1

Israël : si personne ne reprend le flambeau, nous serons tous vaincus

 

Il faut comprendre une fois pour toutes, que les Palestiniens feront usage de n’importe quelle arme afin de créer une guerre de religion. Ni les portails de sécurité, ni la présence de soldats sur le mont du temple à Jérusalem, ne sont les raisons réelles de toute cette insurrection. La vérité est toute simple : Les Palestiniens ont perdu leur guerre et ont perdu le support qu’ils avaient reçu déjà en 1948, et donc leur unique moyen de se reconstruire sera en engendrant une guerre de religion. Dans le fond, cette guerre était toujours tapie dans l’ombre. Elle n’attendait qu’une opportunité pour surgir. La récente capitulation d’Israël est mauvais signe et octroie aux palestiniens encore plus de forces afin de poursuivre leur itinéraire.

Les pays arabo-islamiques sont aussi conscients que ce qui incite les Palestiniens à défier Israël n’est nullement la création d’un état palestinien, mais bien l’expansion islamique dans toute la région.

Il faut aussi avouer que cet objectif est commun à tous les pays arabo-musulmans et à la ligue arabe. Le réveil chiite iranien a culbuté cette balance et a démontré qu’il existe une autre entité islamique avec les mêmes objectifs qui sapent ceux de la Ligue Arabe.

Le monde arabe commence entre-temps à réaliser qu’il fait face à de nouveaux dangers lesquels amoindrissent de façon catégorique le conflit palestinien. Il n’en a cure de ce conflit. Au début, c’était une raison pour se débarrasser des juifs, pour faire de ce tronçon de terre, un territoire musulman et pour étendre l’hégémonie islamique au Moyen-Orient.

En vérité, c’est une lutte entre deux entités, l’une chiite et l’autre sunnite, qui se disputent l’islamisation du monde.

L’Occident dans sa veulerie, n’y voit rien, n’y comprend rien… Il préfère croire qu’avec la disparition du petit état juif, tous les problèmes du monde libre seront aplanis… ERREUR. L’ISLAM N’A AUCUN INTENTION D’ÉPARGNER QUI QUE CE SOIT. En fait, Israël est l’unique forteresse contre cette calamité.

Dans leur stupide besoin d’apaisement, ils ont accordé aux Palestiniens, des droits sur des terres et des sanctuaires qui ne leur ont jamais appartenu.

L’Occident a oublié ses propres guerres, ses croisades… a oublié que Jésus est né sur ce morceau de terre, il a oublié la Via Dolorosa, le tombeau des patriarches, tout est devenu musulman, même Abraham, le père des Hébreux est brusquement musulman, alors que l’Islam n’a été conçu que 700 ans après le Christianisme.

Que croit-il l’Occident avoir fait en ployant devant l’Islam ? Il leur a offert le passeport pour le reste du monde. Car, si Jérusalem et Hébron et tous les sanctuaires judéo-chrétiens tombent entre les mains des musulmans, qui d’après-vous pourra les empêcher de prétendre que le reste du monde est musulman ? Les indiens d’Amérique devaient aussi être musulmans. Boudha, l’était certainement… et c’est la déification du mensonge, du vol confirmé.

Nous aurons droit, grâce à ce manque de zèle et de consistance des pays occidentaux, à une guerre sanglante de religion… simplement parce qu’une bande de scélérats a décidé qu’il en soit ainsi et parce que l’Occident se cache derrière le bouc émissaire qu’est Israël, alors qu’il est lui-même l’objectif principal de l’Islam.

Thérèse Zrihen-Dvir

http://theresedvir.com/

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/