Islam : Jean-Marie Le Pen avait raison !

Qu’ils soient de gauche ou de droite, le jugement le plus fréquent que l’on entend à propos de nos hommes politiques, c’est qu’ils sont « nuls », autrement dit qu’ils ne sont pas à la hauteur de leur tâche.

En effet, leur tâche consiste à gouverner le pays, c’est-à-dire à diriger les affaires publiques de telle sorte qu’elles puissent donner satisfaction à l’ensemble des Français.

On comprend donc à tel point la plupart des Français n’apprécient guère la suffisance dont se parent nos élus lorsqu’ils s’adressent au peuple, d’autant plus que leurs discours ne sont bien souvent que le copié-collé d’une idéologie qui n’a rien à voir avec le quotidien des Français, surtout s’il s’agit des foyers modestes, sans même parler des plus pauvres.

Car il est là le problème : les Trente Glorieuses sont derrière nous, et les promesses de nos dirigeants ne sauraient les remplacer, en particulier depuis que l’immigration a pris l’ampleur que l’on sait. Autrement dit : ou les Français, ou les immigrés !

Or, en 1978, Jean-Marie Le Pen disait déjà : « La France et les Français d’abord ! », présentant l’immigration comme un « problème excessivement grave au regard de notre situation économique et sociale ».

Évidemment, ses propos déclenchèrent un tollé général, comme chaque fois que quelqu’un a raison contre tout le monde !

Et le pire, c’est que cela ne nous a toujours pas servi de leçon !!!

Maurice Vidal

image_pdfimage_print

35 Commentaires

  1. jean-Marie Le Pen n’a fait qu’une seule erreur dans sa vie; dire – et penser- que la Shoah était un  » détaill » de l »Histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

    Cette remarque idiote et terriblement insultante pour le peuple juif, a gaché sa carrière politique et laisé une tache indélibile sur sa réputation.

    C’est dommage, car à part son anti-sémitisme ringard et franchement insupportable « le Menhir » est un grand patriote, profondément amoureux de la France. Depuis le début il a eu raison sur tout et si les Français l’avaient écouté, nous n’en serions pas ou nous nous trouvons aujourd’hui, c’est à dire au bord du gouffre.

    • Vous commettez l’erreur qu’une majorité de français a commise ! Réécoutez dans le détail, si je puis me permettre sans que l’on ne criât à l’antisémitisme, la question posée par le journaliste, l’intégralité de la réponse et un moment aprés la réaction sous forme de question du journaliste….ce journaliste porte sur sa conscience la situation de la France d’Aujourd’hui ! Ce journaliste à piégé par sa seconde question JMLP qui surpris de la question n’a pas été en mesure de donner une réponse ! Il faudra bien que la vérité fasse jour, aujourd’hui ou demain, cela sera fait d’évidence le jour venu !

      • mais oui ! jmlp n’était pas antisémite il était simplement auteur de « bon mots » (selon lui) mais hélas le peuple n’est pas assez subtil et intelligent

        • Quand on est un patriote soucieux de l’avenir de son pays ,on laisse les soi disants  »bons mots  »pour les comptoirs de bars et surtout on éduque sa fille pour qu’elle ne dise JAMAIS que l’Islam est compatible avec la République!!!

      • De toutes façons on ne met pas son pays en danger pour faire plaisir aune seule communauté. De même que lorsque on écoute en entier la phrase on s aperçoit que le sens volontairement donné par le jour aleux n a rien à voir avec les propos de JMLP.

        • tresjuste mais le francais et surtout la francaise trop influençable par les medias

    • @Jacques Barrio
      « Cette remarque idiote et terriblement insultante pour le peuple juif, a gaché sa carrière politique et laissé une tache indélibile sur sa réputation. »
      Ca n’a pas seulement gâché sa carrière et sa réputation , cette phrase , dont l’anachronisme était à des années-lumière des préoccupations et des problèmes concrets des français , n’avait rien à faire dans un discours politique ; cela a été le  » Tchernobyl » de la droite patriote qui ne s’en est jamais remis . Encore aujourd’hui c’est une des raisons du « plafond de verre » auquel se heurte le RN .

    • Il y a eu 60 millions de morts en 39/45. La Shoah représente 10% et ce n’est pas un détail d’autant que le traitement qui leur a été infligé est impardonnable.
      Pourquoi ne parle t on pas des millions de russes sous Staline, Lenine etc..dans les camps de Sibérie et ceux morts de famine.

    • cela c est l interpretation de ses propos en fait il etait tombe dans un piege mais JMLP etait diabolise bien avant « le detail » par le gros media

  2. en tout cas il y avait davantage de pékins de mon genre à le prédire, bien davantage que les politiques,
    les syriens belges ont obligé un camping français à fermer après les « services rendus » qu’ils pratiquent avec art: bagarre , non respect des règles acceptées par tous les autres européens….on a beau les câliner pour en faire des sportifs, des acteurs, des journalistes, ce sera sans fin…c’est un puits sans fond.
    et quand ils auront une représentation politique substantielle, nous deviendrons le liban d’europe, en espérant que d’autres pays de l’UE soient plus intelligents et surtout courageux pour permettre une migration des nôtres lorsque la violence soufflera.

