Iran : les leçons à tirer de 40 ans de révolution islamique

Photo de Jahangir Razmi, lauréat du Prix Pulitzer : exécution de Kurdes et autres par le régime islamique iranien en 1979.​

Aujourd’hui, avec l’Iran, l’heure est à l’ouverture, tant au plan économique que politique. Ce pays est d’ailleurs un acteur majeur du conflit syrien, soutenant Bachar al-Assad aux côtés des Russes.

Nos grands groupes convoitent ce vaste marché et les œuvres du Louvre s’exposent au musée de Téhéran.

Bref, la normalisation de nos relations avec l’Iran s’accélère. On se congratule.

Mais nos dirigeants seraient bien avisés de relire les pages de la révolution de 1979, qui mena brutalement ce pays moderne vers le chaos, à la consternation du monde.

Car bien que largement minoritaires, ce sont les islamistes qui ont raflé la mise.

IIs ont pris le pouvoir par la ruse et l’ont gardé par la terreur.

L’histoire est un éternel recommencement et aucun pays n’est assuré de sa pérennité, puisque le cancer islamiste ne cesse de se propager.

Les leçons à tirer de 40 années d’islamisme en Iran.

Dans un article paru sur le site Gatestone Institute, Majid Rafizadeh, diplômé de Harvard et auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam,  tire la sonnette d’alarme et nous rappelle comment les islamistes ont pris le pouvoir à Téhéran, en trompant le peuple iranien et l’ensemble du monde occidental.

La révolution iranienne, comme toutes les révolutions, s’est très vite retournée contre le peuple, victime des pires brutalités du régime islamiste théocratique.

Exécutions massives, endoctrinement des enfants, contrôle des médias et des mosquées, au cri de “Mort à l’Amérique” et “Mort à Israël”.

En peu de temps, tout fut interdit.

Hommes et femmes séparées, plus de musique, plus de sorties, plus de danse, plus de matchs de football. La peur s’est installée partout.

L’Iran, que le Chah ambitionnait de mener au 5e rang mondial au plan économique, plongea du jour au lendemain dans la pire des barbaries, avec application pure et dure de la charia.

Flagellations, lapidations, pendaisons publiques,  amputations, tortures et viols.

Le monde entier a sous-estimé les crimes que les islamistes étaient prêts à commettre pour conserver le pouvoir, repoussant chaque jour “les limites de la cruauté et du manque d’humanité”.

La conquête du pouvoir s’est faite par une stratégie enjôleuse qui a anesthésié la communauté internationale.

C’est ainsi que l’ayatollah Khomeini s’est forgé une image de religieux pacifique, pendant que les medias occidentaux accablaient le Chah et la Savak, sa police politique qui tentait de mater la rébellion.

Le peuple rêvait de démocratie, il a eu la pire des théocraties.

Car parvenus au pouvoir, les islamistes pacifiques se sont transformés en barbares et “l’enfer s’est déchaîné”.

La charia est devenue la loi quotidienne et les femmes, parfaitement occidentalisées, ont perdu toutes leurs libertés.

Et quand le peuple a tenté de se soulever, ce fut la prison, la torture et la mort.

“En quatre mois, plus de 30 000 prisonniers politiques ont été pendus”.

Selon Human Rights Watch, la République islamique d’Iran est devenue le leader mondial de l’exécution des enfants.

L’âge légal du mariage pour les filles est tombé à 9 ans.

“Il faut comprendre que les islamistes et leurs affidés ont œuvré secrètement des décennies durant, pour tromper le peuple et atteindre le sommet”.

C’est un processus subtil, minutieux et calculateur qui vise à prendre le pouvoir, y compris en Occident, nous dit l’auteur.

“Les pays occidentaux et les pays non-islamiques ne peuvent pas se permettre d’ignorer cette leçon de l’histoire.”

“Les mêmes processus sont en cours, sous notre nez, en Asie de l’Est, au Canada, en Amérique du Sud et en Europe.”

“Dès que les candidats à un poste électif se montrent plus inquiets de leur popularité que de l’avenir du pays qu’ils auront à charge de piloter, le mal est consommé.”

“Après le contrôle des urnes, les islamistes prendront progressivement le contrôle de tous les aspects de votre vie, détruisant vos projets d’avenir et laissant en ruines le pays que vous aimez”.

Telle est la mise en garde de Majid Rafizadeh.

Il n’est pas le premier à sonner le tocsin et tous les patriotes savent très bien ce que manigancent les islamistes en Europe.

Mais je ne crois pas que nos politiques envisagent le pire. Ils croient les démocraties invulnérables et éternelles. Quelle erreur !

La France, avec ses 8 ou 9 millions de musulmans, est l’objectif principal de cette conquête islamiste souterraine et sournoise que nos élus veulent ignorer.

