Islam et gauchisme : pourquoi les deux font la paire ?

islamo-gauchisme-les-idoles-dun-terroriste.jpg

Pourquoi le gauchisme (politique et culturel) qu’on peut définir comme forme de la gauche dégénérée (autrefois laïque et émancipatrice à la Jaurès) peut-il se combiner à ce degré avec l’islam intrinsèquement obscurantiste et totalitaire? Examinons leur convergence et ses conséquences point par point.

En terme de civilisation l’islam est, on le sait, porteur d’un projet de conquête qui trouve une énergie redoublée dans toutes les formes de consentement alimentées par le gauchisme et sa version molle, le progressisme: l’appel du muezzin retentit maintenant en 2021 à Cologne. Le gauchisme, qui n’a plus rien à voir avec l’internationalisme de la défunte gauche, est complètement mondialiste ce qui le rapproche de l’islam qui vise à fondre les peuples dans la communauté de l’oumma sous l’autorité du prophète. Le gauchisme dans sa version écologiste entend, lui, rassembler les populations par la crainte de l’apocalypse environnementale scientifiquement prévue. L’obligation de conquérir de nouveaux territoires chez les uns est à rapprocher du droit qu’exigent les autres pour « les réfugiés climatiques » de s’installer ailleurs (en Europe de l’ouest en fait). Dans cette légitimation du grand remplacement étayée de manière soi-disant scientifique se libère, au nom des bons et grands sentiments, toute la haine de soi que le gauchisme vise à accroître dans la population occidentale.

Ces deux haines de notre civilisation (endogène et exogène) sont faites pour s’entendre. Le gauchisme et l’entreprise islamique ne peuvent que collaborer, pas à égalité cependant. C’est le gauchisme qui est fasciné par l’islam et non l’inverse. En effet le non-Européen musulman tend à devenir l’idéal du moi de l’Européen travaillé par le gauchisme: en attestent toute la propagande européiste et mondialiste, la quasi-totalité des productions culturelles et toutes les publicités qui imposent cette fascination pour l’extra-Européen, le non-Gaulois dont les figures préparent la légitimation de l’islam sur les terres européennes.

Dans l’ordre culturel le gauchisme est le ciment de la classe qui assure l’hégémonie idéologique. On en arrive à d’étonnantes contradictions: c’est dans l’immense population des éducateurs de tout poil, des cultureux de toutes sortes, des enseignants(gnan-gnan) de la maternelle à l’université que l’on pousse le plus loin le dénigrement de l’autorité des maîtres, de la légitimité d’instruire et d’assimiler, le sourd mépris pour les disciplines qui assureraient l’ancrage culturel (les lettres). La dépossession culturelle qui mine l’Europe de l’ouest est assurée par ceux-là mêmes qui devraient prendre en charge, assumer la transmission de l’héritage de notre civilisation. Ils n’ont pu, là encore, que se mettre au diapason de tous ceux qui n’entretiennent que de l’indifférence ou du mépris pour la langue et la culture des incroyants (kouffars). L’arabe entendu de plus en plus dans l’espace public et l’anglo-américain qui s’étend partout, en particulier dans toutes les disciplines de mondialisation (anglais, marketing, com, etc…) contribuent à l’effacement du français et donc de la France en France même. C’est ainsi que progresse la décivilisation (R. Camus).

Qu’en est-il des comportements au quotidien? Depuis ces deux pôles (gauchisme et islam) rayonne tout un mépris pour l’espace public d’une société qu’on refuse, qu’on rêve de bouleverser ou de remplacer. Beaucoup de musulmans qui « zonent » trouvent sale l’espace public qu’ils ont pourtant largement contribué à salir (par les crachats, les papiers, les emballages abandonnés): ils ne sentent aucune obligation vis-à-vis d’un espace qu’il faut d’abord occuper et souiller avant d’en prendre le contrôle comme territoire. Le souci de de la retenue, de la propreté, ne s’impose que dans l’espace domestique et, bien sûr, à la mosquée.

Le gauchiste profane à sa manière l’espace public par la pratique de l’enlaidissement mais accompli au nom de l’art (de rue) ou de « l’animation » de l’espace urbain. Les tags et les inscriptions sont des marques d’appropriation territoriale qui imposent au regard des caractères grossiers, des couleurs criardes, manifestations agressives d’egos prétentieux qui souillent les plus belles pierres, le béton de belle qualité de nombreux ouvrages d’art, et même les toits d’ardoise qui perdent leur belle couleur et la géométrie de leurs lignes. Si on ajoute le sabotage des armoires de télécommunication, la peinture de portions de chaussée aux couleurs LGBT, on voit comment deux populations très différentes travaillent à étendre la saleté, la laideur, la propagande et des formes de délinquance pour s’imposer à nous.

