Islam en France : Radioscopie d'un site qui combat nos valeurs

Un jour, consultant un site appelé AGORAVOX, mon attention fut attirée par un long article écrit sous le pseudonyme « islamenfrance » et intitulé : Islamophobie-les pires citations politiques en 2009.
Je ne reviens pas sur l’amalgame ridicule entre racisme et xénophobie d’une part et l’islamophobie d’autre part, beaucoup d’intervenants et contributeurs ont démontré que si le racisme et la xénophobie sont des délits dans la législation française (et dans plusieurs pays européens) l’islamophobie n’est qu’une opinion, simplement le droit de ne pas aimer une religion.
Pour ma part, j’avoue avoir un fort recul, et j’utilise un euphémisme, devant les religions monothéistes (ignorant que je suis pour les autres) en raison des incommensurables dégâts humains provoqués dans l’histoire passée et récente. Que ce soit la Bible ou le Coran, je trouve tellement de stupidités et d’incongruités, sans compter les incitations à la violence et aux meurtres, que cela suffit amplement à me décourager d’aller plus loin. Ceci ne m’empêche de respecter les gens qui les pratiquent dans leur intimité familiale et/ou dans les locaux de culte destinés.
En feuilletant l’article, je découvre que le pseudo n’était pas un hasard, le lecteur étant invité à consulter un site homonyme (www.islamenfrance.fr) Ce que j’ai fait et découvert des choses fort intéressantes, mais pas réjouissantes du tout !
Une première constatation, le titre, Islam en France, est déjà tout un programme…Si c’était un Islam de France, j’aurais mieux compris. Mais l’Islam en France correspond malheureusement à une réalité présente (et pesante): il s’agit bel et bien d’un Islam importé !
Peu importe qu’il soit d’Arabie Saoudite (principale bailleur de fonds des activités cultuelles et associatives en Europe) d’Algérie, du Maroc ou, cela commence de moins en moins timidement, de contrées plus éloignées comme l’Afghanistan et le Pakistan avec leurs sympathiques coutumes talibanes. Peu importe qu’il véhicule l’idéologie des Frères Musulmans, le wahhabisme saoudien ou le salafisme, le résultat est celui-ci : nous avons accepté sur notre sol des propagandistes qui inculquent aux musulmans de France des idéologies et des pratiques importées, totalement contraires aux lois et à l’esprit républicain.
L’espace me manque pour énumérer tous les attaques qui essayent et réussissent d’outrepasser nos règles de vie et nos lois ; je citerai uniquement la polygamie, la pratique de l’excision, l’exigence de soigner leurs femmes par du personnel féminin dans les hôpitaux, des horaires séparés hommes-femmes dans les gymnases et piscines, des repas halal imposés dans les cantines publiques, la réquisition des rues pour la prière, des menaces physiques contre des personnes qui osent critiquer leur religion, etc. etc.
Revenons à l’objet : si c’était uniquement le titre…c’était déjà pas si mal, mais c’est loin d’être fini.
Je remarque d’abord toute une organisation tentaculaire, un tissu avec des antennes comprennant des correspondants, militants et associations inféodées dans absolument toutes les régions de la France métropolitaine et d’Outre Mer (qu’ils appellent « nos Ambassadeurs de Région » ou « les Ambassadeurs de l’Islam ») ; militants traquant le moindre geste et fait de défense laïque et républicaine contre l’offensive islamiste, utilisant tous les moyens, avec des argumentations théoriques et jurisprudentielles pour assurer leur prises de position. Copie conforme des méthodes de Propaganda Staffeln de Monsieur Goebbels ou des agitprop staliniens de triste mémoire.
