Islam : Pascal Hilout devrait proposer ses services à Marine Le Pen

Dans son article intitulé « Marine Le Pen et l’islam, elle a raté l’essentiel », Pascal Hilout pointe du doigt le dernier chapitre du programme du FN « laïcité et égalité ». On est un peu déçu, en effet, quand on lit les propositions présentées en fin de chapitre, c’est un peu court et, dans le fond pas très ambitieux. Pascal en conclut que Marine Le Pen n’a pas compris ce qu’est l’islam. C’est une conclusion que je trouve bien rapide surtout quand on se réfère aux discours de la candidate  FN sur l’immigration, le communautarisme et l’islamisation. Dans ses déclarations sur ces sujets que ce soit sur les plateaux de télé et dans ses interviews où on ne peut pas dire qu’elle tourne autour du pot http://www.youtube.com/watch?v=wl2XNg_aywo. Elle s’est prononcée contre le port du voile « bras de fer contre les valeurs de notre République », cela, il ne faut pas non plus l’oublier.
Il est néanmoins vrai qu’à la lecture du dernier texte du programme on comprend la réaction de Pascal Hilout. On se demande pourquoi il n’y a rien de plus ambitieux, et entre autre, aucune proposition pour lutter contre l’enseignement et la propagande islamiques, diffusés par les écoles coraniques et les mosquées. Il faut remarquer, par ailleurs, que dans la totalité de ce chapitre  « Laïcité et égalité », on ne trouve pas une seule fois le mot « islam ». On y parle d’islamisation, d’islamisme, de fondamentalisme islamique, mais pas de l’islam et encore moins des musulmans. Marine Le Pen aurait elle choisi la prudence des mots, ou fait elle vraiment une différence entre islam et islamisme ?
Quand on sait les difficultés que rencontre Marine Le Pen pour obtenir ses 500 signatures on mesure à quel point la diabolisation du FN marche encore et sert de moyen de pression contre les maires. C’est une véritable forme de censure qui est mise en place par la nomenklature bien pensante et une atteinte grave au processus démocratique. http://www.youtube.com/watch?v=7wHAFQG8DGw . Alors, oui, on peut se dire aussi que la prudence des mots n’est pas inutile dans un tel contexte.
Je ne contesterais pas les propos de Pascal Hilout, sa critique est fondée, mais il fait une grave erreur de jugement lorsqu’il compare Marine Le Pen à « ses amis de gauche qu’il croyait progressistes ». J’ose croire qu’il s’est laissé emporter par son goût pour la provocation. On aurait sans doute besoin d’une sorte d’Atatürk, Pascal, mais pour le moment la France n’a pas ce genre de héros en magasin.
Malgré les critiques justifiées de Pascal Hilout, je persiste à penser que Marine Le Pen est la seule candidate (encore faut il qu’elle obtienne son quota de signatures) capable de défendre les valeurs de la France et de mettre en œuvre des dispositions pour lutter contre l’islamisation de notre société. Sans doute a-t-elle besoin de peaufiner sa connaissance du problème, sans doute a-t-elle besoin des qualités et de la combativité de Pascal Hilout pour lui ouvrir les yeux sur la vraie nature de l’islam. Je ne vois qu’une solution, que Pascal rejoigne le FN au plus vite, ou à défaut qu’il devienne le conseiller particulier de Marine en matière d’islam !
Brigitte Bré Bayle

image_pdf
0
0