Israël : le réveil à la vie

Publié le 10 mars 2021 - par - 22 commentaires - 903 vues
Traduire la page en :

multi couleur places en milieu air rassemblement pour former la tête - destinée photos et images de collection

Hier matin, pour la première depuis plus d’un an, j’ai entendu le moteur assourdissant du camion de notre très fameux « Altizakhen – acheteur de vieilleries », traverser la rue. Je ne pus me retenir d’ouvrir la porte et de le regarder déambuler sur l’artère coupant notre petit village, à la recherche de vieux meubles/articles abandonnés sur les deux versants de la rue.

Brusquement, je vis les écoliers charriant leurs cartables sur leur dos, faire le chemin vers l’école… Ils avaient tous le visage masqué… ce qui ne les empêchait pas de rire et de plaisanter tout en se hâtant.

Même si rien n’est certain et que la crainte d’être infecté prédomine, le seul fait de voir quelques signes d’un retour à la vie m’avait remplie d’espoir.

À la radio comme à la télévision, on parle moins de pandémie, de corona, de morts et  de malades graves. Par contre, il semble que tout le monde est préoccupé par les élections prochaines…

Bibi ou Lapid ? Pour la première fois de ma vie, je ne trouvais aucun sens à ces jeux de politique, au nombre de sièges, aux projets… mon horizon s’était détérioré par la pandémie, et cela semble irréparable.

Je ne cesse de me poser la question cruciale : Pourquoi Israël a-t-il levé les bras devant cette pandémie alors qu’il était le plus proche de lui trouver un vaccin plus sûr et un remède ?

Pourquoi cette ruée vers un vaccin dont l’efficacité est probable et dont les effets secondaires demeurent assez préoccupants ?

Ce matin, le speaker de la télévision interviewait une doctoresse avec la question ? « Le vaccin a fait beaucoup de morts, pourquoi n’en parlez-vous pas ? »

Mais sa réponse était des plus énigmatiques : « Nous ne pouvons définir si la mort de ce vacciné est due au vaccin, ou si cet individu infortuné souffrait d’un mal quelconque ». Un peu prosaïque comme réponse… puis se sentant légèrement prise au piège, elle se réfugia dans les statistiques. « Qu’est-ce que plus de 5 000 morts sur une population de 6 000 000 de personnes ? Une bagatelle n’est-ce pas ? À la guerre comme à la guerre, on compte les morts – ces sacrifiés pour le bien-être ou la sécurité de tout un peuple… »

Devons-nous nous plier aux statistiques ? La douleur de ceux qui ont payé le tribut avec leur chair restera gravée éternellement.

Il faut aussi admettre qu’une décision concernant la vie des autres réclame beaucoup de courage. Car en fait, les risques de voir des gens payer de leurs vies toute initiative dans tous les sens demeurent toujours dans l’optique des grands décideurs des destinées. Fallait-il croire aux ingénieurs de Pfizer et de Moderna ? Fallait-il attendre un vaccin portant moins de points d’interrogation ?

Quoi qu’il en soit, ce sera toujours un coup de poker. Nul d’entre nous ne peut prédire avec assurance d’où souffleront les vents. Une pandémie peut éclater n’importe où dans le monde et emporter des millions de vies… Le destin ? Je n’oublierai jamais ce soldat qui partit en guerre, et tout en serrant dans ses bras sa mère, il lui murmura : « Chaque balle porte une adresse en elle. Il y a une main qui la guide. Si je dois vivre, je vivrai. Je dois faire confiance en mon Créateur… et prier pour que ces preneurs de décisions ne se trompent jamais ».

Thérèse Zrihen-Dvir

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
JAMES BUTTERWORTH

pas que pour israel les morts partout voir danemark et le soldat a eu raison de faire confiance en son createur imaginaire aucune balle ne l as touche il a saute sur une mine lui arrachant les jambes

cimala marc

La pandémie tue. Le vaccin tue. Les mensonges planétaires tuent. …Rems a en grande partie raison. Dur mais cohérent et effrayant tout à la fois. Dès que des personnes doutent on les traite de complotistes. C est insensé. La personne qui dit que 5000 morts sur 6000 000 ce ne est pas très grave. …. J espère qu elle n ira pas jusqu’à dire que c est un détail de l histoire. …..sans ironie aucune les grands esprits indécents risqueraient de se rencontrer. Chère Thérèse je vous conseille si vous en avez la possibilité de regarder l enregistrement vidéo du Pr Parola ( IHU de Marseille ) intervenant ce jeudi 11 mars sur CNEWS à l invitation de Sonia Mabrouk. Écoutez tout !!! Édifiant. Monstrueux. …Le constat est clair et courageux.

cimala marc

Il va falloir préparer les charrettes de condamnés (ées. .).

