Invasion migratoire : l’appel au secours de Frontex

Depuis 5 ans, nous nous inquiétons, nous mettons en garde, nous prévenons, et toujours en vain et aujourd’hui c’est l’Union Européenne, cette « union » qui sciemment, volontairement, a mis en place cette invasion, qui s’émeut devant la certitude, à présent, que des millions d’Africains et de Maghrébins se préparent à fuir massivement leur continent pour rejoindre l’Europe.

L’appel au secours de FRONTEX, l’agence européenne de surveillance des frontières, prouve que l’Europe commence à paniquer réellement devant l’arrivée de plus en plus massive de migrants clandestins en provenance du Maroc et de l’Algérie, dont 40% passent par l’Espagne.

Une très forte hausse est déjà prévue pour 2018 et l’Union Européenne ne sait plus quoi faire devant ce scénario catastrophe qui ne fait plus aucun doute.

Dans une très récente conférence, il y a quelques jours à Madrid, le directeur de FRONTEX, Fabrice Leggeri, a lancé des signaux de détresse.

« Frontex n’est plus très loin de la saturation. Les arrivées par mer ont triplé en 2017 (23.000 migrants). L’Espagne est devenue une voie prioritaire d’arrivée de ressortissants algériens et marocains, plus de 10.000 depuis le milieu de l’année 2017, et cela malgré les interventions quotidiennes des garde-côtes algériens qui interceptent régulièrement les « fuyards » et confisquent bateaux et moteurs (plus d’une trentaine ces derniers jours).

L’Italie a clôturé 2017 avec plus de 119.000 arrivées et l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) a dénombré 194 morts ou disparus durant les traversées.

Frontex n’est plus très loin de la saturation.

Avec ses deux bateaux, ses deux avions et une centaine d’agents, Frontex ne peut se trouver partout en Méditerranée. Elle doit, actuellement, s’engager davantage au large des côtes du sud de l’Espagne et de Gibraltar, en collaboration étroite avec la police nationale et la garde civile. »

*Il signalait le danger d’un basculement du Maroc dans le chaos.

*Il s’inquiétait devant les propos alarmistes de la presse algérienne prédisant un retour des fondamentalistes musulmans et des sombres années 90.

*Il craignait l’impossibilité de stabiliser la situation sécuritaire au Sahel, au Soudan, au Niger, au Tchad, et dans d’autres pays africains.

*Il prévenait que FRONTEX manquait de moyens humains et matériels pour faire face à un afflux massif de migrants.

*Il ne se prononçait pas, pour le moment, sur l’éventualité de fermer les frontières, mais il le sous entendait.

Alors que Frontex se montrait moins alarmiste, début 2017, constatant un faiblissement des arrivées, son dernier rapport, en date du 8 janvier 2018, révélait qu’il y avait eu plus de 205.000 passages illégaux, notamment 120.000 environ en provenance de Libye. (Et ce n’est pas le double attentat qui s’est produit hier, à Benghazi : 34 morts et plus de 90 blessés, qui va freiner ces départs massifs).

Alors qu’avant 2015, les migrants provenaient essentiellement de Syrie et de l’Afrique de l’est (Erythréens, Somaliens, Ethiopiens, etc.), actuellement ce sont les Africains de l’ouest qui apparaissent. Les Nigérians en plus grand nombre, 1 sur 7, devant les Ivoiriens et les Guinéens.

Et cette situation, catastrophique pour l’ensemble des pays européens, ne peut que s’amplifier au cours des prochaines années.

Est-il déjà trop tard ? Probablement, mais si rien n’est tenté immédiatement pour enrayer ce processus, qui semble irréversible, alors cela finira, je le crains fort, au mieux par une révolte, au pire par un bain de sang !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

26 Commentaires

  1. La Société musulmane est oppressive, la Société africaine irresponsable (surnatalité, manque d’éducation). Corruption et tyrannie sont leurs fléaux.Tant que ces maux dureront, l’émigration vers l’Europe leur semblera préférable. Ces migrants viennent d’abord de sociétés en déséquilibre, schémas mentaux qu’ils apportent chez nous. Ils ne vont pas n’importe où ! Preuve que l’invasion migratoire n’est pas une fatalité, ils ne viennent qu’en Europe ! Pour une bonne raison, le statut humanitaire du migrant : droit d’asile, libre circulation, accès aux droits sociaux (droits de tirage sur vos impôts ! ) droits-créances que ni l’Amérique ni l’Asie de l’Est, plus prospères que nous, se gardent d’offrir. Ce système CEDH est aggravé par les régimes ouest-européens, qui persécutent leurs opposants.

  2. Une fois de plus Manuel Gomez dit clairement ce qu’il nous attend !
    Qui bouge une oreille ?
    Vous allez devoir chercher ! Moi, je cherche !

  3. La situation sociale se dégrade à la vitesse grand V, et bien entendu la cohabitation des immigrés avec la grande majorité de Français de souche patriotes est de plus en plus difficile et devient impossible. Nous nous dirigeons, donc, inévitablement vers un conflit et bientôt la construction de camps sera nécessaire, un pour les transits des migrants, vers leurs pays d’origine, et l’autre pour les collabos traites à la patrie. Maintenant si les autres, prennent le dessus, ils ouvriront des camps, pour les blancs, qui seront assurément d’extermination avec des gardiens appelés Kapo.