    • JMLP avait prédit qu’un jour PARIS serait BEYROUTH comme quoi…. Nous n’en sommes plus très loin…….

  3. Cela fait depuis 40 ans que Jean-Marie Le Pen annonçait le désastre islamique, il disait à l’époque de fermer tout les robinets d’allocations en tout genre, Aujourd’hui l’attribution de logements sociaux n’est pour ainsi dire donnée à des gens issue de l’émigration
    j’ai un exemple d’un jeune algérien interdit de séjour dans son pays d’origine cherchez l’erreur est arrivé en France il y a 5 ans, celui-ci ne travaille pas, fume du hachis voir fait du trafic, fait des enfants trois pou l’instant, exige un appartement plus grand ci possible meublé, absent durant la journée de son appartement, il doit boire des cafés en terrasse pour passer le temps !!!
    Il est bien loin le discourt de la droate des états généraux organisés à Villepinte en 1990

    • Villepinte c etait un amuse cornichons pour freiner l ascenssion du fn en 1990; comme celan a pas suffit il y a eu CARPENTRAS de joxe mitterrand

  4. Jean-Marie le Pen était surtout si visionnaire que ce m’as-tu-vu en a fait son fond de commerce rémunérateur et a fini par en filer les manettes à fifille Marine. La suite on la connaît.

    Et force est de constater aujourd’hui que ceux qui sont utiles à l’oligarchie ne sont pas dans la rue en train de combattre le pass-vaccination mortel obligatoire, c’est-à-dire : les le Pen, les Ménard, Zemmour, Onfray, Messiha,..

    Alors, moi la rengaine sur l’islam et les le Pen, surtout quand la progéniture du vieux trouve l’affaire parfaitement compatible avec la République des seringues…

  5. Georges Marchais déclarait en 1981 qu’il fallait stopper l’ immigration , y compris légale car elle mettait en péril l’emploi des français . Le Pen n’était pas le seul à tirer la sonnette d’alarme sur cette question, loin de là , le programme du RPR en 1995 avait des positions radicales sur le sujet et affirmait l’incompatibilité de l’islam avec les principes républicains En outre , il faut se souvenir que JMLP s’est toujours vanté d’avoir fait élire un député musulman sur sa liste en 1957 .

    • ne parlez pas de MARCHAIS qui hurlait a la tele en 1986 « les immigres restent »! il croyait cet abrutti qu ils allaient voter pourlui

  6. Les gens qui ont prédit les événements démographiques actuels et leurs conséquences sociales ne sont pas des prophètes, des extra-lucides. Ce sont simplement des gens à qui il était circonstanciellement loisible d’énoncer ces évidences, ou qui ont eu le courage de le faire. Tel Julien green en 1958 :

    « Qui ne souhaiterait de mourir avant les événements fantastiques que n’importe qui peut prévoir ? Dans quelques dizaines d’années, nous dit-on, il y aura tant de monde sur la terre que les foules sous-alimentées domineront la politique. Nous irons alors vers un indescriptible chaos dans lequel je n’arrive pas à voir clairement la place de la littérature … »
    (Julien Green, “Journal”, 24 octobre 1958.)

  7. Il avait raison sur l’ invasion musulmane mais a eu tout faux dans la gestion de ses militants car s’ il avait eu deux sous de jugeotte il se serait entendu avec Megret et n’ aurait jamais confié son parti a sa conne de fille

    • c…e je ne sais pas je n ai pas l’habitude de traiter ainsi les sujets du beau sexe
      Mais calamiteuse dans sa gestion du RN
      autosatisfaction rigidité
      Nulle en dossiers une vraie girouette de surcroît
      Marion ne s appele plus le Pen on comprend pourquoi

  8. il avait raison sur plusieurs points mais la gloriole de faire un « bon mot » (d’après lui ) nous a fait payer cher avec chirac, sarkozi, hollande et macron

    • Il suffisait de passer sur son ‘bon mot’ et comprendre et admettre les évidences qu’il expliquait sous les quolibets.
      Faire le constat maintenant c’est un ‘peu tard’ d’autant que le franchouillard n’a majoritairement toujours rien compris et préfère aller à la pêche au lieu de se rendre chez ‘la poissonnière’.

  9. C’est exact. JMLP n’a pas arrêté d’alerter sur le péril migratoire. Mais sur l’islam, Bruno Megret était encore plus offensif que Le Pen. Je regrette la scission de 1998…

  10. Eh oui force est de constater, que Jean-Marie Le Pen , malgré ses outrances, avait raison sur toute la ligne.
    Chirac l’air de rien, (il n’est pas le seul bien sûr), mais en refusant de débattre, lors de la présidentielle de 2002, porte lui aussi sa part de responsabilité, dans le désordre actuel.
    Chirac a profité de l’air du temps, c’est à dire l’esprit de Mai 68, l’amour de l’autre. Et il a, comme toutes les élites, transformé le rejet pourtant légitime de l’autre, (quand on n’a plus les moyens), en nazisme.
    A cela bien sûr, il ne faut surtout pas oublier, Giscard, ni Mitterrand, ni tous les autres qui n’ont rien fait, rien, rien.
    Macron c’est la continuation, et non pas du tout la rupture comme il le prétendait.

