Israël : la fuite en avant vaccinale

Israël affiche un des taux de « vaccination »  parmi les plus élevés au monde, avec, début septembre, quelque 80 % de sa population de plus de 12 ans ayant reçu ses deux injections, ce qui représentent 60% de la population totale du pays.

Or, chose curieuse, 60 % des personnes hospitalisées sont doublement « vaccinées », et ce chiffre est en augmentation semaine après semaine.

***

Les autorités sanitaires du pays font actuellement campagne sur le thème : « Une troisième dose permettra d’atténuer la quatrième vague de Covid-19 »

Alors que 2,5 millions d’Israéliens ont reçu une troisième dose, l’État hébreu appelle déjà sa population à se préparer à une quatrième dose.

***

On ne voit pas trop la fin de la plaisanterie. Pourquoi pas une cinquième ou une sixième dose, voire une « vaccination » permanente, mensuelle ou hebdomadaire ?

Avec des produits, rappelons-le, purement expérimentaux dont on ne connaît pas les effets secondaires sur le long terme. Ce qui fait d’un « vacciné » un cobaye (plus ou moins) volontaire. La Boétie, reviens ! Ils sont devenus fous !

***

« La faute au variant Delta ! » clament les vaccinolâtres.

Le variant Delta est en effet capable de contourner la protection offerte par les « vaccins », même après une double injection.

Le seuil de vaccination à atteindre pour bénéficier d’une hypothétique « immunité collective » vaccinale est plus élevé pour ce fameux variant : il devrait se situer aux alentours de 80 % de la population globale – au-dessus, donc, des 60 % actuellement atteints.

D’autre part, plus de 70 % des infections par le variant Delta résultent d’une transmission asymptomatique, ce qui le rend plus difficile à contrôler.

D’où cette course effrénée à la piquouze mise en place par les vaccinolâtres…

***

Or non seulement l’efficacité des « vaccins » est de plus en plus mise en doute en ce qui concerne les variants successifs du Sars-Cov2 (et le « Delta » n’est évidemment pas l’ultime variant), mais leurs effets secondaires sont de plus évidents sur le court terme :  AVC, thromboses, myocardites… :

https://ripostelaique.com/des-temoignages-personnels-dramatiques-avec-linjection-genique-se-multiplient.html

https://ripostelaique.com/effets-secondaires-et-deces-lies-aux-injections-experimentales-anti-covid.html

https://ripostelaique.com/les-temoignages-des-drames-post-vaccination-saccumulent-chaque-heure.html

D’autre part, ces « vaccins », surtout lorsqu’ils seront diffusés « en flux continu » dans les populations, pourraient provoquer l’émergence de virus beaucoup plus pathogènes que les virus contre lesquels ils sont censés lutter, avec les résultats aléatoires que l’on sait.

Dans cette vidéo :

le professeur Christian Vélot, généticien moléculaire à l’université de Paris-Saclay, et par ailleurs membre du CRIIGEN (Comité de recherche et d’informations indépendantes sur le génie génétique) en explique clairement les raisons.

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. Je suis et ai toujours été anti vaccin ! quand vous dite qu’un vaccin n’est pas un médicament comme un autre je rigole car des médicaments on n’en prend que quand on est malade…… Tout ça ce sont des conneries et la question se pose de savoir comment nos ancêtres ont survécu avant vos vaccins !!!!!!Rappelez aussi que la définition de la pandémie a été modifiée par l’OMS qui ne prend plus en compte la mortalité !!!!! Tout ça n’est que du business………..

    • Un vaccin c’est pour diminuer significativement le nombre de malades d’un dangereux virus.
      C’est tout ce que vous avez besoin de
      comprendre.

  2. pourquoi évoquer l’immunité collective alors que les double vaxxinés chopent la maladie et contaminent ?!

    même ce journalope infect de patrick cohen en a fait la remarque devant un véran médusé : « on sait maintenant de par ce qui se passe à l’étranger que l’immunité collective n’aura jamais lieu « !

    gibraltar : 112% de vaxxinés (clandestins y compris) et l’épidémie est à son plus haut niveau !

    quand vous aurez compris que le delta n’est pas plus contaminant que la souche originelle (selon les tests en labo) mais que le vaxxin EST le virus puisque le graphène contenu dans ceux ci provoquent exactement les symptômes que l’on attribue au virus, vous aurez tout compris !

    https://mms-seminar.com/fr/loxyde-de-graphene-la-vraie-raison-du-covid1

    • bernard
      Votre source est de très mauvaise qualité ce qui reflète bien aussi votre manque de jugement ……et de logique.

