Invasion afghane au pays de Guérande : 88 pour commencer !

Piriac-sur-Mer

Immigration. 88 Afghans débarqués à Piriac sur Mer, en Loire-Atlantique (breizh-info.com)

Piriac-sur-Mer est située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire. Elle fait partie du pays de Guérande, un des pays traditionnels de Bretagne.

Bretonne en costume traditionnel

Cette charmante commune vient de voir débarquer un détachement de demandeurs « d’asile », de « protection » ou encore de « sécurité » ! (voir plus bas).

Ils sont accueillis avec le fruit de vos impôts, de vos charges, de vos taxes (c’est en effet l’“Etat“ qui loge avec l’appui d’associations subventionnées de type Secours populaire, quand dans le même temps on annonce une hausse de 8% des tarifs du gaz dans quelques mois…)

Transfert rapide des Afghans arrivés le 26. Contrairement aux images montrées par la presse, ce ne sont pas une majorité de femmes et d’enfants afghans qu’accueille Strasbourg mais plus de 2/3 d’hommes seuls en âge de porter les armes. Une fois dûment remis de leur balade en avion puis en autocar, les Afghans pourront reprendre en main certain quartier de Montpellier et engendrer des petites chances pour la France qui n‘auront qu’une hâte : vous pourrir définitivement la vie (Source : Brenton Anders)

Nouvelles arrivées en costume traditionnel – bientôt partout dans les ruelles de Piriac

Par manque de temps, je me suis autorisée à subtiliser un article. Je vous le recopie ici sans la moindre correction [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 Viols, meurtres, agressions sexuelles, petite délinquance.

Ces « réfugiés » afghans arrêtés ou condamnés en France depuis 2015

 Ne sont indiqués ci-dessous que les faits répertoriés sur Google selon une recherche du 1er janvier 2015 au 1er août 2021 (il y en a eu de nombreux autres…)

En octobre 2016, une interprète de langue pachtoune d’origine afghane, âgée de 38 ans, violée en octobre 2016 par un migrant afghan sous la menace d’une arme aux abords de la « jungle » de Calais.

Le 12 mars 2017, 18 mois de prison ferme pour Mohammad Khan Wazir, 30 ans, un Afghan depuis 2007 en Europe et qui avait menacé de mort des magistrats

Le 18 août 2018, un jeune demandeur d’asile afghan qui avait agressé et blessé au couteau quatre personnes, dont une grièvement, a été condamné hier pour «violences aggravées», à quatre ans de prison dont un an avec sursis.

Le 10 septembre 2018, sept personnes ont été blessées et attaqué au couteau par un homme de nationalité afghane. L’agresseur, un Afghan né en 1987 en situation irrégulière.

Le 22 mai 2019, Cinq demandeurs d’asile afghans étaient jugés au tribunal de Dijon pour l’agression sexuelle d’un migrant indien.

Le 29 juillet 2019, un « réfugié » Afghan entré en France en 2018 a été condamné à un an de prison ferme pour agression sexuelle, par le tribunal de Fontainebleau.

Le 2 septembre 2019, un Afghan d’une trentaine d’années, a été arrêté après une attaque en plein centre de Villeurbanne qui a fait un mort et huit blessés.

Le 2 décembre 2019, deux ans de prison ferme pour un Afghan, Ayub Miakhel, 27 ans,  pour une agression sexuelle sur une fillette de 5 ans à Avranches en 2018.

Le 8 janvier 2020, un ressortissant Afghan en situation irrégulière a été condamné à six mis de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Arras, mardi. Le 20 août, à Croisilles, il avait agressé sexuellement un jeune garçon.

En 2020, un « réfugié » Afghan a été condamné pour menaces de mort sur des policiers du côté de Niort.

Le 21 avril 2020, un migrant afghan de 26 ans, soupçonné d’avoir violé une femme enceinte à Calais (Pas-de-Calais), a été mis en examen pour viol et incarcéré.

