Invasion migratoire : l'Europe va-t-elle redécouvrir la polio ?

PolioUne histoire belge, je vous la raconte comme elle circule sur le mail. Dans le village flamand de Sijsele, il y a un supermarché Lidl. En face, il y a un centre pour requérants d’asile. Les pensionnaires du centre pour requérants d’asile vont flâner entre les rayons du supermarché, ouvrent des bouteilles et les boivent, ouvrent des paquets et en mangent le contenu et quand ils arrivent à la caisse ils disent “no money”. Alors on appelle la police mais la Croix Rouge intervient pour expliquer que “c’est leur culture”… Alors les habitants de Sijsele ne font plus leurs courses dans leur supermarché Lidl mais vont les faire dans le village voisin de Moerkerke et les seuls clients qui restent à Sijsele c’est ceux qui ne payent pas…
Un commentateur ajoute “et chez nous ils ouvraient même les pots de confiture et les vidaient comme ça”… Un autre précise qu’on a engagé un cuisinier mais celui-ci a été refusé, d’ailleurs “la nourriture est trop belge”… Un autre ajoute qu’ils n’ont ni faim, ni soif mais ce qu’ils veulent c’est de l’argent… Et vous savez quoi ? Ben, on constate un mécontentement croissant parmi la population… signé “Wannes”
Une histoire allemande. Ma voisine est allemande et écoute l’heure pendant laquelle les auditeurs peuvent s’exprimer à la radio. Et vous savez quoi? Ben, il y a un médecin qui a dit que les hôpitaux sont bondés et posent la question “qui va payer tout ça?” Mais c’est pas tout, ce médecin dit que ces gens qui arrivent de partout dans les conditions les plus désastreuses apportent avec eux des germes qui peuvent faire réapparaitre chez nous des maladies qui ont été éradiquées grâce à des décennies de soins, campagnes d’hygiène, vaccinations etc.
Les gens commencent à oser en parler…
La santé c’est mon domaine alors je vais y ajouter mon grain de sel. Comme je l’ai raconté dans mon livre “Les oiseaux noirs de Calcutta”, dans les pays du Tiers Monde il y a des maladies endémiques comme la gale (scabieuse), une maladie de la peau extrêmement contagieuse qui est une véritable calamité quand elle se répand dans une école, un home, un hôpital… à tel point qu’un chirurgien refusait d’hospitaliser les enfants qui en étaient porteurs de peur de contaminer tout le service et de devoir le fermer.
Il y a aussi la tuberculose qui est résistante aux médicaments dont nous disposons. Il y a aussi tout ce qui est amibes, bactéries ou vers intestinaux. A côté de ça le SIDA semble moins grave car c’est une maladie que nous connaissons mieux.
Il y a quelque temps un médecin français expliquait que le tourisme médical voit arriver en France des maladies graves comme des insuffisances rénales qui vont finir par la dialyse et des médicaments à vie mais que, étant donné que dans leur pays d’origine ces gens ne peuvent pas se soigner, il était impossible de les renvoyer chez eux, par contre ils ont le droit de faire venir leurs familles. Qui paye ? Ca c’est un type de problème. Le problème des maladies importées par les “migrants” est d’un autre type: il s’agit de l’importation de germes qui peuvent produire des contaminations et ensuite des épidémies. Ces gens n’ont pas non plus une constitution physique adaptée à nos conditions de vie, ni à notre environnement climatique.
Voici ma cerise sur notre gâteau: la poliomyélite ou paralysie infantile.
Je ne vais pas vous faire un cours de médecine mais le sujet est tellement grave que je vous recommande chaudement d’aller lire ce que dit Wikipédia de tout ça.
