Islamisme, islam de France, islam des Lumières, dites-vous ?

Publié le 29 octobre 2020 - par - 50 commentaires - 2 351 vues

 

À la mémoire de Samuel Paty

C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal.

Hannah Arendt

Suite à l’assassinat religieux et terroriste, ignoble et terrible, de l’enseignant Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie et d’enseignement moral et civique, le 16 octobre 2020, il semblerait que la France d’une bonne partie de la classe politique et des médias n’aient toujours pas compris les vrais enjeux, ni le sens des mots qu’ils utilisent au sujet de la radicalité islamique, celle de l’islam tout court.

Résumons-nous en quelques mots, sans tergiverser, sur la sémantique orwellienne de l’État français, du CFCM (Conseil français du culte musulman) et des médias… Ces derniers, depuis des décennies, ont favorisé le discours des islamo-gauchistes, bras armé à la source de la « banalité du mal » (Hannah Arendt [1]), conséquence de la soumission aux ordres des complices intellectuels de l’idéologie fascisante et son autorité.

Islamisme politique ou islam radical ?

Dans la bouche de nombreux politiques et des médias, on entend parler d’ « islamisme politique »/« islam politique [2] » : c’est un pléonasme pour s’abstenir de dire « islam radical » ou « fondamentaliste » ou « islam » tout court. Car l’islam en tant que système religieux est déjà politique, juridique et social, mais pas seulement. Par le passé récent, dans le domaine des sciences humaines, le mot « islamisme » désignait la religion et la civilisation islamique. Or, en désignant la radicalité comme étant de l’ « islamisme », on sous-entend la dimension idéologique dans son exclusivité. Un abus langagier lorsque l’islam est foncièrement une idéologie [3], un fondamentalisme dynamique qui ignore et refuse la laïcité et la sécularisation puisque c’est la transcendance divine d’Allah qui régit le politique, le juridique et le social. Point de séparation. En bref, l’islamisme est le jihad offensif-défensif de l’islam.

Dans son nouveau livre polémique L’islam conquérant, Shafique Keshavjee [4] écrit à juste titre que l’islam n’est pas qu’une religion communautaire, mais un projet politique et une stratégie militaire. Il met en lumière sa structure conquérante comme système global. À la lumière des textes fondateurs et son histoire, Keshavjee montre que l’islam porte une vision hégémonique contraire aux valeurs occidentales.

À la lueur de ce qui précède, le discours contre le « séparatisme islamiste » qu’Emmanuel Macron a prononcé le 2 octobre 2020 aux Mureaux (Yvelines) sur la « radicalité » est donc grevé d’une aporie, reprise en boucle par les médias. Cette utopie française fait une distinction erronée et une séparation artificielle entre une idéologie politique totalisante et son enracinement dans le fait religieux, en lui-même, total en islam.

Islam de France ?

À ces conditions, impossible d’enraciner l’islam dans un moule républicain (ou autre) de laïcité, encore moins dans un « islam de France », comme le soutient Jean-Pierre Chevènement à la suite de Jacques Berque, sa référence dépassée par le réel de l’islam ultra orthodoxe. Car, étymologiquement parlant, « islam » veut dire « soumission » totale à la loi d’Allah et à son projet politico-juridique. De là, la guerre qu’a déclarée l’islam radical à la France et de tenter d’abattre son modèle de laïcité dont elle porte l’étendard en Europe.

Recep Erdoğan vient de rappeler une fois encore à Emmanuel Macron et consorts leurs errements sémantiques pour ne pas appeler un chat, un chat. En effet, il n’existe pas un islam – qui serait de France – et un islamisme. Et Erdoğan de marteler à Macron :

« Qui es-tu pour parler de structurer l’islam ? » « C’est de l’insolence et c’est dépasser les bornes » [5]. D’autres oulémas de l’islam arabe vont dans le sens du sultan néo ottoman.

Et puis, l’institution d’al-Azhar, la référence première de tous les sunnites du monde ainsi que l’Arabie saoudite, elles aussi dans la totale ligne d’Erdoğan, vont-t-elles permettre cette hérésie et cette atteinte « mécréante » contre l’islam ? Après la décapitation de Samuel Paty, les oulémas de l’université al-Azhar, ont réitéré l’exigence d’une législation mondiale interdisant « la diffamation des religions ». Autrement dit, l’interdiction de l’insoumission à l’islam, car pour al-Azhar il n’est pas question qu’on prenne ses distances avec la littéralité des textes coraniques (et même de la charia, la loi islamique) ; ce qu’avait pourtant demandé en vain le Président égyptien Sissi.

