Islamophobie : un rein de porc transplanté sur un humain

Il s’agit, bien sûr, d’une opération chirurgicale. Mais islamophobe, quand même.

Des chirurgiens de New York ont, en effet, réussi à placer le rein d’un porc génétiquement modifié chez un patient humain. L’opération semble avoir réussi jusqu’à présent. Le rein du pauvre porc sacrifié a été bien accueilli par le système immunitaire du receveur. Il n’y a pas eu de rejet immédiat. C’est donc une parfaite entente qui s’est installée entre le donneur et le receveur de l’organe, soit entre le porc et l’humain greffé.

Les médias, qui rapportent cette information, ne donnent pas d’indication sur l’identité du patient transplanté, mais il y a peu de chances que ce soit un musulman.

Il n’y a pas encore de réaction sur ce sujet du coté musulman, mais on s’attend à une virulente levée de boucliers dans le monde islamique et de ses structures implantées et entretenues à l’étranger, en Europe notamment.

Le temps qu’on s’aperçoive que le porc est honni par l’islam et on verra les organisations de défense des droits de l’homme et pour la lutte contre le racisme et cetera passer à l’attaque et monter aux créneaux d’où on a une bonne visibilité sur les rentrées des fonds.

On ne peut que les soutenir. C’est une terrible injustice qui se prépare dans le monde.

Les médecins et les scientifiques impliqués dans cette opération, une percée dans le domaine de la médecine, s’attendent à ce que la greffe réussie permette la constitution, à l’avenir, d’un grand stock d’organes d’origine porcine. En plus des reins, la greffe pourrait également porter sur le cœur, le foie et d’autres organes.

Environ 66 000 transplantations de reins, 21 000 transplantations de foie et de 6 000 transplantations cardiaques sont effectuées annuellement au niveau mondial.

Mais les demandes de greffes augmentent sans cesse et les donneurs d’organes se font rares.

Aussi, le porc pourrait venir au secours de l’homme et pourrait aider à résorber la grave pénurie d’organes à transplanter.

C’est là où le bât blesse. Parce que les musulmans seront exclus de cette prodigieuse percée de la médecine. Imaginer que le milliard et demi de musulmans qui peuplent la terre n’auront droit ni à un rein, ni à un foie, ni à un cœur de porc et seront condamnes à crever. C’est inadmissible et scandaleux.

Face à cette nouvelle épidémie de greffes d’origine porcine, il n’y a que deux solutions. La première pourrait venir d’un soulèvement populaire, comme ce fut le cas pour « Black Lives Matter ». Les hommes épris de justice se mobiliseront pour exiger la sauvegarde de la vie des porcs et pour mettre fin à ce genre d’opérations. Il y aura certainement beaucoup de morts en raison du manque de donneurs de greffes, mais l’égalité sera rétablie dans le monde entre les amis et les ennemis du porc.

L’autre solution est que le monde musulman accepte les greffes d’origine porcine. Ce n’est pas impossible. Il suffit d’une petite fatwa. Dans l’islam, on trouve toujours ce qu’il faut pour justifier ce qu’on veut. On peut facilement retrouver dans les archives de l’islam le témoignage, resté jusqu’ici inconnu, d’un compagnon du Prophète qui affirme que le Messager d’Allah, en se promenant un jour, a vu un porc et s’est exclamé : « Cet animal sauvera un jour notre Oumma ». Le compagnon était surpris : « Comment, Ô messager d’Allah, mais cet animal est impur. » « Oui, a répondu le Messager d’Allah, il est impur, mais ses organes sont purs ».

Et, voilà, le tour est joué.

La bonne entente sera retrouvée ente le porc et le musulman et la Oumma islamique sera sauvée et vivra longtemps dans le bonheur et la félicité.

Le compagnon, qui a rapporté cet épisode avec le Prophète, a tenu à garder l’anonymat mais on le croit sur parole.

On s’attend à une réaction de Jean-Luc Mélenchon qui pourrait confirmer la véracité de ce témoignage.

Messin’Issa

image_pdfimage_print
19
1

28 Commentaires

  1. Il n’y a pas de problème : les musulmans ne mangent pas de porc car on ne mange pas ses frères, par contre il est courant qu’un frère ou une sœur donne un rein pour sauver son frère.

  2. Un cœur de porc Pour un muzz putain sans blague ! un peu de Respect pour les cochons .

    • Elle est bien bonne celle-là. Belle trouvaille et surtout que le cochon que l’on aime soit au moins respecté …

  3. Prochainement, les musulmans en manque d’organes prélèveront directement sur le dhimmi, je crois qu’ils se passeront des porcs pour encore tout le temps qu’ils seront sur Terre, témoin ou pas.

  4. Il existe une autre alternative bien plus amusante dans la Oumma : la greffe circulaire : le muzz prendra le rein d’un dhimmi kouffar au titre de la jizya et on remplacera (inch allah bismillahhhh) celui du dhimmi kouffar par un rein de porc. Et si pas inch allah, pas grave, le kouffar pourra crever. Le trafic de reins humains est en plein boom du coté de la tchétchénie.

    • Bravo pour cette solution. Encore faut-il préciser aux lecteur ce qu’est un dhimmi… soit un non musulman dans une communauté musulmane. Ainsi tout est possible dans ce bas monde !
      Il est précisé aussi que des dhimmi ont même été nommés Vizir, et qu’ils ont ainsi gouverné les musulmans. C’est beau la science qui l’emporte sur la conscience !

  5. vous voyez bien la cochonnerie de ces blancs qui oserait commettre un sacrilège antimusulman .

