Islam : il est minuit moins le quart, M. le Président

Publié le 7 octobre 2019 - par - 43 commentaires - 2 518 vues
Share

« Il est minuit moins le quart, Monsieur le Président. Depuis trop longtemps, par naïveté, manque de clairvoyance, déni de réalité, voire collaboration, croyant sauver ainsi la paix civile et sociale, la classe politique n’a cessé de fournir et mettre en place tous les ingrédients qui alimentent les tensions et conduisent à la guerre sur notre propre sol. L’islam doit être soumis aux lois de la République ; et ceux qui ne l’acceptent pas doivent partir, voire être poussés vers la sortie. Votre prudence, comme celle manifestée par vos prédécesseurs, résonne aujourd’hui, dans ce rapport de force engagé par l’islam et auquel vous n’échapperez pas, comme un renoncement à affronter l’esprit totalitaire ».

Ces propos étaient adressés au président de la République dans la lettre ouverte du 13 mars 2018, il y a donc plus de dix-huit mois.

Depuis cette date, la situation n’a cessé de s’aggraver avec à présent des agressions ou des attaques au couteau devenues quasi quotidiennes, provoquant des morts et des blessés considérés comme des faits divers, avec des incendies d’origine douteuse, avec nos églises profanées, vandalisées (875 en un an !), voire incendiées (26 en un an !) dans un silence assourdissant de la part du gouvernement et des médias !

Et aujourd’hui, après les centaines de morts qui ont endeuillé la France et les milliers de blessés qui l’ont meurtrie au cours des dernières années, un nouveau carnage frappe notre pays avec quatre morts et plusieurs blessés, non plus de la main de l’ennemi dans l’espace public, mais dans une enceinte officielle abritant un service de l’État assurant une de ses missions régaliennes, de surcroît de la main d’un traître – appartenant à ce service – passé à l’ennemi. Cette fois, la mort est venue de l’intérieur. Alors, au-delà des polémiques stériles habituelles et des débats politiciens que provoquent ce drame épouvantable, nos dirigeants politiques, qui savent que l’ennemi (nous sommes en effet en guerre) utilise le terrorisme comme instrument de destabilisation, ne peuvent plus se défausser et s’abriter derrière des déclarations. Ils vont devoir prendre rapidement des décisions désagréables dans l’intérêt de l’État et de la nation débouchant sur des actions coercitives s’ils veulent vraiment empêcher cette guerre sur le territoire national, cette guerre vers laquelle nous nous engageons inexorablement. Et s’ils n’en sont pas capables, ils doivent laisser leur place. Car que révèlent non seulement l’acte meurtrier dans sa préparation et son exécution mais également la gestion qui en a été faite par le pouvoir ?

Malgré plusieurs alertes sur sa radicalisation après sa conversion à l’islam, ce djihadiste potentiel était employé dans l’un des services de renseignement chargé de la lutte contre l’islamisme, disposait d’une habilitation « secret défense » – qui plus est, renouvelée récemment – et avait donc accès à des informations ultra-sensibles notamment celles en lien avec l’islam dit radical. C’est sidérant ! Comment ce dysfonctionnement peut-il se produire dans un domaine aussi sensible ? Par ailleurs, alors que le mode opératoire signait l’acte djihadiste, pourquoi a-t-il fallu une trentaine d’heures avant que le parquet antiterroriste s’empare du dossier ? La prise de parole du ministre de l’Intérieur, au minimum maladroite, a semé le doute sur sa sincérité, laissant même à penser qu’il aurait menti. Car ne disposait-il pas, à ce moment précis de son intervention, environ quatre heures après la tuerie, d’informations sur la radicalisation du terroriste ? En effet, au cours d’une interview, un député indique que lorsqu’en 2015 ce dernier s’était réjoui de l’attaque de Charlie Hebdo, sa hiérarchie avait été informée. Et il précise que le directeur de cabinet de l’époque du préfet de police est l’actuel secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, présent à ses côtés lors de la déclaration de ce dernier. D’autre part, il intervenait après la venue à la préfecture de police du président de la République, puis du Premier ministre. Sa déclaration n’était donc probablement pas improvisée. D’autant plus que certains témoignages font état de pressions exercées sur des policiers pour, au mieux retarder la divulgation de l’origine islamiste de l’attaque, au pire tenter de la passer sous silence.