L’une des deux, soit Macron, dans sa méconnaissance dramatique de la pensée islamique, n’a pas saisi le vrai sens du texte contre le « séparatisme islamiste » qu’il lisait et les implications de ce qu’il disait, soit alors dans son impuissance il ment une fois encore au peuple français. En tous les cas, la volonté de ne pas nommer les choses par leur nom est patente.

L’ « islam de France » est un oxymore et un paradoxisme antilogique. Le drame est qu’on a abandonné la France aux manipulations et dissimulations des courants fondamentalistes conquérants de l’islam wahhabite, frériste, salafiste, islamistes du Tabligh et du Millî Görüş turc. À titre d’exemple, Ghaleb Bencheikh a succédé à Jean-Pierre Chevènement à la tête de la Fondation de l’islam de France, lorsqu’on sait le double langage de celui-ci, sa tactique de dissimulation et d’esquive (taqiya), à constamment exonérer l’islam et de nous le dépeindre idyllique, mais surtout sa rétraction quant à la liberté du musulman d’apostasier ; sans compter les ambiguïtés religieuses d’un Hakim El-Karoui [6], proche du président Macron.

À ces conditions nous sommes face à un « islam en France » et non un « islam de France » dans la mesure où le premier veut imposer la radicalité orthodoxe qui nous vient des pays islamiques manipulateurs, ceux des origines de ces musulmans (en ajoutant l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et l’Iran). Ils veulent nous imposer le modèle ruineux qu’ils ont pourtant laissé derrière eux, mais pour beaucoup dans le but de le répandre dans les pays occidentaux des « mécréants » et imposer un islam désormais « de France » qui ferait, forcément par ses précédents historiques notoires, concurrence au christianisme pour tenter de le supplanter.

Islam des Lumières ?

Dans le débat qui opposait Éric Zemmour à Jean-Pierre Chevènement le 16 octobre sur la chaîne de télévision CNews, ce dernier est encore à l’utopie naïve de l’ « islam des Lumières » [7] (invention farfelue de Jacques Berque). Zemmour a eu raison de dire que « islam des Lumières » est un oxymore, car la philosophie des Lumières prône tout simplement l’émancipation de l’individu du religieux par la raison. Tout le contraire de l’islam dans lequel il est impossible au croyant de s’émanciper, encore moins de recourir au libre-arbitre, à la raison et à la rationalité dans le sens philosophique occidental.

Quelle réforme de l’islam lorsqu’il s’agit d’un système socio-politico-juridique qui couvre le législatif et l’exécutif, religion qui se considère comme parfaite ? En effet, parfaite par son système totalitaire de soumission implacable que beaucoup de civilisations n’ont pas réussies à arrêter dans son élan barbare de violence sauf par une contre-offensive de même nature. Au-delà de ces mots, pas de salut.

Partition, séparatisme islamique ou conquête de l’islam ?

Et cette imposture de la honteuse « partition » de François Hollande, et maintenant le « séparatisme islamique » [8] d’Emmanuel Macron ? On joue dangereusement avec les mots, d’une part, pour tenter de noyer le poisson de l’islam impérialiste et, d’autre part, que le « séparatisme », serait l’œuvre d’un « islamisme » et non celui de l’islam tout court ! Le citoyen s’y perd avec ce charabia de la novlangue orwellienne, mais l’histoire nous apprend que l’islam ne s’est jamais séparé du monde qu’il a conquis : il l’a phagocyté et cannibalisé, systématiquement partout où il s’est introduit. Il n’a jamais cherché à faire sécession, il soumet et domine, impose sa foi et sa loi aux mécréants. Et puis, avec le communautarisme islamique avancé en France nous sommes déjà, de facto, dans une sorte de séparatisme et même de près guerre « religieuse » (et non « civile », comme on le prétend). C’est l’élan de la conquête islamique qu’il faut briser. C’est cette vague ininterrompue de colonisation islamique qu’il nous faut arrêter, injonction des hauts cadres de l’État islamique-Daech.