Fradth

Officiellement il y’a plus de 5000 morts du Coronavirus en Israël si je regarde les chiffres de wikipédia.
Donc si le vaccin en a tué autant, c’est grave, et même si le vaccin n’avait tué que 100 personnes ce serait grave.
Par contre une épidémie qui tue 5000 personnes sur 6 millions c’est très peu, ce n’est pas alarmant.

cimala marc

Vu comme ça. ..?

bati

. « Qu’est-ce que plus de 5 000 morts sur une population de 6 000 000 de personnes ? Une bagatelle n’est-ce pas ? À la guerre comme à la guerre, on compte les morts – ces sacrifiés pour le bien-être ou la sécurité de tout un peuple… » Cela fait 0,08% tres exactement. Ceci dit je trouve la phrase tres maladroite.

geronimo

mettez la téte d’un homme dans un four à 100 degrés et ses pieds dans une congelateur à -100 degrés et son corps sera à la bonne temperature…voila ce que se sont les statistiques !!!! de la merde !!!!

François BLANC

https://www.francesoir.fr/videos-debriefings/vaccination-en-israel-des-chiffres-de-mortalite-qui-interpellent-video

Pas de quoi pavoiser en Israël comme le fait le binational Goldnadel sur tous les plateaux de TV, aussi cons qu’en France ou en Suisse

bati

Essayez de lire autre chose que francesoir, wikistrike et infowar, et peut etre vous aurez une autre vue de la situation.

Ast

Et vous, bati, essayez de lire autre chose que la Pravda !

Robalba

la maladie? mais elle est très peu létale et pour des personnes âgées souffrant de pathologies graves annexes….Alors, pourquoi ne pas avoir développé une panoplie de remèdes dont l’efficacité aujourd’hui est reconnue partout dans le monde : ivermectime, azeithromicyne, colchinie + zins, ….et d’autres encore?

Hellène

Un journaliste ou assimilé qui poserait une telle question à la télé française, c’est comme un oranger sur le sol irlandais, on ne le verra jamais !
Maintenant, je réfute absolument l’habituel couplet qui justifie les milliers de morts pour sauver des millions de vivants.
Trop facile d’affirmer que tous les gens qui n’attrapperont pas le virus le devront forcément à la précieuse piquouze.
Ce postulat relève de l’escroquerie intellectuelle la plus éhontée !

RedemZvir

Dieu a créé l’homme à son image….
Pas très rassurant…surtout pour les croyants!

Rems

● Si je subis une réaction indésirable grave, des effets à long terme (encore inconnus) ou si je meurs à cause du vaccin, est-ce que je (ou ma famille) serai indemnisé par la fabrication du vaccin ou par le gouvernement ?
Le gouvernement : “NON – le gouvernement et les fabricants de vaccins ont une responsabilité zéro à 100% concernant ce médicament expérimental”
● Donc, pour résumer, le “vaccin” Covid19…
– N’offre pas d’immunité
– N’élimine pas le virus
– N’empêche pas la mort
– Ne garantit pas que vous n’aurez pas le covid
– N’empêche pas de le transmettre à d’autres
– Ne supprime pas la nécessité d’interdire les voyages
– Ne supprime pas la nécessité de fermer des entreprises
– Ne supprime pas la nécessité de verrouiller les installations
– Ne supprime le masque