A coups de concessions multiples et d’accommodements raisonnables avec l’islam conquérant, les irresponsables qui nous gouvernent nous préparent un scénario catastrophe dont la France pourrait très bien ne jamais se relever.

Quand le point de non retour sera atteint, notre pays aura un pied dans la tombe.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

38 Commentaires

  1. Finalement çà ne les a pas tellement changé de l’époque de la Savak.

    • Comment pouvez vous comparer la Savak avec les Pasdarans qui oppriment les femmes et font régner la terreur islamique en Iran depuis près de 40 ans? Je vous rappelle que la Savak aurait pu tirer sur les manifestants islamistes pour sauver le régime de ce grand homme qu’était le Shah, ils ne l’ont pas fait. Alors comment pouvez vous comparer?

        • PR1 Non sauf pour la gauche mondiale et Jimmy Carter, pire Président des USA avec Obama

          • Obama pire président ? Peut être pour vous. Mais pas pour les principaux intéressés.

            • Obama s’est mis à genoux devant les musulmans (voire le discours du Caire en 2009), a fait entrer aux USA des millions de musulmans (allez voire à San Francisco des gens habillés comme au Pakistan dans le quartier Castro) ou à New-York et dans les campus des universités. Les terroristes de San Bernardino faisaient partie de ces muzz qu’Obama venait de faire entrer. Obama, idole des « biens pansants » du,monde entier nobelise pour rien a été un président faible face à l’Iran et face à,l’ensemble du monde musulman.

              • Obama a été réélu non ? Et si je ne m’abuse avec de meilleurs scores que Trump. Que vous soyez en désaccord avec sa politique c’est votre droit. Mais laissez les américains juger par eux mêmes. ils sont assez grands pour çà. Croyez moi

  2. Bravo pour cet article! C’est l’Iran chiite qui est à l’origine de l’islamisme politique moderne avec la Révolution islamique de Khomeiny en 1979. C’est l’un des etat les plus terroriste au monde responsable de la mort de milliers d’occidentaux dans des attentats dont les 83 français assassinés à Beyrouth en 1983. Merci de rappeler cet homme magnifique, aujourd’hui oublié qu’était le Shah Rena Pahlavi d’Iran renversé par les islamistes qui se considérait perse avant d’etre musulman. Du temps du Shah, les femmes iraniennes portaient la jupe, aujourd’hui elles sont emprisonnées ou tuées si elle ne portent pas le tchador.

    • Oui, la Perse renaitra de 15 siècles d’obscurité sur 50, l’islam est la pire des parenthèses, Alexandre le Grand n’a jamais détruit la civilisation perse qui a tenu bon jusqu’aux dernier sassanide contemporain de Clovis.
      Les contes des Mille et une Nuits sont une oeuvre persanne, rien d’arabe dans tout ça.
      On ne peut pas être fier de l’islam mais on peut l’être de son histoire depuis Cyrus le Grand.

      • Oisharanshah, la Perse , comme plein d’autres civilisations avant elle ne renaîtra pas.
        Vous prenez vos désirs pour la réalité.
        La Reconquista de l’Espagne ne s’est réalisée que parce qu’il existait une diaspora suffisamment puissante pour reprendre le pouvoir.
        La diaspora Perse n’aura pratiquement jamais ce pouvoir, au contraire, elle s’évanouie avec le temps qui passe.

  3. Si on oppose théocratie et démocratie, on est sûr de perdre Çà sous entend que seul l’athéisme républicain (qui prétend être à lui tout seul la démocratie) peut vaincre l’islam.
    C’est totalement faux.
    L’athéisme républicain ( la laïcité républicaine) est l’idiot utile de l’islam, l ‘assurance pour l’islam de sa conquête.
    Bien que l’élite la^que ait parfaitement conscience des dangers de l’islam comme le démontre ce bel article.
    La république est l’ alliée de Mahomet malgré elle.
    Seule la Croix a combattu efficacement le Croissant
    Et partout où la Croix a été combattue, on a fait le lit du Croissant.
    Sans défense de la Croix, vous ne pourrez pas combattre le Croissant.
    Le Croissant sera plus fort que vous.

    • Quand on est pas un chrétien croyant, on a le droit de le déplorer. Mais ça serait stupide de le nier. C’est la croyance positive qui combat efficacement la croyance négative. Le scepticisme n’a jamais gagné le combat des idées. Et le prétendu humanisme laïcard, non plus, entre autres parce qu’il est d’inspiration individualiste égoïste

    • Parfaite démonstration de ce qu’il faut faire. A méditer et à mettre en oeuvre

    • François Desvignes, …JE VOUS CITE :
      « Seule la Croix a combattu efficacement le Croissant »
      JE VOUS RÉPONDS :
      Parlez en à François, le pape actuel qui aime ses ennemis musulmans au point de faire l’acte symbolique du lavement des pieds de musulmans devant les médias du monde entier et s’humiliant comme le plus grand des dhimmis devant ces musulmans étonnés qui n’auraient jamais crus celà possible.
      Efficacité, vous dites ???