À raison, Jean Messiha (originaire d’un pays, l’Égypte, conquis par le sabre de l’islam et dans lequel les chrétiens minorisés et dans la dhimmitude sont toujours aujourd’hui victimes du fanatisme) martèle :

« Commençons par mettre un terme à un profond malentendu : il n’y a pas de séparatisme islamiste. Il y a de fait une colonisation ethnoculturelle de la France par le monde arabo-afro-musulman. Les islamistes n’ont aucune envie de séparer les territoires perdus du reste de la République française. Ils veulent conquérir la France et en faire leur République. Et ils ont pour eux deux armes surpuissantes : le temps et l’immigration islamique [9] ».

Et l’islam dans tout cela ?

Le jihad est une composante fondamentale de la doctrine islamique de conquête dès les origines de l’islam et tout au long de l’histoire. En résumé, pour ce qui est de la France, la stratégie de conquête a commencé avec le discours victimaire, viser à inscrire l’imposture de la fausse notion d’islamophobie comme un délit, instaurer le délit de blasphème et imposer le port des signes religieux, la propagande qui voudrait que la France soit un pays anti-musulmans, etc. Elle se poursuit avec le harcèlement revendicatif constant et progressif, le chantage, l’intimidation, la menace, l’entrisme conquérant à tous les niveaux du social, dans le milieu de l’entreprise, à l’université et dans l’exercice politique… Puis est venu le temps du passage à l’acte violent contre les individus et les institutions les unes après les autres au fil des années, mais aussi celui de la récupération politique, l’indécence du prosélytisme religieux à chaque fois où la France entière a été sous le choc d’un attentat ou d’un assassinat islamique odieux. Les Frères musulmans avec l’UOIF – Union des organisations islamiques en France qui a pris en otage tous les musulmans de France et s’est métamorphosé en « Musulmans de France » par la magie de sa stratégie – et des dizaines d’associations islamiques/islamistes dites culturelles, sportives, d’actions sociales, saturent les réseaux sociaux (WhatsApp, Twitter, Facebook, etc.) et tentent d’arriver à leurs fins par leur activisme malsain et sournois, les messages fielleux et incendiaires, la propagation de la haine et catalyser les foules islamiques.

La source du problème est donc ce projet jihadiste collectif et communautaire réfléchi à moyen terme, piloté de l’étranger et intra muros en France. Depuis plusieurs décennies des musulmans endoctrinés – d’une manière indirecte par des radicaux et le discours de nombreuses mosquées fréristes et salafistes – s’attaquent régulièrement à une institution visée intentionnellement. Ce fut le cas de la presse (Charlie Hebdo), l’armée (les assassinats de Mohammed Merah), les gendarmes (l’assassinat du colonel Arnaud Beltrame), la préfecture (attentat de Mickaël Harpon), les civils (les attentats du Bataclan et de Nice), l’Église (assassinat du Père Jacques Hamel) [10] ; la police, les pompiers et les ambulanciers harcelés au quotidien, comme l’hôpital (le voile et le refus de se faire soigner par un médecin de sexe masculin), etc. Et maintenant, suite à la tuerie d’écoliers au collège-lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse le 19 mars 2012, c’est une nouvelle attaque en réunion contre un autre sanctuaire de l’éducation et de l’enseignement avec l’assassinat de l’enseignant Samuel Paty. La fatwa (car c’est bien le cas !) a été celle qui vise la liberté d’expression, la laïcité et le modèle français de transmission de l’histoire millénaire du pays. Samuel Paty a été assassiné parce qu’il a été également abandonné par sa hiérarchie et suite aux lâchetés et à la couardise des dhimmis islamo-gauchistes de l’Éducation nationale.

À chaque fois c’est un corps spécifique de la société qui est visé, suivi de défiances orchestrées de milliers musulmans sur les réseaux sociaux et des intimidations provocatrices sur le terrain [11]. La stratégie classique et historique de la conquête est celle du harcèlement et consiste à fomenter régulièrement des attaques meurtrières qui marquent l’opinion publique. L’objectif des jihadistes est de créer un conflit civil qui favoriserait la montée par contagion de l’islam radical et une contre-offensive attendue de l’adversaire qui provoquerait une insurrection islamique. Il s’agit également d’instiller la terreur et l’effroi à petites doses, susceptibles de créer un stress social, une peur obséquieuse, la dhimmitude rampante et surtout l’autocensure généralisée [12] (limiter la liberté d’expression comme au Royaume-Uni). Car en ce qui concerne l’islam, elle permet sa propagation rapide en l’absence de toute critique et de toute opposition, et c’est ce que cherchent ces islamistes : l’écrasement de la liberté d’expression, le mutisme des Français et de ne pas évoquer le contenu ruineux pour son image d’un coran en traité génocidaire.

