Islamisme ou conflit israélo-palestinien ?

Publié le 19 juillet 2014 - par
Share

drapeauisraelnazi21942, je porte l’étoile jaune rue de la Roquette, une étoile qui m’est décernée le jour de mes six ans. 13 juillet 2014, dans cette même rue, j’entends les vociférations « mort aux Juifs ». Puis le premier ministre m’assure que la France « ne tolérera jamais que l’on essaie par la violence des mots ou des actes d’importer sur son sol le conflit israélo-palestinien ». J’avoue que cette prise de position réitérée par le président Hollande qui affirme que « le conflit israélo-palestinien ne peut pas s’importer » ne me rassure pas quant au devenir des Juifs et de la France car elle est le signe d’un profond aveuglement. Non, Messieurs Valls et Hollande, ce n’est pas le conflit israélo-palestinien qui s’importe, c’est l’idéologie islamiste qui a fait souche en France et qui menace les Juifs d’abord, la France ensuite.

Le conflit qui a cours aujourd’hui au Proche-Orient est avant tout un conflit Israël-Hamas, le Hamas, proche des Frères musulmans d’Egypte désormais évincés, dont on connait l’intention « détruire l’Etat juif » et qui veut détourner le conflit plus soft mais irrésolu Israël-Autorité palestinienne en déclenchant puis en continuant les hostilités. Ce n’est pas un conflit « Israéliens-Palestiniens ». Faut-il vous rappeler que le refus de tout Etat juif en 1948 lors du plan de partage en deux Etats doit beaucoup au grand Mufti de Jérusalem en place deux années à Berlin près de son ami, Hitler, avant d’être exfiltré d’Allemagne par la France échappant ainsi aux prisons anglaises? Bref que l’islamisme est à l’origine du conflit. Pour l’islamisme, Israël est un pays de trop tout comme les Juifs sont un peuple de trop et les victimes d’hier sont par lui métamorphosées en « bourreaux » des Palestiniens, des musulmans, des Arabes avec la complicité de l’occident coupable.

Cette mythologie est favorisée en Europe par les orphelins des idéologies du renversement totalitaire, aveugles devant les manifestations d’un fascislamisme qui sème la terreur en Orient comme en Afrique. Le paradoxe veut que la France intervienne  contre lui au Mali et qu’elle laisse s’implanter en France des adeptes de cet islamisme. Il est temps de ne plus tolérer la diffusion de ces idéologies dont sont victimes en premier lieu les populations musulmanes ou arabes, de l’Afghanistan au Nigéria. Il est temps d’imposer la séparation de la Mosquée et de l’Etat, de la Mosquée et de la politique et préserver ainsi la part de spiritualité pacifique qui devrait être commune à toutes les religions. L’aveuglement voire la complaisance vis-à-vis de l’islamisme n’est pas sans rappeler la déliquescence de la conscience dénoncée par Stéphane Zweig lors de la montée du nazisme.

Il est temps d’en appeler à l’esprit de la culture française en la personne de l’un de ses meilleurs représentants, Chateaubriand. Voici ce qu’il déclarait à propos des Juifs et de la terre de Judée lors de son séjour à Jérusalem : « il faut voir ces légitime maîtres de la Judée esclaves et étrangers dans leur propre pays, il faut les voir attendant, sous toutes les oppressions, un roi qui doit les délivrer. Si quelque chose, parmi les nations, porte le caractère du miracle, nous pensons que ce caractère est ici ». Le voyage de Chateaubriand a lieu en 1806 ! Quant à sa prémonition de l’évolution d’un certain Islam confronté à la modernité, voici ce qu’il déclarait*: «  Un nouvel Orient va-t-il se former ? Qu’en sortira-t-il ? Recevrons-nous le châtiment mérité d’avoir appris l’art moderne des armes à des peuples dont l’état social est fondé sur l’esclavage et la polygamie ?  Avons-nous porté la civilisation au dehors, ou avons-nous amené  la barbarie dans l’intérieur de la chrétienté ? Que résultera-t-il de nouveaux intérêts, des nouvelles relations politiques, de la création  des puissances qui pourront surgir dans le Levant ?…

Je ne me laisse pas éblouir par des bateaux à vapeur et des chemins de fer ; par la vente du produit des manufactures et par la fortune de quelque soldats…enrôlés au service d’un pacha : tout cela n’est pas de la civilisation ». La barbarie à Toulouse, ce sont aussi des soldats portant l’uniforme français, assassinés.

Claude Berger

Ecrivain, a publié récemment « Pourquoi l’antisémitisme ? » et « En finir avec le salariat » aux (Editions de Paris)  * Mémoires d’outre-tombe

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.