En fait, il faut bien reconnaître que la crainte de l’accusation d’islamophobie empêche la classe politique et en particulier ceux qui dirigent le pays d’agir dans l’intérêt des Français et notamment de leur sécurité. Or, l’islamophobie n’est que la conséquence logique de la teneur des textes fondateurs de l’islam et les carnages que leur application radicale produit à travers le monde. En refusant de nommer l’ennemi, les responsables politiques commettent une lourde faute et mettent en danger la vie des citoyens. Le déni de réalité dont se rend coupable l’État est grave et criminel. Et cet ennemi est à présent, non plus seulement sur le territoire, mais au cœur même de l’État, dans nos institutions, dans nos services publics, dans nos transports, dans notre police, dans nos armées. On ne peut pas s’empêcher dans le cas particulier de ces dernières, de s’interroger. Par exemple, combien de soldats français musulmans effectuent chaque année le pèlerinage à La Mecque ? Dans quel état d’esprit rejoignent-ils leur unité après avoir scandé avec des dizaines, des centaines de milliers de pèlerins ces prières de haine contre les non musulmans ? Depuis des années, l’ennemi déroule son plan sans être inquiété, simplement en se servant de notre démocratie et en appliquant la stratégie adoptée en 2000 à Doha par l’OCI (Stratégie culturelle islamique dans les pays non islamiques). Notre pays est gangrené de l’intérieur et nos dirigeants, au lieu de prendre conscience de la menace et de la contrer, accompagnent cette islamisation criminelle de la France. C’est ainsi que la cathédrale Saint-Louis des Invalides a été profanée par la prière islamique au cours d’un concert, et qu’on a également facilité l’organisation d’une conférence à Paris par la Ligue islamique mondiale. Et que dire du rapatriement des djihadistes d’Irak et de Syrie avec leurs enfants, véritables bombes à retardement ?

La situation est donc extrêmement grave et si la 5e colonne a facilité le carnage du 13 novembre 2015, la tuerie de la préfecture de police confirme l’existence d’un ennemi intérieur prêt à passer à l’action. Il n’y a plus de frontière entre l’ennemi et l’ennemi intérieur. En niant la menace et son caractère religieux dont se réclament les djihadistes, les responsables politiques trahissent leur mission de protection des Français et l’avenir de la nation qui devrait être leur priorité. Nos concitoyens doivent prendre conscience que nous sommes dorénavant face à une guerre sainte menée au nom de l’islam par les soldats d’Allah. Il faut donc s’y préparer, nous sommes prévenus. Résister à l’islam doit devenir un acte patriotique.

Ce carnage de la préfecture de Paris se produit au plus mauvais moment pour le président de la République et pour le gouvernement, quelques jours après le lynchage d’Éric Zemmour (exécuté parce qu’il dit la vérité), le lendemain de la grande manifestation des policiers exprimant leur colère et juste avant le lancement du débat sur l’immigration. Il va bien falloir que le pouvoir comprenne que la France n’est pas simplement une start-up, que c’est une pure folie que de continuer à laisser entrer une immigration de culture hostile à notre civilisation. Il faut dans l’immédiat écarter des services publics et notamment régaliens ceux qui sont suivis pour radicalisation, fermer les mosquées salafistes et renvoyer leurs imams. Et à ceux qui invoqueraient l’état de droit pour ne rien faire, on répondra que nous sommes en guerre et que de toutes façons le droit est un outil à la disposition du pouvoir pour lui permettre de légitimer son action. Il peut donc être modifié et confirmé par le Parlement. Ainsi l’état de droit est respecté. L’islam doit être soumis aux lois de la République, et ceux qui ne l’acceptent pas doivent partir, voire être poussés vers la sortie. Car entre nos cercueils et leur valise, il va falloir choisir.

