Islamisation : n’oublions pas le rôle des Etats-Unis

Publié le 19 septembre 2011 - par - 882 vues
Share

Je le craignais, vous l’avez fait.
Je parle de votre numéro consacré au 11 Septembre.
Le seul article que j’y ai aimé consacré sur ce sujet a été celui de Pascal Olivier.
C’est bien évidement épouvantable ce qui est arrivé à toutes ses personnes tuées dans l’attentat islamiste sur les Twin Towers commis par des personnes majoritairement Saoudiennes (la religion d’état est un Islam sans pitié).
Mais c’est quand même oublier que les USA et la Grande-Bretagne font copains-copains depuis longtemps avec les islamistes de tout bord.
C’est oublier qu’en France même ils continuent de recruter dans la mouvance islamique les peut-être futurs dirigeants de la France de demain.
C’est oublier qu’ils ont fermé les yeux sinon même encouragé les massacres de Chrétiens et d’opposants politiques en Indonésie, en 1965, qui se sont traduit par la mort de 500.000 personnes massacré par les musulmans.
C’est oublier que le 11 SEPTEMBRE 1973 c’est aussi l’assassinat de Salvador Allende par les soudards de Pinochet qui feront dans la répression qui succède beaucoup plus de morts que l’attentat sur les Twin Towers et que les USA ont vu ce changement d’un bon œil.
Avoir de la compassion pour les victimes des Twin est une chose, me sentir Américain ….. Je n’en suis pas là.
Y compris lors de la commémoration de ce triste événement, les autorités des USA n’ont surtout pas mis en cause l’islam.
Aucune des religions n’a pu participer au recueillement à Grounds zéro pour ne pas froisser l’islam.
Malgré les Twin towers, les USA, La France et le reste de l’occident ne sont pas anti-islamiques mais les Islamiques eux sont viscéralement contre nous.
Ils viennent même de mettre en place un nouveau régime islamique en Libye.

J’ai maintenant repris la lecture attentive de Riposte Laïque qui reste sur le plan philosophique ma lecture préférée, même en tenant compte de votre spécial 11 Septembre.

Bonne continuation

Alte

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.