Qu’en est-il maintenant de la politesse, du respect des codes qui entretiennent la retenue grâce à laquelle la vie sociale se mettait à l’abri de la rudesse et bien sûr de la violence? Le gauchiste ne voit dans la politesse qu’un usage bourgeois hors de saison qui bride la spontanéité, empêche la familiarité permanentes, gages supposés de l’authenticité et du naturel. Cette disparition de la politesse, quelquefois revendiquée, ouvre de fait la voie à ce qu’on appelle pudiquement « les incivilités ». C’est Mac Donald qui nous donne en fait la clé de l’incivilité galopante propagée par le gauchisme et la conquête musulmane: « viens comme tu es ». On pourrait ajouter « partout où tu iras » et surtout « reste identique à toi-même ».

Du côté gauchiste tombe le mépris pour le « Français de base », « le Gaulois », « Le Céfranc ». L’arrogance idéologique qui caractérise le gauchisme et sa forme affadie du progressisme fait écho au sentiment de supériorité puisé dans l’islam. Le fidèle « est plein d’une sotte fierté de posséder ce qu’il croit la vérité absolue, heureux comme d’un privilège de ce qui fait son infériorité » (Renan, La science et l’islam, 1862)

Faits pour s’entendre et converger vers le même but, portés par l‘arrogance dogmatique et la logique totalitaire, le gauchisme et l’islamisme ne peuvent pourtant que rompre à terme. Entre ces deux intolérances celle qui relève du nihilisme et de la pulsion suicidaire sera anéantie par celle qui est portée par son désir millénaire de conquête.

Saisissons donc l’occasion qui semble devoir nous être bientôt donnée de sortir de ce face-à-face de cauchemar pour préserver la beauté, notre identité, notre dignité, nos libertés.

Jean-Noël Gaudy

 

image_pdf
19
0

16 Commentaires

  1. C’est normal, ils n’ont plus d’électeurs, alors ils se rabattent sur les naturalisés.

    • Tout a fait d’accord..et cela dure depuis un certain temps…les mêmes sont anti France telle qu’elle est depuis des siècles… mais ils ne sont pas contre leurs France…mondialiste .. universelle…sans frontières……mais a une condition que cela protége leurs intérêts..leurs castes…leurs prébendes…leurs totalitarisme…limite une forme déguisé de dictature…….si nous dégageons pas cette clique ultra-laicard-islamo-gauchiste……..c’est la fin du peuple de France,natif depuis des siècles d’histoire,au delà de Clovis!!!!

  2. le gochisme et l’islamisme sont anti-FRANCAIS !!!
    Nous devons combattre ces ennemis et les jeter hors de FRANCE.
    Pour cela,
    E.ZEMMOUR Président !!!!

  3. . . . et les deux font la paire de couilles qu’ils n’ont plus …
    à ces castrés, ces émasculés, ces eunuques

  4. Vraiment des têtes de gauchistes islamistes pour faire court des têtes de cons .

  5. Belle explication, en effet, les idéologies se rejoignent souvent dans leurs fonctionnements, générées et ré – actualisées en permanence dans la pensée endoctrinée de gens (de foules) dont le psychisme se construit quasiment en symbiose. Les dogmes religieux qui sont sans doute les plus difficiles à modifier, ou à atténuer (depuis toujours) en sont le reflet. Les « militants » politisés fonctionnent plus ou moins de la même manière, avec une vision
    bridée par des oeillères idéologiques, vision qui ne souffre d’aucune critique, ni remise en question d’où un déni perpétuel des réalités observables qui pourraient lui nuire.
    L’humanité fonctionne toujours de la même manière depuis des siècles, bien que par périodes ces effets soient atténués, cela a amené les grands conflits mondiaux, via les pouvoirs totalitaires politiques ou religieux, et parfois les deux entre – mêlés comme le fait l’islamisme politisé.
    L’idéologie d’une certaine gauche actuelle qui n’a plus rien à voir avec la gauche d’après guerre, s’accoquine avec l’idéologie de la religion musulmane, elle même fortement pervertie par l’islamisme radical et rétrograde, quoi que la bien « pensance » en dise.
    Mais les « gauchisés » occidentaux n’ont pour beaucoup, aucune vision objective de ce qui se trame à leur insu au travers des divers dogmes et courants religieux issus de l’Islam. Ces dogmes endoctrinent toutes les populations des pays ou cette religion est dominante, les opposants même entre eux : Chiites et sunnites par exemple, ou Talibans et adeptes de DAESH.

