Islamisation : les gens sérieux n’attendent plus rien du GODF

Publié le 1 octobre 2012 - par - 718 vues
Share

Monsieur Jean DUVALIT s’est cru obligé de réagir à mon article paru dans le numéro 267 de Riposte Laïque en me citant par deux fois

L’intéressé croit bon me faire nier « le rôle décisif passé et futur du GODF dans l’établissement de la laïcité en France »

Je ne nie rien du tout et je rajoute aussi, à ce propos, que de très nombreux non franç-maçons ont contribué AUSSI à la Laïcité en France.

Mon point de vue est fondé sur des vérités de l’histoire des Obédiences et celle du GODF et sur des informations vraies dans des brochures de qualités, écrites par des grands noms du GODF.

Suit ensuite quelques diatribes sur Riposte Laïque dont celui-ci aurait ou n’aurait pas du faire écho à des articles relevant de connivences avec le FN et qu’immanquablement ceux-ci relevaient d’élucubrations, tout en se faisant le défenseur des attaques dont serait victime Riposte Laïque, sans oublier le coup de pied aux Catholiques. Cela ne me concerne pas et c’est de la responsabilité de Riposte Laïque. Néanmoins M. Duvalit m’invite et invite les contributeurs de Riposte Laïque à « se renseigner un peu mieux dans leurs affirmations les plus diverses et les plus fantaisistes ». Rien que ça ! Humilité et respect des autres et de soi-même.

Suit ensuite un long discours tour à tour portant le GODF comme d’un organisme qui a tout réalisé pour la France mais aussi, par les temps qui courent, une attaque en règle contre des responsables élus de la Commission permanente et d’autres qui n’auraient plus leur place au GODF et dont il faudra faire rapidement « un grand ménage ». ???!!! Dont acte !

Je n’ignore pas la prise en considération de l’initiation des femmes par cette Obédience essentiellement masculine depuis son origine anglaise en 1717 à Londres et sa création en France en 1773.

En France c’était en maturation depuis plus de vingt cinq ans et cela correspondait à une pression récurrente des Médias dans notre pays et notamment les marronniers pluriannuels sur la Une des Hebdomadaires célèbres pour ne pas les nommer. C’est une des plus fortes pressions externes qu’a subit le GODF des temps « modernes », après Napoléon qui en exigera une servilité sans faille,  beaucoup plus, et de loin, qu’une soi-disant volonté farouche interne.

Je le sais parce, qu’en son temps, j’ai voté pour et à ma grande stupéfaction nous étions que… trois à l’être.

Je n’ai pas oublié les deux autres. J’espère qu’ils ne m’ont pas oublié. A l’heure actuelle si une loge est d’accord elle peut le faire. Cela est devenu un challenge du plus avant-gardiste que moi tu meurs. Alors de grâce le GODF n’est et ne sera jamais une Obédience mixte. Après tout, tolérance, tolérance, il y a des obédiences pour ça ! Il n’y a pas de quoi pousser des cris orfraies.

Enfin pour finir j’entends apporter quelques petites précisions sur l’instrumentalisation éventuelle des francs-maçons tour à tour portés aux pinacles ou aux vindictes populaires

La Franc-maçonnerie n’a joué aucun rôle dans l’Ordre des Templiers en France (antériorité et mimétisme supputé), la Franc-maçonnerie n’a joué aucun rôle dans la Révolution française de 1789, et j’invite M. Duvalit à mieux se renseigner sur le « mouvement ouvrier français » et notamment sur les assurances sociales issues de la loi du 30 avril 1930. Repris par Georges Buisson (C.G.T) après la deuxième Guerre Mondiale, il rejoindra à Londres la France Libre en 1943.  A son retour il aidera Léon Jouhaux CGT-FO, (déporté) prix Nobel de la Paix en 1951, pour créer avec d’autres du Gouvernement Félix Gouin dans le cadre du Centre National de la Résistance la SECURITE SOCIALE de nos jours, le 22 mai 1946, et où pour ma part j’ai siégé, trente six ans plus tard, dans une Caisse Primaire pendant 28 ans et dans laquelle j’ai eu l’honneur de la présider pendant cinq ans.

A ma connaissance dans ceux que j’ai cités seul Félix Gouin était franc-maçon.

In fine je ne rassure pas M Duvalit sur sa prétention à ce que le GODF puisse devenir à lui SEUL, l’organisme centralisateur et fédérateur de ce combat pour la laïcité. Si on avait compté sur lui ça se saurait, depuis plus de deux décennies d’attaques islamistes sur notre Pays et sa Laïcité, son seul bruit étourdissant n’est que le fameux silence radio. A ma connaissance seul le deux fois passé Sérénissime Grand Maître l’ouvre grave sur ce sujet.

Jean-Robert BERNARD

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Orient_de_France

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.