Général (2s) Antoine MARTINEZ

président des Volontaires Pour la France

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BUTTERWORTH

UN CITOYEN PAS ORDINAIRE FAUX TRES BANAL ttps://www.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20130726.OBS1194/hitler-n-aurait-pu-prendre-le-pouvoir-sans-la-complicite-d-elites-bourgeoises.html

BUTTERWORTH
DURADUPIF

Il est minuit moins cinq et on ne partira pas à Londres…

Laurent Droit

Je vous dis aussi merci, mon général ! Moi qui ne suis qu’un ancien petit sous-officier artilleur d’active, vous devez savoir que je publie aussi des articles sur ce site de RL et que je partage totalement vos idées et vos convictions, même si je le fais peut-être avec d’autres mots et et sous d’autres formes.
Je défends depuis longtemps l’idée selon laquelle, aujourd’hui, seul un militaire à poigne de fer pourrait sauver notre pays.
Ce militaire, nous sommes nombreux à l’attendre, à attendre qu’il se manifeste, à attendre qu’il se décide. Je ne parle pas de putsch, mais d’une candidature normale à la présidence, dans les règles de la République.
Je ne sais pas si ce sera vous ou un autre, mais le peuple vous attend…!

joseph d arimahie

bravo et merci mon general pour cette prise de position courageuse intelligente et eclairee concernant l avenir de la FRANCE. grace a des hommes comme vous ,il ne fait nul doute que les citoyens francais vont se reveiller enfin ; et combattre pied a pied l enemi qui se cache et , en meme temps se prepare a la guerre contre notre belle civilisation faite de democratie et de progres . la france a connu deja des heures bien noires avec l occupant NAZI et nous l avons vaincu car nous n avons jamais cede ! ….L HISTOIRE SE REPRODUIT ET NOUS NOUS BATTRONS .

boadicea

Pour plagier Clémenceau « l’islamophilie c’est l’autorisation aux poux de dévorer les lions ». Enfin de « dévorer les moutons » devrais-je dire. Les français ont voté et ils ont élu un président par défaut après le scandale en pleine campagne électorale du procès contre F. Fillon. Aucune manifestation contre ce scandale d’état. Ils l’ont voulu et ils l’ont eu. Et maintenant ces veaux nous enquiquinent avec leurs manifestations à répétition alors qu’ils sont la cause et le problème. Si quelqu’un pouvait m’expliquer les tenants et les aboutissants de cette absurdité, je suis preneuse.

Rodrigue

La France est fichue. On parle maintenant de quotas d’emmigrés comme si on n’en n’avait pas assez. S’ils venaient s’intégrer et travailler mais non ils viennent profiter des bénéfices de notre pauvre France. On enlève aux retraités pour donner à ces gens qui ne valent rien. Ils ont voulu l’indépendance ils l’ont eu, qu’ils restent chez eux.

POLYEUCTE

Encore Lui ?
Je parlais hier de ses futures mémoires… « Révolution dans un fauteuil » !!
Les VPF ont appelé à manifester contre la PMA à la Fontaine St Michel ?
Pas un seul… Général !
Piquemal s’est mouillé à Calais, Martinez, réfugié au Martinez ?
« J’étais leur Chef, il fallait bien que je les suive »…. Même pas !
AVIS à tout ses admirateurs !
Si ça passe….

La_Soupape

100 % de ton avis amigo !

La_Soupape

…enfin pour piquemal, il s’est surtout conduit comme un foc hein !!!

Bernard Atlan

Pour compléter mon message précédent, les muzz sont tellement bêtes qu’ils vont continuer leurs attentats, de tuer, bruler, voler, qu’il deviendra très difficile aux menteurs de continuer a mentir.

Bernard Atlan

L’ensemble de nos médias, de nos dirigeants, mentent depuis tellement longtemps qu’ils refusent d’entendre des vérités. Dès que vous énoncez une vérité, ils vous disent taisez fous donc fasciste que vous êtes.

en Berry

On ne peut mieux dire!
Voilà enfin! un homme intelligent qui a tout compris de la situation réelle du pays!
OUF! quelqu’un voit clair!

hoplite

Il voit clair mais bouge pas un cil!

roger

Bravo, Général MARTINEZ pper! il faut absolument stopper le cancer macronien au plus tôt. Soyez sûr que beaucoup de Français vous soutiennent !!