  6. Les 5 intellectuels de la photo ci-dessus m’ont l’air très sympathiques. J’ai bien envie de les inviter pour une bonne choucroute accompagnée d’une bonne bière allemande… Pastis en apéritif et museau de porc à la vinaigrette en entrée. Ça va être un vrai festin, on va se régaler! Et si ça ne leur plaît pas qu’ils aillent se faire enc… …Euh,je voulais dire : qu’ils aillent se faire voir ailleurs!

  7. les Black Blocs, les Antifas, les islamo-gauchistes, les islamo-racailles
    et les Nazislamqiues sont à mettre dans le même panier de crabes avariés
    et pourris par les vermines et les parasites de la Gauche-iSSlamique !

  8. pourquoi islam et gauchisme ? parce que l’islam s’est toujours prétendu la victime du capitalisme-frère, le judéisme, mais là s’arrête la part de vérité, car une fois libérés de leur auto-dictature et du désastre socio-économique reproduit à l’infini qui en découle, (je préfère mourir en mer plutôt que de rester en algérie), ils reproduisent une fois arrivés chez leurs ennemis mécréants la même volonté d’appliquer sur place ce qu’ils ont fui plutôt que de se débarrasser à la fois de l’islam, de sa dictature, du regroupement communautariste et leur volonté de guerre sur l’argument de la « revanche » éternelle contre tout ce qui n’est pas islam et arabo musulman, car le semtiment de la race demeure quand même celui de la prédominance sans partage d’un pouvoir exclusif arabo musulman planétaire……mais le vent tourne et aussi le « sens de l’Histoire » car on peut observer aujourd’hui une super réconciliation entre le judéisme et le sunnisme dans des exercices militaires conjoints entre les deux parties).

  9. Certains habitants de la France sont indignes d’y vivre. Ils passent leur temps à dénigrer notre pays, à l’affaiblir, voire à le détruire. Quand on voit où nous a conduit cette infâme alternance il y aurait un grand coup de balai à donner.

  10. Oui, et on se demande laquelle de ces deux idéologies satanique se sert de l’autre afin d’étendre le plus rapidement possible, ses métastases sur la surface de la terre.
    Alliance de circonstance, mais à la fin, il n’en restera qu’un.

  11. Le Gauchisme et l’Islam font la paire , parce que l’islam est le frère jumeau du Judaisme , dont la Marraine est la TRIBU SEMITIQUE DU DÉSERT ARABIQUE

    • l’islam frère jumeau du judaisme :
      du judaisme façon le grand rabbin de france aujourd’hui ou du crif

      haïr et de tuer les juifs :
      Sourate 2 versets 61, 64,65, 67…
      Sourate 7 versets 163, 164, 165, 166.
      Sourate 9 versets 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35.
      Sourate 33 versets 60, 61,64, 65,66, 67, 69.
      Sourate 59 versets 2, 3, 4, 11, 14, 15, 16, 17.

    • Faut que tu arrêtes de fumer la moquette toi !!

      Si le NAZISLAM a plagié en partie le judaïsme, c’est vrai, chacun voit très bien qui agresse, vole, viole, massacre, et au nom de quoi, en 2021 !!!

      Parmi les gauchos se trouvent, entre autres, des juifs, des juifs honteux comme dirait Gilles-William GOLDNADEL, et d’abord des dhimmis, et ça vaut pour l’ensemble des gauchos !!!

      La gauche est la putain et l’idiote très utile du NAZISLAM, elle finira donc comme les communistes dans l’IRAN de 1979 !!!

      Au lieu d’accuser « les juifs », tu ferais mieux de regarder autour de toi, et surtout de chercher l’union plutôt que la désunion !!

      Certains s’engueulent dans les commentaires, alors qu’ils devraient ne voir que ce qui les rassemble : La France, son identité, son histoire, son peuple historique, ses traditions, son terroir !!!

      VOILA ce qui doit compter, nous pourrons toujours nous engueuler quand nous aurons retrouvé un pays tel que nous l’avions connu, la sagesse, la connaissance, en plus …

      A toi de voir si tu préfères rester dans ton coin, ou constituer un commencement de mouvement citoyens Patriotes …

Les commentaires sont fermés.