Le 12 Mai 2020, un jeune Afghan mis en examen pour assassinat après la mort de Jean Dussine, militant engagé aux côtés des migrants.

Le 30 juillet 2020, à Pontivy, deux migrants afghans agressent sexuellement une jeune femme et ont écopé de prison avec sursis.

Le 3 août 2020, à Calais, trois Afghans condamnés pour l’organisation de passages de migrants.

Le 6 août 2020, deux prostituées agressées par deux ressortissants afghans de 25 et 28 ans, arrivés il y a deux à trois ans en France

Le 30 octobre 2020, un Afghan qui avait blessé des policiers la semaine précédente arrête en possession d’un couteau, à Lyon.

Le 2 novembre 2020, un jeune demandeur d’asile afghan de 19 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand, à dix mois de prison ferme, avec maintien en détention et cinq ans d’interdiction du territoire français, après une agression sexuelle et une exhibition commises le 31 juillet, à Chamalières (Puy-de-Dôme).

Le 3 novembre 2020, un « gigolo 2.0 », afghan, depuis six ans en France, condamné à deux ans de prison pour de multiples escroqueries à Strasbourg.

Le 5 novembre 2020, Dix-huit mois de prison pour un Afghan accusé d’apologie du terrorisme à Poitiers.

Le 15 novembre 2020, arrestation et mise en détention provisoire d’un homme âgé de 19 ans, ressortissant afghan, accusé d’avoir agressé quatre lycéennes en l’espace d’une semaine, à proximité du lycée Jean Lurçat à Martigues.

Le 26 novembre 2020, quatre ans de prison au migrant afghan qui agressait les jeunes femmes dans leur appartement, à Brest.

Le 22 décembre 2020, un afghan présent depuis trois mois en France a été interpellé à Segré. Il lui est reproché d’avoir agressé sexuellement un garçon et une fille dans un bus. Il a été condamné  par le tribunal.

Le 6 janvier 2021, un Afghan de 27 ans a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour agression sexuelle sur une mineure qu’il venait de rencontrer dans un bus.

Le 13 janvier 2021, un Afghan âgé de 32 ans est interpellé chez lui où il vit avec d’autres locataires dont certains confieront avoir remarqué des anomalies dans son comportement. Il est suspecté d’agression sexuelle d’une jeune fille de 12 ans dans le tram de Montpellier.

Le 8 février 2021, un Afghan de 29 ans, arrivée en France en 2017, a été condamné par la justice pour agression et exhibition sexuelle au foyer Adoma de Dreux.

En mars 2021, toujours à Saint-Brieuc, un Afghan a été condamné à 9 mois de prison (dont six avec sursis) pour trafic de drogue et outrage. Il avait notamment indiqué à une gendarme :  « Chez nous on viole les chiennes d’Américaines et de Françaises. »

Le 3 mai 2021, deux Afghans interceptés sur l’A29 avec 200 cartouches de cigarettes condamnés à Dieppe

Le 30 mai 2021, au Mans, bagarre au sein de la communauté Afghane qui débouchera sur le meurtre d’un homme. Deux Afghans placés en détention

Le 28 juin 2021, un « réfugié » Afghan a été condamné à 15 années de prison pour le viol d’un jeune mineur à Saint-Brieuc. L’avocat général Grégory Martin-Dit-Neuville avait évoqué la « Bacha Bazi », une pratique consistant à transformer de jeunes garçons en esclaves sexuels, tout en précisant qu’« une coutume n’est pas une loi » mais indiquant qu’il fallait « tenir compte du gradient culturel », car « on est tous le produit de normes, d’une histoire. Et lui est né à cent kilomètres de Kaboul. On ne sait pas ce que c’est ».