Marnie

La situation actuelle étant prévisible, par conséquent elle était voulue. C’est en fait l’aboutissement de plus de 50 ans d’une politique de bienveillance envers l’Islam. Cette immigration à grande échelle sans le plus petit principe de précaution est contrenature.
« A force de tout voir on finit par tout supporter. A force de tout supporter on finit par tout tolérer. A force de tout tolérer on finit par tout accepter. A force de tout accepter on finit par tout approuver ! ». En fait nous en sommes là…

mac namee

exact, mais le terrible processus d’acceptation, bien decrit par le general Martinez a egalement eu lieu pour le marxisme et ses terribles derives totalitaires socialisme et communisme. Et ces regimes mortiferes n’ont pas ete combattus et dirigent la vie des francais depuis 40 ans. Il en sera de meme pour l’Islam.

Respectvaleurs

Mon General, je vous apprécié énormément mais force est de constater que tous nos discours sont vains, que la machine médiatique toute puissante protège l’islam. Même la démission de castaner est hypothétique… Les écologistes savent inventer des modes d’action qui font du bruit, mais nous ???

marion

C’est hélas une constatation JAMAIS AUCUNE AUTRE REACTION que la constatation des faits

Dupont

Bonjours à tous ,
Même s’il ne le dit pas explicitement , je crois que Robert Ménard y songe aussi un peu .
Rien à rajouter . Bonne journée .
Françaises , Français ,
La France est en charpie ,
Il est vrai qu’individuellement , beaucoup d’entre vous estiment vivre globalement à peu près correctement voire même , pour quelques uns , très bien . Ce qui vous rend quelque peu indifférents . Il n’en reste pas moins vrai aussi que collectivement la France est en piteux état . Cette chienlit est-elle encore un Etat d’ailleurs ?
Certes elle fut grande du temps de ses Empires . Désormais seule , elle ne l’est plus , contrairement à ce que nos dirigeants successifs veulent nous incruster dans la tête depuis des décennies . Une poignées de chevaux empanachés descendant les Champs Elysées une

Dupont

Une poignées de chevaux empanachés descendant les Champs Elysées une fois par an n’est qu’une illusion de grandeur ne camouflant pas tout le reste .
La France est aujourd’hui un pays normal comme beaucoup d’autres plus lucides et doit donc s’occuper intérieurement beaucoup plus d’elle -même . Les grandes envolées lyriques ne sont plus de mise , pas plus que notre complexe de supériorité incongru .
C’est la raison pour laquelle , le gouvernement actuel n’a pas sa place .
De toute urgence , il faut remettre la France d’aplomb avant de penser aux rodomontades internationales stériles et coûteuses .
C’est dans cette approche que je crois et mets mes espoirs en la venue , momentanée , le temps nécessaire , de la mise en fonction , peut-être un peu « forcée » , à la tête de ce théâ

Dupont

C’est dans cette approche que je crois et mets mes espoirs en la venue , momentanée , le temps nécessaire , de la mise en fonction , peut-être un peu « forcée » , à la tête de ce théâtre d’ombres pervers actuel , d’un Général , encore jeune , ayant si possible fait la campagne d’Afghanistan , car sa virilité espérée s’avérera indispensable à la tête de l’Etat .
Mon Général vous me faites vraiment rougir à vous voir saluer en gants blancs et l’autre bras sur la couture de votre pantalon , un perfide pantin sournois , financé , mis en place et dirigé par des puissances d’argent et politiques aux objectifs inavoués et probablement inavouables …
Pour réussir ce Général devra savoir et oser s’affranchir du « politbureau »et des « dictats » de l’Union Européenne , le temps de sa présence .
J’a

Dupont

J’appelle cet homme à se révéler le plus tôt possible .
Alors pour encourager cette augure , nous , Français de souche et de cœur , volontaires , montrons nos armes citoyens !
Vive une République qui tient debout , Vive la France

clercophage

Piquemal ?

Dupont

Je crois qu’il y en a 5000 , des Généraux , un seul « costaud » suffit …je ne les connais pas …

La_Soupape

Ah Clerco, t’es toujours aussi poilant et tu piques bien toi 😂 !