Détail intéressant, dans leurs articles ils font souvent référence aux réseaux amis, particulièrement MRAP et Réseau Voltaire en France, et aux stations de radio et TV tel Al Manar (la télévision de l’Hezbollah chiite libanais) à l’étranger. L’orientation est claire…
En plus de prises de positions et des argumentations théoriques, ils incitent aux attaques physiques contre des personnes qui, dans le cadre de leur travail ou simplement par curiosité citoyenne, osent démasquer le militantisme islamiste. Nous pouvons lire le satisfecit donné aux agresseurs du journaliste Harry Roselmack osant faire une enquête à Marseille dans un quartier , insulté et agressé par « la population » (dixit Omar Djellil, le militant local)
Et ces attaques ne se limitent pas uniquement aux personnes, médias ou associations laïques et républicaines, mais aussi à des personnalités du monde musulman qui osèrent transgresser l’« islamiquement correct »
L’exemple le plus éloquent : ils ont réussi à faire faire amende honorable à l’imam bordelais Tarek Oubrou qui a écrit un article dans Le Monde sous le titre « Les musulmans doivent adapter leurs pratiques à la société française » Quelle ignominie, d’écrire que la loi républicaine doit faire autorité en France ! Le pauvre imam fut tellement attaqué et menacé, qu’il fut obligé de s’excuser publiquement, prétendant une mauvaise interprétation de ses paroles. Le site est d’ailleurs très clair sur le sujet : c’était « un dérapage de la part de Tarek Oubrou ou une manœuvre de tromperie de la part du journaliste de Monde » Sans commentaires…
Une telle organisation avec de tels moyens logistiques, humains et matériels exige des investissements et des frais de fonctionnement importants. On peut légitimement se demander d’où proviennent ces fonds ? Des fonds privés bien sur, mais qui peut savoir s’il n’y a pas des fonds publics, via des associations « culturelles » ou « d’action sociale » dans nos régions ? Comment connaître leur origine ?
Une remarque révélatrice d’une action très pernicieuse : il y a une rubrique spéciale, appelée « les nouveaux musulmans » avec une action de prosélytisme militant particulièrement destinée aux personnes d’origine musulmane qui doivent être « re-convertis » (sic) D’ailleurs, leur slogan, tiré apparemment du Prophète est éloquent : « Tout nouveau né arrive au monde avec une pureté (Fitra) originelle (Musulman) Ce sont ses parents qui le judaïsent, l’évangélisent ou le rendent mazdéen, telle la bête… »
Ensuite est définie toute la procédure de « re-conversion », avec des aides de toute sorte, de la part de telle ou telle association ou mosquée jusqu’aux formules de communication modernes : « forum convertis » ou « Islam Paradise » Je n’ai pas eu la curiosité de m’immerger plus dans cette opération.
Cherchant encore, on découvre que le site est lié à une nébuleuse internationale « Oumma United » dont les contours sont mal définis.
Sur le plan international on peut découvrir une quantité d’articles et reportages sur les massacres de musulmans ; on pourrait dire, voilà une bonne initiative de dénoncer les massacres perpétrés sur les musulmans en Algérie (150000 tués) au Darfour (env. 250000) en Irak entre les chiites et les sunnites (je ne connais pas les chiffres, mais comme les tueries se succèdent quotidiennement…) la même chose au Pakistan, au Yémen, Somalie, Iran et j’en passe…Que nenni, le massacre des musulmans se passent uniquement en Palestine, et seulement par les Israéliens, point. Partout ailleurs c’est la paix et la concorde.
Il est vrai que suite à l’opération « Plomb durci » l’armée israélienne a tué environs 700 civils, chose qui choque tout être humain respectueux de la vie. Mais :
– outre que cette opération fut entreprise pour faire cesser l’envoi permanent des obus contre la population civile des territoires israéliens
– outre le fait que ces obus étaient tirés de Gaza, territoire dont Israël s’était retiré volontairement
– outre que ces bombardements étaient réalisés par le Hamas, organisation qui a comme objectif dans sa charte la destruction totale de l’état d’Israël, tout les gens de bonne foi savent que ces civils n’ont pas été tués volontairement.
Mais, cerise sur le gâteau, un lapsus total sur le fait que le même Hamas a tué un nombre important de frères palestiniens pour la simple raison qu’ils appartenaient au Fatah ou autre organisation concurrente !
En analysant ce site, comment ne pas s’étonner que sur le territoire national on trouve des imams (autoproclamés) qui déversent leur haine contre l’Occident en général, contre la France en particulier, imams qui réussissent à embrigader des esprits faibles et les transformer en chair à canons en les envoyant guerroyer en Afghanistan, Irak, Yémen ou ailleurs, sinon faire la guerre en France pour l’application de la charia ?
Seul élément positif, nous constatons une prise de conscience de la population en général et d’une partie de plus en plus importante des personnes d’origine musulmane qui n’approuvent pas et même condamnent ces agissements antirépublicains ; ces derniers ne demandent que vivre harmonieusement dans la collectivité nationale, je dirais la communauté nationale, la seule communauté acceptable à mes yeux..
Sorel Zissu

image_pdf
0
0