En conclusion

Si la France est le terrain privilégié des radicaux de l’islam fondamentaliste c’est parce son modèle social de laïcité et de liberté d’expression est le verrou à faire sauter pour une progression fulgurante de l’islam dans l’Hexagone. Cependant, ce vendredi 23 octobre 2020, les imams de France (dont le fréristes Tareq Oubrou, porte-parole des médias), ont rivalisé dans leur prêche au mensonge, au déni total schizophrénique, et dans une taqiya collective et communautaire, à condamner (à juste titre, cependant, mais hypocritement) l’assassinat de Samuel Paty. Ils savent tous, pertinemment, que la mise à mort d’un blasphémateur par décapitation (et ce n’était pas le cas de Samuel Paty !) est une injonction coranique impérative et implacable, celle du verset de l’Épée (Coran, sourate 9, verset 5) et qui fut pratiquée par le prophète Mahomet lui-même et tous ses compagnons jusqu’à leurs héritiers de l’État islamique-Daech. Alors, que penser et que déduire de cette dualité de dissimulation ?

Ensuite, la classe politique étant paralysée par ses errements frileux ne sait plus par quel bout prendre l’islam et c’est bien la quadrature du cercle au nom de l’éphémère « vivre ensemble ». Alors, on passe timidement de la démarche de l’islamo-gauchisme qui consiste au déni et à la victimisation à outrance des musulmans aux cafouillages sémantiques et aux périphrases creuses par méconnaissance de l’islam, comme par exemple vouloir instaurer un « délit de séparatisme » qui n’empêchera nullement (du point de vue juridique) la progression d’une idéologie religieuse déterminée, si on ne l’arrête pas net.

Enfin, il est grand temps du courage, de sauver et de sauvegarder la France de cette nouvelle offensive conquérante qui rêve ouvertement d’une revanche sur Charles Martel et d’une contre Reconquista des territoires perdus de la péninsule Ibérique au Moyen Âge.

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde » (Albert Camus).

François Sweyden

https://www.dreuz.info/2020/10/24/islamisme-islam-de-france-islam-des-lumieres-dites-vous/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © François Sweydan pour Dreuz.info.

Notes

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
G De Sones

Islam de France ? Ca n’existe pas et n’existera jamais Faut lire le Coran!!!
Et puis Micron c’est pas Napoleon!

Million

Oh le minus le comparer a Napoléon horreur, lisez “De Gaulle a la plage” l’homme providenciel par Jean Garrigues, depuis très jeune 1946 je crois son seul but : sauver la France.

UltraLucide

L’Islam des Lumières ce serait le Coran alternatif, mais l’islam réel fonctionne uniquement en Coran continu depuis quatorze siècles, car il a été conçu pour fonctionner comme ça. Et c’est pas réparable.

Le Blob

“L’islam des lumières” c’est quand une saloperie vous le jure sur le courant quand elle vous profère une menace.

Royaliste

“L’islam des lumières” c’est l’association des musulmans et des franc-maçons contre la France.

Faut vraiment tout vous traduire les gars, faites un effort, merde !

Michel

Etrange, aucun musulman pour condamner ce crime épouvantable, commis par un musulman… Ca en dit long sur le fait évéré que tous les musulmans sont des adeptes de la mort, heu… de l’islam (enfin, c’est pareil). Aucune manif des musulmans pour s’affranchir de toute culpabilité. Donc, ils sont tous d’accord avec les tueurs de la “religion” de paix, d’amour, de tolérance et de lumière. L’islam, ça pue la mort autant qu’il y a de muzz. C’est pourquoi nous devons passer outre le faux gouvernement de merdacron et ses putains de complices et faire le ménage nous mêmes. Le fait de leurs couper la tête (comme ils aiment le faire) leur garantira une arrivée définitive en enfer (celui de mohamerde). Tant mieux !

Le Blob

@Michel

Mais vous ne comprenez pas que ce sont justement des modérés ?
Faut tout vous dire hein !
(je déconne)

Lacrotte quiditvrai

L’islam n’est pas et ne sera jamais de France, il est de la mecque et n’aurait jamais dû s’en échapper.