  4. En Asie du S.E. c’est la Croix qui a été plus forte que le Croissant.
    En effet, les pères missionnaires étaient interdits de colonie française parce que Ferry leur autorisait l’église mais pas l’école.
    Or, le triptyque des Missions c’était l’hôpital, ensuite l’école, enfin l’église. On soignait pour apprivoiser. On enseignait pour prêcher. Et une fois enseigné on baptisait.
    Dans les colonies anglaises de l’ASEAN, les anglais n’ayant pas de pasteurs anglicans ont autorisé les missions catholiques (françaises).
    On a équipé les colonies anglaises d’hôpitaux et d’écoles et d’églises sur fonds privés français catholiques.
    On les a remplis d’enfants musulmans.
    Tous ont été catholicisés.
    Ça a donne un islam christianisé, pacifique, celui des cocotiers.(vs l’islam des déserts)

  5. Comment c’est possible de pacifier l’islam ?
    En christianisant les enfants.
    Enseignez leur qu’ils sont « Fils de Dieu » : ils ne croiront plus jamais leur imam qui leur dira à l’âge adulte qu’ils sont esclaves de Dieu.
    Y a pas foto.
    Faites leur faire des crèches et faites leur chanter « Holy Night  » sous le sapin de l’âge de 3 à 15 ans : ils ne crieront plus jamais « A mort les juifs et les chrétiens! »
    Donnez-leur des oeufs de Pâques, dites leur que Marie est leur Mère, le petit Jesus leur petit frère , et les rois mages, dont l’un est noir, des Saints.
    N’oubliez pas la galette.
    Plus jamais ils ne vous diront que vous êtes des enculés de racistes.
    Vous le croyez pas ?
    Je viens de vous expliquer la Malaisie et Singapour.
    Oeuvre spirituelle catholique française.
    Profond respect.

  6. C’est encore un politicard comme Giscard d’estaing qui a heberge Khomeiny,c’est Giscard qui a fait voter le rapprochement familial a la source des 8 millions de magrhebins musulmans bien souvent et moderes pour l’instant .
    L’islam devrait etre interdit en France.mais nos politicards achetes ou aveugles par l’argent des Saoudiens et du Quatar continuent a collaborer al’oeuvre de destruction de la France.

  7. Bravo les féministes, continuez a sucer des bâtons de réglisse…
    Chiffres rendus publics par la Maison des Femmes de Seine-Saint-Denis: dans ce département, 14% des femmes qui accouchent aujourd’hui sont excisées.
    — D. de Montvalon (@demontvalon1)
    https://twitter.com/demontvalon1/status/973995553062293504?ref_src=twsrc%5Etfw
    http://www.liberation.fr/france/2017/03/07/une-campagne-nationale-pour-parler-de-l-excision-en-france_1552999
    Ce ne sont pas même les coupables de cette invasion qui paieront, ils auront foutu le camp avant.

  8. Bonjour M. Guillemain, ce que bous dites là est vrai, malheureusement c’est trop tard…. ou trop tôt

  9. Iraniens , redevenez Perses, virez l’Islam: chiite ou sunnitte c’est du pareil au même, c’est une idéologie arabe et bédouine obscurantiste, Ali ou Hussein n’ont rien d’iranien, relisez le Zend Avesta, redevenez zoroastriens, mazdéens, et bottez le cul des mollahs et buvez du vin comme Darius et Omar Khayyam!
    C’est la fin de l’Islam et le début de la renaissance.

  10. Valéry Giscard d’Estaing est un des grands responsables des malheurs de l’Iran pour avoir donné asile à l’Ayatollah Khomeini qui a transformé une révolution nationaliste en conquête islamique avec le silence complice de l’Occident.
    La France a continué ses erreurs en Tunisie, en Lybie, en Syrie… et elle les aggrave en France occupée !

    • Non ce n’était pas une révolution mais un coup d’état islamique. L’Iran est devenu un camp de concentration à ciel ouvert avec ses kapos ses gardes chiourmes ses exécutions. ..