  11. Maurice, j’ai eu dans les mains, par hasard, il faut bien le dire, son livre sorti en 1984
     » Les français d’abord » …

    Ce livre pourrait avoir été écrit maintenant, tant ce qui y est dit se vérifie maintenant !!

    Seulement, que dire d’un type qui a eu, et plus d’une fois, des propos pour le moins « malheureux », et encore avant la fausse pandémie !!

    Si ce type avait vraiment voulu diriger le pays, il se serait abstenu de tels propos !!!

    Et quand je vois ce que le RN fait, et dit, je parle des 100 000 euros donné à la Tunisie, pays muzz, il faut le rappeler, sans compter le coup de poignard dans le dos des adhérents, dans les propos de Marine Le PEN  » l’islam est compatible avec la République  »

    ca,ça n’a pas passé du tout, et s’est vu dans les derniers résultats des votes

  12. JMLP a volontairement saboté ses chances d’arriver au pouvoir en lâchant opportunément un » bon mot » sur les chambres à gaz ou les fours crématoires à chaque fois qu’une élection prometteuse approchait, afin de ne surtout pas être élu .JMLP a ainsi nazifié non seulement son nom mais aussi la cause patriote , ce qui est un crime politique inexpiable, et fait ainsi passer ses électeurs pour des nostalgiques du 3ème reich, alors que c’étaient des gens honorables qui s’inquiétaient seulement des conséquences désasteuses à terme d’une immigration musulmane invasive et rien d’autre Il a ainsi diabolisé par contamination latérale la problématique de l’immigration , permettant au système qui n’en éspérait pas tant de bannir tout débat public sur le sujet pendant 30 ans . Tout ca pour

    • (suite) tout ca pour que JMLP puisse faire son numero d’acteur de théatre sur la scène politique ,qu’il puisse se livrer avec jubilation à ses fanfarronades de tribunes ,à ses empoignades verbales sur les plateaux TV pour sa seule satisfaction narcissique .En agissant de la sorte il a été l’idiot utile du système qu’il prétendait combattre. .C’est à pleurer de désespoir (et c’est un électeur et ex militant RN qui écrit ces lignes) .

  13. Il est vrai que les « bons mots » de Jean Marie Le Pen ont eu un effet dévastateur mais il faut se souvenir des « bons mots » qu’a dit Chirac un temps, sans que personne ne les ait soulignés jusqu’à plus soif comme sur « les odeurs », les « allocations familiales qui rapportent », etc.
    Le député-maire Gilles Bourdouleix, de Cholet (UDI), a affirmé que «Hitler n’en a peut-être pas tué assez». Pas de scandale, il a été réélu haut la main. Personne n’en a fait un nazi. Et bien d’autres encore.
    Jean Marie Le Pen a été un visionnaire et un homme de son temps. Il ne s’embarrassait pas de circonvolutions.
    L’homme n’est pas un nazi. Les nazis étaient des socialistes nationaux raciste. Lui était un libéral patriote français.
    Si nous l’avions compris avant, nous en n’en serions pas là aujourd’hui.

    • JMLP a certes servi d’épouvantail aux internationalistes
      mais nous n’en serions pas lâ s’il n’avait voulu à tout prix imposer sa fille à la tête du FN

    • @Gérard Brazon
      Effectivement le cas de Bourdouleix , que je rappelle souvent à mon entourage dubitatif qui semble n’en avoir jamais entendu parler , est proprement ahurissant . Sa « sortie » n’avait suscité à l’époque aucune indignation de la part de la classe politique et des associations , seulement quelques commentaires indulgents et bienveillants des députés , du genre : « Bah , il a dit une grosse bêtise , ca nous arrive à tous » (sic) ; et puis les journaleux sont rapidement passé à autre chose . A comparer avec la façon dont les medias ont récemment (il y a quelques mois) tenté (en vain) de monter en épingle une très courte phrase (en fait un simple impératif) extraite d’un discours de MLP :  » réveillez-vous !  » . A priori totalement neutre , cette simple injonction

      • (suite) a été vue par les journalistes comme étant la reprise en français d’un slogan du parti na.z.i dans les années 30 : « Deutschland Erwache !  » (« Allemagne réveille-toi « ) . Les journalopes ont bien d’en faire des tonnes à grands coups d’évocation des « heures les plus sombres … »mais la mayonnaise n’a pas pris , ca a fait pschitt , l’opinion publique ne les a pas suivis ..Idem pour le geste de la main signifiant « OK « .chez les plongeurs sous-marins (l’index touchant le pouce) que MLP fait parfois . Là aussi , les journalopes ont pathétiquement tenté d’expliquer qu’il s’agit d’un signe de reconnaissance neo-na;z.e . Bref , un véritable délire qui contraste avec leur silence complice au sujet de bourdouleix .

Les commentaires sont fermés.