Non plus sérieusement, piquemal collerait pas à la description du mec couillu que décrit Dupont pass’que… hum… euh y découvrirait qu’y y’a des muzz en France et il hurlerait qu’il aura été piégé et tout et tout.
Non pour trouver la perle rare dont nous cause Dupont, faudrait qu’un général Russe ou Serbe ou Chinois se fasse naturaliser chez nous et là on en aurait un mais faut pas trop espérer, ces mecs ont pas envie de venir dans le cinquante-huitième dépotoir de l’OCI hein !

clercophage

à La-Soupape. : Je suppose que t’as entendu parler du second degré .

La_Soupape

Vi vi et je suppose que toi aussi hein ?
Ta réponse me sidère un peu, venant de toi…

Jill

L’Islam devrait être interdit sur l’ensemble du territoire. Ce serait la guerre… oui, mais on l’aura de toute manière ;il vaut mieux anticiper avant que l’ennemi n’ait eu le temps de s’organiser.

LIMA

Tout à fait d’accord avec vous, mais avant tout, il faut reconnaître que l’islam n’est pas avant tout une religion, mais un système politique totalitaire, assimilable à une secte, et c’est en tant que secte qu’il faut le bannir de France.

patphil

l’état totalitaire de corée de l’ouest ne peut pas s’occuper des identitaires et des djihadistes, ils ont choisi, on va trinquer!

Lucie

Vous écrivez : »Et s’ils n’en sont pas capables, ils doivent laisser leur place ».
Je dirais même: ils n’en sont pas capables et doivent laisser leur place.

François BLANC

non, Martinez il est minuit l’heure de distribuer la punition et pas de blablater

Patapon

La »gent parliere » discourt,commente,argumente a qui mieux mieux.L’on s’emeut,se désole,et l’on se perd en conjectures.A quand des ACTES FORTS?Nous connaissons trop bien les symptômes.Il faut urgemment s’attaquer aux racines du mal.QUI pour ce faire?Il est minuit,docteur Schweitzer!

Marc Larapède

C’est au Peuple de décider de l’immigration. Un référendum trancherait net cette question. mais le pouvoir ne veut pas de référendum sur ce sujet, car il connait d’avance le résultat.

François Desvignes

Au dessus des lois de la République, il y a les lois de la France qui sont celles de Dieu.

Or, la Loi de Dieu qui est la Loi des Français dit que toute religion qui nie la divinité du Christ-Sauveur est de l’Antéchrist (jean 2 22)

Et il n’y a que 3 religions monothéistes dans le monde qui nient cette divinité :

– le Judaisme talmudique (qui est un anti judaisme)
– l’islam (qui est une création des premiers dédiée à la destruction du christianisme)
– et le Marianisme qui est un mondialisme tricolore

Pour respecter notre Droit, il faut donc déclarer hors la loi, le même jour,:

– Marianne
– Attali
– et l’islam.

Dans cet ordre.

clercophage

à François Desvignes. : Ma fille Marianne pense que vous abusez du fruit de la vigne ( sous la forme de jus fermenté ).
Tout parti politique qui nie la primauté du Macron-Président est Antimacron .

boadicea

D’accord avec vous ce pauvre François doit certainement abusé des bienfaits de Bacchus. On reste rêveur devant d’incohérence.

La_Soupape

Ah j’adore ton commentaire mon bon Clerco 😂😂😂 !!!

Marnie

Pas d’accord ! D’abord l’islam, ensuite Attali. Quant à Marianne elle a besoin de soutiens et de respect. Le soutien des vrais français qui sont pour la plupart des croyants et des braves gens.

La_Soupape

Pour la plupart des croyants ? En quoi ? En la connerie distillé par la tévé et radio rance et son petit ton à rentrer dans l’poste plur distribuer des mandales ? C’est incontestable. Pour le reste, le doute m’habite…

Patapon

« Que Marianne etait jolie!… » Ils l’ont violee,prostituée,puis vendue!

Caronormandie

Je suis convaincu que l’islam est une création juive pour anéantir le christianisme qui déjà il y a 1500 ans était une menace pour les intérêts juifs. La religion républicaine qu’est la laïcité n’est en fait qu’un totalitarisme destructeur du catholicisme.