Rems

● Si je me fais vacciner, puis-je arrêter la distanciation sociale ?
Le gouvernement : “NON”
● Si mes parents, mes grands-parents et moi-même nous faisons tous vacciner, pouvons-nous nous embrasser à nouveau ?
Le gouvernement : “NON”
● Quel est donc l’intérêt de se faire vacciner ?
Le gouvernement : “cela permet d’espérer que le virus ne vous tuera pas.”
● Êtes-vous sûr que le vaccin ne me blessera pas ou ne me tuera pas ?
Le gouvernement : “NON”
● Si, statistiquement, le virus ne me tue pas (taux de survie de 99,7 %), pourquoi devrais-je me faire vacciner ?
Le gouvernement : “Pour protéger les autres”.
● Si je me fais vacciner, je peux donc protéger 100 % des personnes avec lesquelles je suis en contact ?
Le gouvernement : “NON”

Rems

Si je me fais vacciner, puis-je cesser de porter un masque ?
Le gouvernement : “NON”
● Si je me fais vacciner, les restaurants, les bars, les écoles, les clubs de fitness, les salons de coiffure, etc. rouvriront-ils et les gens pourront-ils reprendre le travail comme d’habitude ?
Le gouvernement : “NON”
● Si je me fais vacciner, est-ce que je serai résistant au Covid ?
Le gouvernement : “Peut-être. Nous ne savons pas exactement, mais probablement pas.”
● Si je me fais vacciner, au moins je ne serai pas contagieux pour les autres – n’est-ce pas ?
Le gouvernement : “NON. Le vaccin n’arrête pas la transmission.”
● Si je me fais vacciner, combien de temps le vaccin durera-t-il ?
Le gouvernement : “Personne ne le sait. Tous les “vaccins” Covid sont encore au stade expérimental”.

Rems

Israël

Haim Yativ (ingénieur) et le docteur Seligmann (ayant fait partie de l’unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes de la faculté de médecine de l’université d’Aix-Marseille) ont publié le 15 février 2021 sur le site israélien « Nakim », une analyse des données officielles des autorités de santé israéliennes.

Les deux auteurs concluent : « Les vaccins Pfizer, pour les personnes âgées, ont tué au cours de la période de vaccination de 5 semaines environ 40 fois plus de personnes que la maladie elle-même en aurait tué, et environ 260 fois plus de personnes que la maladie parmi les plus jeunes ».

http://nakim.org/

cimala marc

Brillant ! Très brillant ….vraiment ! Ça nous ramène à tous les mensonges d état relayés par les médias et les scientifiques qui ont oeuvré dans le sens d une stratégie essentiellement vaccinale. Alors que le traitement existe depuis le début. Regardez la vidéo ,le l émission à laquelle a participé le Pr Parola sur CNEWS.Emission de ce jour animee par Sonia Mabrouk……

Rochefort

5 000 morts ? Une paille… Combien de morts déjà en Israël, avant le début de la vaccination ? 14 000, environ, non ? Donc, on a sacrifié l’équivalent d’un tiers des morts naturelles du covid ??? !!!

Et vous appelez ça un succès ? En gros, il faut donc s’attendre à 30 000 morts en France des suites de la vaccination… A qui le tour, Messieurs-Dames ? Ne poussez pas, vous irez tous au cimetière… XD

Rochefort

Oups ! Je me suis planté dans l’analyse des résultats : “De la mi-décembre à la mi-février (deux mois), 2337 des 5351 décès officiels israéliens par COVID sont survenus.”

Heraklite

Je ne vois pas ce qui vous désole. Vous croyez bien en Dieu ? Pourquoi redoutez vous de rejoindre votre Créateur et de quitter ce monde ici bas si imparfait ? Vous devriez avoir hâte. Mais non vous vous accrochez à la vie. Vous feriez n’importe quoi pour continuer à vivre. Jamais compris les croyants pourtant si sûrs d’eux mêmes et également si prompts à nous asséner leurs vérités quitte à empêcher les autres de vivre. A la rigueur, le type qui se fait sauter en pensant que 72 vierges l’attendent au paradis est cohérent dans sa connerie. Ce monde est transitoire pour lui et pèse peu au regard de la vie éternelle. Les croyants comme vous ne croient pas au final : ils sont terrorisés à l’idée de mourir mais aussi à l’idée de vivre. Ce qui les rend tellement rabougris.

nitiobriges

vaccinez quatre millions sur huit millions d’israélien est une seconde shoa.en cela les dirigeant israéliens ce foutes que leurs citoyens reçoivent la facteur mortel du virus astrazénécaca.

Lire Aussi