Israël : lorsque la minorité musulmane fait la loi

Prime Minister Naftali Bennett (left) speaks to Ra'am leader MK Mansour Abbas in the Knesset, on November 4, 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

Ce scénario, qui semble à vue d’œil bizarre et révoltant, est devenu la réalité du petit État juif d’Israël. Je vois et entends déjà d’ici les cris des commentateurs qui vont me reprocher de leur truffer les oreilles avec les malheurs de l’État juif… « Cela ne nous concerne en rien… Foutez-nous la paix avec votre Israël »…

Eh bien, on ne me reprochera pas d’avoir omis de vous prévenir, car cet article, mes amis, vous est entièrement destiné et fera dorénavant partie de votre quotidien.

Il y a quelques années, Israël comptait dans l’ensemble des députés de son gouvernement quelques Arabes de Palestine, devenus, pour la défense de leur cause, « Israéliens ». Ils savent pertinemment que cet interlude est nécessaire et obligatoire, avant la substitution complète du gouvernement à majorité juive par celle de la présente minorité arabo-musulmane qui enfle et se ramifie à une vitesse vertigineuse, sous l’œil indolent et tolérant des Juifs d’Israël, pour former une coalition de laquelle dépendra le gouvernement israélien entier. Arafat avait entièrement raison de dire : à l’aide de l’utérus de nos femmes, notre minorité deviendra une majorité en l’espace de quelques années seulement..

À l’heure actuelle, nous sommes parvenus à cette étape critique. Une minorité musulmane qui fait chanter le gouvernement entier et, comment non, l’État et surtout sa sécurité sont remis en question.

Du haut de son donjon, Mansour Abbas, le député de la confrérie musulmane, a tenu pendant quelques semaines le gouvernement en haleine, le menaçant de l’éparpiller à moins que… le Premier ministre Naftali Bennet n’accepte certaines nouvelles conditions. Inutile de vous les énumérer, parce que cela n’est qu’un tissu de subterfuges, de raccourcis afin de consolider la communauté arabo-israélienne et les Palestiniens. Car, Monsieur Abbas ne cache pas son jeu : « Nous travaillons pour le bien-être des Arabes de Palestine et pour les Palestiniens… au sein du gouvernement israélien »

Si ce n’est pas de la traîtrise, c’est quoi alors ?

Abbas est bien conscient de la nécessité de sa présence dans ce gouvernement de travestis pour sa survie… peu importe le prix que cela réclamera. Car il y a un prix, et il est de taille. Le grignotement de l’intérieur du pays est déjà largement entamé :

  • Distribution de terrains de l’État d’Israël aux Bédouins du sud, qui en font à leur tête, et ont rendu un simple parcours pour atteindre Beer-Sheva, une aventure du Far West.
  • Des milliards de Shekels pour consolider et construire des logements gratuits pour ces bandes de sangsues qui grossissent à vue d’œil. Un bédouin à lui seul fait 60 enfants… Ce qui signifie, en termes simples, une inondation plafonnant en une substitution de population nette.
  • Mais ce n’est pas tout. Il demande que la priorité soit accordée aux Arabes de Palestine sur le Mont du Temple. Il demande que les bâtiments construits en fraude, à l’est de Jérusalem, ne soient pas détruits, alors qu’un Juif israélien se verra assis devant un amas de ruines s’il ose s’aventurer dans la construction non permise d’une petite cloison de séparation…

Sur sa page Facebook en arabe Mansour Abbas écrit : « J’ai informé le Premier ministre Bennett et son successeur Lapid après ma réunion de consultation avec le roi Abdallah de Jordanie il y a deux semaines. Je souligne que les demandes et les positions concernant al-Aqsa sont déterminées par le roi Abdallah, tandis que la solution finale est la création d’un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza. »

En réponse à un message d’Abbas, l’ancien ministre des Finances, le député Israel Katz du Likud, a répondu : « Mansour Abbas annonce : Notre maintien dans la coalition dépend des accords conclus entre Israël et la Jordanie sur la question d’al-Aqsa. » Le gouvernement Bennett-Lapid a accepté de discuter avec une source arabe d’une renonciation à la souveraineté d’Israël sur le Mont du Temple.

