Islam-saloperie : L’Humanité ment, L’Humanité est musulman…

Publié le 12 août 2014 - par - 3 017 vues
Share

staline-humaniteOn avait déjà Richonet qui écrit à Cazeneuve pour demander la dissolution de Riposte Laïque. A présent, on a, dans le journal L’Humanité, sous la plume d’un journaleux, Emilien Urbach, un article qui rappelle les grandes années du stalinisme triomphant, où l’auteur réclame des sanctions plus lourdes contre Christine Tasin.

Ce qui est bien avec ceux que Cohn-Bendit appelait, en 1968, les crapules staliniennes, c’est qu’ils ne déçoivent jamais. Histoire de faire ce qu’ils appellent de l’éducation populaire, nous allons examiner, ligne à ligne, ce papier, et montrer l’ampleur de la manipulation, de la désinformation et de la dégénérescence journalistique. Commentaires de Riposte Laïque en rouge.

http://www.humanite.fr/condamnee-pour-injures-racistes-elle-sen-prend-la-justice-republicaine-549151#sthash.SoxBmQ7r.dpuf

Condamnée pour injures racistes, elle s’en prend à la justice républicaine

C’est le titre. Cela commence mal. Christine Tasin n’a pas été condamnée pour injures racistes, mais pour incitation à la haine. N’en déplaise aux descendants de Staline, l’islam n’est pas une race. Première crapulerie. D’autre part, une justice qui réintroduit le délit de blasphème n’est plus républicaine, pas davantage que des élus communistes qui soutiennent les clandestins ne sont républicains. Deuxième saloperie.

Xénophobie

C’est le sous-titre et troisième saloperie. Il n’y a rien de xénophobe à ne pas aimer l’islam, et d’autre part, le journaleux se prend les pieds dans le tapis, car si l’islamophobie est de la xénophobie, il admet alors que l’islam est une religion qui n’a rien de Français, et tord le coup à la théorie de l’islam de France…

Émilien Urbach Lundi, 11 Août, 2014

urbach

Dans nos recherches, nous n’avons qu’un Emilien Urbach, qui se dit comédien et metteur en scène. Un homonyme, ou un intermittent du spectacle qui a besoin de faire des piges à L’Humanité ?  

La présidente de l’association xénophobe Résistance républicaine, Christine Tasin, a été condamnée vendredi pour « incitation à la haine raciale » à 3 000 euros d’amende par le tribunal de Belfort.

Quatrième saloperie, il classe, sans apporter la moindre justification, le qualificatif de xénophobe (cela change d’extrême droite) à l’association Résistance républicaine. Cinquième saloperie, il évoque, de manière grossièrement mensongère, l’incitation à la haine raciale, motif totalement absent de la condamnation. Sixième saloperie, prenant ses désirs pour des réalités, il oublie de préciser que sur les 3000 euros d’amende, il y a un sursis de 1500 euros.

L’agrégée de lettres classiques à la retraite avait déclaré : « Oui je suis islamophobe et alors ? La haine de l’islam, j’en suis fière. L’islam est une saloperie. » On peut cependant regretter que le jugement ait été trop clément. Car la condamnation n’a visiblement pas convaincu les colporteurs de haine de se taire.

Septième saloperie, l’islamo-collabo stalinien fait dans le même registre que Saphir News, qui réclame ni plus ni moins une charia de la République plus sévère contre Christine Tasin. Alors que le verdict de ce procès remet en cause la liberté d’expression (qui n’a jamais été une spécialité communiste) et réintroduit le délit de blasphème, cette balance ose réclamer des sanctions encore plus sévères. Qu’attend-il pour demander que Christine soit jugée en appel à Cayenne ?

Dès dimanche, le site Internet de Riposte-Laïque commente sans ambiguïté l’affaire en déclarant que « les arguments ne manquent pas pour prouver que l’islam est véritablement une saloperie ». L’intéressée elle-même persiste et signe en publiant hier une vidéo dans laquelle elle qualifie le tribunal correctionnel de « tribunal islamique » accusé « d’appliquer la charia en France ».

Huitième saloperie, ce journaleux oublie tout simplement de préciser quels sont les arguments utilisés par Riposte Laïque pour confirmer que l’islam est véritablement une saloperie. Neuvième saloperie, il ne parle pas du jeu-concours de l’été, lancé par notre site. Dixième saloperie, les crapules staliniennes sont donc passées, en un siècle, de « La religion est l’opium du peuple » au mot d’ordre « Touche pas à mon islam ».

Dix saloperies en treize petites lignes, c’est digne des grandes années de Staline-Thorez… Quelques rappels historiques à l’auteur de l’article, qui n’était surement pas né à l’époque.

En Iran, en 1979, nombre d’Emilien Urbach léchaient les babouches de l’ayatollah Khomeiny, au sein du parti communiste iranien Toudeh. Quelques années plus tard, quand les islamistes n’avaient plus besoin d’eux, ils finirent au mieux dans les geôles de l’ayatollah, au pire fusillés.

Des personnes comme Urbach et tous les islamo-collabos n’ont donc aucune chance. Soit nous gagnons et ils paieront cher leur trahison. Soit nous perdons et ils seront égorgés par les fous d’Allah, qui n’auront alors plus besoin d’idiots utiles dans leur genre.

En 40, les résistants disaient : « Radio Paris ment, Radio Paris est allemand ». Remplacez Radio Paris par L’Humanité, et allemand par musulman, et vous avez résumé la situation de 2014. Avec une différence : L’Humanité n’a plus de lecteurs, et ne vit que grâce à la générosité des socialistes… avec nos sous !

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.