Toujours est-il que quand j’étais à l’école primaire dans mon petit village flamand de Strijtem, en 1952, nous, les petits élèves nous avons été vaccinés contre la polio – j’ai encore ma carte de vaccinations. Depuis, grâce à la vaccination, chez nous, la polio a pratiquement disparu mais il y a eu des épisodes d’épidémies surtout au sein de sectes religieuses qui refusent les vaccinations. J’ai un cousin qui n’avait pas été vacciné, qui a été contaminé et en a gardé des paralysies aux jambes et maintenant à l’âge de 55 ans il souffre d’un syndrome de post polio. C’est là qu’on se rend compte du caractère terrible de la polio car non seulement elle laisse des séquelles graves comme des paralysies, mais elle ne disparait jamais et avec l’âge reprend vigueur et continue la lente destruction des muscles jusqu’à ce que la personne se retrouve en chaise roulante. Pire: si le virus attaque les muscles de la cage thoracique, c’est soit le poumon d’acier, soit la mort par asphyxie.
Mais, étant donné que cette maladie a pratiquement disparu chez nous, elle n’est plus enseignée dans les universités et les médecins ne la connaissent pas. Il n’est pas rare que les patients, comme mon cousin, soient considérés comme des simulateurs… Pendant mes études de physiothérapie, j’ai eu la chance d’avoir comme professeurs des kinés qui avaient encore participé à la lutte contre la polio avant la découverte du vaccin.
Puisque la polio ne se rencontre plus, de nombreux parents refusent de faire vacciner leurs enfants. Je suis tout à fait d’accord, les vaccins ne sont pas inoffensifs et il faut bien peser les pour et les contre. Mais en l’occurrence les conséquences de la polio peuvent être beaucoup plus graves que celles de la coqueluche ou de la grippe.
Actuellement l’OMS a beau se gargariser avec “L’éradication de la polio”, elle n’est pas éradiquée du tout dans le Tiers Monde et par exemple pour un tas de raisons, voir Internet, en Afghanistan les talibans s’en prennent aux vaccinateurs.
Tout ça pour dire que parmi les chercheurs de vie meilleure il va fatalement y avoir des porteurs de germes de toutes sortes mais aussi de la polio et nous ne sommes pas du tout à l’abri d’épidémies, ni préparés à les affronter.
Ce n’est pas leur faute: ces gens ne savent pas être porteurs, mais ils peuvent contaminer puisqu’ils circulent dans les transports publics, les magasins, les WC etc. Le pire c’est quand ils ne connaissent pas les règles d’hygiène et ne font pas leurs besoins naturels dans des WC et ne se lavent pas les mains avec du savon…Dans leurs pays … s’ils n’ont pas de quoi acheter à manger, ils n’ont certainement pas de quoi acheter du savon, serviettes hygiéniques, tampax, ni même des WC ou du papier WC… Ces gens s’essuient avec la main gauche… et mangent avec la main droite… A Calcutta, dans Park Street, la rue chic, devant la Oxford Library, j’ai vu un monsieur descendre du trottoir, s’accroupir et déféquer. A l’arrêt du bus j’ai vu un jeune homme bien habillé genre employé, s’arrêter et uriner, même pas derrière un arbre, ni un poteau, non comme ça. Ils toussent et crachent tout le temps et partout. Cela signifie une dissémination et une prolifération de germes inimaginable à laquelle nous ne sommes pas préparés, nos hôpitaux non plus, notre assurance maladie non plus. Qu’est ce qui va se passer, qui va payer, comment allons-nous empêcher notre système sanitaire de s’écrouler ? A la limite, allons-nous disposer d’assez de vaccins ?
Pourquoi je vous brosse un tableau aussi effrayant? Parce qu’il faut décider de priorités et la priorité la plus urgente, c’est, avant toute autre chose, d’enseigner à ces personnes les règles d’hygiène pour éviter une catastrophe sanitaire. Il est beaucoup plus urgent qu’ils apprennent à ne pas cracher par terre qu’à parler français. Dans ma profession j’ai appris qu’il faut prévoir le pire pour ne pas être pris au dépourvu. Je ne sais pas si nos gouvernements le font, bien que gouverner ce soit justement… prévoir. En tous cas je conseille aux parents qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants d’en parler avec leur médecin.
Anne Lauwaert

