Islam et multiculturalisme : les limites du discours de David Cameron

Le 5 février 2011, le 1 er Ministre Britannique David Cameron reconnaissait devant la Conférence de Munich l’échec du multiculturalisme en Grande Bretagne.

http://www.liberation.fr/monde/01012318208-david-cameron-reconnait-l-echec-du-multiculturalisme-en-grande-bretagne

Cameron explique cet échec par la doctrine même du multiculturalisme qui « encourage les différentes cultures à vivre séparées les unes des autres et du reste de la population« .

Par ailleurs, il fait clairement la distinction entre « l’Islam en tant que religion et l’idéologie politique des islamistes » : « ce n’est pas la même chose » s’empresse-t-il de préciser.

Faisal Hanjra, l’un des responsables du Conseil Musulman de la Grande Bretagne s’était alors désolé de voir ainsi « la communauté musulmane traitée comme faisant partie du problème et non comme pouvant faire partie de la solution ».

Une telle déclaration provenant du sommet de l’Etat ne pouvant, d’après lui, que nourrir « hystérie et paranoïa » alors qu’il affirme « partager les valeurs de tolérance, de respect et de liberté » et « suggérer le contraire est offensant et incorrect ».

Habituel double langage des représentants musulmans qui nous martèlent avec leur religion « de paix de tolérance et d’amour » , et qui se voient en « solution » !

Solution à l’ interruption de toute immigration puisque à terme si aucun pays ne réagit martialement, l’ Europe sera entièrement sous le joug d’Allah ?

Les propos de David Cameron en 2011, il y a 2 ans, rejoignaient ceux de la Chancelière Allemande qui ne disait pas autre chose : « le modèle multiculturel en Allemagne a totalement échoué » mais minoré en quelque sorte par ce méa culpa clair et net que l’Allemagne n’avait pas assez fait pour intégrer ses immigrés.

Le 25 mars 2013, le Premier Ministre annonce le durcissement des conditions d’entrée à l’immigration dans son pays ainsi que les conditions à remplir pour avoir le droit de rester sur le sol anglais.

http://www.challenges.fr/monde/20130325.REU0462/david-cameron-durcit-la-legislation-sur-l-immigration.html

De prime abord, nous ne pouvons que nous réjouir, qu’enfin, au bout de 40 ans d’immigration massive incontrôlée et incontrôlable, un haut responsable prenne courageusement des mesures idoines qui, l’ espère-t-on ne seront pas drastiques uniquement sur le papier.

Les candidats à l’immigration qui n’étaient motivés que par l’eldorado pécunier y regarderont dorénavant à 2 fois et même 3 avant de venir poser leurs pieds chez nos amis Anglais.

Couper le robinet et la source finira, sinon par se tarir, pour le moins à ne plus déborder. On pourrait donc conclure que seuls les migrants motivés par la culture so british, avec ses vertes prairies, ses collines ondoyantes, son majestueux Big Ben, ses excentricités désopilantes, sa langue universelle viendront taper à la porte de sa Majesté la Reine.

Mais si Cameron pense vraiment qu’il y a 2 islams dont l’un serait une innocente religion et l’autre une idéologie politique à laquelle seuls les islamistes adhèrent, que commet-il : une erreur d’appréciation, une faute gravissime, ou un mensonge tactique ?

Les trois à la fois.

Il est proprement impossible, inenvisageable, absolument non crédible qu’à ce niveau de responsabilités Monsieur Cameron n’ait pas entendu parler de l’Islam « soumission », de l’Islam système juridico politique dont la finalité est de s’épandre partout dans le monde, et que pour tout Musulman qui se respecte, il n’y a que 2 maisons : la maison d’Allah et la maison de la Guerre. Et que toute femme et tout homme doit choisir irrévocablement l’une ou l’autre. Les Musulmans ne reconnaissant qu’un seul dieu :

http://www.islam-info.ch/fr/Allah.htm

Les décisions à venir prônées par le Premier Ministre Britannique ne peuvent à elles seules répondre ni résoudre les  énormes et dangereux  problèmes que posent sur son sol comme de chaque sol européen, l’introduction d’une population de culture incompatible  avec les cultures occidentales, en général, et européennes, en particulier.

