentant de l’islam des Lumières, au sein de la gauche. Là-dessus, nous partageons les orientations du président de la République. Il faut assouplir la loi de 1905, et l’adapter à la deuxième religion de France. Nous pensons que le voile à l’école n’était pas un problème, et que son interdiction a contribué à stigmatiser une population déjà victime des injustices sociales. Nous constatons que l’hystérie qui a accompagné le débat sur le voile intégral (nous étions opposés à une loi, nous préférons la pédagogie) fait le jeu de Marine Le Pen. Nous considérons que le débat sur l’identité nationale a réveillé les instincs les plus nauséeux, chez nombre de nos concitoyens, et que cela rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Nous approuvons la déclaration des six responsables cultuels, demandant l’annulation du débat sur l’islam. Si la loi de 1905 était moins sectaire, l’intégration de nos amis musulmans se ferait toute seule. Vous remarquerez d’ailleurs l’extraordinaire discrétion des associations laïques, et du Grand Orient. Les seuls qui mettent la pagaille, dans ce débat, ce sont les laïcards islamophobes, les Identitaires et Marine Le Pen. A cause d’eux, les malheureux musulmans risquent d’être les juifs du 21e siècle.

Riposte Laïque : Que pensez-vous du racisme anti-blanc ?

Michel Tubiana : C’est un contre-feu allumé par l’extrême droite. Cela ne peut pas exister, le seul racisme, c’est celui qui vise les enfants de l’immigration post-coloniale. Je vais vous raconter une anecdote. La dernière fois que j’ai mis les pieds dans le 93, il y a 11 ans, une dizaine de  jeunes adolescents m’ont entouré, menaçants, et m’ont traité d' »Enculés de ta race », de « sale blanc »,de « fils de pute », et de « sale cefran ». J’ai vu dans leur violence une grande souffrance et un appel au secours. Je considère que j’ai une responsabilité  dans cette détresse, et un devoir de réparation, par rapport aux méfaits du colonialisme, et du racisme dont ils sont victimes au quotidien. Donc, plutôt que de répondre à la violence par la violence,  je leur ai donné mon porte-feuille, ma montre et mon téléphone portable. Qu’est-ce que cela représente pour moi, pas grand chose, mais pour eux, c’est la possibilité de nourrir une famille quelques jours. Ils ont éclaté d’un rire joyeux, ont prononcé quelques mots, comme « kouffirs », « bouffon », et « niqtamaire », mais je n’ai pas compris. J’ai senti une grande reconnaissance dans leurs yeux, ils paraissaient apaisés, il n’y avait plus de haine en eux. N’importe quel beauf raciste aurait déposé plainte, je n’en ai rien fait. Quand je pense que Sarkozy a osé les traiter de « racailles » ! Plutôt que par la répression, la LDH  pense que c’est par la pédagogie, l’écoute et la tolérance qu’on réussira l’intégration, dans le respect de l’autre.

Riposte Laïque : Avez-vous d’autres procès en vue ?
Michel Tubiana : Environ une centaine, pour le mois qui vient.

Riposte Laïque : Cent, mais cela fait cinq par jour ?
Michel Tubiana : Oui. Nous allons poursuivre tous les militants du Front national, qui ont osé défendre la préférence nationale. Racisme ! Ivan Rioufol, qui a osé expliquer la progression de Marine Le Pen, sans la condamner. Racisme ! Une dizaine de sites Internet, comme fdesouche, bivouac-id, Le Gaulois et quelques autres, racisme ! Tous ceux qui s’opposent à la régularisation des sans-papiers, racisme ! Nous allons nous occuper également de ceux qui ne condamnent pas l’agression israélienne contre le peuple palestinien, racisme ! Nous allons également attaquer les homophobes qui s’opposent au mariage homo. Racisme ! Nous avons bien sûr un bon fond de commerce, avec l’islam. Tous ceux qui s’opposeront au voile, au halal, aux mosquées, au tribunal, racisme ! Nous notons également les noms de ceux qui ne veulent pas accueillir les réfugiés de Lampedusa, racisme ! Et puis, on surveille Zemmour, il faudra qu’on se le fasse un jour, celui-là ! Mais mon rêve secret serait de poursuivre le président de la République lui-même ! Cela serait l’apogée de ma carrière.

Riposte Laïque : Serez-vous l’avocat de la LDH, lors du procès que vous intentez à Riposte Laïque ?
Michel Tubiana : Quelle question, et j’ai obtenu de plaider seul. Trois ans que j’attends cela, putain, trois ans !

Propos recueillis par Lucette Jeanpierre

Publié le 1er avril 2011

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.