Islam de France : inauguration prochaine d'une mosquée Charles Martel à Saint-Ouen

En parcourant l’actualité de quelques sites communautaires, je suis tombée ces jours-ci sur un communiqué de l’imam Al-Islam-Senhepaçah paru dans « Mon glaive, ma modération », petit journal associatif de la communauté musulmane de Saint-Ouen, que je vous livre tel quel :
« Mes chers amis, mes frères, Salam aleykoum,
Nous sommes très heureux et très fiers de vous annoncer que grâce aux dons de nos fidèles et du Qatar, nous allons enfin pouvoir prochainement poser la première pierre de notre future belle mosquée de Saint-Ouen, alhamdulillah.
Conçue par M. Athias, architecte islamo-compatible agréé par le grand recteur Boubakeur en personne, ce lieu sacré est prévu pour se fondre entièrement dans le paysage traditionnel et ancestral français, puisque notre mosquée sera ornée d’un dôme comme on peut en voir dans les lieux les plus reculés de France depuis cinq mille ans, date correspondant à l’arrivée des premiers musulmans ayant construit la France, c’est-à-dire vers -3 000 avant Issa, ou comme vous dites, Jésus Christ, comme l’a d’ailleurs rappelé dernièrement l’historien Djamel Debbouze.
M. Athias a tenu à ce que ce lieu comprenne un minaret, aussi haut que les immeubles alentours, destiné aux cinq appels à la prière du muezzin. Et afin que les musulmans des villes environnantes dans un rayon de 12 km bénéficient eux aussi de ces appels en attendant que leurs mosquées se dotent elles aussi de minarets ainsi que le gouvernement a promis de faire (puisque nous croyons savoir qu’il devrait légiférer aux alentours du 15 août 2016), il est prévu un amplificateur de son, dernier cri de la technologie islamique. Ainsi, c’est près d’un million d’habitants, toutes confessions confondues, qui pourront bénéficier de l’écoute des versets du Saint Coran dès 6h01 du matin y compris le dimanche, grâce à des mégaphones à grande portée, inch’Allah.
L’espace intérieur se décomposera en douze salles de classes pouvant accueillir 360 enfants, de sanitaires pour les ablutions, d’une bibliothèque, d’une salle de prières de 1 200m2 au premier étage réservée aux hommes. Nous pourrons ainsi prier dignement sans être obligés de nous mélanger aux femmes. Toutefois, afin de montrer notre bonne foi et de prouver notre respect de la parité républicaine, le lieu disposera tout de même d’une salle de 14m2 pour les femmes basée en sous-sol.
Mais la véritable surprise n’est finalement pas là. En effet, afin de montrer à tous les Français que l’islam est une religion d’amour, de paix et de tolérance, qu’elle respecte pleinement les valeurs républicaines de la diversité, du métissage et du vivre ensemble entre déséquilibrés et sains d’esprit, et en concertation avec l’ensemble de la communauté des musulmans modérés de Saint-Ouen mais aussi avec l’appui chaleureux de MM. Juppé et Valls, deux amoureux sincères de la France musulmane et grands défenseurs d’un islam pour tous, il a été décidé d’un commun accord de donner à ce lieu symbolique le nom rassembleur de… « Mosquée Charles Martel ».
En effet, il nous a semblé pertinent de rassurer la communauté des kouffars de France de notre désir sincère de leur donner les preuves de la parfaite intégration des musulmans dans ce pays que, je le rappelle, nous avons construit de nos mains depuis 18 000 ans. 
Maquette-mosquee-charles-martel
La bibliothèque se composera de 1 217 Coran et de livres scientifiques tels que « De la bonne pratique de la lapidation des femmes en terre hostile » de Mahmoud Hujnouh, « Comment construire un bar à chicha en bordure d’une planète plate ? » de Mokhtar Qejameh, ou encore « De ton jardin à ton fion : comment bien choisir ton caillou » de Tahar Tagueul-Al-Ahrecre.
Les jeunes enfants recevront des formations en arabe sur l’égorgement avec des cours de travaux pratiques sur des lapins nains. Les élèves adolescents bénéficieront quant à eux de cours de « takkyia en terre impure ». Il leur sera fourni en outre un carnet de bon usage de la conversion expresse de mécréants en milieu pénitentiaire.
Monsieur Juppé, par la grâce d’Allah, a d’ores et déjà annoncé sa joie et son impatience d’inaugurer ce futur lieu de convivialité et de fraternité rendant un hommage justifié par plus de 43 000 ans de présence de l’islam en France. Il a également promis, moyennant un échange de bons procédés aux conséquences tout à fait négligeables, d’intercéder pour que la mosquée Charles Martel bénéficie d’un bail emphytéotique pour un euro mensuel. 
Afin de le remercier de tout ce qu’il donne pour l’islam et de tous ses conseils précieux pour convaincre les kouffars de France de la nécessité d’une laïcité modulable permettant des dérogations nécessaires aux musulmans, nous lui offrirons un Saint Coran d’une valeur exceptionnelle, puisqu’en plus d’être parfaitement lisible nous avons incrusté dans la couverture un poil d’aisselle de Muhammad (paix et bénédictions sur lui).
Bien entendu, chacun sera cordialement invité à partager l’iftar d’inauguration durant lequel de nombreux invités de prestige seront attendus, dont Anne Hidalgo, Akhenaton, Yannick Noah, Patrick Bruel, Nicolas Sarkozy, Julien Dray, Manuel Valls, Caroline Fourest, Jean-Jacques Bourdin, Roger Cukierman, le petit Bruno-Roger, Razzy Hammadi, Jacques Attali, Martine Aubry, Ali Juppé, Jean-Luc Mélenchon, Bernard Cazeneuve, Bernard Henri-Levy, Martin Hirsch…
Qu’Allah les facilite…
Imam Al-Islam-Senhepaçah de la future mosquée Charles Martel de Saint-Ouen ».
Caroline Alamachère

image_pdf
0
0