    • D’après Alexandre de Marenches le Shah aurait refusé l’expulsion de Khomeini au motif qu’il serait préférable qu’il soit en France plutôt qu’en Syrie ou en Libye

  11. 8 ou 9 millions de musulmans en France ?
    A mon avis, vous êtes en deçà de la réalité, monsieur Guillemain, quand on voit la concentration en région parisienne, dans certaines villes et leur dissémination sur tout le territoire

    • les migrants actuels qui ne sont pas recensés? ET cela continue à un rythme infernal. les observateurs.ch signalaient le 14.02.2018 : au cours des 37 premiers jours de 2018 : 8606 migrants – principalement musulmans ont réussi à entrer en Europe. Quand on sait que dans un futur proche, ils seront régularisés et qu’un migrant peut faire rentrer 10 à 20 personnes supplémentaires par le regroupement familial (une partie légalement – et l’autre illégalement puisque le délit de clandestinité n’existe plus)
      Donc 8606 x 10 membres par regroupement familial = 86060 réellement introduits en Europe en peu de temps.L’ONU ET SOROS proposent l’entrée de 160 millions de migrants. Multiplions ce chiffre par 10 :1 milliard 600 millions de migrants. et comparons avec les 510 millions d’européens.

  12. Rappelons quand même que Khomeiny a été hébergé par la France 15 ans durant, à Neauphle, et qu’il en reste qq chose ! Ici et maintenant… Et là bas !
    Notre responsabilité est immense !

    • Que fait Manivelle Micron ? il va en chercher d’autres avec le regroupement familial pour les migrants économiques mineurs.
      Enfin du  » sang neuf  » pour nos entreprises surtout celles spécialisées dans ….. la démolition ou devrais- je dire dé construction de notre patrie.

  13. Jacques Guillemain, l’erreur en 1979 fût de croire que Khomeini était notre ami.
    L’erreur en 2018 est de croire que l’exemple de l’Iran doit nous servir de leçon.
    C’est plutôt l’exemple de l’ex-Liban à dominance Catholique qui s’est laissé berner par l’idèologie du vivre ensemble avec des musulmans qui les ont envahis par le nombre.
    C’est de cette histoire plus près de nous qu’il faut surtout parler et d’en tirer des leçons.

  14. Giscard et le pauvre Carter ont une lourde responsabilité dans cette descente aux enfers de l’Iran …Ah le Shah était un dictateur;sans doute mais un petit au regard de ceux qui vont suivre .Il était ouvert à l’Occident et à la modernité …Quelle faute !

    • @ JILL
      Justement il était tellement ouvert à l’occident et à la modernité que le développement de son pays commençait à gêner l’occident. Aussi l’Imam Khomeiny  » a permis » par son introduction, la régression de ce pays. « Grâce » à Giscard et Gérald FORD qui en décidèrent après quelques conciliabules , les pieds dans une piscine aux antilles françaises. Photo qui était dans tous les journaux .Pauvres IRANIENS!
      On ne comprit que beaucoup plus tard, les raisons de cette rencontre.

      • En 1979,année de retour de khomeiny en 1979,c’est Carter qui était le président des USA ;une nullité absolue…En effet,l’Iran avec son pétrole pouvait devenir un pôle génant ;mais était ce la seule raison de l’abandon du shah;rien n’est moins sûr .

    • Reza Pahlavi , le Shah  » dictateur » était en train de mettre en place avec EDS
      ( Electronic Data Systems) de Ross Perrot la Sécurité Sociale pour tous les Iraniens., Grâce aux revenus du pétrole, les Iraniens auraient eu leur carte électronique comme notre fameuse carte Vitale, (arrivée en France des années plus tard).
      Le barbu fanatique Khomeny que la France a accueilli, lavé, blanchi, nourri à fait passer l’Iran de la modernité qui s’annonçait au Moyen âge en quelques semaines. Depuis, les enfants et les familles de mollah se sont rempli les poches et le peuple iranien est toujours aussi miséreux qu’il y a 60 ans.

  15. Les hommes (et femmes) au pouvoir ne sont hélas pas naïfs et irresponsables. Ils savent ce qu’ils font et ils le font en connaissance de cause.

  16. Cette dernière phrase ( quand le point … ) paraît presque optimiste, ainsi conjuguée au futur, car en effet, si l’on considère le processus dans son caractère dynamique, ne faut-il pas chercher dans le passé l’ultime moment de l’infléchissement manqué, celui où l’on aurait encore pu éviter le pire, si et seulement si tel ou tel évènement s’était déroulé autrement, ou encore si telle bénédiction nous avait soudainement interrompu dans notre aveuglement ou telle opportunité avait été saisie contre notre folie. Mais tout comme un missile a sa trajectoire déjà fixée dès sa mise à feu, à moins qu’il ne fût intercepté, son point de non retour est le silo de lancement, qui est équivalent à son point d’impact. Après, reste l’interception…Mais hélas, que nous sommes désarmés !

Les commentaires sont fermés.