1

Islamectomie : une critique de Véronique Chemla

La journaliste Véronique Chemla, sur son site, se livre à une critique intéressante de l’ouvrage Islamectomie, édité par Riposte Laïque. Nous la portons à la connaissance de nos lecteurs, tout en acceptant ses quelques critiques amicales.

http://www.veroniquechemla.info/2014/03/pronostic-vital-engage-islamectomie-de.html

« Pronostic vital engagé… Islamectomie ! » de Yidir Aberkane et Carole Maillac

Le 10 mars 2014, 30 associations, partis, sites ou blogs défileront lors de la manifestation, organisée par Résistance républicaine et Riposte laïque et le Bloc Identitaire qui, dès 14 h partira de la  place Denfert-Rochereau pour rejoindre la place d’Italie (Paris),  afin de demander un referendum sur l’immigration. A 17 h 30 une douzaine de personnalités prendront la parole. Daniel Pipes n’a été qu’observateur de la manifestation.
Un problème de Blogger empêche toute illustration de l’article par une image.

Edité par Riposte laïque, ce livre de politique-fiction  au titre volontairement choquant est écrit par un couple formé de Carole Maillac, Parisienne chrétienne, et Yidir Aberkane, né dans une famille marocaine musulmane chleuh (amazigh, berbère) et apostat, donc risquant d’être assassiné par ses anciens coreligionnaires.
Ce texte est un florilège d’articles ou d’extraits de livres d’auteurs européens et américains, parfois issus du monde musulman, tels Wafa Sultan, Ayaan Hirsi Ali, Mustapha Kémal Atatürk ou Walid Shoebat. Eclairés par des notes personnelles d’un avenir dramatique, ces textes abordent les principaux thèmes : l’histoire de l’islam, le jihad notamment contre l’Etat Juif, les liens entre dirigeants musulmans et nazis, etc.
Tous les auteurs ne partagent pas la conviction des auteurs. La pertinence des textes est variable : passionnant avec Bat Ye’or, édifiant avec le père égyptien Henri Boulad, surprenant avec Chateaubriand et Ernest Renan.
Mais ce recueil s’avère précieux car il met à portée de mains des textes fondamentaux, tel les arrêts de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), du 31 juillet 2001 et du 13 février 2003, selon lesquels la charia (loi islamique), « reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la religion, présente un caractère stable et invariable. Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme dans la participation politique ou l’évolution incessante des libertés publiques… Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la Charia », fournit des arguments fondés et clairs, et stimule la réflexion.
Il témoigne aussi d’inquiétudes profondes sur les métamorphoses actuelles et les perspectives d’avenir de la France, et la vigueur intellectuelle de la blogosphère non islamiquement correcte.
Quelques erreurs : pourquoi avoir modifié le titre de mon interview  de Bat Ye’or présentant son livre L’Europe et le spectre du califat  et n’avoir pas indiqué l’URL de l’article sur mon blog (p. 209) ? L’abattage rituel est cruel, article signé par Carole Adieu, révèle un amalgame entre l’abattage rituel juif (chehita ou shehita) et celui islamique, et la méconnaissance ou/et la minoration de la souffrance dans les pratiques non rituelles.
Par galanterie, le nom de Carole Maillac aurait du précéder celui de son époux.
Un index des noms ou des thèmes abordés aurait été utile.
Yidir Aberkane et Carole Maillac, Pronostic vital engagé… Islamectomie ! Editions Riposte laïque, 2013. 373 pages. ISBN : 978 29536042 6 9. 19 €