image_pdf
0
0

28 Commentaires

  1. Beste Jan, alors nous pensons la même chose et nous en sommes au même point de nos informations – je me dis que si des personnes tout à fait normales comme nous savent cela qu’est ce qui doit encore se cacher derrière tout ce que nous ne savons pas !

  2. Mme Anne, détrompez-vous. Le rapatriement de réfugiés n’est qu’une parade pour tromper les citoyens. Il est ainsi que l’élite derrière le Nouvel Ordre Mondial (NOM) provoque le phénomène de la migration pour déstabiliser l’Europe et l’Amérique du Nord (immigration latino-américaine) afin de pouvoir installer le pouvoir absolu du NOM à la demande désespérée d’une population complètement déboussolée. Aucun politicien occidentale ne pourra s’opposer à cette géostratégie s’il tient à sa carrière et même à sa vie.
    Cette stratégie s’incorpore dans le concept fasciste de la Fin des Temps et du Sauveur Ultime à laquelle la majorité des esprits malades derrière le NOM adhèrent. Ne vous faites pas emmener par les apparences et continuons à dénoncer les prestidigitation des oligarchies.

    • oui, bien sûr! je n’emploirais pas le mot « expulser » après l’expérience faite avec un Pakistanais et comme je l’explique dans mon livre Des raisins trop verts (gratuite en pdf sur http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/files/Des%20raisins%20trop%20verts…pdf ) je dirais plutôt qu’il faut les aider à rentrer dignement chez eux, de façon à ce que leur retour chez eux ne soit pas compris oar leur famille comme un échec en Occident, mais comme une fin heureuse à une aventure hasardeuse qui n’était pas une bonne idée. Bien sûr il est impérieux que la plupart de ces gens voient comme est l’Occident et comprennent les raisons pour lesquelles il n’y a pas d’avenir pour eux et donc rentrer volontairement chez. En Belgique le rappatriement a commencé mais ça prend tu temps avant qu’ils se rendent à l’évidence.

  3. Tous les vaccins sont trafiqués et empoisonnent les « victimes ». Le vaccin contre la polio n’a plus rien à voir avec l’original que Mme Lauwaert a reçu lorsqu’elle était jeune. J’étais son voisin d’époque puisque j’allais à l’école à Ninove où on nous imposait ce vaccin efficace à son temps, mais qui empoisonne des populations entières, surtout en Afrique ou je vis a l’heure actuelle.

    • la nocivité ou l’efficacité des vaccins n’est pas le thème de mon article mais bien le risque de réapparition de maladies auxquelles nous ne pensons plus.
      J’insiste sur la polio parce que je suis allée en Inde soigner des enfants polio et dans ma famille je vis le drame de mon cousin
      Si j’avais une expérience avec la galle ou la tuberculose je n’aurais sans doute pas parlé de la polio

  4. On a ouvert gratuitement les portes de l’Europe aux envahisseurs, ils auraient tort de se gêner et de ne pas se servir gratuitement sur les rayons.
    Certains se servent déjà de nos filles et de nos femmes quand ils en ont besoin … et ce n’est qu’un commencement !
    Français, Européens, dormez tranquilles. L’invasion progresse ……..

  5. Les vaccins n’ont pas éradiqué les maladies, ils sont dangereux. C’est pourquoi il faut les réserver aux envahisseurs et non aux envahis.

  6. Oui, ils crachent, c’est dégoûtant ! Quand je fais mon marché avec mon caddie plein, je zigzague entre les crachats et les crottes qui ne sont pas toujours animales!Quand je prends le métro et que je rentre chez moi, je me lave immédiatement les mains (au savon, bien sûr) car les barres dans les rames sont souvent collantes, comme si des mains sales et souillées les avaient touchées. Pas plus tard qu’hier soir, j’ai aperçu un homme, déjà vu rôdant dans le quartier, pisser contre un mur, sans problème! Maintenant, essayez de jeter un mégot par terre et vous allez voir !

    • pour être honnête, il n’y a pas que les « étrangers » qui crachent par terre et il serait bien utile de faire une campagne d’hygiène à la télé

  7. Il n’y a malheureusement pas que la polio. Dans mon quartier (château rouge), j’ai vu, à deux reprises un homme qui était atteint d’une pathologie ressemblant furieusement à la lèpre. Plus d’orteils (il marchait sur les talons) des doigts manquants à la main et une peau comme desquamée. C’était répugnant. Eh bien, ce type se baladait sans problème aucun, s’asseyait sur les sièges en attente de la rame en essuyant ses jambes!

  8. Ils crachent également dans les piscines publiques, et ce , depuis bon nombre d’années.

    • il y a bon nombre d’années que je ne vais plus dans les piscines publiques qui franchement me dégoûtent! on y trouve de tout même du sperme!

      • D’ici quelques années, ils cracheront sur nos tombes !
        Nous sommes les derniers des Mohicans.

  9. @Anne
    «  »Il est beaucoup plus urgent qu’ils apprennent à ne pas cracher par terre » »
    Peu de gens le savent, mais en France il est interdit de cracher par terre : article R 632-1 du code pénal. Un jour je l’ai dit à un jeune qui avait failli cracher sur mes pieds, il était fou furieux.
    Vous avez entièrement raison sur les risques d’épidémie.