Quand bien même les Musulmans deviendraient ultra minoritaires dans ces pays, la logique fera que peu à peu (« step by step « , Mister Cameron), la fécondité aidant, il suffira d’une génération pour retrouver un taux similaire à aujourd’hui et l’histoire se répétera inexorablement.

On peut toujours parier que  certaines familles se fonderont tellement dans la société anglaise qu’elles seront devenues plus anglaises encore que les autochtones, mais si nous le parions sans réserve, ce pari sera du fait d’une extrême minorité d’entre elles. Ne confondons surtout pas la règle de l’exception ce dont la gauche française est coutumière en la matière.

Le modèle multiculturel que nos élites nous vendent à toute force depuis des décennies est une hérésie totale, une erreur scientifique  qui a germé dans des cerveaux malades ou cupides et très vraisemblablement les deux.

Le métissage commence en réalité par le mélange de gamètes, que ce mélange provienne de deux personnes de couleurs différentes mais bien évidemment de deux personnes de même couleur et génétiquement éloignées.

Pour ce qui des cultures, si elles peuvent s’empreinter les unes aux autres par le truchement vestimentaire ou culinaire, ou même langagier, elles ne se mélangent pas puisque chacune d’entre d’elles, précisément parce que c’est une  » culture » et ce, depuis la nuit des temps à son instant de son histoire, elle cherche toujours à préserver ses spécificités. 

Croire, et le terme  » croire  » prend là toute sa dimension religieuse,  que du mélange de  toutes les cultures jaillirait un grand et merveilleux dénominateur commun est un terrible déni de l’histoire et de l’anthropologie.

 » Car cela impliquerait de sacrifier ce qu’il y a de meilleur dans celles qui sont les plus avancées. Ce serait alors toute l’humanité qui s’en trouverait virtuellement appauvrie « .

 » La France aveuglée par le socialisme  » de Philippe Némo, chapître 4   » Réflexions sur l’immigration « 

Aussi, quand David Cameron en 2011 rend responsable la doctrine multiculturalisme d’avoir encouragé les différentes cultures à vivre séparées les unes des autres et du reste de la population, Monsieur Cameron se montre très ignorant des leçons anthropologiques de l’histoire de l’humanité.

Je connais bien l’île de la Réunion pour y vivre depuis une quinzaine d’années.

La Réunion est multiethnique. Multiconfessionnelle. Les différentes communautés vivent, sans entrer dans des détails, en harmonie les unes avec les autres.

Les unes A COTE DES AUTRES donc SEPAREES.

Et mon point de vue sur la question est que cette harmonie est bien justement réalisée parce que le à côté des autres est respecté. Mais aussi parce que le socle commun est FRANCAIS (je n’entre pas non plus dans des détails).

Nos z’arabes chez nous (les Musulmans, donc) ne fricotent pas avec les Tamouls (d’autres Indiens) qui ne fricotent pas avec les Chinois qui ne fricotent pas avec les Cafres.

Les seuls à fricoter avec tout le monde sont ..les z’oreils !

Les Italiens, les Espagnols, les Portugais, Les Bulgares,  les Polonais n’ont pas engendré les soucis que cause l’immigration musulmane partout où elle s’étend en Europe. Le dénominateur commun dans chaque pays de la zone euro ( y compris la Grande Bretagne et son pound ) qui subit violences, revendications, inadaptation est l’Islam.

Ce n’est pas un jugement de valeur, ce n’est pas une stigmatisation, c’est un FAIT. Visible, audible, indubitablement REEL.

Les immigrés européens, dès la seconde génération étaient complètement, totalement et sur tous les plans français : de papier, de coeur, de culture. Ils ne parlaient plus ou presque pas leur langue d’origine, et du pays de leurs parents, ils n’en connaissaient que les  plats culinaires et éventuellement y allaient- ils passer des vacances chez les grands parents ou des oncles et tantes. La langue du pays pouvait souvent encore être comprise des enfants d’immigrés mais à la 3 ème génération, c’était rarement le cas.

L’intégration réussie aboutit à l’assimilation.

Cameron n’a pas tout compris, l’Islam est non intégrable et par subconséquent inassimilable.

Caroline Corbières

 

 

 

 

image_pdf
0
0