Le 30 juillet 2020, un Afghan en France depuis un an condamné à six mois de prison ferme à Guéret (Creuse) pour avoir blessé au couteau son colocataire

Pour rappel, au 20 août 2021, avant la nouvelle vague d’immigration en provenance d’Afghanistan, quelques 45 000 Afghans vivaient dans l’Hexagone où ils sont les premiers bénéficiaires du droit d’asile. C

Une liste beaucoup plus longue, détaillée, du même type d’affaires pourrait être établie en Allemagne, en Autriche, en Belgique…et pour ce qui est du Royaume-Uni, est-il nécessaire de rappeler TelfordRochdaleRotheram, et tous ces scandales de viols et d’exploitations sexuelles de femmes blanches par des gangs pakistanais, cousins des Afghans ?

Bientôt dans toutes nos écoles :

Collectif des parents dans une école de Montpellier

Anne Schubert

P.S. : je n’ai jamais dit que tous les Afghans sont domiciliés en Bretagne, j’ai seulement dit que vous feriez bien de décamper le plus rapidement possible !

 

0
0

32 Commentaires

  1. Qui dit invasion Afghane dis MUSULMANS .en terre chrétienne de France.

  2. Les bretons ont toujours votes socialiste car ils été bien lotis par le pouvoir en hôpitaux et aides
    Aujourd’hui épargnés par l’immigration du tiers monde pendant longtemps ils ont devoir vivre avec les barbares
    Perso c’est bien pour leurs gueulles

    • Vous parlez sans savoir..
      La Bretagne n’est pas mieux lotie que les autres sur le plan santé..et si les Bretons en sont venus à voter à gauche..c’est en désespoir de cause..la droite ne leur donnant rien..
      Questions immigrés, il y en a partout..même dans les plus petits bourg des Monts d’Aré

  3. J’ai visionné sur Arte, un reportage concernant une fille afghane entichée de cyclisme, invitée par un coach breton et son ami sur le sol français ! Résultats des courses, les deux compères ont finalement fait venir toute la smala, mère, frères et soeurs ! Ils leur ont mis une maison totalement meublée à disposition en Bretagne et, cerise sur le gâteau, un frigidaire rempli de victuailles hallal !!! Les deux connards étaient ravis, super contents d’entuber les Français !

  4. La Bretagne a malheureusement voter pour le déviant en grande majorité , terre socialo , écolo et islamo maintenant , c’est juste un retour de bons procédés , un remerciement en fait .

  5. La situation est fort simple pour un Maire qui a des coronnès! C’est bien plus compliqué lorsque le Maire en question a fait de sa fonction un plan de carrière et où un élément de sa famille ou amis partagent les retombées de sa fonction ! Je répète: Le Maire est, et reste pleinement responsable de la vie publique de ses administrés !!! Le préfet n’est qu’un trublion qui la joue (j’ai des relations étatiques, je peux t’emmerder, et je suis couvert moi) Si le Maire est stratégique, il prévient le préfet que le bus avec ses guignols africains ou afghans ne seront pas pris en charge par la commune et seront livrés à eux-mêmes que de ce seul fait la gendarmerie sera dûment informé de la situation ! En fait l’anarchie d’un moment déjoue la stratégie du gvt. Ou alors il est démissionné (bof)

  6. Il faut bien comprendre la situation politique d’une commune ou d’une ville qui se voit dans »l’obligation » par le préfet (sic) d’endosser la responsabilité de l’idéologie du gvt à savoir la prise en charge de »migrants » Aux yeux de ses administrés, le Maire est entièrement responsable des délits occasionnés par ces populations ! Si ce dernier est respectable devant une telle situation de mise en demeure d’un guignol de préfet élu par personne, le Maire honorable envoie balader le préfet, fait une réunion municipal et place ses adjoints et la population devant les risques inhérents à cette situation ! Il remet son mandat en jeux si désireux d’éviter une fin tragique. Dans tous les cas il refuse de participer à ce drame en laissant le car se démerder avec ses pépites et appel les flics!!!