  6. Pour ma part je préfère qu’ils considèrent que le porc et ses organes restent impurs, ça me foutrait les boules que certains d’entre eux soient sauvés par un animal qu’ils honnissent.

  7. Ça leur fera au moins un motif légitime de traiter de porc un mécréant multitransplanté par xénogreffe.

  8. Il y a des dizaines d’années que des islamistes aux valves cardiaques fuyantes ont été maintenus en vie par une greffe de valves cardiaques de porcs. Et toutes les islamistes marocaines se tartinent les joues, les lèvres, le corps de crèmes contenant divers produits issus du porc: graisse, gélatine, collagènes…
    On leur fait croire que le paradis des islamikazes explosés, transformés en chaleur et en fumée n’existe pas pour elles. Ouf!
    Malgré cette punition imaginaire exigée par mohamed, leurs « âmes », cette invention des obscurantismes religieux et des poètes ne sera stockée nulle part.
    Tous et toutes auront la même fin: retour au néant absolu et définitif, qu’ils aient consommé du porc ou pas.

  9. Pourquoi vouloir sauver la vie d’un musulman ? S’il doit mourir, n’est-ce pas parce qu’Allah l’a voulu ? Pourquoi contrarier sa volonté ? Moi, dans le doute, je m’abstiendrais…

  10. C’est bien là que les musulmans sont des imbéciles car l’animal qui se rapproche le plus de l’homme c’est le porc. Donc rien d’anormal à ce qu’ils arrivent à faire des greffes avec ses organes sur l’homme !

  11. Les chinois eux ne s’embarrassent pas de ces problèmes, ils prélèvent les organes de tous leurs opposants politiques même musulmans.

  12. Moi je dirais aux musulmans – des croyants donc – que si le porc existe, c’est que Dieu l’a voulu. Osent-ils accuser Dieu de faire de mauvaises actions ?

  13. Scoop : dans les pays arabes qui sont , comme on le sait , les inventeurs de la médecine moderne , des expériences du même type seraient actuellement effectuées à partir d’organes de chameaux .Bonne chance à eux !

  14. c’est la revanche de la science et de l’histoire sur l’ignorance portée en étendard.
    vive le cochon, qui a permis au monde occidental une belle survie par son sacrifice involontaire.

  15. C’est étonnant ces gens qui viennent en France peuple de mécréants! Le cochon est partout et il suffit de savoir la quantité tuée ? Mais où passe le cochon ? Partout ! Voiture, yaourts, bonbons, chaussures,plats cuisinés halal ou casher, médicaments, etc etc …Il y a des choses que les imbéciles et les enfants ne doivent pas savoir ! Les enfants n’en sont pas ! 😇

  16. Vous voyez bien ce n’est pas la femme l’avenir de l’homme… ( selon le coco de service Aragon ! )

    non, c’est le cochon l’avenir de l’homme ! rires… et la truie pour la femme… groin _ groin ! il n’est pas beau le monde « moderne » les grincheux ?

    ps : la bonne question étant : quand on est déjà cochon a-t-on besoin d’une greffe ???

  17. Par curiosité, nous avons regardé hier un diner presque parfait. Ca se passait à Dunkerque. On a pas été déçu. Mais surtout, on eu deux loustincs : un grand du Nord avec une barbe qui lui arrive jusqu’à l’estomac et un autre qui dit s’appeler « Jaja ». On a vite compris qu’on était pas chez Pivot. L’un et l’autre ont rouspeté parce qu’il y avait du porc : des lardons dans la carbonade, du bacon dans l’entrée. On a donc entendu le grand barbu qui a bonne tête de converti et l’autre qui se sont plaint de ne pouvoir pas manger, d’avoir faim, que l’hôtesse aurait pu éviter de mettre du porc et patatis et patata…. Mais, les deux abrutis, on ne va pas manger chez les autres quand c’est comme ça !!!!! C’est pas marqué sur vos gueules que vous ne mangez pas de porc !!!!!

  18. Au Qatar et en arabie maudite ils ont déjà réservé des centaines de porcs pour se faire greffer. Déjà que comme ça ils sentaient mauvais, mais après la greffe , ils vont puer le lisier de porc, les bas du front.

  19. D’abord bravo à l’equipe médicale de New-York pour la prouesse médicale. Et merci pour la poilade! J’imagine la gueule du muzz dialyse à qui on propose un rein de porc. Mais pas de doute que les grands savants musulmans trouveront une solution alternative au porc. Ben quoi, j’ai dit une connerie là ?

  20. monsieur Messin’Issa vous dites Dans l’islam, on trouve toujours ce qu’il faut pour justifier ce qu’on veut? il faut dire halaliser ce qu’on veut ( objet pratique ..etc )

    et qu’en pensez vous de musulman qui vit au milieu d’un peuple déjà mécréant et a qui maintenant on transplante un organe vital d’un animal pas halal .
    il pense a quitter le pays ? ou on lui trouve une fatwa une halalisation

  21. Pour le receveur cela va être la traversée de New York !
    Mais c’est du marché noir !

  22. Excellent article!! et la fin est juste époustouflante : pleine de malice et d’humour! Merci!!!

  23. Cela fait des années que l’on utilise du porc en transplan surtout pour le coeur (valve)…Le cochon est partout dans notre pays mais il ne faut pas le dire? Et pourquoi? La graisse animale rend intelligent d’après une étude sérieuse! Le cochon n’a qu’un seul défaut il ne mâche pas suffisamment comme nous? Pour mincir et diminuer sa ration alimentaire il faudrait mâcher 20fois avant d’avaler! Aucun doct.ne vous le dira par contre il dit : »donnez moi 25€ »! Son but c’est que vous restez malade …😇

Les commentaires sont fermés.