Michel

Tout juste. Il se pourrait qu’une bombe atomique tombe par accident sur la mecque de mohamerde avec plein de muzz le cul en l’air, prêts à se faire défoncer (ils adorent ça). Au final, une grosse pizza fumante et bien puante.

Mistine

Qu’un turc crie dans la rue, “ici c’est la Turquie” nous prouve bien leurs intentions qui devraient aujourd’hui être évidentes pour tout le monde. Ce n’est parce que quelques turcs ou quelques musulmans ne partagent pas cette volonté de conquérir notre pays que nous devons l’ignorer. Nous n’avons aucun moyen de savoir lesquels sont d’accord avec cela. Il faut au contraire agir uniquement en fonction de cette menace qui est réelle et traiter l’ensemble de la communauté sans faire de distinction, ce sera le seul moyen de se débarrasser de nos ennemis. L’islam est notre ennemi!

Dorylée

L’islam, ce cadavre putréfié qui empoisonne nos vies, disait Attatürk. L’islam c’est 14 siècles d’obscurantisme moyenâgeux. L’islam des Lumières, issue du cerveau dérangé de Macron, est donc ” l’obscurantisme des lumières ” !!! Avec des idées à la con comme celles-là, on n’est pas au bout des égorgements.

Mistine

Si des français avaient tué 300 musulmans dans un de leurs pays, tous les français qui vivraient là-bas auraient déjà été tués. Pourquoi nous ne manifestons pas quand ils tuent des français chez nous? Parce que ces abrutis de dirigeants veulent faire croire que ce n’est pas l’islam qui est responsable. C’est pourtant bien le coran qui dit de tuer et de se faire tuer pour défendre la cause d’Allah en échange du paradis, qui dit de combattre les mécréants pour les soumettre.
At-Tauba 9.29. combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier , ceux qui ne s’interdisent pas ce que Dieu et Son Prophète ont déclaré interdit , ceux qui, parmi les gens d’Écriture, ne pratiquent pas la vraie religion. combattez-les jusqu’à ce qu’ils versent directement la capitation en toute humilité !

Mistine

Quand on voit tous ces abrutis dans les pays musulmans qui piétinent le drapeau français ou l’effigie de Macron, on se dit que ce sont des sauvages, qu’ils ne sont pas civilisés. Leurs visages sont déformés par la haine. Si nous caricaturons leur prophète c’est parce que les musulmans nous tuent sauvagement et si nous les critiquons cela attise encore plus leur haine et cela leur donne d’autres raisons de tuer plus d’entre nous, des millions d’entre nous! Qu’ils essayent!!!!!! Je pense que le prochain attentat sera la goutte qui fera déborder la coupe! De toute façon ils n’ont cessé de pousser à la guerre, ils veulent que ce soit nous qui la déclarions pour pouvoir encore et toujours se poser en victimes. Ils ne seront pas des victimes en ce qui me concerne, cela a trop duré!

Mistine

Ils discutent sans fin sur la manière de faire face à cet “islamisme” (moi je dirais cet islam) qui pourrit notre société. Est-ce pour nous amuser ou n’ont-ils vraiment pas compris que quoi qu’ils fassent ce sera la guerre? S’ils prennent des mesures radicales les attentats se multiplieront. Les musulmans viendront de l’étranger (ou même de France) pour nous attaquer parce qu’ils se poseront en victimes, ils diront qu’ils sont persécutés, s’ils ne font rien les “islamistes” continueront à progresser dans notre pays comme ils l’ont fait jusqu’à maintenant. Il n’y a pas de solution démocratique. Il faudra une guerre!

tony

L’islam est éclairé par un croissent de lune, alors c’eux qui attendent l’islam des lumières je leur souhaite d’avoir de la patience.

emile 2

l’islam des lumières….
l’islam modéré….
l’islam de France…..
que des conneries !!!!
il n’y a que l’islam .
et son coran pondu par un chef de tribu pédophile assassin voleur
que suivent tous les muzzs
il enseigne à mentir aux non muzz
il enseigne à voler les non muzz
il enseigne à tuer les non muzz
islam assassin
islam dehors

rama

ayatollah khomeini a declare L’islam est politique ou n’est pas! inutile d’aller pus loin

Torpillator

Nous ne voulons pas d’islam en France mais surtout pas d’islam DE france en minuscule pour bien marquer l’affront la capitulation et la soumission que cela pourrait être pour nous . La France est une terre chrétienne LA religion officielle DE et EN France est catholique.

