Islamisation : Marine Le Pen n’est pas Charles Martel

Publié le 31 mai 2015 - par
Share

marineegypteDe plus en plus de Français ne se sentent plus chez eux et souffrent d’un sentiment d’abandon de la part de partis républicains qui font le choix de l’islam plutôt que de la patrie.  La majorité d’entre eux, qui ont le malheur d’habiter dans les enclaves musulmanes, n’osent même plus mettre le nez à leur porte de peur de se faire extirper par les caïds du quartier qui appliquent les lois de l’islam.

Vous devez comprendre pourquoi des Français se jettent dans les bras du FN, qui n’est pas à mon avis le bon remède au mal-être des Français. Il a l’avantage de la nouveauté et c’est une erreur impardonnable d’en faire le salut pour la France, car j’attends de lui une position claire et tranchante et surtout une distanciation politique sans équivoque.

Un parti, qui compte dans ses rangs des convertis comme cet élu du 93 qui a fait du prosélytisme religieux et qui ne s’est pas gêné de  faire l’apologie de la lapidation, n’est pas crédible à mes yeux .

Je n’ai absolument rien contre le FN qui est un parti comme un autre avec l’avantage de ne pas avoir  fait ses preuves au pouvoir, ce qui donne  l’impression aux Français qu’il pourrait être le parti de la situation. Il a le droit de placer la France au coeur de son message politique, sauf que je le trouve trop mielleux à mon goût et qu’il doit dire la vérité aux Français sur la haute nocivité de l’islam, cet islam qataro-saoudien qu’on appelle l’islam wahhabite auquel on a vendu les banlieues françaises.

Je veux un parti fort pour la France qui incarne véritablement le désespoir des Français de voir leur pays s’islamiser lentement et sûrement pour satisfaire les intérêts commerciaux des grandes familles propriétaires de la France. 24 avions Rafale vendus au Qatar en contrepartie de la wahhabisation des cités françaises, ça ne vous dit rien?  Moi, si.

Marine le Pen ne gagnera jamais les élections avec son discours politiquement correct. Elle doit mettre des mots sur les maux des Français et pointer du doigt le vrai danger pour la France et non pas nous seriner cette litanie chère à l’UMP, au PS ainsi qu’aux écolos et à l’extrême gauche « pas d’amalgame » et que les islamistes n’ont rien à voir avec l’islam, alors qu’ils ne connaissent  rien ni aux uns ni à l’autre et que les vrais musulmans sont justement les islamistes qui tuent au nom d’Allah.

Aimer la France, ce n’est pas du racisme, je ne vois pas pourquoi les musulmans ont le droit d’aimer l’islam et se veulent musulmans avant d’être Français et que ces derniers sont accusés de racisme parce qu’ils expriment leur ras-le-bol vis-à-vis de ceux qui manquent de loyauté à l’égard de la France et qui veulent leur imposer la dictature de l’slam.

Marine le Pen ou un autre n’ont pas à culpabiliser parce qu’ils appellent les Français à sauver leur pays contre le tsunami musulman qui risque de l’ensevelir si on ne fait rien.

La France n’a pas besoin d’une Jeanne d’Arc qui est loin d’être un emblème national. Il n’y a aucune gloire à avoir été vaincue par l’ennemi. C’est un symbole qui me fait peur, comme s’il s’agissait de la  chronique d’une défaite consommée. Résister pour être vaincu à la fin, autant ne pas combattre. Non, la France a besoin d’un Charles Martel pour la sauver.

On combat pour gagner et certainement pas pour subir le sort de la Pucelle qui n’était pas aussi pucelle qu’on le prétend. Marine le Pen devrait être capable de capter les voix des 75% de français qui rejettent l’islam.

Ce dont il est permis de douter. N’est pas sauveur de la France qui veut, et tant qu’elle louvoie face à l’islam et joue à l’islamo-compatible…

Le pas d’amalgame dont elle se veut le fer de lance est une trahison de la France.

Salem Ben Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.