    • Factuel :de l intox pour gogos
      Rien que leur titre est deja faux soit : « le vatiant delta est apparu avant la vaccination  »
      Faux. le delta est le variant anglais apparu des la vaccination anglaise

  3. Un truc que je ne comprend pas : un peuple victime de l’ holocauste est en train de se suicider !!…..faut qu’ on m’ explique ….

  4. Il n’y a pas qu’Israël où la population majoritairement vaccinée subit un taux de contagion considérable mais aussi, par exemple, la Mongolie. En Mongolie, plus de 90 % de la population de ce petit pays est vaccinée et le nombre de malades atteint des niveaux records ! Bizarre, non ?

    • Henri Dubost
      Il faut effectivement tout lire de cette référence qui conclue qu’il faut encore plus vacciner.
      Considérer l’absurdité de votre Cherry picking » : “En Israël, 60 % des personnes hospitalisées sont vaccinées.” avec ceci :
      Si 100% de la population est vacciné alors 100% des personnes hospitalisées sont vaccinés.
      SI 100% de la population est non-vacciné alors 100% des personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées.
      Ce qui est vraiment significatif est de comparer le nombre d’hospitalisés des vaccinés avec celui des nons-vaccinés.
      C’est absurde de ne pas comprendre celà.

      • Si 60% des hospitalisés sont doublement vaccinés, 40 % des autres sont non vaccinés! Donc moins nonbreux! J’ ai juste, là, ou bien??

  5. Il est vain de répéter à Henri Dubost que le pourcentage de vaccinés parmi les hospitalisés ne veut rien dire et que les seuls chiffres indicatifs sont le pourcentage d’hospitalisés parmi les vaccinés comparé au pourcentage d’hospitalisés parmi les non vaccinés. Il se refuse à le comprendre.

    C’est pourtant un mathématicien. Les fractions, il connait. Alors où est le problème ?

    • Exactement, Jean Bonnot.
      Si 100% de la population est vacciné alors 100% des hospitalisés de la Covid-19 sont des vaccinés.
      Cela ne veut pas dire que le vaccin est responsable de la maladie du covid-19 mais plutôt qu’il ne protège pas à 100%.
      La vrai comparaison devrait se faire entre une population 100% vacciné et une population 100% non-vacciné ce qui d’ailleurs déjà été fait dans tous les pays qui vaccinent y compris par Israël.
      Il est absurde de ne pas comprendre celà .

    • Parce que ce n’est pas la question.
      Ce qu’on vous dit – mais vous ne voulez pas l’entendre et ce n’est même pas une question de compréhension – c’est qu’il ne devrait plus y avoir de vaccinés parmi les hospitalisés, sur la foi de vos belles promesses que vous avez avez oublié nous avoir faites !

      • Stentor
        Vous êtes ridicule !
        Aucun vaccin n’a fait la promesse que le taux d’hospitalisation des vaccinés tomberait à 0%.
        Il a promit un taux d’hospitalisation trés très inférieur qu’à ceux qui ne sont pas vaccinés.
        Revenez sur terre…..et lisez mieux.

      • Stentor
        C’est justement le lien avec cette affirmation de Dubos dont il est question dont il est question dans ke commentaire de Jean Bonnot :

         » Or, chose curieuse, 60 % des personnes hospitalisées sont doublement « vaccinées », et ce chiffre est en augmentation semaine après semaine  »

        #####
        Savez-vous lire sans être affecté par vos biais cognitif ??

      • Si bien sur il va y en avoir vu que le vaccin ne protège qu’à 90% (même moins pour le delta) contre le virus. En Belgique en soins intensifs plus de 80% de non vaccines…

    • c’est toi le problème !
      le troll de service qui ne comprend rien à rien , qui ne s’informe pas , qui ne tient aucun compte de tous les mensonges d’état, des vraies informations venant de scientifiques mettant en jeu leur réputation et leur vie, des vraies informations venant des autres pays concernant l’évolution de l’épidémie, bref le crétin congénital fini !

      • bernard
        Vous ne vous informez pas de la bonne façon parce que victime de vos biais cognitifs.
        Voilà votre ignorance et cest dommage que presque tous sont comme vous à RL.
        Ca frise même le dogmatisme….

      • Bon, vous, c’est normal, vous ne comprenez rien aux maths donc vous insultez.
        Henri Dubost, lui, est agrégé de mathématiques. J’aimerais savoir si il ment sciemment où si il a un blocage.

Les commentaires sont fermés.