  4. Et ça a fait des études « supérieures »pour ce resultat lamentable? Nos « élites » se rende commencent à se rendre compte de ce que nous simples citoyens voyons venir depuis des années.

  5. Les budgets de Frontex sont très limités, la vision politique Nulle !
    « Demerden Sie Sich ! » Italie, Grèce, Espagne !
    T° de détresse à Strasbourg, ONG compatissantes, l’Invasion est là !
    Frontex est le Kleenex de l’Europe !

  6. Quelqu’un sait-il où en est le bateau anti-migrant des identitaires « Defend Europ » ?

  7. On s’en fout de Frontex et de l’UE. Ce qu’il nous faut c’est l’armée Française, rétablir les frontières, couler les bateaux de clandestins, exterminer les passeurs, investir et nettoyer les banlieues. On ne peut pas faire résoudre les problèmes par ceux qui les ont créés. Il ne faut pas soutenir les institutions mais les remplacer.

  8. A qui profite le crime est la question primordiale ! Qui fournit les bateaux et tout le reste ! Ce trafic humain rapporte une masse de fric aussi bien aux passeurs qu’aux garde frontières (sic) complices de cette mafia malfaisante.

    • le crime profite à tous les cons du genre g.soros le milliardaire hongrois et aux multi-national ……

  9. Le premier ministre a décidé une limitation de la vitesse à 80 km/h sur nos routes avec une facilité déconcertante. Il pourrait aussi décider de FERMER NOS FRONTIÈRES la même facilité, voire la même désinvolture..

    • C’est un grand désinvolte. Vous l’aviez remarqué vous aussi .Normal il est « boxeur » . L’art de l’esquive. Qu’il se méfie , il pourrait recevoir un uppercut en plein poire
      .Je suis certain que ce n’est pas l’envie qui manque à bon nombre de Français. La nonchalance , ca va 5 minutes et personne n’est dupe. Mon QI et celui de nombreux Français valent largement le sien à ce con

  10. Frontex ? Une passoire dont l’inutilité n’est plus à démontrer !
    Que l’on me cite une occasion ou Frontex ait raccompagné un contingent de  » candidats-à-l’Europe  » ( c’est plus soft que clandestins , non ? ) à son point de départ ? Eh non , cet organisme les fait débarquer en toute sécurité en Sicile ou à Lampedusa , voire directement en Italie .
    Que l’Europe ne subventionne plus et bannisse les bateaux de passeurs , tel l’aquarius , qu’elle interdise leur présence en eaux méditerranéennes .

    • Frontex n’a ni les capitaux suffisants, ni le personnel suffisant.
      Quant à sa motivation, elle reste à démontrer quand les sous tombent tout seuls

  11. le plus simple serait d’organiser des charters d’immigration depuis tous les pays !

  12. Sincèrement, et dans l’immédiat, il y a plus à craindre du Maghreb que du reste du continent de l’Afrique. Mais la oumma est si forte et l’invasion programmée devient si forte qu’il y a un vrai danger pas pour après-demain mais pour demain … Une députée européenne prévoit l’entrée de la Turquie prochainement si elle devient bien sage et obéit à l’UE.

  13. Un de ces jours prochain il va falloir ressusciter les « einsatzgruppen » seul moyen de solutionner définitivement le problème de ces racailles migratoires colorées qui nous envahissent tels des rats et des cafards !!!

  14. Avez vous remarqué que nos médias n’ont absolument pas parler des conclusions temporaires de FRONTEX ? Songez, là aussi ça ferait le jeu de qui vous savez !

  15. Depuis le début Frontex n’est qu’un paravent qui sert de d’excuse bidon à l’UE. Le seul moyen d’arrêter ça, c’est de désavouer Schengen ou tout du moins de le remettre à ses origines : libre circulation oui mais réservée aux seuls états-membres. Chose que bien sûr, l’UE mondialiste ne fera jamais. En plus, Frontex qui se dit débordée alors que de l’autre côté, Macron (et d’autres, certainement) multiplie les visas pour qu’ils ne soient plus clandestins, je me marre. Au prochain attentat, on vous dira : ah ben, on comprend pas, ils avaient pourtant un titre de séjour en bonne et due forme. Car je doute que les ambassades et consulats mènent des enquêtes approfondies, au cas par cas, sur l’intégrité des demandeurs.

  16. Et cette invasion est autrement plus dangereuse que celle des Panzers de Rommel et
    Guderian en 1940 .

  17. hooo mais non !!! ils viennent juste en touriste ! et l’europe panique ?mdr!!! c’est pas un peu tard ?

  18. Pourquoi vous « craignez » le bain de sang ?
    Vous avez relevé que Frontex hier « déplorait » et maintenant « dénombrait » les décès ?
    Soyons réalistes.
    Il n’est que trois moyens, par ordre décroissant, de réguler la démographie :
    – La peste et le choléra
    – La guerre
    – L’euthanasie et l’avortement
    Après le 3 ième, on va expérimenter le second pour mettre ENFIN en place le premier

Les commentaires sont fermés.