Islam : la sympathique évolution de Robert Ménard se poursuit

Publié le 29 octobre 2012 - par - 3 285 vues
Share

Le mardi 14 juin 2010, sur le plateau d’I-télé, Pierre Cassen, un des organisateurs de l’apéro saucisson-pinard, se vit carrément accuser de racisme, à cause de cette initiative, par Robert Ménard. Avec patience et pédagogie, mais aussi une grande fermeté, il répond aux attaques du journaliste, et semble finir par l’ébranler…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xdommc_pierre-cassen-face-a-robert-menard_news[/dailymotion] 

http://www.dailymotion.com/video/xdommc_pierre-cassen-face-a-robert-menard_news

Le lendemain, c’est Bruno Larebière, alors membre du Bloc Identitaire, qui subit les foudres de l’ancien président de Reporters sans Frontières. Il osera offrir à l’animateur, en fin d’émission, un saucisson et un drapeau tricolore, symboles, selon lui, de la Résistance.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=SAHYj_p4DEw[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=SAHYj_p4DEw

Le site « Enquête et Débats », qui paraît avoir un contentieux avec lui, a publié, il y a quelques jours, quelques extraits d’une interview où Robert Ménard faisait part de sa grande convergence avec Tariq Ramadan.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xukb1l_le-virage-a-180-de-robert-menard-sur-l-islam_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xukb1l_le-virage-a-180-de-robert-menard-sur-l-islam_news

Aujourd’hui, sur son nouveau site, « Boulevard Voltaire », le journaliste publie un article qui confirme l’ampleur de son évolution. Loin d’ironiser stupidement sur ce qui pourrait apparaître comme une volte-face opportuniste, nous préférons y voir le cheminement d’un esprit libre, capable de se remettre en cause quand les faits lui démontrent qu’il se trompait. C’est trop rare dans le milieu médiatique pour ne pas être signalé.

Lucette Jeanpierre

Le droit d’être islamophobe

« Islamophobe ». L’accusation est lâchée, qui tue. On l’a encore entendue à l’occasion de l’occupation de la mosquée en construction (depuis 10 ans) par un groupe de militants Identitaires. Islamophobe, c’est-à-dire, dans l’esprit de ceux qui vous jettent l’insulte à la figure, rien moins que raciste.

Parce que, pour eux, vous l’aurez compris, les musulmans sont… une race ou une ethnie… comme en témoignent les Bosniaques, les Tchétchènes ou les Indonésiens.

Il n’est pourtant rien de commun, faut-il le répéter, entre la critique, même virulente, de l’islam et la haine des arabes. Mais, comme l’explique Pascal Bruckner, dans la dernière livraison du mensuel Causeur : 

Ce mot-valise créé à la fin des années 70 par les mollahs iraniens et calqué sur le terme “xénophobie“ visait (et vise toujours) à interdire toute critique de l’islam.

Et à ostraciser, dans la foulée, les musulmans modérés, un peu trop tièdes au goût de nos salafistes et autres extrémistes.

Le plus affligeant dans cette affaire est l’attitude des intellectuels, journalistes, politiciens occidentaux qui, dans leur très grande majorité, ont abdiqué devant le diktat des fondamentalistes, n’hésitant pas à accuser ceux qui bousculent l’islam de « verser dans l’islamophobie », de« dépasser les bornes de l’islamophobie »

Oui, on a le droit de critiquer l’islam et même de le détester, comme d’ailleurs le christianisme (on ne se gêne pas…), le judaïsme (avec prudence, il faut en convenir…) ou le bouddhisme. On a bien bouffé du curé… Et qu’on ne nous fasse pas le coup de la « stigmatisation » des musulmans.

Oui, on a le droit de constater que le repentir, l’autocritique, l’examen de conscience sont étrangers à l’islam. Une « civilisation de la certitude »pour reprendre l’expression de P. Bruckner. Et cela ne fait pas de nous des racistes.

Oui, on a le droit d’être « islamophobe ». D’autres sont bien« christianophobes ». Une preuve d’intelligence ? C’est une autre histoire…

Robert Ménard

http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/le-droit-detre-islamophobe,2561

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.