  7. Raccourci percutant, entre la bretonne en habit flamboyant, et les mortes-vivantes islamistes.
    On peut noter que les principaux responsables de cette dérive islamo-gauchiste criminelle sont les électeurs eux-mêmes; S’ils n’avaient pas élu des collabos mondialistes de toutes couleurs: verts écolos, roses socialos, ou encore arc-en-ciel macronos, ou s’ils s’étaient « simplement » déplacés pour aller voter France souveraine, les passeurs d’afghans seraient allés se faire détester ailleurs.
    Idem pour la population afhgane. Ce sont bien eux, les afghans alpha et bétas, qui voilent leurs femmes, interdisent l’école aux filles, installent la charia chez eux.
    Ils ont laissé Al-qaida s’installer en 50 ans sous le vocable gentillet de talibans, des talibans devenus E.I (Daesch)… par leur faute.

  8. On remarquera la légèreté des peines concernant les viols. Mais bon dans l’immense ce sont des bonnes femmes des vagins sur pattes agressés par des sous-hommes qui n’ont pas les codes. Allô les Autain les Coffin et compagnie ! On devrait envoyer ces femelles leur enseigner les codes. Trop lâches pour ça elles préfèrent vaincre sans péril elles triompheront sans gloire.

  9. Si ta fille se fait violer par un afghan c’est simple : tu rentres dans la Mairie et tu buttes le Maire et son adjoint car ils sont responsables !!!

  10. La vraie question est de savoir jusqu’à combien nous pouvons accueillir des étrangers ? Chez moi,dans ma maison, l’été j’accueille ma famille, nous avons 4 places et avec le canapé, 2 places de plus. Avec 2 ou 3 matelas encore 2 ou 3 places. Après impossible d’en accueillir d’autres. Je crois que pour la France nous sommes à ce dernier niveau. Il est temps d’arrêter.

    • Y auras pas de limites ils font des gosses par dizaines
      On se demande où vivent les shiappa et autres elus

  11. qu’ils fourguent tous ces chances pour la france dans des département où les gens ont voté pour des socialistes, macronistes et immigrationnistes , je trouve ça normal !
    que les gens assument leurs choix

  12. L’éducation nationale devrait enseigner leur « charia »afin que les jeunes s’habituent à leur vie prochaine, baignés dans la secte islamique !

    • Oui la charria devrait être enseigné et autorise toute façon ils font tout ce qu’ils veulent

  13. on annonce une hausse de 8% des tarifs du gaz « dans quelques mois »…

    Ben non, c’est 8,7 % au 1er septembre.

  14. Plus envie de voyager dans notre France…Un petit séjour en Honfgrie, Pologne, Autriche, Croatie…serait bien agréable.

  15. Je ne savais pas que le sel de Guerande était apprécié jusqu’en Afghanistan. Des connaisseurs de l’art culinaire français nos nouveaux « compatriotes »?

  16. Pauvre France . Déclin total et minus devra payer..tout cela …toutes les basses œuvres sont punies dans la vie ..

  17. Bordeaux ( chez moi ) un avion à atterri remplis d’afghans ( 50 au moins ) .
    Ils n’ont pas laisser à la frontière : chemise de nuit , Burka , babouches et bien sur la Charia !

  18. Là bas ce ne sont que des retraités, médecins, ou quelques rares travailleurs. A part regarder l’océan, quoi faire…

  19. ils ne pourront pas rester…. pas de travail ! vous pouvez les prendre en stop et les ramener « au boulot » dans les métropoles nantes, rennes, par exemple…ce serait un beau geste.

    • Zephirin : ils n’ont pas besoin de travailler il y a le : RSA , la CAF , logements sociaux , tickets d’alimentation pour aller au supermarché acheter du Halal , tickets d’essence . Je dois en publier .

      Elle est belle la vie non ?

    • Peu de réfugiés restent dans des campagnes, ils souhaient être à proximité des grandes associations caritatives dans les métropoles, des services sociaux, quitte à dormir sous une tente, entre compatriotes…. ce qui n’empêche pas des rixes…

  20. ah ! les pauv petit ils viennent chercher de meilleures conditions de vie ou ..ils viennent nous pourrir la vie ?

Les commentaires sont fermés.