1

Iran : l’islam est une abjection et un poison mortel pour toute l’humanité


La seule raison pour laquelle 90 % des musulmans dans le monde font semblant de pratiquer mollement la religion, c’est la peur. Ces peuples à peine sortis de la préhistoire sont des trouillards et des fainéants et ne veulent pas prendre de risque, au prix de perdre toute liberté et de vivre dans 57 pays sous une dictature inhumaine et sanglante.

D’abord, NON ! L’islam n’est pas une religion, mais une secte politique qui fait passer la religion pour une loi et qui l’impose comme une chape de plomb au non d’un dieu qui n’existe pas et d’un pseudo- prophète qui fut seulement un grand criminel génocidaire.
La star des musulmans ce n’est pas Allah, c’est une pierre noire qu’il veulent toucher, comme d’autres leur chanteur préféré, à un angle de la Kaaba, à La Mecque…

Les religions sont des courants d’idées inspirés (ou non) de notions de reconnaissance d’une source mystique de la compréhension de la vie et du monde, qui tentent de diffuser des principes et un code de vie généralement positifs dans le but d’apaiser les craintes des humains et de les inciter, autant que faire se peut, à vivre en paix, à se respecter, à s’aimer les uns les autres et à apprendre l’acceptation et la tolérance de l’autre et les vertus du pardon.
La paix et le respect de la vie sont pour les sociétés les seuls moyens de progresser et d’accéder au bonheur.
Je ne parle pas des dirigeants religieux qui, le plus souvent, ne sont que des humains arrivistes et intéressés, comme les autres, et qui peuvent parfois pousser les choses beaucoup trop loin et se comporter comme n’importe quels monstres sanguinaires.

Dans l’islam, toutes ces choses sont absentes et les fondements de l’islam reposent dès le début sur des choses beaucoup plus concrètes et beaucoup moins belles, comme la prescription et l’incitation à la haine de celui qui est différent et de la violence qui doit l’accompagner.
La première action du fondateur de cette organisation de destruction fut de massacrer 750 juifs paisibles qui le gênaient pour piller leurs richesses.
Depuis, rien n’a changé. L’islam en est à un chiffre de 250 à 300 millions de morts en 14 siècles (certains estiment même que ces chiffres ont été minimisés par des révisionnistes musulmans, je veux bien le croire).
L’islam c’est la haine, la violence, la guerre, le pillage, la conquête perpétuelle de territoires et de leurs ressources naturelles, le mépris de l’homme et de la vie, le mépris de la femme, la persécution de la femme et sa réduction à un simple objet sans âme ni intelligence, la pratique de châtiments civils publics comme le fouet (souvent mortel), la lapidation et la décapitation.
L’islam pousse aussi à la paresse, à l’ignorance, à l’interdiction aux femmes de s’instruire et de faire des études, à l’interdiction de critiquer la loi et la religion et à l’interdiction de quitter la religion sous peine de mort.

On voit ce que l’importation forcée (malgré le refus du peuple), en France, de plusieurs millions de musulmans arabes ou africains, a donné, tous les jours sur tout le territoire. Des actes sauvages d’agression des populations blanches de souche, chrétiennes ou juives, vols, viols, poignardages, décapitations et nombreux actes de terrorisme pour faire peur aux Français et les inciter à fuir.

L’islam détruit tout ce qu’il touche. Il a détruit tous les pays où il s’est imposé par la violence et a maintenu en permanence cet état de ruine, de peur et de violence. L’Algérie en est un bel exemple !
Si Macron veut répartir ces sauvages dans les régions, c’est pour détruire la France, son seul et unique but.

Seuls les pays musulmans (Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Abu Dhabi, Dubaï, etc.) possédant des ressources naturelles fossiles colossales qui leur ont permis de développer un semblant de culture et de mode de vie ressemblant à l’Occident donnent illusion. Mais derrière ces vitrines de fausse modernité, rien n’a changé et les dirigeants sont toujours des sauvages barbares incultes.
D’ailleurs, ces pays ont un avenir très précaire face à la disparition progressive de leurs ressources. Leurs tours prétentieuses érigées sur du sable en seront les symboles pitoyables.