Cyprien

La religion d’état par essence n’existe pas dans un état laïque. Donc pas de religion officielle. Tu fais référence à la culture judeo-Chretienne et aux racines Chrétiennes de la France en occultant la laïcité. Vivre dans le passé ne te servira à rien. Les Français sont très attachés à l’état laïque qui est l’expression de la liberté y compris celle des cultes. C’est à l’islam de se réformer pour être compatible avec l’Occident. Comme cela ne se fera jamais puisque incréé, ceux qui ne veulent pas plier devant l’état français doivent partir.
Tu vois que je te répond sous ton véritable pseudo? Pas besoin de te cacher.

war gear

torpillator est un plagiaire avant d’être un troll ( son pseudo convient à ca qualité de fouteur de merde ) ce commentaire n’est pas de lui mais de moi . Quand ai je parlé de religion d’état ou de religion officielle ? . J’ai juste mis l’accent sur l’antagonisme originel et perdurant non pas entre la France et l’islam mais bien entre l’Occident et l’islam. De qui vous moquez vous avec vos belles formules ,que veut faire votre état laïque félon qui veut pervertir la loi de 1905 en la modifiant en faveur d’une religion qui est l’islam ,qui n’en est pas une mais un système politique, un comble. Au lieu de vouloir reprendre les autres tentez de comprendre ce que veut dire et faire votre état laïque chéri ,en instituant un islam DE France ,il veut en faire une religion d’ état Français.

ernest ihringer

Beau texte, et puis????

Jill

L’islam des lumières… rire ;une lampe à huile sans huile.
Les islamo-collabos s’indignent… et les merveilles laissés par les arabes en Espagne ?
Qu’ils me citent les architectes ;autant arabes que moi…
Qui a payé ? Les dhimmis…
Qui a construit ? Les esclaves.

Une patriote

Lorsque ce professeur a été décapité, certains collabos ont dit ” ah oui mais il n’aurait pas dû montrer des caricatures, ils ont été offensés ” La vielle dame qui priait Dieu dans l’église a offensé EN QUOI les islamistes ? Et les deux autres personnes, en quoi ils ont offensés les terroristes ? Ceux du Bataclan, de Nice et tout les autres en quoi ils ont été offensant ? C’est pas la peine de chercher, les terroristes, intégristes fanatiques désaxés N’ONT pas besoin d’excuses, de prétextes pour assassinés les français ou autres, ils ont la barbarie et le meurtre dans leurs gènes et tout les prétextes OU PAS DE PRETEXTES sont bons pour assassiner. Il faut absolument faire le nettoyage au karcher de la France et interdire la sortie des incarcérés !

Une patriote

Ils n’ont déjà pas voulu comprendre après les centaines de morts du Bataclan, Nice, Charly et autres. Nous savons que 150 imams trucs intégristes aux ordres d’Erdogan sont en France pour inciter par leurs prêches les musulmans aux meurtres des français, Macron les fait EXPULSER = NON. On sait que 150 imams intégristes algériens, marocains, tunisiens prêchent dans les mosquées françaises l’incitations aux meurtres des français = Macron les fait expulser = NON. Tout les ans 300 imams intégristes ont la permission de venir en France pour le ramadan ? Une HONTE car INCOMPREHENSIBLE. L’ouverture et construction d’écoles coraniques = scandaleux. L’entretien de la bigamie avec des millions de naissances alors qu’on ne le tolère pas des hommes français = SCANDALEUX et pour tout = pareil !

Mörback

La meilleure approche de la religion c’est quand même les Romains qui intégraient les dieux étrangers dans leur propre système religieux les assimilant ainsi. Les religions du Livre, faut pas se voiler la face ont toujours été intransigeantes, toutes à un moment donné de l’Histoire …

UltraLucide

“Le siècle des Lumières est un mouvement philosophique, littéraire et culturel que connaît l’Europe du XVIIIe siècle (de 1715 à 1789) et qui se propose de dépasser l’obscurantisme et de promouvoir les connaissances. Des philosophes (D’Alembert, Diderot, Condorcet, etc) et des intellectuels encouragent la science par l’échange intellectuel, s’opposant à la superstition, à l’intolérance et aux abus des Églises ” L’Islam au même moment? En arrière toute! Mohammed ben Abdelwahhab (1703-1792), prédicateur et théologien du Nedj, centre de l’Arabie, a réussi avec l’aide de la famille Seoud et contre de nombreux opposants à implanter un islam intégriste fanatique dans un monde musulman qui commençait à “assouplir” l’étau de cette “religion”. Résultat: Le Wahhabisme, les Salafistes, les Frères…

emile 2

c’est grâce aux ” lumières ” que l’on en est là
leurs ” valeurs ” ont ouvert grand la porte aux barbares venus d’ailleurs
l’humanisme universel fantasmé donne de beaux résultats

