1

Iran : les hôtesses de l’air attendent le soutien du « Président féministe »…

SophieMarceauhollandeUn scandale en entraînant un autre dans la collaboration avec le fascisme islamique, on assiste à une épreuve de force entre la Direction d’Air France et ses hôtesses de l’air devant le refus de celles-ci de se voiler et de se plier aux lois de la sharia de l’Etat Islamique d’Iran au nom du respect des lois de ce pays envers les femmes (sic). Les pilotes de ligne et les stewards devront-ils se faire circoncire pour franchir le sol de tous les pays islamiques de la planète ? Devront-ils se faire pousser la barbe ou bien même revêtir une chemise de nuit avant de descendre des avions (une protubérance malencontreuse au niveau de leurs braguettes pouvant choquer les regards chastes et purs des musulmanes) ?

La Direction d’Air France fait preuve d’une subordination nauséabonde et d’une innommable pusillanimité envers les régimes totalitaires musulmans.  Le Guen et Le Maire se sont mis de la partie en parlant de « respect » envers les lois des pays avec lesquels la Compagnie « Française » travaille au détriment de nos concitoyennes pour qui les lois islamiques sont un outrage aux Droits de la Femme et de l’Homme (dans un sens universel du terme). En France, la nouvelle « catin de l’islam », on nous oblige à supporter l’insupportable spectacle de toutes ces femmes plus ou moins voilées, de ces hommes barbus en chemise de nuit qui sont les propagandistes de l’islam politique et toutes ces coutumes qui nous sont par définition étrangères tant du point de vue culturel, cultuel et civilisationnel. Il y avait  belle lurette que nous étions sortis de l’obscurantisme et sortis de l’influence du religieux dans la société civile et, vlan, à cause du crétinisme de tous les idiots utiles collabos, valets et lèche-babouches de l’idéologie hégémonique de l’islam, nous reculons à grands pas devant cette vérité devant cette évidence que tous les êtres humains (femme ou homme) sont nés égaux en droit.

Cette Direction d’Air France devrait être roulée dans le goudron et la plume devant les sanctions et les menaces formulées envers les hôtesses de l’air qui font montre d’un courage que l’on aimerait se voir manifester chez la plupart des « hommes » (sic) de ce pays.

Quand à la négresse musulmane et voilée qui a insulté Mme Rossignol, la LICRA, la LDH et autres associations pro islam, vont-elles demander que cette personne soit traduite devant la 17e Chambre, devant la nouvelle Torquemada islamo compatible, pour propos injurieux et racistes envers un membre du Gouvernement ?

Le pingouin « féministe » de l’Elysée va-t-il l’ouvrir pour défendre nos courageuses compatriotes victimes non seulement de la vindicte de leur Direction mais du racisme anti-féminin de ce pays nazi islamiste.

Cassandra Troie