Il fut un temps où l’Iran était un beau pays moderne et prospère et l’islam en a fait un cloaque invivable.
Autrefois, à Téhéran, sous le règne du Shah (un homme moderne et opposé à l’islam), les femmes pouvaient s’habiller comme à Paris et sortir à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit sans craindre quoi que ce soit.

Aujourd’hui, les intégristes « religieux » talibans (soi-disant « étudiants en religion ») en ont fait un pays de misère, de haine et de violence où n’existe plus aucune liberté.
Ce sont des êtres barbares à peine sortis de la préhistoire qui veulent donner des leçons au monde entier.
Ils ont fait de ce pays un lieu de cauchemar et ils sont ceux qui ont rendu la vie des femmes pire que dans n’importe quel pays musulman du monde.

Aujourd’hui, ces femmes ne veulent plus de ce joug abominable et veulent être libres et faire ce qu’elles veulent de leur vie, comme les femmes occidentales.
Mais la « police des mœurs » est aux aguets. Une femme sort toute seule ou porte son foulard mal attaché et elle est arrêtée, emprisonnée, probablement violée et torturée et un jour on retrouve son cadavre dans le désert.

Même les hommes, les enfants, les jeunes, les étudiants en ont marre de cette folie paranoïaque des dirigeants du pays et veulent qu’on foute la paix à leurs mères, filles, copines, amies, fiancées ou épouses.
Il y a un moment où le rejet devient général.

Voilà pourquoi en Iran, depuis quelque temps, règne un vent de révolte tout à fait légitime.
Mais la police tire à balles réelles sur la foule et on compte déjà plus de 50 morts, sans doute bien davantage, ainsi que des centaines d’arrestations arbitraires et des centaines de blessés.

C’est l’arrestation arbitraire et absurde, pour un foulard mal attaché (de façon « inappropriée »), et la mort d’une jeune fille de 22 ans, Mahsa Amini, qui voulait simplement être libre qui a été le déclencheur de cette révolte généralisée.

Mahsa Amini torturée et morte

Je souhaite que toute cette jeunesse ait le courage d’aller jusqu’au bout et si les choses n’avancent pas, qu’elle parvienne aussi à s’armer et à se battre à armes égales contre les assassins qui sont supposés les protéger.

« Manifestations en Iran : 739 personnes, dont 60 femmes, arrêtées dans le nord du pays »
https://www.francetvinfo.fr/monde/iran/manifestations-en-iran-739-personnes-dont-60-femmes-arretees-dans-le-nord-du-pays_5379286.html

« Révolte en Iran : le gouvernement tente de censurer les images des manifestations »
https://www.francetvinfo.fr/monde/iran/revolte-en-iran-le-gouvernement-tente-de-censurer-les-images-des-manifestations_5377831.html

« Révolte en Iran : les manifestations contre le pouvoir se poursuivent »
https://www.francetvinfo.fr/monde/iran/revolte-en-iran-les-manifestations-contre-le-pouvoir-se-poursuivent_5378953.html

« Pourquoi un vent de révolte souffle en Iran depuis huit jours ? »
https://www.letelegramme.fr/monde/pourquoi-un-vent-de-revolte-souffle-en-iran-depuis-huit-jours-24-09-2022-13186021.php

« Cette fois, c’est différent : en Iran, les raisons de la colère »
https://www.slate.fr/story/234067/iran-revolte-mort-mahsa-amini-voile-colere-manifestations-republique-islamique-interview

Mais il y a aussi des salopards en France pour soutenir les tortionnaires iraniens…
« Femmes dévoilées en Iran, femmes voilées en France : l’indécent parallèle du député Louis Boyard »
https://www.marianne.net/agora/humeurs/femmes-devoilees-en-iran-femmes-voilees-en-france-lindecent-parallele-du-depute-louis-boyard