Israël a encore besoin de Bibi

Yair Lapid (left) and Benny Gantz speak to supporters in Tel Aviv, on February 20, 2020. (Tomer Neuberg/Flash90)

Le suspense est à son paroxysme.

Nul ne réussit à prédire avec un tant soit peu d’objectivité et d’intégrité qui sera le prochain Premier ministre d’Israël. L’actuel Premier ministre, Benjamin Netanyahu, sera apparemment réélu puisque des alternatives plus séduisantes et plus rassurantes font défaut à tous les autres candidats.

Lapid représente le laïcisme et la gauche. Ceux qui ont abandonné Bibi pour le défier n’arrivent pas à se rehausser et à se mesurer sans le support de la droite politique. Toute association avec Lapid les ferait disparaître du panorama de la droite politique. Essayer de faire croire aux religieux et aux droitistes que ces nouveaux candidats possèdent une baguette magique pour éradiquer la gauche avec ses élucubrations qui se cramponne à Lapid, tiendra du chimérique.

Israël a un besoin vital de la Droite afin de survivre. Et ce n’est guère un terrain où quiconque peut se permettre de spéculer. Les enjeux sont cruciaux.

La gauche politique est suicidaire. Elle l’est partout dans le monde.

En Israël c’est encore pire, puisqu’en dépit de toute bonne volonté et de l’application d’une démocratie contradictoire et ambiguë, l’enjeu est, il faut l’avouer, la disparition totale d’un État juif. Ce qui est l’équivalent de la mort du peuple juif dans une ambiance où l’antisémitisme reprend de la vigueur dans tous les pays d’Occident.

Inutile d’essayer d’édulcorer la situation. Bibi n’est pas un ange, ni un ignorant. Il est conscient du besoin pressant de l’État d’Israël, et donc ses chances de s’emparer du pouvoir sont presque assurées. Ce que j’avance ici se trouve à l’heure actuelle dans l’optique de tous les autres candidats.

Si Bennet est réellement un nationaliste, comme il prétend l’être, il va devoir s’aligner avec la droite, donc avec Netanyahu. Quant à Saar, il a fait son choix et c’est le mauvais. Sa défaite sera définitive. Les portes de la droite se fermeront pour lui.

Que faut-il nous souhaiter ???

QUE LE MEILLEUR GAGNE ET QU’IL SOIT CELUI QUI DÉFENDRA L’ÉTAT JUIF D’ISRAËL BEC ET ONGLES, DE TOUTES SES FORCES, SANS MÉNAGEMENT, AVEC VIGUEUR, ÉNERGIE ET ACHARNEMENT… CONTRE TOUTE MENACE.
NOUS LES JUIFS N’AVONS NULLE PART OÙ ALLER…
AM ISRAËL HAY.
THÉRÈSE ZRIHEN-DVIR
image_pdfimage_print