Ainsi, il ne fait plus de doutes qu’un parti arabe au sein d’un gouvernement juif c’est un cancer qu’il faut absolument neutraliser avant qu’il ne se dissémine dans tout le corps.

Et c’est bien ce qui attend toutes les démocraties qui hébergent une minorité musulmane actuelle avec un grand potentiel de croissance alors que les Européens ont cessé depuis longtemps de se reproduire. Le grignotement a déjà été largement entamé.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. Les francais sont trop cons pour voir la libanisation de la societe. Quand il la verront ce sera deja trop tard.

    NB: le terme « peuple palestinien » a ete invente de toutes pieces dans les annees 70, malgre tout, le blaireau moyen croit dur comme fer que c’est un peuple millenaire.

    • Vous avez tellement raison Mossad… Malheureusement.

  2. Votre constat, amie Thérèse, oublie l’essentiel: le refus d’imposer la LAÏCITÉ!
    Israël est un « État Juif »!
    Minorités intégristes ET fondamentalistes, « partage » des « lieux saints », mosquée construite sur l’espace du temple détruit il y a deux millénaires…et représentants élus du « peuple » israélien, ouvertement militants juifs et islamistes. Ce mélange de la respublica et des prosélytisme religieux est mortifère.
    La Laïcité c’est « l’état chez lui et les obscurantismes religieux chez eux »! pour paraphraser Victor Hugo.
    la France aussi crève de ces communautarismes ethno-religieux.
    La destruction de notre Laïcité « permet » en 2022 à un mélenchon de s’appuyer sur des candidats islamistes « es qualité », et à des islamistes de présenter une liste CULTUELLE aux législatives.
    Israêl a heureusement ses « bibi »*** mais la france n’a que des nini de l’UMPSEM!
    ***Netanyaou,

    • Pour moi la laïcité est un leurre . En demandant il y a des décennies aux religions de se mettre en retrait de l espace public et de ne pas faire de prosélytisme….OK….on a compris. Mais c’est de cette manière qu’on a ouvert une autoroute à l Islam qui lui compte bien occuper la place, le devant de la scène. Et surtout agit dans une quasi impunité pour anéantir par petites touches successives les chrétiens et les juifs. L Islam dans sa barbarie originelle commet des massacres,des attentats, des assassinats. Et Mélenchon et sa clique rêvent d’une France islamisée comme beaucoup de connards dans ce pays.

      • Nous sommes d’accord sur le danger mortel pour nos Nations que représentent les fous d’allah, leurs adeptes et leurs soutiens.
        Mélenchon se moque comme d’une guigne de la France et des Français. Il termine ses bavachages grandiloquents par vive la république, jamais vive la France.
        Sa république peut ainsi être celle des copains-coquins UMPSEM, ou être islamique, ou bananière, ou auberge espagnole. Mais la France doit rester la France, avec sa Laïcité, sinon elle meurt.
        La LAÏCITÉ, socle de notre République jusqu’en 1939, est un DROIT, camarade Cimala.
        C’est le droit pour les obscurantismes religieux d’exercer leurs rituels,mais HORS de l’ESPACE PUBLIC.
        S’ils transgressent nos lois en empiétant sur nos Libertés individuelles et collectives, les exécutifs « ont le devoir »! de les condamner, en utilisant les lois de droit commun. Sauf que les mondialistes ont besoin des communautarismes ethno-religieux pour détruire les Identités nationales.
        Capisco?

    • Il n’a aucun choix, puisque les juifs sont ceux qui sont les plus menacés dans le monde entier…Il fallait créer un toit pour ce peuple.