    • Mais oui : il est plus dangereux de cracher par terre que de brûler un feu rouge car dans le cas du feu rouge on risque quelques morts, tandis qu’en crachant par terre on risque une épidémie. Evidemment c’est dit à gros coups de crayon car RL n’est pas la revue Science ni Nature – Encore une fois c’est une question d’éducation mais les gens qui viennent de loin n’ont pas du tout la même éducation que nous. Et oui, « il suffirait » de faire respecter les lois. – Dans le cas de l’interdiction de cracher par terre, cette loi n’a certainement pas été votée pour une question esthétique mais justement pour une question de santé publique.
      Je me souviens des épidémies de polio, mes parents se souvenaient des épidémies de tuberculose. Quand j’étais à l’école il y avait chaque année des examens médicaux et des contrôles de la cuti et des radioscopies des poumons. Quand j’ai émigré en Suisse en 1980 j’ai dû aller dans un poste frontière pour y subir un examen médical avec radiographie des poumons! Moi je venais de la Belgique alors comparé avec ce qui se passe aujourd’hui… Un danger à ne pas sous-estimer c’est le poids financier sur nos systèmes d’assurances maladies qui déjà sont en déficit alors qu’il est basé sur l’entraide mutuelle: « les jeunes et bien portants payent pour les vieux et malades » Que va-t-il se passer avec ces centaines de milliers de personnes qui n’ont jamais payé de cotisation et n’en payeront jamais ? Ajoutons à cela que l’augmentation de la population entraine l’augmentation de besoins en nourriture, eau, logements, transports, routes, égouts, électricité, écoles, hôpitaux… Alors que les caisses sont vides ! Tous ces gens qui veulent du travail alors que nos enfants sont au chômage. Tout simplement je ne comprends pas ce que nos dirigeants nous préparent.. Je trouve cela affolant et dans ce cadre affolant s’ajoute le problème de la santé publique.

  10. La clef de toutes ces migrations : mutualisation des risques et des coûts (comprenez que c’est le citoyen-contribuable qui paie) pour la privatisation des profits (comprenez une poignée de multinationales et d’oligarques mondialistes)…

  11. « C’est là qu’on se rend compte du caractère terrible de la polio car non seulement elle laisse des séquelles graves comme des paralysies, mais elle ne disparait jamais et avec l’âge reprend vigueur et continue la lente destruction des muscles jusqu’à ce que la personne se retrouve en chaise roulante. Pire: si le virus attaque les muscles de la cage thoracique, c’est soit le poumon d’acier, soit la mort par asphyxie. »
    Pardon ??? Dans l’article de la Wikipedia que vous citez vous même :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Poliomy%C3%A9lite#.C3.89volution
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Poliomy%C3%A9lite#Syndrome_post-poliomy.C3.A9lite
    Le sujet est suffisamment grave pour ne pas raconter n’importe quoi, surtout quand raconter n’importe quoi est donner une prise aux détracteurs… La polio n’est pas le palu, ce n’est pas et n’a jamais été une maladie récurrente, ce qui la rend terrible, ce sont ses séquelles (et éventuellement la mort immédiate par atteinte du SNC), c’est une maladie déjà assez terrible pour ne pas avoir à en rajouter…
    (Note : le poumon d’acier (ventilation mécanique à pression négative) n’est pratiquement plus utilisé depuis belle lurette, remplacé par une ventilation mécanique à pression positive)

    • comme je l’écris : je ne fais pas un cours de médecine, je communique mon expérience d’enfant dans les années 50, (et oui, à l’époque c’était le poumon d’acier) d’étudiante dans les années 70, de social worker en Inde dans les années 90, cousine d’un patient polio qui a été contaminé dans les années 60 et j’ invite tout le monde à se renseigner (et pas uniquement au sujet de la polio) sur ce qui peut arriver car prévenir vaut mieux que guérir.
      quand on s’adresse aux personnes normales et non pas à des spécialistes comme vous, une image comme  » poumon d’acier » c’est nettement plus parlant que « ventilation mécanique à pression positive » qui tient trop de la novlangue (a part bien sûr pour les spécialistes comme vous, mais eux n’ont pas besoin non plus d’articles de divulgation modeste comme les miens)
      je n’en rajoute pas, comme je l’écris  » Dans ma profession j’ai appris qu’il faut prévoir le pire pour ne pas être pris au dépourvu »
      c’est aussi l’expérience que j’ai faite en tant que mère de famille.et que je fais en tant que grand-mère