UltraLucide

Les fanatiques laïcards invoquent les “Lumières” qu’ils ont trahi pour cacher la face noire de la Révolution Française, et tentent de masquer le sombre caractère totalitaire de leur ami l’Islam en le qualifiant lui-aussi de “lumineux”. Quelle imposture! Et en plus, leurs idiots utiles chrétiens et socialistes ignares invoquent en effet les mêmes “Lumières” pour “venir en aide” à ceux qui viennent nous envahir et nous assassiner, et qui se moquent bien des ces fameuses “Lumières” auxquelles ils ont tourné le dos dès leur naissance au 18ème siècle.
Plus con tu meurs. J’en connais parmi ma propre famille et mes amis. Pour l’instant on se parle encore.

UltraLucide

Oui, quand on connaît un peu le monde et qu’on sait le regarder, l’observer et le comprendre tel qu’il est, et non pas tel qu’on voudrait qu’il soit, on peut en effet parler d’humanisme universel fantasmé, et se dire que ceux qui en font un principe politique obligatoire nous emmènent en enfer au nom de leur folle utopie qui est en train de nous tuer. La preuve étant ainsi faite qu’on peut à la fois être con et criminel.

Prober

A présent que tous les pays musulmans boycottent la France, il est facile à Macron de faire, et sans regrets ni cas de conscience, une séparation bien franche entre nous et l’islam, c’est à dire, refus de l’immigration habituelle chez nous, remmigration de tous les fichés “S” et de tous les prisonniers muzz qui envahissent nos prisons, et le maximum d’indésirables de cette communauté. Beaucoup se rendraient compte que nous n’avons absolument pas besoin d’eux, bien au contraire…C’est plutôt eux qui ont besoin de nous…

guy

En cas de conflit quel est le choix des Imamns et cie.
Posez la question à Boubakeur

zéphyrin

l’islam des lumières….de l’enfer . quand on voit toute cette foule d’abêtis au pakistan hurler ses menaces , et songer qu’ils possèdent, sinon la richesse et l’esprit éclairé, la bombe , normalement, on devrait réfléchir.
surtout les laisser faire leurs révolutions tout seuls pour se détacher quelque peu de ce qui concours à leur pauvreté….leur religion mortifère.

War Gear

Sécession, séparatisme et j’en passe s’agissant de l’islam ces termes et ce quand ils ont été employé étaient toujours impropres .je n’ai eu de cesse d’en être agacé et de le dire. Je craignais même que certains parlent de schisme ce qui aurait été le comble de la bêtise , de l’ignorance de la guerre que l’islam mène contre nous. En revanche les termes d’islamisation , d’islamistes, d’islamique sont dès lors ou ils sont utilisés a bon escient ne sont pas de nature à nous faire perdre notre latin.
Pour finir les islamogauchistes et consort , s’ils n’étaient pas des traîtres ,des vendus des complices de nos envahisseurs, auraient pu être qualifié de séparatistes voire de dissidents dans un contexte autre que celui de puissances étrangères qui nous envahissent et tuent nos concitoyens.

War Gear

Les lumières islam oxymore. Nous nous contenterions d’un Luther islamique encore un bel oxymore .

War Gear

Nous ne voulons pas d’islam en France mais surtout pas d’islam DE france en minuscule pour bien marquer l’affront la capitulation et la soumission que cela pourrait être pour nous . La France est une terre chrétienne LA religion officielle DE et EN France est catholique.

War Gear

Oops oulémas grise l’un comme l’autre convient à différents degrés

War Gear

Pour répondre a une partie de votre article je me permets cette petite remarque qui en dit long et explique beaucoup . Nous avons eu nos éminences grises notre folle nationale a ces oulémas gris.

Georges Favier

mais oui l’islam des lumières : celles que les collabos font allumer après chaque attaques pour bien marquer notre soumission !!! c’est devenu insupportable !!!