      • Il n’est pas question de contester l’existence d’Israël, Thérèse.
        Créer un toit pour ce Peuple, oui, surtout après la monstruosité fasciste de la Shoa. (La proposition Balfour date d’ailleurs d’avant la 2nde guerre.)
        Mais on peut s’interroger sur l’efficacité de créer une communauté « religieuse », alors que les Citoyens juifs de la diaspora, dans tous les pays, sont mieux assimilés que les « souchiens » eux mêmes.
        65% des prix Nobel scientifiques sont décernés à des scientifiques de « culture » juive, et vivant souvent hors d’Israël.
        Beaucoup d’entre eux ne se disent pas non-croyants, mais se plient aux rituels du judaïsme,  » par respect pour leurs ancêtres », et non par croyance.
        Et ce respect d’un héritage culturel datant de 2700 ans, c’est un honneur immense pour les 18 millions de Juifs vivants actuellement, et un modèle pour les 7,9 milliards d’humanoïdes qui ne le sont pas.

        • Vous oubliez le premier génocide du XXeme siècle, celui des arméniens et aussi le holodomor qui a fait 5 millions de morts en Ukraine . Et devinez quoi ? Ils étaient tous chrétiens. Lemkin à qui on attribue la paternité du terme « génocide » avait aussi en tête ces 2 tragédies et pas seulement la Shoah. Il serait peut-être temps d’en parler au lieu de boucler toujours sur le même sujet, vous ne croyez pas ? Surtout en ce qui concerne le holodomor qui n’a jamais été reconnu comme génocide.

      • Et non. Ce sont les chrétiens qui représentent le groupe religieux le plus persécuté au monde. Dans les recherches sur internet avec « religion la plus persécutée » ou « groupe le plus persécuté » ce sont les chrétiens qui ressortent en premier, différentes études à l’appui.

  3. ne pensez vous pas que l’obstination de netanyahou à vouloir rester en place n’a pas provoqué ce gouvernement de toutes les oppositions recyclées!

  4. J’ignorais cette situation. Bel article. mais c’est la catastrophe. Que notre regard se porte sur israël,la France, l’Allemagne et tous les pays européen le Cancer musulman est en train de nous bouffer tous dans l’indifférence générale. Pire , certains sont complices et s’accommodent de cette situation. Ils pensent sûrement que c’est maitrisable. Ils ont tort .. Il n’y a qu’à demander au 54 pays de l’OCI ce qu’ils en pensent. L’islam grignote. Et à terme la guerre mondiale sera celle là : Islam contre reste du monde

  5. Avec une constance révoltante, l’islam, c’est-à-dire les musulmans, « foutent la merde », partout dans le monde entier.

    Là, où il y a des musulmans, il y a des emmerdes et, là où il y a des emmerdes, il y a des musulmans. Et, avec une constance révoltante, tous les attentats terroristes de par le monde se réclament de l’islam…

    Quand donc tous les peuples de la Terre réaliseront-ils que LE problème, c’est l’islam, son coran, toute cette tyrannique idéologie qui, hypocritement se drape sous le voile mensonger d’une religion ?

    Né de l’esprit pervers d’un chamelier analphabète, l’islam est une infecte saloperie, une infection destructrice et mortelle.

    Et dire que des pervers imbéciles clament encore « Pas d’amalgame » !

    • Je vous invite vivement Monsieur Malak à lire mon roman de science-fiction actuellement en librairie et chez Amazon intitulé « Et Allah devint poussière … ». Et vous y verrez que les peuples à bout, finissent un jour par réagir, c’est à dire, tous ensemble, à mettre un terme à « toute cette tyrannique idéologie » comme vous le dîtes si bien.

  6. MERCI pour ce texte clair et précis. Pourvu que vos renseignements, votre réalisme arrivent à faire réfléchir nos responsables!

  7. Tout le monde il est beau ,tout le monde il est joli ….Tout le monde est d’accord avec tout le monde , à l’Orientale , dans la même Tribu d’immigrés , comme à la TV de BHL .. Les commentaires récalcitrants des Gaulois sont interdits et censurés .. Cela se passe en France …Voila LE SEMITISME !!!!

Les commentaires sont fermés.