      • Je ne suis en rien un spécialiste (informaticien), et le terme de « ventilation artificielle », largement connu du grand public (House, Urgences, Gray Anatomy, …) est largement suffisant, et fournit nettement moins de prises à ceux qui n’attendent que cela, une prise, pour crier au fascisme et à la manipulation et rejeter cette évidence, bien réelle, que vous relevez avec justesse : l’Afghanistan (pour ne citer qu’elle) est une zone endémique de polio, et une part conséquente des « Syriens » qui arrivent de nos jours sont des Afghans.
        Si votre but (louable) était de « coller la flippe » pour ouvrir les esprits, la photo de la pauvre gosse qui illustre l’article Wikipedia suffisait largement.
        @ Dorylée : la « post polyo », c’est l’un des 2 liens que j’avais mis dans mon commentaire d’origine, et son effet, tout en étant très cruel (surtout sur des gens trainant déjà les séquelles atroces de la Polio depuis des dizaines d’années), n’arrive jamais à une ventilation artificielle. Lisez l’article de la Wikipedia, assez bon comme à chaque fois qu’on ne parle pas de près ou de loin de politique (la Wikipedia est l’arêne des gauchistes les plus risibles) et vous verrez dans quels cas la ventilation artificielle s’imposait (et sauvait des vies).

    • @ Gally
      Désolé de vous contredire mais Anne a raison si j’en crois le site de l’institut Pasteur. Lisez la rubrique  » symptômes  » http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/poliomyelite . Apparemment, il y a des cas de récidive tardive due à la persistance des virus dans l’organisme d’anciens malades . Et qui dit récidive dit également récidive du risque de contagion.
      Sur cet autre site, http://www.who.int/csr/don/archive/disease/poliomyelitis/fr/ vous verrez la localisation des derniers foyers de poliomyélite dont la Syrie et l’Afrique subsaharienne font évidemment partie. Je ne vous ferais pas un cours sur la durée de vie des virus. Cependant, avec leur coutume de s’essuyer avec la main, de ne pas se les laver et de cracher partout, l’inquiétude d’Anne LAUWAERT est légitime. Imaginez que vous rameniez à vos enfants pour le goûter, un paquet de biscuits tripoté par un malade qui s’ignore….ou qui s’en fout…

  12. Beaucoup trouvent leurs comptes dans cette invasion, sauf bien entendu le citoyen qui est aussi contribuable .. et nos politiques du GVT qui peuvent se gaver en toute impunité : outre les voix PS que vont rapporter aux élections ces migrants une fois naturalisés, dans l’immédiat, à 1000€/mois pour chaque migrant comme il l’a été annoncé hier sur FR2, qui va vérifier ces millions d’€ distribués à des migrants dont on ne connaît même pas le nombre ?? La cour des comptes ??

    • c est honteux 1000e par mois alors qu un smicard ne les gagne pas et lui il faut qu il se lève tout les jours et ces gents eux ils font quoi a par voler ,violer,tuer ce gouvernement n a aucune honte ,moi je le verrais bien au bout d une corde ce président de merde hollandouille .c est sur les maladies vont réapparaître tellement ces gents sont sale et ne respectent rien .FRANÇAIS METTRE CE GOUVERNEMENT DEHORS IL NUIT A NOTRE PAYS ET A NOUS FRANÇAIS ET FRANÇAISES

  13. Et si l’un des buts de cette migration organisée était de booster les vaccins … Encore une menace supplémentaire pour faire tomber le citoyen lambda qui mourra encore plus vite dus aux effets secondaires de la chimie. Ps: le vaccin n’empêche pas d’être porteur de maladie.

    • Bravo Marie ! COMME LE L’ECRIS : les vaccins ne sont pas inoffensifs, on ne se laisse pas vacciner à la légère. Je ne me laisse pas vacciner contre la grippe par contre je fais des rappels contre le tétanos. Mais là n’est pas le thème de l’article, le thème c’est de se prémunir contre d’éventuelles épidémies
      COMME JE L’ECRIS : il s’agit de l’importation de germes qui peuvent produire des contaminations et ensuite des épidémies.

    • le Professeur Joyeux est parti en croisade contre certains nouveaux vaccins, plus nocifs que préventifs, mais Touraine va certainement lui faire un procès pour sorcellerie.Quelle honte, ce gouvernement dans son ensemble, « pas un pour racheter l’autre ».

Les commentaires sont fermés.