LIGUE DE DÉFENSE GAULOIS

ISLAMISME : idéologie terroriste et totalitaire sémitique arabe née à la Mecque en Arabie inventée par Mahomet sur le modèle monothéiste judaïque de ses Gourous Abraham et Moise . Employée après 1945 à grande échelle par les Américains avec
le soutien du parti international des frères musulmans et les finances saoudiennes et son arsenal Wahabiste dans la guerre froide contre le communisme russe et contre les états nationalistes arabes ennemis d’Israël …l’Occident sous tutelle anglo-saxonne et sioniste a crée son Monstre
ISLAM DE FRANCE : label Sarkoziste du régime cosmopolite UMPS du CRIF pour conforter le projet immigrationiste de Remplacement des populations par les maghrébins et afro-asiatiques musulmas dans un islamisme pro-juif et contre les fondements antijuifs de lislam

Cyprien

Tu l’a créé tout seul ta chapelle?

patphil

l’islam c’est obéir au coran :
4:90 ne prenez pas d’amis parmi les mécréants, s’ils tournent le dos, alors tuez les
2: 194 combattez les … jusqu’à ce que la religion puisse être préférée par allah
= (autoabsolution) 8: 18 aussi ça n’est pas vous qui les avez tué mais allah
=(islam modéré, des lumières) 15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux
(cépal’islam) 39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité
bisounours, LFI (la france islamisée) savez vous lire ?

Celtillos

l’islam n’est compatible qu’avec l’islam, c’est le cancer des peuples, l’islam c’est la négation de l’être humain, l’islam c’est ne pas penser, ne pas savoir, ne pas apprendre, refuser de comprendre, imposer la betise et la superstition, c’est le retour vers les siecles les plus sombres de l’humanité, par la ruse, la fourberie ou la force et le meurtre…

Marie France Milbach

Ce qui arrive en France est terrifiant . Non seulement nous sommes pieds et poings liés par le confinement donc sans défense ,mais en plus nous sortons à présent la peur au ventre d être une cible où que nous soyons.
Quant au covid, donc un virus de grippe un peu plus méchant que d habitude, le traitement qu on nous inflige est d une telle violence qu on s imagine trouver des corps dans les rues tant la mortalité est exagérée.

Raoul

Erreur lire Nour pas noir

Raoul

L’islam s’est implanté en Afghanistan vallée après vallée. Coup d’épée après coup d’épée. Au 19e siècle il restait une vallée infidèle nommée kafiristan. Après moult massacres les gens de cette dernière vallée se sont soumis et la vallée s’est renommée ” nouristan”. Noir. La lumière….. Merci pour elle en fait l’ Afghanistan est devenu un pays de ténèbre. Et pour finir. Côté Pakistan autrefois territoire britannique survivent dans une autre vallée. Les célèbres kalashs les derniers païens….

Natou

Rétablir la loi martiale soit un tribunal militaire pour juger CRS pourritures !
Cela prend 48H00 s’en référer à la constitution !
De Gaulle l’a fait pendant la Guerre d’Algérie !

Islam des lumières quezako ? Islam de merde !!!!!!!!

Laurent barre

L’islam des lumières est une fable que quelques crétins imaginent. L’islam a toujours été accompagné de ténèbres, de massacres (voir tous les pays islamisés de force du Maroc à l’inde) d’intolérance, etc.

zéphyrin

sauf parfois, quand ils sont d’une majorité écrasante, et que la minorité file doux, c’est arrivé. Mais jamais en phase de minorité de conquête, on convainc par la peur de la lisse lame, pas par l’amour d’un chamelier.

kabout

nos politicards francais et surtout ceux au gouvernement actuel sont
continuellement en dhiarrée par peur de prendre de vraies décisions face a l’islam…….quand vont-ils comprendre que ce n’est pas compatible avec la France,ils faudra bien un jour qu’ils l’admettent une bonne fois pour toute.

Michel

Non, Kabout, ils n’ont nullement peur puisque ce sont eux qui commanditent en manipulant (facilement) les musulmans. D’où les attentats et autres tueries. Pardon… “incivilités” comme dit l’ignoble cocaïnomane de l’Elysée. Ils n’admettront JAMAIS que l’islam qu’ils mettent en place en France soit rejeté. Ce serait aller contre leurs propres projets. Mais la cocotte minute est pleine, ça va sauter et ça va faire mal. Tant pis pour eux, il fallait y réfléchir avant de trahir la France et les français.

Lire Aussi