1

Islam assassin : un cheikh saoudien donne raison à Christine Tasin !

Pendant que notre justice orwellienne traine à nouveau Christine Tasin devant la 17e Chambre pour avoir osé crier la vérité mortifère de l’islam, pour avoir eu l’outrecuidance de dénoncer encore et encore l’ignominie du dogme islamique ;

pendant que des  magistrats confits en vivre-ensemble paraissent aux ordres d’officines prétendues anti-racistes dont le slogan pourrait être  « Big Tubiana is watching you !» ;

pendant que le parquet de Nanterre voit ses vœux exaucés par le parlement Européen qui lève l’immunité parlementaire de Marine Le Pen (1), sa grande faute ayant consisté à montrer les atrocités islamiques commises au nom de Daech ;

pendant  que des patriotes anonymes sont stigmatisés, vilipendés, condamnés à des peines iniques pour avoir eu le malheur de dire leur amour de la France et leur crainte argumentée devant la progression de l’islam ;

pendant  que chaque jour la racaille islamique met en coupe réglée les quelques 700 zones de non droit de notre pays (dites « zones urbaines sensibles » en novlangue), trafiquant, volant, violant, tabassant le kouffar-vache à lait, juste bon à payer la pharaonique rénovation de ces quartiers perdus ;

pendant  que ces mêmes racailles islamisées nous vomissent dans d’infâmes clips de rap (2) qui n’intéressent pas la 17e Chambre mais passionnent les médias esbaudis des histrions qui font l’opinion ;

et bien pendant ce temps  chaque mosquée, chaque école coranique, chaque association musulmane, croissant et multipliant à l’envi, déverse jour après jour son dogme dont l’insondable stupidité n’a d’égal que l’effroyable violence, tout en déployant des trésors de taqyia, semblant hypnotiser les niais, les lâches et les traîtres. Cependant saluons les technologies modernes que les pétro-chameliers ont su si bien acclimater et qui leur permettent d’inonder le monde de leur grand « savoir » coranique. Le Parquet, la Licra et la LDH pourraient-ils mettre en exergue le délicieux  « vivre-ensemble » qui émane de cette vidéo  dans laquelle un cheikh  saoudien  nous dit: « Le terrorisme est voulu par Allah et le prophète Mahomet » ?

https://www.youtube.com/watch?v=lMCdHL7-g_Q&feature=share

https://www.youtube.com/watch?v=lMCdHL7-g_Q&feature=share

Autre illustration de la tolérance servie par un cheikh d’Al Aqsa, en Palestine, appelant de ses vœux le califat qui aurait selon lui le mérite de réduire Marine Le Pen au statut de dhimmi, la forçant à s’humilier et à payer la jizya. Merci à Joachim Véliocas et à Memri TV d’avoir relayé le prêche enflammé de ce « savant » respecté.  Vous noterez  son  avantageux  double cal au front, preuve de son acharnement à parachever la destruction de ses neurones coranisés :

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Quelques extraits remarquables :

« Le prédicateur palestinien cheikh Abou Moussab Al-Hadra a déclaré, dans un sermon prononcé à la mosquée Al-Aqsa le 24 février 2017, que s’il restait des hommes comme le souverain médiéval Abdul Rahman Al Ghafiqi aujourd’hui, Marine Le Pen « n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam », car la conséquence aurait été « la conquête de son pays, de l’Europe et du monde dans son ensemble ». Il a précisé : « Les gens comme Marine… paieraient l’impôt de la jizya aux musulmans ou vivraient sous domination des musulmans. » La vidéo a été mise en ligne sur une chaîne YouTube consacrée aux sermons de la mosquée Al-Aqsa. Extraits :

Abou Moussab Al-Hadra : Marine Le Pen sait que [le souverain médiéval] Abdul Rahman Al Ghafiqi était un grand homme. [Si Al Ghafiqi était encore parmi nous], elle n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam, car elle aurait su que cela se serait soldé par la conquête de son pays, la conquête de l’Europe et du monde entier. Elle ne raillerait pas l’islam et musulmans, s’il y avait des hommes comme Abdul Rahman Al Ghafiqi parmi nous. En effet, ô musulmans, c’est peut-être grâce à la sagesse divine que les conquêtes islamiques se sont arrêtées à la distance d’un simple jet de pierre de Paris, lors de la Bataille de Tours (en 732). Ainsi, Allah a pu amener les nations, les unes après les autres, à élever la bannière de l’islam, se servant d’elles pour faire régner Sa parole sur le monde entier. Les gens comme Marine – cette candidate anti-musulmane – auraient payé l’impôt de la jizya aux musulmans,  ou vécu en dhimmis sous la domination des musulmans. Ce n’est pas difficile pour Allah. »

 http://islamisation.fr/2017/03/01/un-cheikh-dal-aqsa-palestine-les-gens-comme-marine-le-pen-auraient-paye-limpot-de-la-jizya-ou-vecu-en-dhimmis-sous-domination-musulmane/

Ces deux prêcheurs, parmi des milliers, ont au moins le mérite de ne pas pratiquer la taqyia et d’énoncer clairement la réalité des injonctions de l’islam, celle que nous n’avons de cesse de dénoncer ici, celle qui nous conduit au tribunal…

Combien d’infâmes et dangereux illuminés comme ceux-ci sévissent-ils en Europe à travers les paraboles accrochées aux balcons des « quartiers populaires », à travers internet et les DVD vendus dans les commerces halal et prêtés dans les mosquées, combien, prêts à détruire notre  monde ?

Mais il semblerait que cela, certaines gens de robe refusent de le voir…

Danielle Moulins

(1) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/02/01016-20170302ARTFIG00144-diffusion-de-photos-de-daech-le-parlement-europeen-leve-l-immunite-de-marine-le-pen.php :

« Le parquet de Nanterre avait ouvert quelques jours plus tard une information judiciaire à l’encontre de Marine Le Pen pour «diffusion d’images violentes». Et il avait, dans ce cadre, demandé la levée de l’immunité parlementaire liée à son mandat de députée européenne »

(2) http://www.fdesouche.com/828181-grand-remplacement-et-crasseuses-de-souche-dans-le-nouveau-clip-de-rap-de-medine